Algérie : le Congrès d'une révolution sans l'identité de Rachid et Dehbia.

07-08-2018 mondialisation.ca 20 min #144409

Dans la platitude officielle, un climat populaire inquisitoire et politique délétère ; le 20 août 2018, sera célébré le 62èmeanniversaire du Congrès de la Soummam, congrès des assises pour la libération de la patrie.[1].

Pour le 1erNovembre 1954, une poignée d'hommes a décidé de déclencher [2]les hostilités contre les colonialistes. Pour le 20 Août 1956 à Ifri, une autre poignée en a fait une guerre. En leurs assignant des objectifs [3], en les dotant d'une organisation et en inculquant dans les esprits des participants les inévitables pertes dont la valeur est inférieure à celle des objectifs et dont certains n'en jouiront pas des bienfaits, ces hostilités sont devenues une révolution.

Avec simplification, les contours de ce papier

Dans la surenchère qui caractérise les définitions françaises, la polémologie est la « science » de la guerre, l'irénologie est celle de la paix. Pour l'éviter, nous optons pour celle de la modestie, l'anglo-saxonne qui utilise pour ces domaines « Peace and conflict studies » ou « Tazrawt n'Thalwith dh'Trad » en tamazight.

Avec des hypothèses et conjectures variées, la révolution algérienne est un cas d'excellence pour ces branches universitaires. Pour elle, avec des indicateurs accessibles, nous tentons une très modeste approche avec l'équilibre de Nash [4]en induction à rebours (Backward Induction) pour argumenter qu'une probabilité pour la survenance d'un nouvel équilibre en Algérie est « élevée » pour cette septième décennie (2016-2025), en considérant celle de (1956-1965) comme étant la première.

Après le débarquement français le 14 juin 1830 à Sidi Ferruch dans la baie d'Alger, l'Algérie qui était déjà sous occupation ottomane a vécu des soulèvements prérévolutionnaires durant les années 1830 à l'Ouest et 1871 au Centre-Est. Engagée dans les deux guerres mondiales, la France a mobilisé des Algériens comme chair à canon pendant que d'autres ont choisi le camp Allemand. Le reniement de la France d'accorder son indépendance à l'Algérie à la signature de l'armistice a déclenché une nouvelle conscience nationale avec prises de risque pour l'émancipation de la patrie.

Un nouvel équilibre de Nash en situation de crise est inévitable en Algérie

Avant de l'argumenter, cet équilibre de Nash est le point NASH2(2020, E2) du graphique ci-dessous. Sans anticipation dans le triplet : une identité, l'amazighe, entière ; une justice équitable et une paix solidement fixée, cet équilibre (NASH2) sera une calamité pour la patrie.

Illustration graphique des équilibres de Nash en situation de conflits en Algérie

Avant de consulter le graphique et extrait d'un cours en Théorie des jeux dispensé à l'Université de Montréal, un exemple de modélisation mathématique avec un système à deux équations pour trouver, dans de grands groupes, un équilibre de Nash dans une action collective (liberté et justice avec libération de la patrie). [5]

Supposons que P(n) = 4n + 36 et que S(n) = 5n. Si le nombre de participants anticipé est faible, l'agent préfère de participer. Si le nombre de participants anticipé est relativement élevé, l'agent préfère d'être un resquilleur. Les autres équations et hypothèses sont éludées. L'attention du lecteur est attirée sur une double condition : pour dépasser l'équilibre et atteindre l'objectif (Libération de la patrie) : le participant (Bienfaisant) doit continuer à participer et ne doit pas cesser de participer et un shrinker (Malfaisant) doit être incité à participer par la réduction de son gain (payoff) en augmentant le gain (payoff) de tous. Sans la satisfaction de ces conditions, c'est le participant qui cessera de participer et les gains de tous seront nuls. Ci-dessous, P(n) (Participants) doit renvoyer à Bienfaisants et S(n) (Shrinkers) à Malfaisants.

Lecture du graphique

L'axe des abscisses (temps) est à l'échelle de décennies qui vont de 1830 à après 2020. L'axe des ordonnées (justice et liberté) montre pour 1830 les payoffs (gains) EB des Bienfaisants (couleur bleue), EMdes Malfaisants (couleur rouge). La difficulté de définir à ce stade une ou plusieurs unités de mesure intelligibles nous pousse à utiliser EBet EMavec EBMcomme quantification abstraite des forces des Bienfaisants et Malfaisants.

Tant chez les Bienfaisants que les Malfaisants, les forces des ressources humaines sont hétérogènes alors que celles des politiques et matérielles des premiers sont inférieures à celles des seconds.

Après l'avortement des premiers soulèvements (1827, 1870) et les pertes durant les deux guerres mondiales, la force des Bienfaisants pour exiger le même niveau de liberté et de justice E1 a décliné (pente négative) alors qu'elle a augmenté chez les Malfaisants (pente positive) jusqu'aux années 1926. À partir de ces années, les forces ont changé de sens pour s'égaliser et imposer un premier équilibre NASH1 (1956, E1).

Interprétation de l'équilibre NASH1.

Les Bienfaisants ont imposé aux Malfaisants deux contraintes. La première : jouir des mêmes niveaux de justice et de liberté avec les hypothèses suivantes : plus de liberté est préféré à moins, plus de justice est préféré à moins, plus de justice ET de liberté est préférée à moins ; cette dernière combinaison est préférée aux trois autres restantes. La deuxième : les Bienfaisants veulent vivre ces liberté et justice avec cessation de la colonisation.

Induction à rebours (Backward induction) de NASH2 à NASH1

Nous sommes en 2018, une année de plus dans la dévaluation du temps algérien. Rachid Talbi (1965, 2018) [6]est un universitaire qui a travaillé dans une banque. Artiste discret et efficace, il était le tracteur sans bruit de la troupe Debza née au début des années 1980, année du « Printemps berbère ». Même s'il jouait de la guitare, il était un passionné d'Avendir, un instrument à peau. Il était aussi la contre-voix de Said Hayoune dans la troupe. Les thématiques chantées par cette troupe sont : l'humanisme, l'amour avec un seul titre : Haz Aâyounek (Lève tes yeux !), la guerre, l'impérialisme et l'identité. Artiste et banquier, il a inventé un nombre : Atchelliard que nous traduisons par un trillion ou un millier de milliards dans l'échelle courte, l'anglo-saxonne.

Dehbia Ouatmas [7](1990, -) est aussi une universitaire qui a un emploi dans le secteur public algérien. Depuis 1995, sa première année de scolarité, son univers extérieur au foyer est rempli de violence tous types : populaire sur le chemin école, université, lieu de travail à la maison familiale ; sociale et étatique avec ses revenus monétaires qui perdent de plus en plus en pouvoir d'achat, les conditions de travail et les comportements des uns et des autres envers elle que la nature a dotée d'un charme certain. Benjamine de la famille, elle apprécie les repas traditionnels que prépare la gente féminine qui l'entoure. Elle a été initiée assez jeune à la confection d'Aghrum (galette kabyle) et d'El Maqful (couscous mélangé à des légumes domestiques ou sauvages cuits à la vapeur). N'arrivant pas à faire une galette circulaire comme les femmes qui ont les mains comme des compas et trouvant El Maqful consommateur d'une ressource rare, le temps ; elle préfère les préparations des bouquins qui font appel à la quincaillerie électrique. Maintenant, elle attend celui qui lui permettra de s'accomplir. Elle le souhaite paysan et berger sous la condition qu'il l'aimera d'un amour pur et intense, une condition qui fait égaler la probabilité de réalisation de cet événement à 1/Atchelliard.

