Accepter cookie ?
09/03/2020 15 articles legrandsoir.info  9 min #170086

Pourquoi personne n'écoute l'expert mondial des virus qui dit qu'un traitement simple contre le Covid-19 existe ?

Réseau International

Les réactions à la vidéo mise en ligne le mardi 25 février par l'IHU de Marseille et intitulée à l'origine « Coronavirus : Fin de partie », annonçant qu'un traitement avait été trouvé et démontré comme efficace contre le Covid-19, n'ont été que faiblement relayées par les médias, voire ont suscité de la suspicion de la part d'autres médecins interrogés. Pourtant Didier Raoult, chercheur biologiste et professeur de microbiologie est considéré comme le premier expert mondial quant aux maladies infectieuses. Il a monté en 1983 son propre laboratoire, « l'Unité des Rickettsies », spécialisé dans la culture des bactéries intracellulaires, laboratoire qui comprend maintenant plus de 400 personnes. Le monde à l'envers ?

  • Mensonges et manipulation

4 mars 2020

Après l'enthousiasme affiché par ce professeur, qui exerce depuis plus de 30 ans, on aurait pu s'attendre à une déferlante de titres annonçant la nouvelle, ou, à tout le moins, que ce traitement soit évoqué lors des points infos des journaux. Mais non, c'est quasiment silence radio. Alors pourquoi ?

En fait il semble qu'il y ait plusieurs points qui aillent à l'encontre des intérêts des « maîtres du monde ».

Une crise d'égo ?

Tout d'abord l'étude n'a pas été effectuée par les États-Unis ou l'Europe, mais par les Chinois. Ces derniers ayant publié leurs résultats en Chine, et pas dans une prestigieuse revue à comité de lecture occidentale, l'étude est perçue avec dédain. Pourtant Raoult, qui explique avoir par le passé travaillé avec la Chine, explique qu'aujourd'hui que les meilleurs experts sont là-bas et qu'ils ont simplement dépassé le reste du monde. En ce sens, il faut bien admettre qu'il navigue à contre-courant et qu'il semble faire fi des considérations politiques sans crainte de mettre son statut en jeu par ses déclarations. Gageons qu'il s'appuie sur son expérience pour faire confiance à l'étude chinoise. Quand on connaît un sujet, on repère facilement les indices pour estimer qu'un principe peut être pris en considération ou pas.

Ensuite, comme il l'explique, il n'est lui-même pas parisien, seulement marseillais. Il lui est donc interdit de donner de leçon aux élites. C'est comme ça, on est en France, c'est le jacobinisme. Et il existe des gardiens pour faire respecter l'ordre.

« Que pensez-vous de la théorie qui émerge depuis quelques jours selon laquelle la chloroquine permettrait de traiter le coronavirus ?

Non, c'est faux. Il n'y a aucun résultat probant dans ce sens pour l'instant ».

- Docteur Bertrand Galichon, chef adjoint du service des urgences de l'hôpital Lariboisière à Paris. Source : l'Incorrect 28 février

Notons que ce docteur continue en disant « Je crois en tout cas que cette épidémie n'est ni la première ni la dernière et qu'une psychose déraisonnée se met en place. Il suffit de prendre les transports à Paris pour le constater. » Ah vraiment ? Pourtant, presque personne ne porte de masque dans le métro et le RER parisiens. Pour être tout à fait exact, il y en a parfois, mais vraiment rarement, et quand c'est le cas, cela ne concerne qu'une ou deux personnes. Alors, c'est quoi ces affirmations ?

Les docteurs parisiens dont Raoult se moque en viennent à demander une étude en labo puis clinique, que justement les Chinois viennent de terminer au pas de charge, sur 100 patients avec groupe de contrôle... Est-ce de l'ignorance ou du mépris ?

