Les prisonniers palestiniens en grève de la faim dont nos medias ne parlent pas

10-10-2019 europalestine.com 2 min #162810

Plusieurs Palestiniens détenus "administratifs", c'est à dire sans connaissance du motif de leur emprisonnement par l'occupant israélien, ni de sa durée, sont en grève de la faim depuis plusieurs semaines, et jusqu'à 89 jours sans nourriture, nous alerte Mohammed Al-Arabi !

Parmi eux :
Ahmed Abdel Karim Ghannam, 42 ans, de Dura, au sud d'Hebron, en est à 89 jours de grève de la faim.
Ismail Ali, 30 ans, d'Abu Dis à l'Est de Jerusalem, se prive de nourriture pour faire reconnaître ses droit depuis 79 jours.
Le dirigeant du Jihad Islamique, Sheikh Tariq Qa'dan (46 ans) d'Araba au sud de Jénine est en grève de la faim depuis 72 jours.
Ahmad Zahran (42 ans), de Deir Abu Mash'al dans le district de Ramallah, ne s'alimente plus depuis 19 jours
Mus'ab Tawfiq al-Hindi (28 ans), du village de Tal de la région de Naplouse poursuit depuis 17 jours sa grève de la faim
et Heba Ahmed Abdul Baqi al-Labadi (24 ans), en est à son 14ème jour.

D'autres Palestiniens très malades ont dû cesser leur grève de la faim, et certains ont obtenu la fixation d'un terme d'un ou deux mois à leur détention.

Ils sont incarcérés dans des conditions inhumaines, rapporte d'association Addameer, qui rappelle que 5000 prisonniers politiques palestiniens sont détenus par Israel, dont 425 en "détention administrative", 190 enfants, 43 femmes, 47 Palestiniens qui ont passé plus de 20 ans dans les geôles israéliennes (dont 26 détenus pendant la première intifada, avant l'ouverture des "Accords d'Oslo" en 1993), et 498 condamnés à plus de 20 ans.

BOYCOTT ISRAEL !

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter