Le prisonnier politique palestinien Bassam Al-Sayeh est mort

09-09-2019 europalestine.com 2 min #161376

Le prisonnier politique palestinien Bassam al-Sayeh, 47 ans, qui souffrait d'un cancer et qui n'a pas été soigné en conséquence dans les geôles de l'occupant, vient de mourir ce dimanche, annonce le Centre d'information palestinien sur les prisonniers, tandis que l'annonce de son décès déclenche des mouvements de protestation dans toute la Palestine.

Habitant de Naplouse, emprisonné depuis 4 ans, il n'a pas survécu à l'aggravation de sa maladie en l'absence de soins adéquats.

" Les rumeurs concernant le danger de mort pour Bassam Al-Sayeh sont très éxagérées", écrivait le site israélien  www.israellycool.com, le 1er septembre dernier, c'est dire la capacité de mensonge et de déni des colonisateurs.

Ce prisonnier qui était atteint d'un cancer avait été condamné à la prison à vie en 2015. Il a été placé immédiatement en isolement cellulaire. Il a été soumis à des violences physiques et psychologiques. Il a été transféré à l'hôpital israélien la semaine dernière.

Depuis2017, sept prisonniers politiques palestiniens sont mort en détention en Israël, indique Press TV, le seul média qui relayait l'information sur la mort de Bassam Al-Sayeh dimanche soir.

Mais là encore La Cour Pénale Internationale ne bouge pas.

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter