14/05/2020 reporterre.net #173892

Aux Pays-Bas, des activistes occupent un aéroport pour dénoncer le soutien public à l'aviation

pour demander des conditions environnementales au sauvetage des compagnies aériennes »:i].

Action en cours à Schiphol, aux Pays-Bas. Nos militants circulent à vélo sur les pistes de l'aéroport pour demander des conditions environnementales au sauvetage des compagnies aériennes#AirFranceKLM

BREAKING: #ClimateAction at Airport Schiphol! Greenpeace activists cycle on airport runway demanding climate conditions for bailout. Check out the livestream:

Cette action a particulièrement ciblé Air France - KLM, comme l'explique  Greenpeace Pays-Bas :

KLM émet plus de CO2 que la plus grande centrale au charbon des Pays-Bas. C'est pourquoi nous demandons au gouvernement de fixer trois conditions importantes pour le soutien du gouvernement à KLM : un plafond de CO2 en baisse, moins de vols et le remplacement des vols courts-courriers par des trains. »

Quant à la possibilité de mener des actions de désobéissance en pleine pandémie, Greenpeace Pays-Bas s'est également expliqué :

Nous restons à un mètre et demi de distance les uns des autres et il n'y a pas plus de militants présents que nécessaire pour que l'action réussisse (...) Il est important que nous agissions dès maintenant. Si nous restons silencieux, cet argent de nos impôts permettra aux grands pollueurs de s'envoler. Continuer comme avant n'est pas une option. »

Lire aussi :  Les faramineuses dépenses de l'État pour soutenir l'avion

 reporterre.net

 Commenter