Comment les milliardaires définissent le socialisme

15-05-2019 reseauinternational.net 5 min #156353

par Manuel E. Yepe

Rien de surprenant à ce que Bill Gates, multimilliardaire, Charlie Munger et Warren Buffett, interviewés sur CNBC-TV le jeudi 9 mai, défendent le capitalisme. Ce qui l'est davantage, c'est que Bill Gates fasse un commentaire positif sur le socialisme ou, du moins, sur ce qui est défini aux États-Unis comme le socialisme.

Gates a souligné que la montée actuelle de la rhétorique pro-socialiste aux États-Unis ne fait pas vraiment référence au socialisme selon la définition stricte du terme. Les politiques « socialistes » que nous entendons des politiciens comme Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) et Bernie Sanders sont, dans une plus large mesure, des politiques capitalistes avec une forte contribution de sécurité sociale, et c'est bien !

« Le socialisme signifiait autrefois qu'un État contrôlait les moyens de production et beaucoup de gens ici qui font la promotion du socialisme ne le définissent pas de cette manière classique«.

Gates dit aussi que la plupart des gens qui favorisent le socialisme aux États-Unis ne parlent pas du vrai socialisme, et il a raison !

« La majorité ne s'oppose pas au capitalisme... croit seulement qu'il devrait y avoir des changements dans les impôts, des taux d'imposition plus progressifs et le rétablissement de l'impôt sur les successions. Ce qu'ils veulent, c'est un capitalisme mieux imposé«, a affirmé Bill Gates.

Selon lui, la plupart des Américains de gauche ne préconisent pas que la propriété des moyens de production passe aux travailleurs, que toutes les industries soient nationalisées et que la propriété privée soit complètement abolie, qui sont les véritables principes de l'idéologie socialiste. La plupart des gauchistes soutiennent les politiciens qui promettent le capitalisme avec une base de sécurité sociale solide. Mais rien n'indique que ce qu'ils proposent est vraiment du socialisme.

La garantie d'emploi fédéral d'Alexandria Ocasio-Cortez, par exemple, consisterait en une norme de référence pour l'emploi qui comprendrait un salaire minimum de 15 $ indexé sur l'inflation, des soins médicaux complets et des congés maladie et pour les enfants. Cette proposition améliorerait considérablement la qualité de l'emploi aux États-Unis en offrant formation et expérience aux travailleurs tout en fournissant des services publics indispensables aux collectivités dans les services de parcs, les garderies et la conservation de l'environnement.

Mais ce n'est pas du socialisme au sens classique du terme. C'est le capitalisme avec un solide filet de sécurité sociale. La plupart des pays riches d'Europe ont déjà ce que propose Ocasio-Cortez. Ça ne fait pas d'eux des socialistes. En tout cas, cela en fait des sociaux-démocrates.

Bernie Sanders et Alexandria Ocasio-Cortez

Les États-Unis n'ont pas de parti social-démocrate, donc tout ce qui reste du parti démocrate est appelé socialisme parce que les Américains n'ont pas un vocabulaire qui leur permet de parler de ces choses plus subtilement qu'une gauche contre une droite binaire.

Pourquoi des gens comme Bernie Sanders et Alexandria Ocasio-Cortez sont-ils considérés comme des socialistes et parfois même se qualifient par ce terme ? Parce que Fox News a passé les années Obama à qualifier ainsi toutes les politiques du Parti démocrate. Par conséquent, il y a deux générations de personnes (les millénaires et la génération Z) qui utilisent simplement le terme socialiste sans trop se soucier de ce qu'il signifie exactement. Pour les jeunes générations, le socialisme signifie seulement s'assurer que tout le monde peut aller chez le médecin quand il le faut, ou avoir un toit au-dessus de sa tête, ou avoir de l'argent pour acheter de la nourriture, quelle que soit la situation de cette personne. Et ces générations imaginent que tout peut se faire dans le système existant, sans renverser la classe dirigeante et sans l'installation d'un nouveau système politique dirigé par la classe ouvrière.

Comme Gates le souligne, il y a de vrais socialistes dans le monde. Et il y a même de vrais socialistes dans les gouvernements du monde entier. Mais la plupart des socialistes américains sont simplement des gauchistes qui ignorent les étiquettes des partis et parlent de politique. Bill Gates le sait et Donald Trump le sait.

Ce n'est pas que Bill Gates soit progressiste. Des gars comme Gates savent clairement que les guillotines vont arriver et si les États-Unis continuent sur la voie de l'austérité pour la majorité et des réductions d'impôt pour les millionnaires et milliardaires, tout peut arriver.

Selon les informations disponibles, Gates dispose de plus de 101 milliards de dollars, ce qui en soi devrait littéralement être considéré comme un crime dans une société civilisée où 13 millions d'enfants n'ont pas assez à manger. Mais, pour l'instant, nous devrons accepter qu'il y a au moins quelques multimilliardaires qui reconnaissent la nécessité de changements réels dans la société mondiale.

Source :  Cómo definen el socialismo los billonarios

traduit par  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter