«Guerre des étoiles» : à Moscou, ministres français et russes évoquent la militarisation de l'espace

09-09-2019 francais.rt.com 6 min #161422

La militarisation de l'espace et les possibles concertations entre la France et la Russie dans ce domaine a été évoquées à plusieurs reprises dans la déclaration commune des participants à la réunion interministérielle «2+2» à Moscou.

L'espace, nouveau théâtre d'opérations potentiel ? L'hypothèse a en tout cas été évoquée plusieurs fois lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense russe et français à Moscou le 9 septembre.

«La Russie est préoccupée par la perspective d'une course aux armements dans l'espace [relancée par les Etats-Unis]», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui a été le premier à prendre la parole lors des déclarations à la presse.

«Nous proposerons des remèdes à de très nombreuses maladies, y compris le #cancer»#Sida #Mars #Trump2020

«Nous avons demandé à nos collègues français de présenter leur position sur la question», a ajouté le chef de la diplomatie russe avant de proposer à la France de «participer à la réunion de Genève pour l'élaboration d'un document juridique contraignant» visant à limiter le déploiement d'armes dans l'espace.

Le sujet a ensuite été évoqué par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et la ministre des Armées Florence Parly dans leurs déclarations respectives.

Le chef de la diplomatie française, qui a évoqué un risque international de «course aux armements», a dit appeler de ses vœux l'instauration de «mécanismes bilatéraux de dialogue et de transparence» dans plusieurs domaines «stratégiques et de défense» afin d'éviter tout risque de «malentendu». Le ministre a ensuite énuméré le domaine nucléaire, spatial, le cyber-espace, ou les forces conventionnelles.

Même son de cloche du côté de la ministre des Armées Florence Parly, qui a évoqué des forces armées russes et françaises amenées à se «côtoyer en mer, au sol, dans le ciel et aussi dans l'espace exo-atmosphérique ainsi que dans l'espace cyber», ce qui nécessite de «se parler» pour éviter les «incompréhensions, les incidents, les frictions».

«Je ne m'attends pas à ce que ce soit un chemin aisé, ce ne sera pas sans accrocs ni sans à-coup, mais si l'on considère que l'on travaille pour une génération alors il n'y a pas lieu de s'effrayer», a déclaré la ministre à l'issue de sa prise de parole.

La question de la militarisation de l'espace est revenue sur le devant de la scène internationale sous l'influence des Etats-Unis. L'administration Trump semble en effet particulièrement attentive à cette question. Le président américain a ainsi inauguré en grande pompe un commandement militaire de l'espace, nommé «Spacecom», et n'a pas caché son ambition de vouloir assurer la suprématie militaire des Etats-Unis dans l'espace. La création d'une «Force de l'espace» a par ailleurs été annoncée. Elle deviendra la sixième branche de l'armée américaine.

2 septembre 2019, 22:40 : création du commandement de l’espace.

Florence Parly a par ailleurs créé le «Commandement de l'espace» français en septembre 2019.

 Lire aussi : Vladimir Poutine considère le déploiement d'armes nucléaires dans l'espace comme un «grand défi»

 francais.rt.com

 Commenter