Des infox sur des « prisonniers russes » permettent d'accuser la Russie et de cacher la guerre civile en Ukraine

09-09-2019 lesakerfrancophone.fr 6 min #161410

Par  Moon of Alabama - Le 7 septembre 2019

Les Infox [Fakenews] :

 Reuters : La Russie et l'Ukraine échangent des prisonniers, montrant un premier signe de dégel dans leurs relations

Le même jour, un groupe de 35 prisonniers russes détenus en Ukraine a atterri à Moscou dans le cadre de cet accord.

 CNN : Le réalisateur Oleg Sentsov et un suspect dans l'accident du MH17 sont parmi les personnes libérées lors d'un échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine

Le retour de 35 prisonniers ukrainiens et de 35 prisonniers russes est une mesure qui pourrait apaiser les tensions entre les deux pays après l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014.

 Human Rights Watch : L'échange de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine comprend la libération d'Oleg Sentsov

À peu près à la même heure, un avion transportant 35 prisonniers russes libérés par l'Ukraine atterrissait à Moscou.

La véritable info :

Jonah Fisher @JonahFisherBBC -  14:44 UTC - 7 sept 2019 35 prisonniers ont volé de Kiev à Moscou dans le cadre de l'échange. 22 d'entre eux ont des passeports ukrainiens, 1 moldave, le reste est russe. Tsemakh le "témoin" du MH17 confirmé officiellement comme étant échangé.

 LB.ua (traduction automatique) : Au moins 30 citoyens ukrainiens sont partis pour la Russie dans le cadre de l'échange.

Dans le cadre de l'échange de prisonniers, l'Ukraine a donné 35 prisonniers à la Russie, dont au moins 30 sont des citoyens ukrainiens. Cette info vient de la liste préliminaire qui a été publiée dans les médias.

La différence entre les 30 Ukrainiens recensé par LB.ua et les 22 passeports ukrainiens comptés par le journaliste Jonah Fisher de la BBC de Kiev correspond à des habitants de Crimée, qui ont maintenant des passeports russes mais que l'Ukraine considère encore comme des Ukrainiens.

L'Ukraine a ainsi libéré « au moins » 30 (anciens) Ukrainiens, 1 Moldave et peut-être quelques Russes qui n'ont probablement jamais participé à la guerre dans l'Est de l'Ukraine. L'un des Russes libérés aujourd'hui est Evgeny Mefedov (photo) sur lequel LB.ua écrit (traduction automatique) :

Un Russe, un participant au mouvement et affrontements "Anti-Maidan" à Odessa, le 2 mai 2014. Il prétendait être venu à Odessa en tant que touriste. En septembre 2017, il a été acquitté pour les émeutes, mais a été immédiatement arrêté pour atteinte à l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

Mefedov n'a rien fait. Il a été emprisonné pendant cinq longues années pour être un Russe ayant visité Odessa au mauvais moment.

Les récits ukrainiens parlent de beaucoup moins de prisonniers « russes » que les « 35 prisonniers russes » que Reuters, CNN et HRW prétendent recenser.

Dans la guerre civile qui couve toujours en Ukraine orientale, des Ukrainiens luttent contre d'autres Ukrainiens. Il n'y a pas eu d' »invasion russe » de l'Ukraine comme veulent nous le faire croire les médias occidentaux. Les nationalités des prisonniers le prouvent, mais Reuters, CNN et HRW ne veulent pas que vous le sachiez. Ils veulent que leurs lecteurs continuent de croire que c'est « la Russie qui l'a fait ».

Un bon tuyau concernant tout ce qui précède de la part d' Ivan Katchanovski, politologue à l'Université d'Ottawa qui travaille sur le sujet de la guerre civile ukrainienne.

Ivan Katchanovski @I_Katchanovski -  13:02 UTC - 7 sept. 2019 Mon analyse montre qu'une majorité écrasante des plus de 1000 personnes qui ont été échangées par le gouvernement #Ukraine avec les séparatistes du #Donbass ou de #Russie pendant la période 2014-2019 étaient des citoyens ukrainiens, 1,5% des membres réguliers des forces armées russes et 4% d'autres citoyens #russes.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Jj pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter