{"167367":{"id":"167367","parent":"0","time":"1578907122","url":"http:\/\/www.mondialisation.ca\/la-militarisation-de-l-aide-d-urgence-ha-ti-op-ration-militaire-ou-invasion\/17168","category":"Latina","title":"Il y a dix ans: La militarisation de l'aide d'urgence \u00e0 Ha\u00efti, une op\u00e9ration militaire ou invasion ?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_167367_fb8b63.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"il-y-a-dix-ans-la-militarisation-de-l-aide-d-urgence-a-haiti-une-operation-militaire-ou-invasion","admin":"newsnet","views":"216","priority":"3","length":"26183","lang":"fr","content":"\u003Cimg style=\" width:300px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_167367_bf81cc.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EIl y a dix ans :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECet article a \u00e9t\u00e9 \u00e9crit trois jours apr\u00e8s le tremblement de terre du 12 janvier 2010 qui a d\u00e9vast\u00e9 Ha\u00efti.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ES'agissait-il d'une invasion ou d'une action humanitaire ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'\u00e9tait une invasion associ\u00e9e \u00e0 un pillage \u00e9conomique et \u00e0 une destruction appuy\u00e9e par l'USAID et les Nations unies, sans parler de la Fondation Clinton.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'\u00e9tait un crime contre l'humanit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe projet consistait \u00e0 d\u00e9truire Ha\u00efti en tant qu'\u00c9tat-nation, \u00e0 transformer un pays en territoire, \u00e0 s'approprier ses ressources, \u00e0 appauvrir sa population.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa militarisation de l'humanitaire ne se limite pas \u00e0 Ha\u00efti.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMichel Chossudovsky\u003C\/b\u003E, 10r janvier 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E(Introduction traduit avec www.DeepL.com\/Translator)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E***\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHa\u00efti a une longue histoire d'interventions militaires et d'occupation \u00e9tasuniennes qui remonte au d\u00e9but du 20e si\u00e8cle. L'interventionnisme des \u00c9tats-Unis a contribu\u00e9 \u00e0 la destruction de l'\u00e9conomie nationale d'Ha\u00efti et \u00e0 l'appauvrissement de sa population.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe tremblement de terre d\u00e9vastateur est pr\u00e9sent\u00e9 \u00e0 l'opinion publique mondiale comme la seule cause de sa situation difficile.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn pays a \u00e9t\u00e9 d\u00e9truit, ses infrastructures d\u00e9molies. Son peuple a \u00e9t\u00e9 pr\u00e9cipit\u00e9 dans une pauvret\u00e9 et un d\u00e9sespoir \u00e9pouvantables.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'histoire d'Ha\u00efti, son pass\u00e9 colonial, a \u00e9t\u00e9 effac\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'arm\u00e9e \u00e9tasunienne est all\u00e9e secourir une nation appauvrie. Quel est son mandat?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ES'agit-il d'une op\u00e9ration humanitaire ou d'une invasion?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes principaux acteurs de \u00ab l'op\u00e9ration humanitaire \u00bb \u00e9tasunienne sont le d\u00e9partement de la D\u00e9fense (DoD), le d\u00e9partement d'\u00c9tat et l'Agence des \u00c9tats-Unis pour le d\u00e9veloppement international (United States Agency for International Development ou USAID). (Voir \u003Ca href=\"http:\/\/www.usaid.gov\/press\/speeches\/2010\/sp100113.html\"\u003EUSAID Speeches: On-The-Record Briefing on the Situation in Haiti, 01\/13\/10\u003C\/a\u003E). On a \u00e9galement confi\u00e9 \u00e0 USAID l'acheminement de l'aide alimentaire distribu\u00e9e par le Programme alimentaire mondial. (Voir \u003Ca href=\"http:\/\/www.usaid.gov\/press\/releases\/2010\/pr100113.html\"\u003EUSAID Press Release: USAID to Provide Emergency Food Aid for Haiti Earthquake Victims\u003C\/a\u003E, 13 janvier 2010)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa composante militaire de la mission \u00e9tasunienne tend toutefois \u00e0 \u00e9clipser les fonctions civiles d\u00e9di\u00e9es \u00e0 secourir une population appauvrie et d\u00e9sesp\u00e9r\u00e9e. L'op\u00e9ration humanitaire g\u00e9n\u00e9rale n'est pas men\u00e9e par des agences gouvernementales civiles comme FEMA ou USAID, mais par le Pentagone.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe r\u00f4le d\u00e9cisionnel dominant a \u00e9t\u00e9 confi\u00e9 a l'US Southern Command (SOUTHCOM).