26/03/2020 reporterre.net  2 min #171018

Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d'aide

Lundi 23 mars, déjà, les compagnies aériennes américaines ont demandé plus de 50 milliards de dollars d'aide publique. Et si Air France n'a pas encore présenté la note, celle-ci risque d'être salée, la compagnie ayant annulé 90 % de ses vols.

Pour Agathe Bounfour, responsable transports au Réseau action climat, « en période d'urgence climatique, tout plan de sauvetage d'une compagnie aérienne doit être limité à des cas précis : éviter les pertes d'emplois qui résulteraient d'une faillite massive. Les aides d'État ne peuvent pas être utilisées pour financer les stratégies de croissance habituelles des compagnies aériennes. »

Andrew Murphy, responsable aviation au sein de l'ONG Transport & Environment, a estimé que « les gouvernements devraient conditionner le renflouement des compagnies aériennes au paiement par les transporteurs de taxes sur le carburant, les billets et autres taxes une fois la crise passée. Ils devraient également exiger des compagnies aériennes qu'elles commencent à utiliser des carburants à faible teneur en carbone lorsque les conditions s'amélioreront. »

En 2009, le président Obama avait profité du renflouement des grands constructeurs automobiles, dont Chrysler et General Motors, pour exiger le respect d'un nouvel ensemble de normes fédérales de rendement énergétique pour les véhicules routiers. De fait, un groupe de sénateurs américains a déjà exigé que tout plan de sauvetage des compagnies aériennes prévoie de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions.

  • Source : European Climate Foundation
  • Photo :  Pixabay

 reporterre.net

 Commenter