Un traitement qui ne rapporte rien

Le but du système de santé n'est pas vraiment de soigner les gens mais, à travers les médecins, de permettre aux laboratoires d'engranger des bénéfices. Dans ces conditions, le traitement proposé par les Chinois pose problème. Deux comprimés par jour de chloroquine à 10 centimes l'unité pendant 10 jours représentent un total de 2 euros. Par ailleurs, ce traitement est vieux de 70 ans et plus aucun brevet n'existe. La marge financière pour les laboratoires pharmaceutiques est donc très maigre, surtout en regard d'un hypothétique vaccin.

Des contre arguments bien médiocres

L'opposition a, manu militari, utilisé les effets secondaires du traitement à la chloroquine : atteintes rétiniennes pouvant conduire à la cécité dans certains cas et intoxication aiguë, bien documentée, susceptible de déclencher des problèmes cardiaques ou respiratoires à fortes doses. Le professeur Raoult lui, dit avoir traité 4 000 personnes et n'avoir jamais rencontré de tels effets secondaires. Alors, pourquoi mettre en doute son expérience de terrain ?

Le vaccin en question

Alors que l'annonce de l'IHU de Marseille tombait à plat, la chaîne CNews faisait elle la promotion, le vendredi 28 février, d'un vaccin « inventé en Israël ». Vaccin qui, pour le coup, n'a pas du tout été testé sur l'homme et est destiné aux volailles contre un coronavirus qui est propre à ces animaux. Mais lui, c'est sûr, il va fonctionner...

À noter qu'un autre médicament peu onéreux est en cours d'évaluation : la quercétine. Cette substance a déjà été utilisée pour traiter et prévenir l'Ebola ainsi que le virus Zika. Mais contrairement à la chloroquine, le résultat des essais cliniques n'est pas encore publié.

À force de crier au loup...

À clairement ne pas vouloir admettre que ce virus peut d'ores et déjà être traité et donc à hystériser la chose, ne risque-t-on pas de ne plus avoir de réaction correcte de la part des gens si dans un futur proche un gros virus bien méchant, venait lui à se présenter ?

Mais cela est peut-être voulu. Pavlov avec ses expériences sur les chiens s'est rendu compte d'un phénomène qu'il a appelé l'inhibition transmarginale. Le phénomène est présent chez les hommes aussi. Soumis à d'intenses stimuli le système nerveux va arriver à un point de rupture. Suivant la résilience des personnes, ce point de rupture est atteint grâce à différentes étapes. Les voici :

1) Créer du stress en augmentant de l'intensité du signal, ce signal étant le signal « peur » diffusé à la population.

2) Prolonger l'intervalle de temps entre la diffusion du signal et l'arrivée de la nourriture, c'est à dire ici d'un traitement. On comprend donc que le traitement ne doit pas arriver trop tôt, il faut laisser le stress faire son effet. Une bonne partie des gens sous ce stress va alors se résigner, être plus docile, et être moins attentifs à autre chose.

3) Envoyer des messages contradictoires. On a un traitement, finalement non. Il y a plus de morts, finalement non. C'est super grave mais ce n'est pas le reflet de la réalité, etc. Inconsciemment, le niveau de stress augmente encore.

4) Carrément affaiblir physiquement les personnes. Les vaccins pourraient bien être ce moyen. On se rappelle de l'augmentation de cas de sclérose en plaques dénoncé par les gens ayant reçu le vaccin contre l'hépatite B. Cette méthode-là est sournoise et horrible. Elle est utilisée contre les individus pourvus d'une constitution solide et d'une intelligence supérieure, qui résistent à la domination et au contrôle.

Voici la réponse de Didier Raoult aux assauts de ses opposants :

« Ça veut dire aujourd'hui qu'on n'a plus besoin de vaccin ?

