Salaire des profs : incompétence et manipulations sur Lci (et ailleurs)

12-09-2019 les-crises.fr 14 min #161549

Aujourd'hui nous allons analyser le rendu par les médias des conclusions du rapport 2019 de l'OCDE sur l'enseignement ; ils se sont axés sur "le salaire des profs" - et cela a été grandiose, surtout sur LCI

I. La Chronique éco LCI, par François-Xavier Pietri

Nous vous proposons de regarder d'abord de  regarder la Chronique éco de LCI du 11 Septembre en suivant ce lien. (désolé, ils refusent l'intégration sur un blog), présentée par François-Xavier Pietri, dans La Matinale présentée par Pascale de La Tour du Pin.

Notez bien les rires des intervenants (qui gagnent évidemment tous plus qu'un prof).

Mais on peut résumer en images :

"Eh non, les profs ne sont pas mal payés" :

"Alors que les professeurs estiment qu'ils sont mal payés, les chiffres publiés par l'OCDE révèlent le contraire. Selon ce rapport, les professeurs de lycée dans l'Hexagone gagnent près de 3 850 euros par mois, contre 3 457 euros pour la moyenne des pays de l'OCDE. Les professeurs de collège, eux, reçoivent en autour de 3 425 euros par mois, contre 3 211 euros pour la moyenne de l'OCDE. Ceux de l'enseignement élémentaire en gagnent moins. Ces derniers perçoivent près de 2 975 euros par mois, contre 3 058 euros pour la moyenne des pays de l'OCDE. "

Il est vrai que 3 850 € de salaire pour un prof de lycée, ce n'est pas mal du tout. Mais hélas...

II. La source OCDE

La source est donc le rapport de l'OCDE 2019, consultable ici.

Page notée 410, on a les chiffres des salaires indiciaires, pour différentes anciennetés. Mais c'est page notée 412 que se trouvent les chiffres dont on parle, l'OCDE ayant calculé une moyenne sur la carrière, comprenant les primes - ce qui st une bonne méthode. Comme nous sommes sympas, là voilà :

Tout est dans ce tableau. Bonne nouvelle, les 4 dernières colonnes sont les rémunérations des chefs d'établissement, et ne nous intéressent pas.

Il ne reste que 4 colonnes : les salaires dans les maternelles, en primaire, au collège et au lycée.

On se dit qu'il est alors simple d'en tirer les bonnes conclusions, mais nous allons voir que cela dépasse de loin les capacités d'analyse de certains grands médias en 2019.

III. L'Incompétence

Voici donc les chiffres pour la France :

Il est écrit 51 007 $ annuels, soit 4 250 $ mensuels. 1 euro valant aujourd'hui 1, 104 $ (et 1 $ valant donc 0,91 €), on arrive bien à 4250/1,104 = 3 850 € de LCI.

Mais il y a deux remarques.

La principale : c'est ce que nous avons surligné en jaune. Pour calculer le salaire en dollars des enseignants en français, l'OCDE n'a évidemment pas divisé par 0,91, en prenant le taux de change. Cela n'aurait aucun sens de comparer ainsi ; il faut corriger des différences de pouvoir d'achat (un salaire de 500 $ ne représente pas la même chose aux Etats-Unis et en Estonie.

La Parité de Pouvoir d'Achat (PPA, PPP en anglais) pour la France est de 0,8 :

Les chiffres de LCI dont donc 12 % trop élevés : le salaire moyen des profs de lycée est de 4 250 * 0,8 = 3 400 €.

Mais nous en arrivons au deuxième point, que LCI n'a pas évoqué sur ses infographies : la définition ( source)

Eh oui, on parle bien ici de salaires bruts.

Comme les cotisations salariales pour les fonctionnaires sont de l'ordre de 26 % ( source), la salaire net perçu, en moyenne par les profs de lycée est de 3400 * 0,74 = 2 520 € (assez loin des 3 850 € de LCI).

