Insolite : L'ex-ministre israélien des Affaires Étrangères Shlomo Ben Ami espère que l'Algérie et le Soudan relancent les rêves brisés du « Printemps Arabe »

13-06-2019 reseauinternational.net 2 min #157733

La crise politique en Algérie prise en charge par l'Armée algérienne, laquelle est en train de nettoyer au Karcher les oligarques et la bourgeoisie néolibérale compradore et corrompue, commence a agiter de façon fort suspecte et inhabituelle d'anciens responsables israéliens. Dernier en date et non des moindres, Shlomo Ben-Ami, ex-ministre des Affaires étrangères d'Israël qui a signé un article en espagnol sur le plus grand pays d'Afrique de par la superficie sous le titre de " Argelia : ¿nueva esperanza de primavera democrática en el mundo árabe?" (Algérie : nouvel espoir de printemps démocratique dans le monde arabe ?) dans lequel il semble bien éloigné des réalités algériennes et de ses véritables enjeux.

Extraits :

« Huit ans après le Printemps Arabe, les rêves de démocratie dans le monde arabe ont été contrariés par la dure réalité de l'autocratie, de la corruption et du régime militaire.

Mais l'Algérie et le Soudan, qui n'ont pas été emportés par les troubles de 2011, tentent aujourd'hui leur chance en défiant des puissances souvent cachées - ce que les manifestants algériens ont appelé en 1988 « le pouvoir » -, les mouvements démocratiques arabes feront-ils mieux cette fois ?«

Les lecteurs maghrébins et algériens en particuliers apprécieront certainement cette étrange évocation d'un projet mort-né en ce moment précis où l'Algérie et le Soudan traversent des périodes très sensibles et assez complexes.

source :  strategika51.org

 reseauinternational.net

 Proposer une solution
newsnet 19/06/13 10:48

il y en a qui sont perdus dans leur mensongerie