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn d\u00e9ploiement massif de mat\u00e9riel et de personnel militaires est \u00e0 l'\u00e9tude. Le chef d'\u00e9tat-major des arm\u00e9es des \u00c9tats-Unis, l'amiral Mike Mullen, a confirm\u00e9 que les \u00c9tats-Unis enverront de neuf \u00e0 dix mille troupes \u00e0 Ha\u00efti incluant 2000 marines. (American Forces Press Service, 14 janvier 2010)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe porte-avion USS Carl Vinson et son compl\u00e9ment de navires auxiliaires sont d\u00e9j\u00e0 arriv\u00e9s \u00e0 Port-au-Prince (15 janvier 2010). Les 2000 membres de la Marine Amphibious Unit, ainsi que les soldats de la 82e division a\u00e9roport\u00e9e de l'Arm\u00e9e \u00e9tasunienne \u00ab sont form\u00e9s pour une grande vari\u00e9t\u00e9 de missions, incluant des t\u00e2ches reli\u00e9es \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 et \u00e0 la lutte anti\u00e9meute, en plus des t\u00e2ches humanitaires. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement aux \u00e9quipes d'aide et de secours d\u00e9p\u00each\u00e9es par diverses organisations civiles, le mandat humanitaire de l'arm\u00e9e \u00e9tasunienne n'est pas clairement d\u00e9fini :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Certes, les Marines sont avant tout des guerriers et c'est ce pourquoi les Marines sont connus dans le monde, [... mais] nous faisons \u00e9galement preuve de compassion lorsque cela est n\u00e9cessaire et c'est un r\u00f4le que nous aimerions montrer : ce guerrier compatissant, apportant de l'assistance \u00e0 ceux qui en ont besoin. Nous sommes tr\u00e8s enthousiasm\u00e9s par cette mission. \u00bb (Porte-parole des Marines, \u003Ca href=\"http:\/\/www.defense.gov\/news\/newsarticle.aspx?id=57542\"\u003EMarines Embark on Haiti Response Mission\u003C\/a\u003E, Army Forces Press Services, 14 janvier 2010)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque les pr\u00e9sidents Obama et Pr\u00e9val se sont parl\u00e9 au t\u00e9l\u00e9phone, il n'y avait aucun reportage sur des n\u00e9gociations entre les deux gouvernements concernant l'entr\u00e9e et le d\u00e9ploiement de troupes \u00e9tasuniennes en sol ha\u00eftien. La d\u00e9cision a \u00e9t\u00e9 prise et impos\u00e9e unilat\u00e9ralement par Washington. L'absence totale d'un gouvernement fonctionnel en Ha\u00efti a \u00e9t\u00e9 utilis\u00e9e pour l\u00e9gitimer, sur une base humanitaire, l'envoi d'une puissante force militaire, laquelle a de facto pris le contr\u00f4le de plusieurs fonctions gouvernementales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ETABLEAU 1\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMat\u00e9riel militaire \u00e9tasunien devant \u00eatre envoy\u00e9 \u00e0 Ha\u00efti (selon les annonces officielles)\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.bataan.navy.mil\/default.aspx\"\u003ENavire d'assaut amphibie USS Bataan (LHD 5)\u003C\/a\u003E et navires h\u00e9li-plates-formes amphibiens USS Fort McHenry (LSD 43) et USS Carter Hall (LSD 50).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne Marine Amphibious Unit de 2000 membres du \u003Ca href=\"http:\/\/www.22ndmeuclan.com\"\u003E22e Marine Expeditionary Unit\u003C\/a\u003E et des soldats de la \u003Ca href=\"http:\/\/www.bragg.army.mil\/82dv\"\u003E82e division a\u00e9roport\u00e9e de l'Arm\u00e9e \u00e9tasunienne\u003C\/a\u003E. On pr\u00e9voit l'arriv\u00e9e de 900 soldats \u00e0 Ha\u00efti d'ici le 15 janvier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe porte-avion USS Carl Vinson et son compl\u00e9ment de navires auxiliaires. (Arriv\u00e9s \u00e0 Port-au-Prince le 15 janvier 2010) : \u003Ca href=\"http:\/\/www.cvn70.navy.mil\"\u003EUSS Carl Vinson CVN 70\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:300px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_167367_baf861.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELe navire-h\u00f4pital \u003Ca href=\"http:\/\/www.med.navy.mil\/sites\/usnscomfort\/Pages\/default.aspx\"\u003EUSNS Comfort\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlusieurs vaisseaux et h\u00e9licopt\u00e8res du Corps des garde-c\u00f4tes des \u00c9tats-Unis\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EUSS Carl Vinson\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes trois navires amphibiens rejoindrons le porte-avion USS Carl Vinson, le croiseur lance-missiles \u003Cspan id=\"bt2abaed\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__2abaed_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)en(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)USS*Normandy*(CG-60)_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/en.wikipedia.org\/wiki\/USS_Normandy_(CG-60)\"\u003EUSS Normandy\u003C\/a\u003E et la \u003Ca href=\"http:\/\/www.underwood.navy.mil\/default.aspx\"\u003Efr\u00e9gate lance-missile USS Underwood\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:300px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_167367_fb8b63.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUSS Normandy\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ER\u00f4le dominant de l'US Southern Command\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe US Southern Command (SOUTHCOM), dont le quartier g\u00e9n\u00e9ral est \u00e0 Miami, est \u00ab l'agence principale \u00bb en Ha\u00efti. Son mandat en tant que commandement militaire r\u00e9gional est de mener une guerre moderne. Son mandat avou\u00e9 en Am\u00e9rique latine et dans les Cara\u00efbes consiste \u00ab \u00e0 mener des op\u00e9rations militaires et \u00e0 promouvoir la coop\u00e9ration en mati\u00e8re de s\u00e9curit\u00e9 afin d'atteindre les objectifs strat\u00e9giques des \u00c9tats-Unis \u00bb (\u003Ca href=\"http:\/\/www.southcom.mil\/AppsSC\/pages\/ourMission.php\"\u003EOur Mission - U.S. Southern Command (USSOUTHCOM\u003C\/a\u003E). Les commandants sont form\u00e9s pour superviser les op\u00e9rations de th\u00e9\u00e2tre, agir \u00e0 titre de police militaire, ainsi que pour affronter une \u00ab contre-insurrection \u00bb en Am\u00e9rique latine et dans les Cara\u00efbes. Cela s'ajoute \u00e0 l'\u00e9tablissement r\u00e9cent de nouvelles bases militaires en Colombie, \u00e0 proximit\u00e9 de la fronti\u00e8re v\u00e9n\u00e9zu\u00e9lienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe g\u00e9n\u00e9ral Douglas Fraser, commandant de l'U.S. Southern Command, a d\u00e9crit l'op\u00e9ration d'urgence en Ha\u00efti comme une op\u00e9ration de commandement, de contr\u00f4le et de communications (C3). L'US Southern Command doit superviser un d\u00e9ploiement massif d'\u00e9quipement militaire, incluant plusieurs navires de guerre, un porte-avion, des divisions de combat a\u00e9roport\u00e9es, etc :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Donc nous nous \u003Cb\u003Econcentrons sur l'acquisition du commandement, du contr\u00f4le et des communications l\u00e0-bas\u003C\/b\u003E, afin de vraiment mieux comprendre de ce qui se passe. Puisque son quartier g\u00e9n\u00e9ral s'est partiellement \u00e9croul\u00e9, la MINUSTAH [Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Ha\u00efti] a perdu une grande partie de ses moyens de communication, donc nous comptons \u00e9galement renforcer la communication. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous envoyons par ailleurs des \u00e9quipes d'\u00e9valuation conjointement avec USAID ainsi que certains d'entre nous pour les appuyer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous d\u00e9ployons dans cette direction divers navires que nous avions dans la r\u00e9gion - ce sont de petits navires, des canots de la Garde c\u00f4ti\u00e8re, des destroyers - afin de fournir toute l'assistance imm\u00e9diate possible sur le terrain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous avons \u00e9galement \u003Cb\u003Eun porte-avion de la Marine \u00e9tasunienne en route, l'USS Carl Vinson\u003C\/b\u003E. Il \u00e9tait en mer au large de Norfolk, alors cela prendra quelques jours avant qu'il arrive l\u00e0-bas. Nous devons aussi le r\u00e9approvisionner et lui donner les provisions dont il a besoin pour appuyer les efforts en Ha\u00efti. Puis nous examinons les agences internationales pour comprendre comment nous pouvons soutenir leurs efforts ainsi que les n\u00f4tres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous envisageons \u00e9galement \u003Cb\u003El'envoi d'un navire amphibien \u00e0 grand pont d'envol\u003C\/b\u003E, avec \u00e0 son bord une unit\u00e9 du corps exp\u00e9ditionnaire des marines (Marine Expeditionary Unit), qui arrivera quelques jours apr\u00e8s l'USS Vinson.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvoir une capacit\u00e9 de transport nous offre par ailleurs davantage de moyens pour la distribution de l'approvisionnement afin de soutenir les efforts l\u00e0-bas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDonc essentiellement, nous n'avons pas pour le moment d'\u00e9valuation claire de la situation sur le terrain, des besoins \u00e0 Port-au-Prince, de l'ampleur de la situation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnfin, nous avons aussi une \u00e9quipe qui se dirige vers l'a\u00e9roport. Lorsque cet \u00e9v\u00e9nement s'est produit, mon commandant adjoint se trouvait \u00e0 Ha\u00efti dans le cadre d'une visite qui avait \u00e9t\u00e9 pr\u00e9vue auparavant. Il est all\u00e9 \u00e0 l'a\u00e9roport. Selon ce que je comprends, il affirme que la piste d'atterrissage est fonctionnelle, mais la tour n'a pas de capacit\u00e9 de communication. Le terminal de passagers a subit des dommages structurels, donc nous ne savons pas dans quel \u00e9tat il est.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous avons donc un groupe qui s'y rendra pour s'assurer que nous pouvons \u003Cb\u003Eobtenir le terrain d'aviation\u003C\/b\u003E, le s\u00e9curiser et op\u00e9rer \u00e0 partir de l\u00e0, puisque nous croyons qu'il s'agit d'un des endroits o\u00f9 entrerons beaucoup de secours imm\u00e9diats internationaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPuis nous effectuons toutes les autres estimations consid\u00e9r\u00e9es comme appropri\u00e9es au moment o\u00f9 nous entrons \u00e0 Ha\u00efti et travaillons sur cet effort.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous effectuons \u00e9galement la coordination avec la MINUSTAH et les gens qui de trouvent l\u00e0-bas. Le commandant de la MINUSTAH \u00e9tait \u00e0 Miami lorsque l'\u00e9v\u00e9nement s'est produit, il est donc actuellement en route vers Ha\u00efti et devrait arriver \u00e0 Port-au-Prince d'une minute \u00e0 l'autre. Cela nous aidera \u00e0 coordonner nos efforts, car, je le r\u00e9p\u00e8te, les Nations Unies ont \u00e9videmment subit des pertes significatives avec l'\u00e9croulement de leur quartier g\u00e9n\u00e9ral, du moins d'une partie de celui-ci.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDonc voil\u00e0 l'effort, les efforts initiaux que nous avons mis en branle. Et au fur et \u00e0 mesure que nous recevons les \u00e9valuations relativement \u00e0 ce qui s'en vient, nous ferons des ajustements en cons\u00e9quence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe secr\u00e9taire \u00e0 la D\u00e9fense et le pr\u00e9sident ont pr\u00e9cis\u00e9 qu'il s'agit d'un effort significatif et nous r\u00e9unissons toutes les ressources au sein du d\u00e9partement de la D\u00e9fense afin de soutenir cet effort. \u00bb (\u003Ca href=\"http:\/\/www.defense.gov\/transcripts\/transcript.aspx?transcriptid=4534\"\u003ETranscription de la D\u00e9fense : DOD News Briefing with Gen. Fraser from the Pentagon, 13 janvier 2010\u003C\/a\u003E)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn rapport de Heritage Foundation r\u00e9sume l'essence de la mission des \u00c9tats-Unis en Ha\u00efti : \u00ab \u003Cb\u003ELe tremblement de terre a des implications \u00e0 la fois humanitaire et au niveau de la s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00e9tasunienne\u003C\/b\u003E [n\u00e9cessitant] une r\u00e9ponse rapide non seulement audacieuse mais \u00e9galement d\u00e9cisive, qui mobilise l'arm\u00e9e, les comp\u00e9tences civiles et le gouvernement \u00e9tatsuniens pour l'aide humanitaire \u00e0 court terme ainsi qu'un programme de restauration et de r\u00e9forme \u00e0 plus long terme en Ha\u00efti. \u00bb (James M. Roberts et Ray Walser, \u003Ca href=\"http:\/\/www.heritage.org\/Research\/LatinAmerica\/wm2754.cfm\"\u003EAmerican Leadership Necessary to Assist Haiti After Devastating Earthquake\u003C\/a\u003E, Heritage Foundation, 14 janvier 2010).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu d\u00e9but, la mission militaire participera aux premiers soins et aux secours d'urgence, ainsi qu'aux op\u00e9rations polici\u00e8res et \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 publique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EL'Arm\u00e9e de l'air \u00e9tasunienne contr\u00f4le l'a\u00e9roport\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Arm\u00e9e de l'air \u00e9tasunienne a pris le contr\u00f4le des fonctions du trafic a\u00e9rien et de la gestion de l'a\u00e9roport de Port-au-Prince. En d'autres termes, l'arm\u00e9e des \u00c9tats-Unis r\u00e9gule la circulation de l'aide d'urgence et des secours envoy\u00e9s au pays \u00e0 bord d'avions civils. L'Arm\u00e9e de l'air ne travaille pas sous les instructions des responsables de l'a\u00e9roport ha\u00eftien. Ces derniers ont \u00e9t\u00e9 d\u00e9class\u00e9s. L'a\u00e9roport est dirig\u00e9 par l'Arm\u00e9e \u00e9tasunienne. (Entrevue avec l'ambassadeur ha\u00eftien au \u00c9tats-Unis R. Joseph, PBS News, 15 janvier 2010)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab L'\u00e9quipe de la FAA travaille avec les contr\u00f4leurs de combat du DoD afin d'am\u00e9liorer le trafic a\u00e9rien, les entr\u00e9es et les sorties de l'a\u00e9roport. L'Arm\u00e9e de l'air \u00e9tasunienne a rouvert l'a\u00e9roport le 14 janvier et le 15 janvier on a confi\u00e9 \u00e0 son groupe d'intervention d'urgence l'autorit\u00e9 sup\u00e9rieure du terrain d'aviation... Celle-ci permet \u00e0 