Grâce au tableau de la page 410 du rapport OCDE :

on apprend que le salaire net perçu par un prof de lycée débutant sera de l'ordre de 1 600 € - soit quand même même 133 % du SMIC.

France, ce pays de cocagne pour les profs..

L'épisode LCI est déjà significatif, mais nous sommes loin d'avoir épuisé le sujet...

IV. La presse est unanime (ou presque...)

Voici le rendu de la presse, c'est éloquent. Mention aux Echos ( source) :

Les mots ayant un sens, si les salaires sont plus élevés en France "qu'ailleurs", la France a donc les salaires les plus hauts du monde pour ses profs - cocorico !

Quoique ( source) :

Mais :

Alors que ( source) :

Mais surprise ( source Capital) :

Et pourtant ( source) :

Et ( source) :

Et (source) :

Quoique ( source) :

Alors que ( source France Info) :

 Et (source) :

Et ( source) :

Il semble que certains journaux, à force de copier-coller, comme ici, la même dépêche AFP, en changeant simplement le titre, aient même perdu la compétence pour ce dernier point...

Alors qu'il est évident, à la lecture des (8 !) chiffres, que la France est assez nettement "au-dessus de la moyenne de l'OCDE", sauf au primaire, où elle est un peu en dessous.

Mais...

V. La manipulation des chiffres

Certains d'entre vous auront peut-être, à ce stade, vu le pot aux roses.

Il est intéressant de comparer le salaire des enseignants avec d'autres pays, pour le situer.

Mais pourquoi diable avec "la moyenne de l'OCDE" ?

Qu'y a t il dans l'OCDE ? L'UE entière (avec l'Europe de l'Est), les Etats-Unis, l'Australie, la Turquie, Israël, le Mexique, le Chili, la Colombie...

Réécoutez François-Xavier Pietri sur LCI, au début il dit "[les profs] ne sont pas plus mal payés que leurs voisins" : nos voisins les Chiliens, les Turcs, les Australiens... Dommage, ils auraient mis les enseignants tchadiens et vietnamiens, on aurait pu conclure qu'il fallait baisser les rémunérations indécentes des Français.

L'écart de niveau de vie entre ces pays est colossal, et la conversion PPA ne rééquilibre pas tout, loin de là...

En bonne logique, il faut comparer le salaire des enseignants français avec ceux des grands pays très proches, à niveau de vie comparable (et même monnaie si possible). Et là, les choses changent complètement avec un échantillon de pays comparables (d'où la manipulation des chiffres, sans doute involontaire d'ailleurs vu le niveau de compétence) :

Ainsi les enseignants des pays comparables gagnent 20 % à 30 % de plus que les Français, et les Allemands de 60 % à 75 % de plus.

Si on appliquait fictivement un taux de cotisations salariales de 26 % à tous les pays (le taux est variable en réalité), on obtiendrait ceci pour des salaires nets (ceci est un simple exercice théorique pour donner des ordres de grandeur) :

On peut enfin représenter ces résultats sur ce graphique :

La France, ce pays de cocagne pour les profs...

VI. Le salaire net des enseignants français

Un lecteur, que nous remercions, a signalé ce document du SNES sur les salaire net des enseignants en France, qui comprend cette grille pour 2019 :

Ce qui donne les salaires nets en province (3% de plus à Paris) pour le second degré :

  • certifiés :
    début de carrière : 1 432 € (indice 388)
    fin de carrière normale : 2 491€ (indice 669)
    fin de carrière hors classe : 2 977 € (indice 798)
  • agrégés :
    début de carrière : 1 658 € (indice 448)
    fin de carrière normale : 3 098 € (indice 830)
    fin de carrière hors classe : 3 633 € (indice 972)

La France, ce pays de cocagne pour les profs...

VII. Épilogue : CSA

N'hésitez pas à saisir le CSA, afin qu'ils interrogent LCI sur ce manquement déontologique,  en cliquant sur ce lien.

 les-crises.fr

 Commenter