La Première ministre néo-zélandaise, en larmes, a annoncé sa démission de manière inattendue

par Jade

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, l'un des visages les plus connus et les plus anciens de la menace mondialiste qui a écrasé tous les droits et libertés individuels au cours de la période de l'histoire mondiale connue sous le nom de « fascisme covidien », tout en arrêtant d'innombrables non-conformistes afin d'imposer des confinements universels et de permettre aux PDG de Pfizer et Moderna de s'enrichir de façon vertigineuse, a déclaré qu'elle se retirerait d'ici le 7 février après plus de cinq ans à la tête du pays parce qu'elle « n'a pas l'énergie » nécessaire pour faire le travail avant les élections qui auront lieu plus tard cette année.

« Je crois que diriger un pays est le poste le plus privilégié que l'on puisse avoir, mais aussi l'un des plus difficiles », a déclaré Ardern en larmes. « Vous ne pouvez et ne devez pas le faire à moins d'avoir un réservoir plein plus un peu de réserve pour ces défis inattendus ».

« Je sais ce que ce travail exige, et je sais que je n'ai plus assez dans le réservoir pour lui rendre justice », a déclaré la désormais ancienne Première ministre. « Mais je crois absolument et je sais qu'il y a d'autres personnes autour de moi qui le font ».

Benny Johnson  19/01/2023 02:08:4725973 2268  1263464/2239
🚨BREAKING: New Zealand PM Jacinda Ardern has resigned.

Elle a ajouté : « Ces cinq années et demie ont été les plus épanouissantes de ma vie. Je pars car un poste aussi privilégié s'accompagne d'une grande responsabilité ».

Les sondages d'opinion ont montré que le parti travailliste de centre-gauche de Ardern était à la traîne du parti d'opposition national, bien que sa propre position auprès des électeurs soit plus élevée que celle des autres leaders politiques. Les résultats d'une enquête publiée le mois dernier par 1 News Kantar ont montré que le soutien au Labour était tombé à 33%, contre 41% environ un an plus tôt. National est arrivé en tête de ce sondage avec 38%.

Traduction : un énorme scandale est sur le point d'éclater.

Elle a déclaré qu'elle était fière de ce qu'elle avait accompli durant son mandat, citant les progrès réalisés dans la lutte contre le changement climatique, la pauvreté des enfants, l'accès à l'éducation, l'amélioration des conditions de travail et les questions d'identité nationale.

Les législateurs travaillistes éliront un nouveau leader du parti - et du pays - dans trois jours, a déclaré Ardern.

Ardern a déclaré qu'elle avait informé les membres du parti de sa décision plus tôt dans la journée. Elle a ajouté qu'elle resterait membre du Parlement pour son électorat dans la ville d'Auckland jusqu'en avril, afin d'éviter la nécessité d'une élection partielle.

source :  Aube Digitale

 reseauinternational.net

 Commenter