l'Arm\u00e9e de l'air de \u003Cb\u003Eprioriser, pr\u00e9voir et contr\u00f4ler l'espace a\u00e9rien \u00e0 l'a\u00e9roport\u003C\/b\u003E... \u00bb (\u003Ca href=\"http:\/\/www.flightglobal.com\/articles\/2010\/01\/16\/337234\/faa-lends-air-traffic-aid-to-haiti-as-air-force-opens-port-au.html\"\u003Eflightglobal.com\u003C\/a\u003E, c'est l'auteur qui souligne)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe navire-h\u00f4pital de 1000 lits de la Marine, le USNS Comfort, lequel comprend plus de 1000 employ\u00e9s, du personnel m\u00e9dical et des employ\u00e9s de soutien, a \u00e9t\u00e9 envoy\u00e9 \u00e0 Ha\u00efti sous la juridiction du Southern Command (Voir \u003Ca href=\"http:\/\/www.digitaljournal.com\/article\/285680\"\u003ENavy hospital ship with 1,000 beds readies for Haiti quake relief\u003C\/a\u003E, Digital Journal, 14 janvier 2010). Lors du tremblement de terre, il y avait 7100 personnels militaires et plus de 2000 policiers, \u00e0 savoir une force \u00e9trang\u00e8re de plus de 9000 membres. En revanche, le personnel civil international de la MINUSTAH comprend moins de 500 membres. \u003Ca href=\"http:\/\/minustah.org\/?page_id=7571\"\u003EMINUSTAH Faits et chiffres - Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Ha\u00efti\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ETABLEAU 2\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMission des Nations Unies pour la Stabilisation en Ha\u00efti (MINUSTAH)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EForce actuelle (30 novembre 2009)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E9065 personnels en uniforme au total\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E7031 troupes\u003Cbr \/\u003E\n2034 policiers 488 personnels civils internationaux\u003Cbr \/\u003E\n1,212 personnels civils locaux\u003Cbr \/\u003E\n214 volontaires de Nations Unies\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.un.org\/en\/peacekeeping\/missions\/minustah\/facts.shtml\"\u003EMINUSTAH Facts and Figures - United Nations Stabilization Mission in Haiti\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EForces combin\u00e9es de SOUTHCOM et de la MINUSTAH : approximativement 19,095*\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E*Excluant les engagements de la France (non confirm\u00e9s) et du Canada (800 troupes confirm\u00e9es). Les \u00c9tats-Unis, la France et le Canada \u00e9taient des \u00ab partenaires \u00bb dans le coup d'\u00c9tat le 29 f\u00e9vrier 2004.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHa\u00efti est sous occupation militaire depuis que les \u00c9tats-Unis ont foment\u00e9 le coup d'\u00c9tat de 2004. Le contingent des forces \u00e9tasuniennes sous le commandement de SOUTHCOM combin\u00e9 \u00e0 celles de la MINUSTAH porte la pr\u00e9sence militaire en Ha\u00efti \u00e0 pr\u00e8s de 20 000 troupes dans un pays de 9 millions d'habitants. En comparaison avec l'Afghanistan, avant l'escalade militaire d'Obama, les forces des \u00c9tats-Unis et de l'OTAN combin\u00e9es \u00e9taient de l'ordre de 70 000 pour une population de28 millions d'habitants. En d'autres mots, sur une base per capita il y aura plus de troupes en Ha\u00efti qu'en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ER\u00e9centes interventions militaires des \u00c9tats-Unis en Ha\u00efti\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a eu plusieurs interventions militaires financ\u00e9es par les \u00c9tats-Unis dans l'histoire r\u00e9cente. En 1994, apr\u00e8s trois ans de gouvernement militaire, une force d'occupation de 20 000 troupes et de \u00ab gardiens de la paix \u00bb a \u00e9t\u00e9 envoy\u00e9e \u00e0 Ha\u00efti. L'intervention militaire \u00e9tasunienne de 1994 \u00ab n'\u00e9tait pas destin\u00e9e \u00e0 restaurer la d\u00e9mocratie. C'est plut\u00f4t le contraire : elle a \u00e9t\u00e9 men\u00e9e afin de pr\u00e9venir une insurrection populaire contre la junte militaire et ses cohortes n\u00e9olib\u00e9rales. \u00bb (Michel Chossudovsky, \u003Ca href=\"http:\/\/globalresearch.ca\/index.php?context=va&aid=12487\"\u003EThe Destabilization of Haiti, Global Research, February 28, 2004\u003C\/a\u003E)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes troupes \u00e9tasuniennes et alli\u00e9es sont demeur\u00e9es au pays jusqu'en 1999. Les forces arm\u00e9es ha\u00eftiennes ont \u00e9t\u00e9 dissoutes et le d\u00e9partement d'\u00c9tat \u00e9tatsunien a engag\u00e9 une compagnie de mercenaires, DynCorp, pour apporter des \u00ab conseil techniques \u00bb dans la restructuration de la Police nationale ha\u00eftienne (PNH). (Ibid)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe coup d'\u00c9tat de f\u00e9vrier 