{"167330":{"id":"167330","parent":"0","time":"1578824580","url":"http:\/\/www.voltairenet.org\/article208777.html","category":"War","title":"Pr\u00e9paration d'une nouvelle guerre","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_167330_72229c.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"preparation-d-une-nouvelle-guerre","admin":"newsnet","views":"120","priority":"3","length":"7749","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003Epar Thierry Meyssan\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'arriv\u00e9e de nouvelles armes et de nouveaux combattants en Libye annonce une nouvelle guerre contre la population. En r\u00e9alit\u00e9, la situation ne s'est jamais calm\u00e9e depuis l'attaque de l'Otan conform\u00e9ment \u00e0 la strat\u00e9gie Rumsfelf\/Cebrowski de guerre sans fin. En franchissant une \u00e9tape suppl\u00e9mentaire, les protagonistes ne r\u00e9soudront rien, mais \u00e9tendront la zone de conflit.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_167330_72229c.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ELe pr\u00e9sident Fayez Al-Sarraj mettant au point le plan d'intervention turc avec son sous-secr\u00e9taire \u00e0 la D\u00e9fense, le g\u00e9n\u00e9ral de brigade Salah Al-Namroush.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ETous s'accordent \u00e0 reconna\u00eetre que la situation dramatique actuelle de la Libye et du Sahel est la cons\u00e9quence de l'intervention ill\u00e9gale de l'Otan en 2011. Pourtant rares sont ceux qui ont \u00e9tudi\u00e9 cette p\u00e9riode et tent\u00e9 de comprendre comment on en est arriv\u00e9 l\u00e0. \u00c0 d\u00e9faut de r\u00e9flexion, on se dirige donc vers une nouvelle catastrophe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl importe de conserver \u00e0 l'esprit plusieurs faits que l'on s'obstine \u00e0 oublier\u00a0:\u003Cbr \/\u003E\n\u003Cul\u003E\u003Cli\u003ELa Jamahiriya arabe libyenne, cr\u00e9\u00e9e par un coup d'Etat particuli\u00e8rement peu sanglant, n'\u00e9tait pas une prise de pouvoir par un dictateur n\u00e9vros\u00e9, mais une œuvre de lib\u00e9ration nationale face \u00e0 l'imp\u00e9rialisme britannique. C'\u00e9tait aussi l'expression d'une volont\u00e9 de modernisation qui se traduisit pas l'abolition de l'esclavage et une tentative de r\u00e9conciliation des populations arabes et noires d'Afrique.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003ELa soci\u00e9t\u00e9 libyenne est organis\u00e9e en tribus. Il est donc en l'\u00e9tat impossible d'y installer de d\u00e9mocratie. Mouamar Kadhafi avait organis\u00e9 la Jamahariya arabe libyenne sur le mod\u00e8le des communaut\u00e9s de vie imagin\u00e9es par les socialistes utopiques fran\u00e7ais du XIX\u00e8me si\u00e8cle. Ce qui revenait \u00e0 cr\u00e9er une vie d\u00e9mocratique locale, mais \u00e0 abandonner cet id\u00e9al au niveau national. D'ailleurs la Jamahiriya est morte de ne pas avoir de politique d'alliances et donc de ne pas pouvoir se d\u00e9fendre.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003ELa Coalition qui a attaqu\u00e9 la Libye \u00e9tait dirig\u00e9e par les USA qui ont masqu\u00e9 leur v\u00e9ritable objectif \u00e0 leurs alli\u00e9s durant tout le conflit et les ont plac\u00e9s devant le fait accompli (\u003Ci\u003Eleading from behind\u003C\/i\u003E). Apr\u00e8s avoir clam\u00e9 durant des mois qu'il n'\u00e9tait surtout pas question de faire intervenir l'Otan, c'est cette structure qui a command\u00e9 les op\u00e9rations. Jamais Washington n'a tent\u00e9 ni de prot\u00e9ger les civils, ni d'installer un gouvernement \u00e0 sa botte, mais au contraire d'y installer des rivaux et d'emp\u00eacher la paix par tous les moyens (doctrine Rumsfeld\/Cebrowski).