Didier Raoult : Les vaccins, je sais que ça excite beaucoup la presse, mais des vaccins nouveaux créés depuis trente ans pour répondre à des crises sanitaires, il y en a un ou deux. Tout le monde dit que ce serait merveilleux s'il y avait un vaccin mais ce n'est pas comme ça que ça marche. Dans le passé récent, au XXIe siècle, les grandes maladies ont été vaincues par le traitement plus que par le vaccin. Le traitement marche vite et quand on fait comme ont fait les Chinois, ce qu'on appelle du "repositionnement"repositioning, c'est-à-dire, utiliser des médicaments pour d'autres raisons que celles pour lesquelles ils avaient été créés, ça offre des solutions très rapides. C'est une bonne nouvelle pour tout le monde, car on n'a pas de raison de payer très cher des produits qui sont bon marché. C'est accessible, c'est disponible et il n'y a pas à attendre quatre ans pour une autorisation de mise sur le marché. C'est une ouverture absolument considérable ».

- Voici le lien de la publication chinoise au format pdf :

Breakthrough : Chloroquine Phosphate has Shown Apparent Efficacy in Treatment of COVID-19 Associated Pneumonia in Clinical Studies.

- La courbe des cas en Chine (en bleu le nombre de personnes guéris, en rouge le nombre de nouveaux cas) :

Le nombre quotidien de nouveaux cas guéris dépasse celui des nouveaux cas confirmés en Chine depuis 11 jours consécutifs.

Le Royaume-Uni interdit l'exportation parallèle de deux candidats au traitement COVID-19 pour protéger l'approvisionnement national (26 février)

... les deux médicaments en question, la combinaison antivirale à dose fixe lopinavir + ritonavir, et le phosphate de chloroquine, antipaludique (qui est également connu pour son activité antivirale), étaient tous deux remarquables pour une raison bien différente. Ces deux médicaments ont été mis en évidence dans de récentes communications du ministère chinois des sciences et de la technologie et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dans le cadre d'une liste croissante de thérapies potentielles en cours d'évaluation, en tant que candidats à l'utilisation pour atténuer les infections lors de l'épidémie de COVID-19. source

Le professeur et virologue Marc Van Ranst de l'Université de Louvain (Belgique) s'associe aux positions prises par le Pr Didier Raoult :

Source :  monde.taibaweb.com


Note de Geb :

J'ajouterai que le Professeur Raoult est considéré dans les milieux scientifiques et médicaux comme une sommité. Et que tenter de le discréditer ne va pas être une mince affaire pour ceux qui y auraient intérêt. D'ailleurs pour l'instant on ne peus que constater son absence la Une des journaux mainstream car ceux qui le tenteront risquent de finir de détruire le peu de crédibilité qu'il leur reste. Et le discours qu'il tient est celui tenu autant par pratiquement tous les opposants au Bloc occidental, que par Cuba sur l'existence d'un traitement existant et peu cher. Soit par tous ceux qu nt intérêt de guérir la maladie rapidement sans se faire du beurre dessus.

Wikipedia, C.V. du Professeur Didier Raoult. : google.fr

»»  monde.taibaweb.com

 legrandsoir.info

 Commenter
admin [Commentaire] 2020-04-13 #9389

article vu 84023 fois quand même


Articles associés plus récents en premier
1 occurrence 27/03/2020 entelekheia.fr  7 min #171122

Ce scientifique a suggéré un médicament pour traiter le Covid-19- Les « fact-checkers » l'ont traité de fake news

Le professeur Raoult, vu de l'étranger...

Par Nebojsa Malic
Paru sur  RT sous le titre This scientist suggested a drug to treat Covid-19. 'Fact checkers' branded him fake news

Au milieu d'une panique autour de la pandémie de coronavirus, l'annonce d'un traitement potentiellement efficace a été dénoncée comme une « fake news » - alors qu'elle est présentée par un scientifique renommé fort de dizaines d'années d'expérience.

1 occurrence 23/03/2020 caducee.net  3 min #170870

#covid-19 : l'équipe du Pr Raoult généralise le traitement à base de chloroquine à tous les patients positifs au coronavirus

Les Pr Philippe Brouqui, Pr Jean-Christophe Lagier, Pr Matthieu Million, Pr Philippe Parola, Pr Didier Raoult et la Dr Marie Hocquart ont annoncé sur le site de l'Institut Hospitalo-universitaire Marseille infection de la Timone leur volonté de traiter sans AMM tous les patients fébriles qui seraient positifs au COVID-19 avec une association d'hydroxychloroquine (200 mg x 3 par jour pour 10 jours) et d'Azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus).

1 occurrence 3 articles 23/03/2020 reseauinternational.net  3 min #170858

Manifestement, la science et la mafia politique ne poursuivent pas les mêmes objectifs

par Dominique Roux.

Santé publique d'un côté, profit de l'autre, résumé de la situation française.

Mars 2018

Yves Lévy, patron de l'INSERM et accessoirement mari de la Ministre de la santé Agnès Buzyn, refuse à l'expert français de renommée mondiale en virologie, Didier Raoult, le label CNRS-INSERM pour la chloroquine comme utilisable contre les coronavirus. Motif invoqué : avis défavorables déposés en 2017 en raison d'effets indésirables.

1 occurrence 23/03/2020 tlaxcala-int.org  3 min #170828

Hydroxychloroquine + Azithromycine : un traitement efficace pour enrayer le Covid-19

Various Authors - Autores varios - Auteurs divers- AAVV-d.a.

C'est sans doute l'information la plus importante de ces derniers jours : il existe un traitement efficace pour enrayer les effets de l'infection au Coronavirus. Il a été administré avec succès par l'équipe de l'  Institut Hospitalier Universitaire Méditerranée-Infection à Marseille, qui s'est appuyée sur les informations fournies par les chercheurs chinois.

1 occurrence 22/03/2020 laprovence.com  8 min #170785

Coronavirus : « Je ne suis pas un outsider, je suis en avance » , entretien avec le professeur marseillais Didier Raoult

Il n'en démord pas. Malgré l'écho donné à la défiance politique et médicale concernant son essai clinique, le patron de l'IHU est convaincu de la pertinence de l'hydroxychloroquine pour traiter les patients atteints de Covid-19. Malgré la psychose médiatique et son décompte mortuaire quotidien, il le répète : on a plus de chance de mourir d'autre chose que du "coronavirus chinois". Alors qu'hier soir le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy appelait solennellement à une stratégie de dépistage massif, Didier Raoult, lui, l'avait préconisée et mise en place dès l'arrivée des premiers rapatriés de Wuhan.

1 occurrence 22/03/2020 reseauinternational.net  30 min 🇬🇧 #170759

Covid-19 - Fin de partie ?!

Sous le titre « COVID-19 - Fin de partie ? » Jean-Dominique Michel, signe le 18 mars un excellent article sur l'ensemble de la crise.

L'auteur se présentant lui même en début d'article, je vous laisse le découvrir.

Personnellement, j'approuve l'intégralité de son propos et trouve son auteur particulièrement convaincant.

À chacun, bien sûr, de se faire son idée sur la question.

1 occurrence 31 articles 20/03/2020 francais.rt.com  3 min #170683

La France a suspendu ses exportations de chloroquine, remède potentiel contre le Covid-19

Alors que la pandémie mondiale de coronavirus gagne du terrain, l'Etat français se tient prêt au cas où l'efficacité de la chloroquine, un antipaludique, serait démontrée dans le traitement de la maladie.

Interrogé dans la nuit du 19 au 20 mars, lors de l'examen au Sénat du projet de loi d'urgence contre  le coronavirus, le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, a fait savoir que la France avait suspendu depuis deux semaines ses exportations de chloroquine, dans l'éventualité où elle s'avèrerait efficace dans le traitement du virus.

1 occurrence 20/03/2020 lilianeheldkhawam.com  3 min #170676

[Màj] Le confinement ne sert à rien! Les chiffres suisses sont faux!

Le confinement ne sert à rien ! Didier Raoult, Directeur de l'IHU de Marseille

A l'heure où le tout-puissant conseil fédéral qui détient toutes les clés du pays, va annoncer une montée en puissance des mesures de confinement, écoutez ce spécialiste qui vous dit à quel point cela ne sert à rien!

En revanche, ce qui sert c'est le dépistage.

Et ledit conseil fédéral et son délégué de l'OFSP n'en veulent pas. Pourquoi?

Face au tollé des professionnels et de la requête de l'OMS, Daniel Koch nous dit que la Suisse, pays des Big Pharmas serait à court de réactifs.

1 occurrence 18/03/2020 lilianeheldkhawam.com  6 min #170539

[Màj] Un timing troublant qui consista à compliquer l'accès à l'hydroxychloroquine.

 documedis.hcisolutions.ch

Plus vous cherchez à comprendre l'affaire du traitement du Coronavirus, et plus vous décelez des éléments pour le moins troublants.

Après avoir classé le pape de la virologie dans la catégorie Fake news par des pigistes de journaux sous le contrôle de la classe politique, voilà qu'une volte-face s'opère sous la pression du net qui s'est fait le porte-voix du professeur Raoult.

1 occurrence 17/03/2020 francais.rt.com  3 min #170506

Coronavirus : feu vert du gouvernement pour étendre les essais «prometteurs» à la chloroquine

Le gouvernement français a décidé d'étendre les essais cliniques de la chloroquine sur les malades du Covid-19, après des résultats encourageants menés à Marseille sur 24 personnes par les équipes du professeur Didier Raoult.

Les essais cliniques de chloroquine, un anti-paludique, menés à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour soigner les malades atteints du Covid-19 sont «prometteurs» et vont être étendus, a indiqué, le 17 mars, le gouvernement français.

1 occurrence 17/03/2020 lilianeheldkhawam.com  5 min #170499

Coronavirus, est-ce que les choix politiques sont faux? Si oui, pourquoi donc? Un scandale potentiel

Coronavirus, analyse des données épidémiques dans le monde : diagnostiquer doit être la priorité

Le professeur Raoult en voie de prouver que les choix politiques ne convergent pas avec les protocoles médicaux sérieux. Pourquoi refuser le b a ba de la médecine qui consiste à diagnostiquer puis soigner?

J'ai pu constater personnellement qu'une personne qui toussait et qui avait été en contact avec des personnes malades n'a pas été testée. Comme elle allait plutôt bien, et qu'elle n'avait plus de fièvre, on l'a laissée repartir chez elle, à la surprise de son médecin traitant, sans lui demander de s'isoler.

1 occurrence 17/03/2020 lilianeheldkhawam.com  11 min #170444

Un virus sous forte influence politique

Coronavirus : diagnostiquons et traitons ! Premiers résultats pour la chloroquine

Avant-propos:

Ne comprenant rien à cette épidémie, je fais intuitivement confiance au professeur Raoult, référence mondiale du domaine.

Il me rappelle dans une autre discipline Maurice Allais qui a osé dénoncé la monnaie privée bancaire et qui a annoncé des années avant tout le monde la crise des subprimes de 2007. Les médias bienpensants l'avaient réduit au silence. C'était si vrai qu'il disait de lui-même qu'il était le seul prix Nobel d'Economie téléspectateur.

1 occurrence 16/03/2020 lesakerfrancophone.fr  6 min #170422

Coronavirus - Une percée ?

Le phosphate de chloroquine a montré une efficacité visible dans le traitement de la pneumonie associée au COVID-19 dans les études cliniques

Par Jianjun Gao et Zhenxue Tian, Xu Yang − Le 18 février 2020 − Source  BioScience Trends

Le virus de la maladie des coronavirus 2019 (COVID-19) se propage rapidement, et les scientifiques s'efforcent de découvrir des médicaments pour son traitement efficace en Chine.

1 occurrence 25/02/2020 lilianeheldkhawam.com  2 min #169510

[Màj] Coronavirus: fin de partie

Coronavirus : fin de partie !

Il y a quelques jours, nous découvrions grâce à des médecins français que le coronavirus était un non-évènement monté en épingle par les médias financiarisés.

 lilianeheldkhawam.com

Dans cette vidéo du jour, le professeur Raoult confirme le succès du traitement en Chine de la molécule d

Se réfère à : 1 article

Référencé par : 4 articles