2004\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans les mois pr\u00e9c\u00e9dant le coup d'\u00c9tat de 2004, les forces sp\u00e9ciales \u00e9tasuniennes et la CIA entra\u00eenaient des escadrons de la mort constitu\u00e9s des anciens tontons macoutes de l'\u00e8re Duvalier. L'arm\u00e9e paramilitaire rebelle a travers\u00e9 la fronti\u00e8re en provenance de la R\u00e9publique Dominicaine au d\u00e9but f\u00e9vrier 2004. \u00ab C'\u00e9tait une unit\u00e9 paramilitaire bien arm\u00e9e, bien entra\u00een\u00e9e et bien \u00e9quip\u00e9e, int\u00e9gr\u00e9e par les anciens membres du Front pour l'avancement et le progr\u00e8s d'Ha\u00efti (FRAPH), les escadrons de la mort \u00ab en civil \u00bb, impliqu\u00e9s dans le meurtre de masse de civils et dans des assassinats politiques durant le coup militaire de1991 financ\u00e9 par la CIA, lequel a men\u00e9 au renversement du gouvernement d\u00e9mocratiquement \u00e9lu du pr\u00e9sident Jean Bertrand Aristide. (Voir Michel Chossudovsky, \u003Ca href=\"http:\/\/globalresearch.ca\/index.php?context=va&aid=12487\"\u003EThe Destabilization of Haiti: Global Research. February 28, 2004\u003C\/a\u003E)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes troupes \u00e9trang\u00e8res ont \u00e9t\u00e9 envoy\u00e9es \u00e0 Ha\u00efti. La MINUSTAH a \u00e9t\u00e9 mise sur pied dans la foul\u00e9e du coup d'\u00c9tat financ\u00e9 par les \u00c9tats-Unis en f\u00e9vrier 2004 et de l'enl\u00e8vement et la d\u00e9portation du pr\u00e9sident d\u00e9mocratiquement \u00e9lu Jean Bertrand Aristide. Le coup a \u00e9t\u00e9 foment\u00e9 par les \u00c9tats-Unis avec l'appui de la France et du Canada.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes unit\u00e9s de la FRAPH ont subs\u00e9quemment int\u00e9gr\u00e9 la force polici\u00e8re du pays, laquelle se trouvait sous la supervision de la MINUSTAH. Dans le d\u00e9sordre politique et social d\u00e9clench\u00e9 par le tremblement de terre, l'ancienne milice arm\u00e9e et les tontons macoutes joueront un nouveau r\u00f4le.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EProgramme cach\u00e9\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa mission tacite de SOUTHCOM, avec son quartier g\u00e9n\u00e9ral \u00e0 Miami et des installations militaires \u00e9ttsuniennes \u00e0 travers l'Am\u00e9rique latine, est d'assurer le maintien de r\u00e9gimes nationaux serviles, \u00e0 savoir des gouvernements \u00e9tatsuniens par procuration, d\u00e9vou\u00e9s au Consensus de Washington et au programme de politique n\u00e9olib\u00e9ral. Bien que le personnel militaire \u00e9tatsunien sera au d\u00e9part impliqu\u00e9 activement dans l'aide d'urgence et les secours aux sinistr\u00e9s, cette pr\u00e9sence militaire \u00e9tasunienne renouvel\u00e9e en Ha\u00efti servira \u00e0 prendre pied dans le pays ainsi qu'\u00e0 poursuivre les objectifs strat\u00e9giques et g\u00e9opolitiques des \u00c9tats-Unis dans le bassin des Cara\u00efbes, objectifs largement dirig\u00e9s contre Cuba et le Venezuela.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe but n'est pas de travailler \u00e0 la r\u00e9habilitation du gouvernement national, de la pr\u00e9sidence et du Parlement, tous d\u00e9cim\u00e9s par le tremblement de terre. Depuis la chute de la dictature de Duvalier, le dessein des \u00c9tats-Unis a constitu\u00e9 \u00e0 d\u00e9manteler graduellement l'\u00c9tat ha\u00eftien, \u00e0 restaurer les tendances coloniales et \u00e0 obstruer le fonctionnement d'un gouvernement d\u00e9mocratique. Dans le contexte actuel, l'objectif n'est pas seulement d'abolir le gouvernement, mais aussi de r\u00e9organiser le mandat de la MINUSTAH, dont le quartier g\u00e9n\u00e9ral a \u00e9t\u00e9 d\u00e9truit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Le r\u00f4le consistant \u00e0 diriger les secours et \u00e0 g\u00e9rer la crise est tomb\u00e9 rapidement aux mains des \u00c9tats-Unis, dans l'absence, \u00e0 court terme du moins, de toute autre entit\u00e9 comp\u00e9tente. \u00bb (\u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/aponline\/2010\/01\/15\/us\/politics\/AP-US-US-Haiti-Earthquake.html\"\u003EUS Takes Charge in Haiti _ With Troops, Rescue Aid - NYTimes.com\u003C\/a\u003E, 14 janvier 2009)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvant le tremblement de terre, il y avait, selon des sources militaires \u00e9tasuniennes, quelque 60 personnels militaires en Ha\u00efti. D'un jour \u00e0 l'autre, une escalade militaire s'est produite instantan\u00e9ment : 10 000 troupes, marines, forces sp\u00e9ciales et employ\u00e9s des services de renseignement, etc., sans compter les forces mercenaires priv\u00e9es sous contrat avec le Pentagone.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon toute probabilit\u00e9, l'op\u00e9ration humanitaire sera utilis\u00e9e comme pr\u00e9texte et justification pour \u00e9tablir une pr\u00e9sence militaire \u00e9tasunienne davantage permanente en Ha\u00efti.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agit d'un d\u00e9ploiement massif, d'une \u00ab escalade \u00bb de personnel militaire assign\u00e9 aux secours d'urgence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re mission de SOUTHCOM sera de prendre le contr\u00f4le de ce qu'il reste des moyens de communication et de transport, ainsi que des infrastructures \u00e9nerg\u00e9tiques du pays. Les \u00c9tats-Unis contr\u00f4lent d\u00e9j\u00e0 de facto l'a\u00e9roport. Vraisemblablement, les activit\u00e9s de la MINUSTAH, qui a servi les int\u00e9r\u00eats de la politique \u00e9trang\u00e8re \u00e9tasunienne depuis ses d\u00e9buts en 2004, seront coordonn\u00e9es \u00e0 celles de SOUTHCOM. La mission de l'ONU sera notamment contr\u00f4l\u00e9e de facto par l'arm\u00e9e \u00e9tasunienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELa militarisation des organisations de secours de la soci\u00e9t\u00e9 civile\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'arm\u00e9e \u00e9tasunienne en Ha\u00efti cherche \u00e0 superviser les activit\u00e9s des organismes humanitaires approuv\u00e9s. Elle vise \u00e9galement \u00e0 empi\u00e9ter sur les activit\u00e9s humanitaires du Venezuela et de Cuba :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Sous Ren\u00e9 Pr\u00e9val, le gouvernement est faible et litt\u00e9ralement chaotique \u00e0 l'heure actuelle. Cuba et le Venezuela, d\u00e9j\u00e0 r\u00e9solus \u00e0 minimiser l'influence des \u00c9tats-Unis dans la r\u00e9gion, saisiront probablement cette opportunit\u00e9 pour rehausser leur profil et leur influence... \u00bb (James M. Roberts et Ray Walser, \u003Ca href=\"http:\/\/www.heritage.org\/Research\/LatinAmerica\/wm2754.cfm\"\u003EAmerican Leadership Necessary to Assist Haiti After Devastating Earthquake\u003C\/a\u003E, Heritage Foundation, 14 janvier 2010).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAux \u00c9tats-Unis, la militarisation des op\u00e9rations de secours d'urgence a \u00e9t\u00e9 instaur\u00e9e durant la crise de Katrina, lorsque l'arm\u00e9e a \u00e9t\u00e9 appel\u00e9e \u00e0 jouer un r\u00f4le dominant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe mod\u00e8le d'intervention d'urgence pour SOUTHCOM est bas\u00e9 sur le r\u00f4le de NORTHCOM, \u00e0 qui l'on a accord\u00e9 un mandat d'\u00ab agence principale \u00bb dans les proc\u00e9dures d'urgences aux \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant l'ouragan Rita en 2005, le travail pr\u00e9paratoire d\u00e9taill\u00e9 de la \u00ab militarisation des secours d'urgence \u00bb a \u00e9t\u00e9 \u00e9tabli, comportant un r\u00f4le dominant pour NORTHCOM. \u00c0 cet \u00e9gard, Bush avait fait allusion au r\u00f4le central de l'arm\u00e9e dans les secours d'urgence : \u00ab Existe-t-il un d\u00e9sastre naturel, d'une certaine ampleur, qui permettrait au d\u00e9partement de la D\u00e9fense de devenir l'agence principale pour la coordination et la gestion des secours? Ce sera une consid\u00e9ration importante \u00e0 laquelle le Congr\u00e8s devra r\u00e9fl\u00e9chir. \u00bb (D\u00e9claration du pr\u00e9sident Bush \u00e0 une conf\u00e9rence de presse, \u003Ca href=\"https:\/\/www.washingtonpost.com\/wp-dyn\/content\/article\/2005\/09\/25\/AR2005092501224.html\"\u003EBush Urges Shift in Relief Responsibilities - washingtonpost.com\u003C\/a\u003E, 26 septembre 2005).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab La r\u00e9action au d\u00e9sastre national n'est pas coordonn\u00e9e par le gouvernement civil du Texas, mais \u00e0 partir d'un lieu \u00e9loign\u00e9 et conform\u00e9ment aux crit\u00e8res militaires. Le quartier g\u00e9n\u00e9ral de l'US Northern Command contr\u00f4lera directement le mouvement du personnel et de l'\u00e9quipement militaire dans le golfe du Mexique. Comme dans le cas de Katrina, il outrepassera les actions des entit\u00e9s civiles. Pourtant, dans ce cas-ci, toute l'op\u00e9ration est sous la juridiction de l'arm\u00e9e plut\u00f4t que celle de FEMA. \u00bb (Michel Chossudovsky, \u003Ca href=\"http:\/\/www.globalresearch.ca\/index.php?context=va&aid=991\"\u003EUS Northern Command and Hurricane Rita\u003C\/a\u003E, Global Research, 24 septembre 2005)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EConclusion\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHa\u00efti est un pays sous occupation militaire depuis le coup d'\u00c9tat de f\u00e9vrier 2004 instigu\u00e9 par les \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'entr\u00e9e de 10 000 troupes \u00e9tasuniennes lourdement arm\u00e9es, coupl\u00e9es aux activit\u00e9s de la milice locale, pourrait potentiellement pr\u00e9cipiter le pays dans un chaos social.