La banque centrale d'Algérie, la chambre à gaz de la patrie

Par la dévaluation du temps national[8], la banque centrale d'Algérie est la chambre à gaz de la patrie. La continuation des dénonciations du banquier-artiste Rachid Talbi et le changement de mentalité imposé par le néolibéralisme depuis 1980 en Algérie a rendu le rêve de Dehbia Ouatmas chimérique. Pour son implémentation et véhiculé par la doctrine TINA[9], le pouvoir a lancé le slogan : « Le travail et la rigueur pour garantir l'avenir ». Depuis 32 ans que cette mécanique fonctionne, le résultat est la démolition du tissu social, le ravage de l'économie du pays et la privatisation de l'État. Tout ce processus a été escamoté par la nullité de la production, à défaut de théorique, au moins intellectuelle d'ouvrages sur la méthodologie de la conduite des politiques publiques, analyses et chiffres ainsi que les détails et faits saillants des négociations de la part des anciens ministres et responsables centraux. Le néolibéralisme appliqué dans un pays sous-développé a alimenté les violations des droits humains, a instauré une justice expéditive et instrumentalisé l'amazighité de l'Algérie. Ces trois conséquences sont celles qui répondent dans les rapports du FMI et Banque mondiale à la stabilité politique et liberté économique. Les lecteurs de ces rapports remarqueront l'absence des expressions : régime démocratique, légitimité politique et l'insistance sur l'indépendance de la banque centrale.

Hyperinflation[10]ou effondrement des prix

Après l'endossement de la production industrielle de la monnaie par l'actuel premier ministre [11], une alerte sur une hyperinflation s'est déclenchée. Ignorant qu'une hyperinflation ressemble à une attaque cardiaque ou tremblement de terre de force 8 et qui sont tous deux imprévisibles, le premier ministre ignorant que l'hyperinflation est un prix qui se mesure en atchelliards et qui ne reflète plus la valeur du produit consommé, croyant avoir découvert le fil à couper le beurre, il s'est autosatisfait en attaquant ceux qui ont en parlé. Dans une outrecuidance non mesurée, un autre ancien premier ministre qui a eu comme ministre de la Justice l'actuel (premier ministre) a affirmé que « scientifiquement » (sic) qu'elle sera à 4 chiffres ! Pour notre part, nous avons dit qu'elle pourrait[12]se produire sous certaines conditions dont les symptômes sont visibles et dans ce cas Dehbia Ouatmas sera obligée de se remettre à la cuisine traditionnelle et la probabilité de son espoir augmentera.

Le problème n'est pas dans qui a raison et qui a tort - et pour notre part, nous espérons avoir tort - ; il est dans son anticipation et est-ce que ce gouvernement et les gouverneurs de la chambre à gaz, la banque centrale, ont une solution autre qu'offrir le pays au dollar ou à l'euro ?

Puisque notre plaidoyer pour une nouvelle monnaie a été ignoré [13], nous suggérons : l'instauration d'un système multi-change avec parité parfaite du dinar algérien avec le dirham marocain et le dinar tunisien [14], interdiction de toute transaction en euro, business avec le bitcoin et surévaluation du dinar à 1/50 $US.

Sur le graphique supra, c'est le point (B) de l'inflexion de la droite des Malfaisants qui au lieu de continuer à décroitre, s'est remise à croitre pour prendre la direction (4).

Grâce aux révolutionnaires encore en vie et l'apparition de groupe de petite taille qui ont activé pour l'unité de la patrie et son amazighité, la droite des Bienfaisants a été croissante jusqu'au début de la décennie 1976-2005. C'est le point (A) de leur courbe qui au lieu de demeurer dans la direction (1) a bifurqué pour décroitre et aller dans la direction (2).

Attributs du parcours NASH1 à NASH2

PAS = Programme d'ajustement structurel

Synthèse de la stylisation

Un coup d'œil rapide sur le tableau montre que pour faire passer des décisions politiques et économiques impopulaires et antipatriotiques, l'instrumentalisation de la dimension « oubliée » qu'est l'amazighité durant la révolution et son écrasement après l'indépendance a été l'os qui risque d'étouffer toute la patrie et de compromettre son existence à venir même.

Il montre clairement que la stérilisation de la colonne « Achoppement-Instrumentalisation » (colonne de droite) par l'institutionnalisation sérieuse de l'identité amazighe soulagera la patrie de douleurs et de problèmes qui n'auraient pas dû exister. Les conséquences de la série de programmes d'ajustement structurel appliqués à l'Algérie deviennent plus lourdes par effet multiplicateur.

Sur cinq décennies, les ordres du FMI, de la BM et consorts contenus dans la colonne « Attribut-Principaux » ont montré qu'analyser l'économie algérienne avec des modèles et grilles des pays avancés est une inanité académique. Tous ces programmes ont imposé systématiquement une dévaluation du dinar laquelle a été un poison pour les réserves internationales et la balance des paiements.

Conclusion fondamentale : toutes les transitions politiques au niveau du pouvoir sont entachées de coups de force « normalisés » comme celles de 1978 et 1991 ou d'illicéité des élections et ont engendré des violences sur les militants et l'écrasement de l'identité.

Si le FMI reconnait la gravité de la situation, pourquoi pousse-t-il l'Algérie à l'aventure ?

Capture d'écran de la matrice d'évaluationdes risques de juin 2018 élaborée par le FMI. Source : imf.org

L'absence de l'amazighité dans les textes de la Révolution est-elle une erreur ou une intelligence ?

Seuls des travaux de recherche et d'analyse profonds pourront répondre à cette question. Pour nous, la faiblesse de la densité démographique de l'époque, les inégalités dans l'éducation, l'extrême pauvreté des autochtones, la supériorité des objectifs de liberté et de justice et la nécessité de fédérer le maximum de populations à l'effort de guerre ainsi que les pressions des arabistes égyptiens ont été l'intelligence qui a fait évacuer aux leaders de la révolution la formulation explicite de l'amazighité exclusive de l'Algérie.

Comment traverser l'équilibre NASH2 avec un minimum de dégâts ?

Le lecteur ne doit pas s'y méprendre. Si dans le graphique, les équilibres sont représentés par des points ; dans la vie réelle, ce sont des comportements individuels ou collectifs, les résultats de décisions de politique publique qui produisent au moins des fracas. Pour traverser celui qui se dessine en Algérie, seules les actions pacifiques seront les réponses efficaces et parmi lesquelles nous citons : 1) organisation d'un référendum national sous trois mois pour un nouvel hymne national bilingue et éventuellement un nouveau drapeau, 2) du fait du respect des droits de l'homme, les magistrats refuseront d'instruire et juger toute plainte qui invoque implicitement ou explicitement l'amazighité, 3) demander à l'ONU d'engager une mission de prévention de conflit et de stabilisation des frontières algériennes du Sud, 4) dissolution de l'assemblée, 5) annulation de toutes les dispositions constitutionnelles qui attentent aux droits civils et politiques des immigrés algériens, 6) installation d'un Conseil pour une justice transitoire et non transitionnelle formé d'intègres et assistance internationale pour son fonctionnement, 7) forcing de la communauté algérienne expatriée sur les gouvernements étrangers et organisations inter-étatiques internationales pour défendre l'autonomie de la décision politique de l'Algérie et sa sujétion à la volonté populaire d'abord.

Il serait préférable pour les Algériens d'assumer collectivement leur amour pour la patrie avec une identité guérie. Cette guérison engendrera un transfert de pression sur d'autres pressions qui aura un coût douloureux et c'est le prix pour traverser dans la paix et préserver le territoire l'équilibre NASH2.

Cherif Aissat

Notes, sources d'informations et lectures recommandées

[1]Dixit, Avinash ; Skeath, Susan et Reily, David. Games of Strategy. 4ed. W.W. Norton & Company. New York. 2015.

[2]Université de Sherbrooke. Perspective monde. Proclamation au peuple algérien.  perspective.usherbrooke.ca

[3]Algérie. Présidence de la République. Plateforme de la Soummam.  el-mouradia.dz

[4]Un homme d'exception accessible sur certains sites Internet est un film sur John Nash Junior, mathématicien hors normes, un prophète. En plus de ses distinctions en mathématiques, J. Nash est prix Nobel en économie. Les minutes recommandées : après la 11ème, après la 78ème et la fin avec la scène des stylos. Aux crises de schizophrénie de Nash, le dévouement et amour de sa femme Alicia envers qui il a été presque horrible et abject durant leur vie de couple. D'après le professeur de l'auteur de ce papier, la scène dans le bar (batailles des sexes) qui illustre son théorème sur l'unicité d'un équilibre n'a pas été réussie par les acteurs et le réalisateur.

[5]The Problem of Heterogeneity. [A] substantial proportion of participants in social dilemmas is observed to take actions that are more cooperative than predicted for rational egoists. In Ostrom, Elinor. Understanding Instittutionnal Diversity. Princeton University Press. New York. 2005. p. 123.

[6]Télévision algérienne. Troupe Debza. Bni Qsurek.Rachid Talbi au premier plan, assis.

[7]Cherif Aissat. Nouvelles d'une humanité déchirée avant qu'elle ne change. Edilivre. Paris. 2017. [Nouvelle : Le mendiant].

[8]Chérif Aissat. Le livre de la Jarre pour la patrie. Edilivre. Paris. 2017. [Une démonstration mathématique simple et plus rigoureuse accompagnée d'un aperçu sur la philosophie de la monnaie y est donnée.]

[9]TINA est l'acronyme de There Is No Alternative, une doctrine économique libertarienne, du tout marché. Politiquement, elle a été portée par Ronald Reagan (1911, 2004), président des USA et Margaret Thatcher (1925, 2013). Aux USA, c'était les reaganomics, au Royaume-Uni, c'était le thatchérisme marqué par exemple la privatisation des chemins de fer qui, pour cause de déficits et détérioration des services de transport, viennent d'être renationalisés en partie !

[10]Alternatives économiques. Rebecca G. Betancourt et Adrien Vila. Fisher et la déflation par la dette.  alternatives-economiques.fr.

[11]Chérif Aissat. Chérif Aissat à Ahmed Ouyahia.

[12][a] Chérif Aissat. Modeste analyse des impacts du programme d'ajustement structurel en Algérie.

[les 25 dernières minutes]. [b]. Centre de recherche sur la Mondialisation. Chérif Aissat. À l'impossible, les Algériens sont tenus.  mondialisation.ca [c] Journal El Khabar. Article qui traite de l'accélération de la restitution des terres du 02/08/2019. Lien Internet inaccessible à partir de Montréal.

[13][a] Le Quotidien d'Algérie. Chérif Aissat. Supplique pour une nouvelle monnaie.  lequotidienalgerie.org

[b]. Courrier international. Le Venezuela lance sa cryptomonnaie.  courrierinternational.com. Si le Venezuela a ancré sa monnaie sur le pétrole en 2018, nous, c'est en 2015 que nous avons proposé une monnaie BRINA ancrée sur l'air et la terre.

[14]Chérif Aissat. Coopération entre les peuples d'Algérie, du Maroc et de la Tunisie. Un gigantesque potentiel révolutionnaire. mondialisation.ca

[15]Centre de recherche sur la mondialisation. Chérif Aissat. Un conflit dans le désert, les généraux algériens et l'amazighité.  mondialisation.ca

La source originale de cet article est Mondialisation.ca
Copyright ©  Cherif Aissat, Mondialisation.ca, 2018

 mondialisation.ca

 Ajouter un commentaire