Hong Kong : la police a aspergé les manifestants de colorants pour les cueillir plus tard

09-09-2019 aubedigitale.com 4 min #161379

par  Admin · 8 septembre 2019

Marques d'identification

Depuis trois mois, des manifestants sont descendus dans les rues de Hong Kong pour s'opposer à un projet de loi controversé sur l'extradition. Pour éviter d'être identifiés par la technologie de reconnaissance faciale lors des manifestations - ce qui pourrait mener à leur arrestation à l'avenir - beaucoup ont décidé de se  couvrir le visage avec un masque.

Mais aujourd'hui, les autorités ont trouvé un moyen beaucoup moins sophistiqué d'identifier même les manifestants masqués : en pulvérisant les foules avec des canons remplis de  colorant bleu.

Vue surréaliste

Des images des canons à colorant ont inondé les médias sociaux au cours de la fin de semaine, l'activiste social Jason Y. Ng a partagé  ses propres images d'eux en action - ainsi que la tache qu'ils ont produite sur la main d'un manifestant.

A côté des images, Ng a noté que la leader de Hong Kong, Carrie Lam, semble avoir « pensé ce qu'elle a dit » lorsqu'elle aurait noté son intention d'enfermer tous les manifestants.

Que la teinture bleue lui permette ou non d'atteindre cet objectif, son utilisation a ajouté une nouvelle série d'images surréalistes à celles qui  ont déjà émergé des manifestations de plus en plus violentes.

Traduction de  Futurism par  Aube Digitale

 aubedigitale.com

 Commenter