La polémique publique sur les chiffres des mobilisations de Gilets Jaunes, toujours au point mort. Le zéro manquant de Castaner ?

07-01-2019 legrandsoir.info 6 min #150447

desobeissant

Depuis l'acte III, la méfiance est générale quand aux chiffres des mobilisations hebdomadaires des Gilets Jaunes. L'acte VIII ne fait pas exception.

La participation en province toujours ultra minorée, les chiffres des préfectures départementales déjà minorées, sont réduites par Beauveau à la portion congrue.

Le record semble être Valence : 15 manifestants à midi, alors que cortège réel était de 3000 à 5000.

Colmar : plus grande manifestation jamais vue.

Caen en insurrection, médias télés samedi soir = 1000, dimanche matin suite à la parution de la presse régionale 3000, en réalité prés de 10 000.

L'État macédonien ne tient plus que par le fil médiatique qui pilonne partout le chiffre ridicule de 50 000 participants, une légère reprise, alors qu'une vague massive est réapparue partout en province comme à Paris.

Il n'y a pas une véritable bataille des chiffres. Les gilets jaunes invités sur les plateaux télés sont tenus de ne pas contester trop fort les chiffres officiels, sinon ils sont virés.

Doucement mais sûrement, tout le monde s'intoxique, le pilonnage systématique sans alternative critique crédible est avalé sans joie et sans résistance.

France Police - Policiers en colère annonce 300 000 G.J. pour le 5 janvier 2019. Qui en a entendu parler de ce chiffre ?

Le premier mensonge fut le plus beau, celui qui cautionne tous ceux qui ont suivis :

L'acte I du 17 novembre vraisemblablement fut de 2 MILLIONS de G.J.,chiffres émis le soir très tard par France Police - Policiers en colère, redressé dimanche matin, aprés pression de Beauveau à 700.000.

Depuis Kafka est aux commandes.

L'acte 3 = l'acte VIII ? Avec la province en pointe.

La province hyper active. Bilan à faire en cours.

Gilets jaunes : affrontements à Paris, Caen, Perpignan, Dijon, Lyon, Rouen, Tours, Beauvais, La Rochelle, Toulon, Montpellier, Epinal, Bordeaux, Le Mans, Lille, Besançon, Saint-Etienne, Cherbourg, Saint-Nazaire,ç Nantes, Valenciennes, Toulouse - 5 janvier 2019

 https://berthoalain.com/2019/01/06/gilets-jaunes-affrontements-a-paris...

La différence notable depuis un mois est que la police pots-de -fleurs a disparue devant les ministères et autres institutions, à Paris comme en Province. La lassitude gagne le parti de l'ordre.

RAPPEL ACTE 3 :

Les médias avouent dimanche à midi 130 000 participants après avoir annoncés 70 000 hier soir. La mobilisation active en province dépasse toutes les prévisions.

Gilets jaunes : affrontements à Paris, Dijon, Toulouse, Le Puy, Strasbourg, Bordeaux, Brest, Marseille, Charleville Mézières, Albi, Pau, Nantes, Saint-Etienne, Avignon, Longueville-lès-Saint-Avold, Poitiers, Le Pouzin, Villefranche-sur-Saone - 1 décembre 2018.

 https://berthoalain.com/2018/12/02/gilets-jaunes-affrontements-a-paris...

La vraie participation à l'acte 3 ?

Estimation de la participation ce samedi 1er décembre à 19h : 700 000 gilets jaunes dans toute la France sur environ 1500 points de blocage. France Police - Policiers en colère constate des chiffres très légèrement en baisse par rapport à samedi dernier
1 DÉCEMBRE 2018SYNDICAT FRANCE POLICE - POLICIERS EN COLÈRE

 https://france-police.org/2018/12/01/estimation-de-la-participation-ce...

La province reste très active.

2 décembre 06:58 :
Outre ce délire cousu de fil blanc le pouvoir nous prend carrément pour des billes avec ses chiffres sur le nombre de manifestants. Dans des petites villes où il ne se passe jamais rien comme DAX ou Saint-Yorre on voit des reportages édifiants (au moins 1000 à DAX !!!) et une quasi insurrection au Puy-en-Velay !!!

 mai68.org

UNE CONSTANTE PERMANENTE lors de tous les actes :

Qui dit mobilisation dit répression : les tribunaux de province ultra répressifs, prison ferme systématique partout.

L'Amnistie générale avant tout débat public, devient une priorité à mettre à l'ordre du jour de toutes les assemblées citoyennes.

PS (LGS). Photos : Chatellerault est une ville du Poitou de 30 000 habitants. Castaner a dû compter une quinzaine de manifestants.

 legrandsoir.info

 Ajouter un commentaire