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes troupes \u00e9trang\u00e8res sont entr\u00e9es au pays pour renforcer les \u00ab gardiens de la paix \u00bb de la MINUSTAH et les forces polici\u00e8res ha\u00eftiennes (int\u00e9gr\u00e9es par les anciens tontons macoutes), qui, depuis 2004, ont \u00e9t\u00e9 responsables de crimes de guerre dirig\u00e9s contre le peuple ha\u00eftien, \u003Ca href=\"http:\/\/globalresearch.ca\/index.php?context=va&aid=16998\"\u003Edont la tuerie de civils sans discrimination\u003C\/a\u003E.\u003Cbr \/\u003E\nCes troupes intensifient les forces d'occupation existantes sous le mandat de l'ONU.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVingt mille troupes \u00e9trang\u00e8res sous le commandement de SOUTHCOM et de la MINUSTAH seront pr\u00e9sentes dans le pays. Selon toute probabilit\u00e9, il y aura une int\u00e9gration ou une coordination des structures de commandement de ces deux entit\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe peuple ha\u00eftien a d\u00e9montr\u00e9 un haut degr\u00e9 de solidarit\u00e9, de courage et d'engagement social.\u003Cbr \/\u003E\nLes Ha\u00eftiens se sont entraid\u00e9s et ont agi consciemment : dans des conditions extr\u00eamement difficiles, imm\u00e9diatement apr\u00e8s le d\u00e9sastre, des citoyens ont organis\u00e9 spontan\u00e9ment des \u00e9quipes de secours.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa militarisation des op\u00e9rations d'aide humanitaire affaiblira les capacit\u00e9s organisationnelles des Ha\u00eftiens de reconstruire et restaurer les institutions d\u00e9truites du gouvernement civil. Elle empi\u00e9tera par ailleurs sur les efforts des \u00e9quipes m\u00e9dicales internationales et des organisations d'aide humanitaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est absolument essentiel que le peuple ha\u00eftien s'oppose fermement \u00e0 la pr\u00e9sence de troupes \u00e9trang\u00e8res dans leur pays, particuli\u00e8rement dans le cadre des op\u00e9rations de s\u00e9curit\u00e9 publique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est essentiel que les \u00c9tatsuniens partout au pays s'opposent r\u00e9solument \u00e0 la d\u00e9cision de l'administration Obama d'envoyer des troupes de combat \u00e9tasuniennes en Ha\u00efti.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl ne peut y avoir de r\u00e9elle reconstruction ni de vrai d\u00e9veloppement sous une occupation militaire \u00e9trang\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMichel Chossudovsky\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EArticle original en anglais, \u003Ca href=\"http:\/\/www.globalresearch.ca\/index.php?context=va&aid=17083\"\u003EA militariza\u00e7\u00e3o da ajuda de emerg\u00eancia ao Haiti: Trata-se de uma opera\u00e7\u00e3o humanit\u00e1ria ou de uma invas\u00e3o?\u003C\/a\u003E publi\u00e9 le 19 janvier 2010.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ETraduction : Julie L\u00e9vesque pour \u003Ca href=\"https:\/\/www.mondialisation.ca\"\u003EMondialisation.ca\u003C\/a\u003E.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u003Ci\u003E\u003Cb\u003EMichel Chossudovsky\u003C\/b\u003E est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur d'\u00e9conomie \u00e0 l'Universit\u00e9 d'Ottawa. Il est l'auteur de \u003Ca href=\"https:\/\/www.mondialisation.ca\/index.php?context=va&aid=9100\"\u003EGuerre et mondialisation, La v\u00e9rit\u00e9 derri\u00e8re le 11 septembre\u003C\/a\u003E et de la \u003Ca href=\"http:\/\/www.ecosociete.org\/t041.php\"\u003EMondialisation de la pauvret\u00e9 et nouvel ordre mondial\u003C\/a\u003E (best-seller international publi\u00e9 en 12 langues).\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:198px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_167367_ba6d23.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.mondialisation.ca\/index.php?context=va&aid=9100\"\u003EGuerre et mondialisation\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa source originale de cet article est Mondialisation.ca\u003Cbr \/\u003E\nCopyright \u00a9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.mondialisation.ca\/author\/michel-chossudovsky\"\u003EProf Michel Chossudovsky\u003C\/a\u003E, Mondialisation.ca, 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.mondialisation.ca\/la-militarisation-de-l-aide-d-urgence-ha-ti-op-ration-militaire-ou-invasion\/17168\"\u003Emondialisation.ca\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}