Les Russes apprendront-ils un jour ?

11-10-2019 reseauinternational.net 5 min #162839

par Paul Craig Roberts.

Insulte après insulte après insulte, le ministère russe des Affaires étrangères demande encore, « les autorités US ont-elles l'intention de normaliser le dialogue ? »  rt.com

Bien sûr que non. De combien de preuves le ministère russe des Affaires étrangères a-t-il besoin ? Les Étasuniens arrêtent le fils d'un législateur russe à l'étranger, loin de toute juridiction légale US - ils l'ont kidnappé - et l'emmènent à Washington pour un procès devant un tribunal kangourou. Ils ont arrêté une femme russe aux États-Unis, Maria Butina, l'ont faussement accusée d'espionnage et l'ont condamnée à la prison. Et ça continue encore et encore. Aujourd'hui, les Étasuniens ont arrêté Inga Yumasheva, membre du Parlement russe, qui a été invitée aux États-Unis pour participer au Forum du Dialogue de Fort Ross, un événement annuel au cours duquel Étasuniens et Russes peuvent s'entretenir directement entre eux.

Le gouvernement russe est-il capable de comprendre qu'il est dangereux pour les Russes, même pour des membres du gouvernement russe, de venir aux États-Unis ou d'aller n'importe où en dehors de la Russie où ils peuvent être enlevés par des voyous de Washington ?

Après que Washington ait violé l'immunité diplomatique et pris le contrôle du consulat russe à San Francisco et des bureaux commerciaux à New York et Washington, comment les Russes peuvent-ils ne pas savoir que les États-Unis sont un État gangster ? Comment la Russie peuvent-elles entretenir des relations normales avec l'État gangster étasunien ? Le gouvernement russe est-il incapable de reconnaître des faits évidents ?

Les grandes humiliations que le gouvernement russe accepte si volontiers ne font qu'encourager d'autres humiliations. Les humiliations vont empirer. Les Russes se plaindront-ils encore une fois docilement lorsque Poutine lui-même sera arrêté et interrogé à son entrée aux États-Unis ? En effet, il pourrait être arrêté pour ingérence dans les élections présidentielles étasuniennes. Le gouvernement russe va-t-il encore ramper devant Washington ?

Inga Yumasheva, membre du Parlement russe a été interrogée par le FBI à l'aéroport de New York

Quand cesseront-il de ramper ? Les humiliations s'aggraveront jusqu'à ce que le gouvernement russe réponde en nature par un facteur 5 ou 10. L'humiliation et les abus de la Russie ne cesseront pas tant que la Russie n'aura pas enfoncé les dents de Washington dans sa gorge. Le temps presse.
La Russie n'a absolument aucune raison d'avoir si peur des États-Unis, un pays en faillite et en dégénérescence sociale qui, après deux décennies, s'est révélé incapable de vaincre quelques milliers de Talibans légèrement armés en Afghanistan, tout comme l'armée israélienne lâche, qui ne tue que des femmes et des enfants, a été chassée du Liban par deux petites milices du Hezbollah.

Pourquoi le gouvernement russe permit-t-il une publicité négative cinglante partout dans le monde en permettant aux États-Unis et aux provinces vassales étasuniennes en Europe de financer des ONG qui sont des organisations subversives dirigées par la CIA en Russie pour provoquer des protestations et des perturbations telles que les récentes manifestations à Moscou qui ont sapé les performances des partis au pouvoir lors des élections de Moscou ? La baisse du vote en faveur de l'indépendance russe, plutôt que de l'accommodement à Washington, n'est pas due au succès de la propagande US. Le dégoût des Russes patriotes a fait en sorte que leur gouvernement ne protégera pas la Russie de l'ingérence US dans les élections russes.

Le gouvernement russe n'a-t-il pas remarqué dans les violences de Hong Kong les conséquences de la nonchalance du gouvernement chinois à l'égard des activités des ONG financées par les États-Unis ? Pourquoi le gouvernement russe invite-t-il à la même expérience ? Washington a-t-il payé autant de responsables russes que de responsables chinois ? À quel point la trahison est-elle répandue en Russie et en Chine ?

La Russie, la Chine et l'Iran semblent incapables de comprendre que Washington est un adversaire dangereux qui entend exercer son hégémonie.

 Paul Craig Roberts.

source :  Will the Russians Ever Learn?

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter