Désintégration de la société occidentale

06-12-2018 reseauinternational.net 7 min #149226

Les féministes radicales sont désormais bannies de Twitter. Ce n’est pas parce qu’elles haïssent les hommes, fureur tout à fait convenable sur Twitter, mais parce qu’elles ont une dent contre les ‘transsexuelles’.

Qu’est-ce qu’une  ‘transsexuelle’ ? Autant que je sache, il s’agit d’un homme portant pénis, sauf qu’il se dit femme et exige le droit d’utiliser les toilettes pour femmes en même temps qu’elles.

La féministe Meghan Murphy [photo ci-dessus], a tweeté un constat et une question :

Les hommes ne sont pas des femmes. Comment se pourrait-il que les transsexuelles ne soient pas des hommes ? En quoi diffèrent les hommes des transsexuelles ?

Les autorités de Twitter ont qualifié de ‘ conduite haineuse ’ le gazouillis de Meghan Murphy, et ils l’ont radiée.

Voilà, vous êtes au courant. Hier, c’était les féministes qui usaient du privilège de censure que leur a accordé la société. Aujourd’hui, ce sont les féministes qui sont censurées. Cette aliénation mentale de la ‘civilisation’ occidentale se poursuivant, demain ce sera au tour des transsexuelles d’être censurées et bannies.

Que se trame-t-il précisément ?

Mes lecteurs, ceux qui sont partiellement ou totalement sortis de The Matrix [du conditionnement, NdT], comprennent qu’il s’agit de fragmenter de plus en plus la société. La politique identitaire a dressé les uns contre les autres les hommes, les femmes, les Noirs, les Juifs, les Asiatiques, les Hispaniques et les Blancs. La politique identitaire est l’aboutissement naturel de la philosophie du Parti démocrate et de la gauche libérale, progressiste  [et des Lumières, NdT]. Désormais, grâce à la fabrication de nouveaux ‘sexes’ inexistants, mais gratifiés de vrais par les morues sous contrôle qui se font passer pour les ‘médias occidentaux’, nous voyons des féministes radicales se faire clore le bec par des bonzes qui se prétendent gonzesses.

Je sympathise avec Meghan Murphy, mais en acceptant la politique identitaire, c’est elle et les autres qui ont provoqué ce cirque. La politique identitaire a donné à Meghan encore une autre raison de haïr les hommes, mais elle n’a pas réalisé qu’elle se rangeait ainsi dans la classe des profiteurs, celle qui doit être censurée [et maudite].

Jusqu’où cela ira-t-il ?

C’est déjà allé si loin, que très divisée et hostile envers chacun, la population étasunienne a perdu toute tutelle sur le gouvernement et les apparatchiks oligarques qui dirigent. Le peuple étasunien n’a plus de réalité, c’est plutôt une créature mythique, comme la Licorne [Minotaure irait mieux, NdT].

The Matrix, est le meilleur film sorti durant notre vie. Pourquoi ? Parce qu’il montre qu’il y a deux réalités. La vraie, dont peu de gens sont conscients, et la virtuelle de tout le monde.

Dans les États-Unis d’aujourd’hui, et dans toute la ‘civilisation’ occidentale endoctrinée, il n’y a qu’une poignée de gens capables de faire la part de la réalité et de la virtualité fabriquée, où toute explication est contrôlée et aussi éloignée que possible de la vérité. Pour contrôler ce qui nous est dit afin de nous enfermer dans The Matrix, tout ce que racontent chaque gouvernement et organe ‘de presse’ occidentaux, est mensonger.

L’aptitude à contrôler l’entendement humain est si remarquable que, malgré la masse de preuves montrant la fausseté de tout ceci, les gens croient : que Oswald, le meilleur tireur de l’histoire de l’humanité, a trucidé tout seul le président John F. Kennedy avec des balles magiques ; qu’une poignée d’Arabes saoudiens manifestement incapables de piloter un avion, ont déjoué la sécurité nationale et aplati trois gratte-ciel du World Trade Center et un pan du Pentagone ; que Saddam Hussein avait des ‘armes de destruction de masse’ qu’il allait tester sur les États-Unis ; que Assad ‘use d’armes chimiques’ contre ‘sa propre population’ ; que Mouammar Kadhafi refilait du Viagra à ses soldats pour qu’ils puissent mieux violer les Libyennes ; que la Russie a ‘envahi l’Ukraine’ ; que Trump et Poutine ont piqué à Hitlary l’élection présidentielle.

La confection de fausse réalité garantit 1000 milliards de dollars de l’argent de contribuable au budget annuel du complexe militaro-sécuritaire, au moment même où les débats au Congrès coupent les fonds de la sécurité sociale pour les détourner afin de faire plus de largesses au complexe corrompu.

Des lecteurs me demandent ce qu’ils peuvent y faire. Rien, à part se révolter et nettoyer le système, exactement comme l’a dit le père fondateur Jefferson.

 Thomas Jefferson serait-il en action et en pleine forme à Paris ? Si les faits rapportés dans cet article d’Infowars sont vrais, priez pour que la révolte se propage aux États-Unis.

 Paul Craig Roberts

Original :  www.paulcraigroberts.org/2018/12/04/the-disintegration-of-western-society/
Traduction  Petrus Lombard

 reseauinternational.net

 Ajouter un commentaire