\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003EIl n'y a jamais eu de r\u00e9volution populaire contre la Jamahiriya, mais l'intervention d'Al-Qa\u00efda au sol, le r\u00e9veil de la division entre la Cyr\u00e9na\u00efque et la Tripolitaine et l'intervention coordonn\u00e9e par l'Otan (les Alli\u00e9s dans les airs, la tribu des Misrata et les Forces sp\u00e9ciales qataries au sol).\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s lors, la rivalit\u00e9 entre le gouvernement de Tripoli et celui de Benghazi renvoie \u00e0 la division du pays avant 1951 en deux \u00c9tats distincts, la Tripolitaine et la Cyr\u00e9na\u00efque, puis au r\u00e9veil de cette division lors de l'agression de l'Otan. Contrairement \u00e0 la r\u00e9action que l'on a spontan\u00e9ment, il ne s'agit pas aujourd'hui pour r\u00e9tablir la paix de soutenir un camp contre un autre, mais au contraire d'unir les deux camps contre les ennemis du pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EActuellement, le gouvernement de Tripoli est soutenu par l'Onu, la Turquie et le Qatar, tandis que celui de Benghazi l'est par l'Egypte, les Emirats arabes unis, l'Arabie saoudite, la France et la Russie. Fid\u00e8les \u00e0 leur strat\u00e9gie, les Etats-Unis sont le seul pays \u00e0 soutenir les deux camps \u00e0 la fois pour qu'ils s'entretuent ind\u00e9finiment.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg style=\" width:220px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_167330_5c0537.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003E\u003Cb\u003ER\u00e9solution de la Grande Assembl\u00e9e nationale turque autorisant le d\u00e9ploiement de troupes en Libye.\u003C\/b\u003E\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ELe principe d'une intervention militaire turque a \u00e9t\u00e9 adopt\u00e9 par la Grande Assembl\u00e9e nationale, \u00e0 Ankara le 2 janvier 2020. Il peut \u00eatre interpr\u00e9t\u00e9 de trois mani\u00e8res qui se cumulent\u00a0:\u003Cbr \/\u003E\nLa Turquie soutient la Confr\u00e9rie des Fr\u00e8res musulmans au pouvoir \u00e0 Tripoli. Ce qui explique le soutien du Qatar (favorable \u00e0 la Confr\u00e9rie) au m\u00eame gouvernement et l'opposition de l'\u00c9gypte, des \u00c9mirats et de l'Arabie saoudite.\u003Cbr \/\u003E\nLa Turquie d\u00e9veloppe ses ambitions r\u00e9gionales en s'appuyant sur les descendants des anciens soldats ottomans de Misrata. C'est pourquoi elle soutient le gouvernement de Tripoli apr\u00e8s la prise de la capitale, en 2011, par la tribu des Misrata.\u003Cbr \/\u003E\nLa Turquie utilise les jihadistes qu'elle ne peut plus prot\u00e9ger \u00e0 Idleb (Syrie). C'est pourquoi elle les transf\u00e8re en Tripolitaine et partira \u00e0 l'assaut de Benghazi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'intervention turque est l\u00e9gale en droit international et s'appuie sur la demande du gouvernement de Tripoli l\u00e9galis\u00e9 par l'accord de Skhirat (Maroc), le 17 d\u00e9cembre 2015, et la r\u00e9solution 2259 du 23 d\u00e9cembre 2015. Au contraire, toutes les autres interventions \u00e9trang\u00e8res sont ill\u00e9gales. Ceci alors m\u00eame que le gouvernement de Tripoli est compos\u00e9 par les Fr\u00e8res musulmans, Al-Qa\u00ebda et Daesh. On assiste donc \u00e0 une inversion des r\u00f4les, les progressistes se trouvant d\u00e9sormais \u00e0 l'Est du pays et les fanatiques \u00e0 l'Ouest.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour le moment, on ne trouve que quelques soldats turcs du c\u00f4t\u00e9 du gouvernement de Tripoli, mais des soldats \u00e9gyptiens, \u00e9miratis, fran\u00e7ais et russes du c\u00f4t\u00e9 de Benghazi. L'annonce de l'envoi officiel de quelques soldats turcs suppl\u00e9mentaires ne changera pas grand-chose \u00e0 cet \u00e9quilibre, mais le transfert de jihadistes peut concerner des centaines de milliers de combattants. Il peut renverser l'\u00e9chiquier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERappelons que, contrairement la narration occidentale, ce sont les combattants libyens d'Al-Qa\u00ebda et non pas des d\u00e9serteurs syriens qui ont cr\u00e9\u00e9 l'Arm\u00e9e syrienne libre au d\u00e9but de la guerre contre la Syrie. Le voyage retour de ces combattants est pr\u00e9visible.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESeuls les milices syriennes turkm\u00e8nes et la L\u00e9gion du Levant (Faylaq al-Sham) se sont mises en mouvement, soit environ 5 000 combattants. Si cette migration se poursuit via la Tunisie, elle pourrait durer plusieurs ann\u00e9es jusqu'\u00e0 la lib\u00e9ration totale du gouvernorat d'Idleb. Ce serait une excellente nouvelle pour la Syrie, mais une catastrophe pour la Libye en particulier et le Sahel en g\u00e9n\u00e9ral.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn retrouverait en Libye la m\u00eame situation qu'en Syrie\u00a0: les jihadistes soutenus par la Turquie, face aux populations locales soutenues par la Russie\u00a0; les deux puissances \u00e9vitant soigneusement de s'affronter directement tant que la Turquie est membre de l'Otan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn s'installant \u00e0 Tripoli, la Turquie contr\u00f4le d\u00e9sormais le second flux de migrants vers l'Union europ\u00e9enne. Elle pourra donc renforcer le chantage qu'elle exerce sur Bruxelles avec son propre flux depuis la Turquie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn l'absence de fronti\u00e8res physiques, les arm\u00e9es jihadistes ne manqueront pas de d\u00e9border dans le d\u00e9sert, de la Libye sur l'ensemble du Sahel. Elles rendront les pays du G5-Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) encore plus d\u00e9pendants des forces anti-terroristes fran\u00e7aises et de l'Africom. Elles menaceront l'Alg\u00e9rie, mais pas la Tunisie, d\u00e9j\u00e0 aux mains des Fr\u00e8res musulmans et g\u00e9rant le transit des jihadistes \u00e0 Djerba.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes population sunnites du Sahel seront alors \u00e9pur\u00e9es et les chr\u00e9tiens sah\u00e9liens seront expuls\u00e9s comme l'ont \u00e9t\u00e9 les chr\u00e9tiens d'Orient.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EViendra un moment o\u00f9 les arm\u00e9es jihadistes traverseront la M\u00e9diterran\u00e9e\u00a0; les \u00eeles italiennes (notamment Lampedusa) et Malte \u00e9tant \u00e0 environ 500 milles nautiques. La VI\u00e8me Flotte US interviendra imm\u00e9diatement pour les repousser en vertu des Trait\u00e9s de l'Atlantique-Nord et de Maastricht, mais le chaos gagnera in\u00e9vitablement l'Europe occidentale. Il ne restera alors aux Europ\u00e9ens qui ont renvers\u00e9 la Jamahiriya arabe libyenne que leurs yeux pour pleurer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/auteur29.html?lang=fr\"\u003EThierry Meyssan\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.voltairenet.org\/article208777.html\"\u003Evoltairenet.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}