De nouvelles recherches montrent que les bactéries intestinales modifient les effets des médicaments

08-06-2019 reseauinternational.net 10 min #157518

par Derek Beres

Des recherches approfondies à Yale annoncent l'avenir de la médecine personnalisée.

  • De nouvelles recherches de Yale confirment que les bactéries intestinales modifient les effets des médicaments.
  • Les chercheurs ont testé 271 médicaments oraux contre 76 types différents de bactéries dans le cadre d'une étude approfondie.
  • Cette information pourrait changer la façon dont les médecins prescrivent les médicaments à l'avenir.

L'un des aspects les plus frustrants de la médecine est les variations sauvages de l'efficacité. Une pilule qui fait des miracles pour une personne est inutile pour une autre. Un remède incontournable s'avère complètement inefficace, ce qui vous amène à vous demander comment il a pu être mis sur le marché. Ce doit être encore une fois Big Pharma qui joue avec l'esprit des consommateurs.

Mais de nouvelles recherches font évoluer notre compréhension du fonctionnement de la médecine à l'intérieur de notre corps. La raison pour laquelle cette pilule a marché pour votre ami mais pas pour vous ? C'est peut-être votre intestin.

De  nouvelles recherches de Yale confirment des  anecdotes de longue date sur le rôle des bactéries intestinales dans la capacité de l'organisme à répondre aux médicaments. Les chercheurs ont testé 271 médicaments oraux contre 76 types différents de bactéries afin d'imiter la complexité du microbiome humain. Environ les deux tiers des médicaments ont été modifiés par au moins une souche bactérienne, tandis que chacune des 76 souches a modifié entre 11 et 95 médicaments. Cela signifie essentiellement que chaque médicament est affecté d'une manière ou d'une autre par votre microbiome.

Comment la nourriture que vous mangez affecte votre intestin - Shilpa Ravella

Il s'agit d'une énorme percée dans le traitement des patients. Des preuves récentes ont démontré que les 10 à 100 billions de bactéries qui composent notre microbiome sont  affectées négativement par une classe importante de médicaments :  les antibiotiques. L'altération de votre microbiome n'est pas toujours mauvaise - les antibiotiques pourraient  supprimer une molécule qui mène à une maladie cardiaque, par exemple - mais dans l'ensemble, il n'a pas été prouvé qu'une telle manipulation des bactéries intestinales est bénéfique, et la force des antibiotiques semble diminuer dans une partie de la population.

Bien que notre compréhension du microbiome soit embourbée dans la complexité, la science émergente nous éduque rapidement sur la façon dont nos organes internes fonctionnent. Plus tôt cette année, une  étude a établi un lien entre certaines bactéries intestinales et la dépression ; d' autres recherches ont révélé qu'un tiers des personnes souffrant de dépression sont également constipées. Compte tenu de toutes ces données, il n'est pas surprenant que certains types de probiotiques  soient efficaces dans le traitement de l'anxiété. La façon dont nous traitons  notre ventre est importante pour notre santé en général.

Comme les communautés humaines, le microbiome est affecté par les changements de  mode de vie, l' alimentation et les  conditions environnementales. Comme le note Ed Yong dans son livre, I Contain Multitudes: The Microbes Within Us and a Grander View of Life :

« Le microbiome n'est pas une entité constante. C'est une collection foisonnante de milliers d'espèces, toutes constamment en compétition les unes avec les autres, négociant avec leur hôte, évoluant, changeant«.

En fait, certaines espèces de bactéries sont plus proéminentes à différentes heures de la journée, ce qui signifie que même l'heure à laquelle vous prenez vos médicaments compte. Incroyablement, un médicament qui fonctionne bien le matin pourrait être moins efficace le soir. Et, bien sûr, cela ouvre une toute nouvelle ligne de questionnement sur l'alimentation.

Les gélules de bactéries sont représentées chez Vedanta Biosciences. Vedanta est l'une des douzaines de start-ups à travers le monde qui espèrent fabriquer des médicaments basés sur les dernières connaissances sur les billions de bactéries, champignons et autres microbes qui vivent dans et sur notre corps.

Nous avons besoin de notre microbiome pour être en bonne santé et, comme l'écrit Yong, diversifié - les antibiotiques détruisent malheureusement la diversité. Encore une fois, tout comme les communautés humaines, une population variée de bactéries intestinales crée l'environnement le plus sain. Cela dit, chaque médicament a un effet sur les bactéries intestinales. La composition des médicaments qui agissent pour telle ou telle personne est une composante essentielle de l'avenir de la médecine.

Ensuite, il y a ce qui se passe après la visite des médicaments dans l'intestin. Après avoir testé les médicaments en flacons, les chercheurs de Yale ont mené une autre expérience avec 28 volontaires. À l'aide de différents médicaments, ils ont surveillé la population microbienne au moyen d'échantillons de matières fécales, en identifiant des fragments d'ADN qui modifient les médicaments pour comprendre comment la population bactérienne a modifié chaque médicament. Cette étude suggère que les personnes qui subissent des tests génétiques pourraient avoir un aperçu des médicaments qui seront efficaces chez certaines personnes, ce qui pourrait permettre aux médecins de savoir s'ils doivent ou non inclure certaines bactéries dans les  transplantations de selles.

L'avenir de la médecine est personnalisé, c'est du moins ce qu'affirme la liste croissante d'applications pour smartphone conçues pour surveiller les marqueurs de santé. Bien que vrai, votre téléphone ne pénètre pas (encore) dans votre ventre. Ce n'est que le début d'un nouveau chapitre passionnant en médecine. Le fait de pouvoir fournir des doses exactes à des moments précis vous évitera d'avoir à deviner les doses prescrites. Beaucoup d'autres facteurs jouent un rôle dans la santé intestinale, mais d'un point de vue holistique, cette avancée est certainement en train de changer la donne.

source :  New research shows gut bacteria alter the effects of medication

Traduit par  Anguille sous roche

via  anguillesousroche.com

 reseauinternational.net

 Proposer une solution