{"167376":{"id":"167376","parent":"0","time":"1578909993","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/liran-confirme-son-rang-de-puissance-balistique-mais-devra-assurer-la-cohesion-de-sa-strategie-face-a-une-guerre-hybride-par-lexploitation-de-la-colere-dune-partie-de-sa-population-et-lingenie\/","category":"War","title":"L'Iran confirme son rang de puissance balistique mais devra assurer la coh\u00e9sion de sa strat\u00e9gie face \u00e0 une guerre hybride par l'exploitation de la col\u00e8re d'une partie de sa population et l'ing\u00e9nierie sociale","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/","hub":"newsnet","url-explicit":"l-iran-confirme-son-rang-de-puissance-balistique-mais-devra-assurer-la-cohesion-de-sa-strategie-face-a-une-guerre-hybride-par-l-exploitation-de-la-colere-d-une-partie-de-sa-population-et-l-ingenierie-sociale","admin":"newsnet","views":"87","priority":"2","length":"7837","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003ELa riposte iranienne \u00e0 l'assassinat cibl\u00e9 du g\u00e9n\u00e9ral major Qassem Sulaïmani et du commandant en second irakien des unit\u00e9s de la mobilisation populaires \u00e0 Baghdad a consist\u00e9 en un tir de barrage de missiles balistiques Sol-Sol sur deux bases US (et non irakiennes comme ce fut rapport\u00e9 par les m\u00e9dias) dans la province d'Al-Anbar (Irak occidental) et sur la zone semi-autonome du Kurdistan irakien (Nord). La probabilit\u00e9 d'erreur circulaire des missiles iraniens n'exc\u00e9dait pas 2 ou 3 mètres et aucun des missiles iraniens n'a \u00e9t\u00e9 intercept\u00e9 par les d\u00e9fenses antimissiles US en Irak. Ce fait r\u00e9vèle la redoutable efficacit\u00e9 des missiles balistiques iraniens et le fait que T\u00e9h\u00e9ran aurait averti le pouvoir corrompu et pro-US de Baghdad avant les frappes ne change rien \u00e0 cette donne essentielle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9fense antia\u00e9rienne iranienne a abattu par erreur dans la même nuit un Boeing 737-800 de Ukraine International Airlines (vol 752) assurant la liaison T\u00e9h\u00e9ran-Kiev. L'appareil civil aurait \u00e9t\u00e9 atteint par un missile TOR M-1 dont l'op\u00e9rateur avait eu moins de dix secondes pour d\u00e9cider si oui ou non il devait appuyer sur le bouton de tir sans en r\u00e9f\u00e9rer \u00e0 sa hi\u00e9rarchie. Les radars iraniens ont tous \u00e9t\u00e9 « allum\u00e9s » par de fausses attaques impliquant plus de 170 appareils hostiles. Une cyberattaque d'envergure coïncidant avec le d\u00e9collage d'une douzaine d'avions de combat et de drones US simulant une attaque a\u00e9rienne visant des objectifs \u00e0 l'int\u00e9rieur de l'Iran. Au moins deux drones US dot\u00e9s de puissantes capacit\u00e9s de brouillages \u00e9lectromagn\u00e9tiques ont particip\u00e9 dans cette cyberattaque d'un type inconnu. T\u00e9h\u00e9ran a reconnu sa responsabilit\u00e9 dans le drame de la perte du Boeing 737-800 ukrainien et la mort de tous ses occupants et a pr\u00e9sent\u00e9 des excuses officielles \u00e0 l'Ukraine. Celle-ci r\u00e9clame des compensations. Cette erreur a \u00e9galement relanc\u00e9 la colère de certains segments de la population iranienne contre ses dirigeants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est l'occasion rêv\u00e9e pour Washington et ses alli\u00e9s pour relancer le projet d'un changement de r\u00e9gime en Iran au moyen d'une r\u00e9volution de couleur appuy\u00e9e ou non par une guerre hybride.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'un côt\u00e9, il y a les personnes m\u00e9contentes de la mort de plus de soixante citoyens iraniens dans la destruction du Boeing ukrainien par un missile Sol-Air de la d\u00e9fense a\u00e9rienne du Corps des Gardiens de la R\u00e9volution iranienne. D'un autre il y a une masse plus importante qui est enrag\u00e9e par les informations faisant \u00e9tat d'une mansu\u00e9tude d\u00e9lib\u00e9r\u00e9e de la riposte iranienne contre des bases US en Irak et pour une large part de l'opinion iranienne, ce fait n'a aucun sens. Enfin, la majorit\u00e9 est fort m\u00e9contente des conditions \u00e9conomiques très difficiles, cons\u00e9quence directe des trains de sanctions \u00e9conomiques et financières frappant la R\u00e9publique islamique d'Iran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes \u00e9v\u00e9nements ont confirm\u00e9 \u00e9galement qu'une majorit\u00e9 d'Irakiens ont toujours \u00e9t\u00e9 favorables au maintien d'une pr\u00e9sence militaire US qu'ils regrettent depuis le retrait partiel des forces US d'Irak en 2011. Que ce soit dans la rue ou sur les r\u00e9seaux sociaux, une majorit\u00e9 d'Irakiens souhaite le maintien d'une pr\u00e9sence militaire et s\u00e9curitaire US en Irak et si l'on se r\u00e9fère au gouvernement irakien que l'on d\u00e9crit souvent \u00e0 tort de pro-iranien, les insurg\u00e9s ayant r\u00e9sist\u00e9 \u00e0 ce « qu'ils appelaient l'occupation US de l'Irak entre 2003 et 2008 » n'ont jamais repr\u00e9sent\u00e9 plus de 0,4 % de la population irakienne et l'ensemble de leurs sympathisants 2,5 % dans le meilleur des cas. D'ailleurs pour l'ensemble des ex\u00e9cutifs irakiens post-2003 \u00e0 nos jours, tous ceux qui ont pris les armes contre les forces US en Irak sont class\u00e9s comme des terroristes et sont trait\u00e9s comme tels par les forces de s\u00e9curit\u00e9 irakiennes. Les jeunes Irakiens, hyper-branch\u00e9s, ne peuvent pas concevoir une seconde leur pays sans la pr\u00e9sence de bases militaires US dont ils sont très fiers. C'est une forme de syndrome identique \u00e0 celui ayant frapp\u00e9 de plein fouet les jeunes de Hong Kong. C'est pour cette raison que l'Irak ne peut être class\u00e9 comme faisant partie de l'axe Damas-T\u00e9h\u00e9ran et que ce pays n'est pas seulement le maillon le plus faible de cet axe auquel il n'appartient pas mais qu'il constitue une base d'appui des forces US (et celles de L'OTAN), \u00e0 partir de laquelle sont coordonn\u00e9s des op\u00e9rations de guerre hybride visant \u00e0 la fois \u00e0 la Syrie et l'Iran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIndubitablement, le leadership iranien a commis une s\u00e9rie d'erreurs depuis le laxisme sid\u00e9rant de l'entourage du g\u00e9n\u00e9ral major Sulaimani jusqu'\u00e0 la destruction du Boeing ukrainien en passant par la très d\u00e9plorable bousculade meurtrière lors des fun\u00e9railles de l'ex-commandant de la force Al-Qods durant lesquels les dirigeants iraniens n'auraient pas dû encourager une hyper exploitation \u00e9motionnelle d'un tel \u00e9v\u00e9nement avec tous les dangers que cela pouvait repr\u00e9senter. Maintenant ils sont dos au mur vis \u00e0 vis de leurs propres populations dont la colère risque d'être exploit\u00e9e \u00e0 des fins g\u00e9ostrat\u00e9giques. La Nature bic\u00e9phale du pouvoir en Iran a fini par porter pr\u00e9judice aux int\u00e9rêts strat\u00e9giques iraniens. Une grande partie des responsables iraniens accordent une confiance exorbitante aux europ\u00e9ens et au n\u00e9olib\u00e9ralisme alors que l'Europe n'est plus qu'une mosaïque de petits États vassaux de Washington qui n'ont aucune voix sur la scène internationale. Une autre partie du pouvoir iranien continuait \u00e0 entretenir divers canaux secrets de communication avec un adversaire dont l'objectif est l'annihilation de la R\u00e9publique islamique \u00e9tablie en 1979 et un changement de r\u00e9gime en Iran en faveur des int\u00e9rêts g\u00e9ostrat\u00e9gique de l'Empire. Les Syriens l'avaient compris depuis 2017. Et ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'assistance militaire iranienne \u00e0 Damas fut r\u00e9duite \u00e0 son strict minimum dès le printemps 2018. La politique est l'art des possibles et des compromis certes mais on en peut m\u00e9nager ind\u00e9finiment deux options contradictoires et non convergentes. Il existe au sein du pouvoir iraniens de vrais r\u00e9sistants engag\u00e9s mais ils sont trop souvent mis \u00e0 l'\u00e9cart par ce que l'on appelle les « Bazaristes » ou la version iranienne des « oligarques » dont on sait qu'ils sont favorables aux affaires et \u00e0 une normalisation des relations avec l'adversaire d\u00e9clar\u00e9 pour le profit. Les stratèges de Damas, bien qu'ayant perdu une Arm\u00e9e et des milliers de tonnes de systèmes d'armes, sont bien plus d\u00e9termin\u00e9s et intransigeants. Ils se sont efforc\u00e9s de coop\u00e9rer avec la faction oppos\u00e9e aux oligarques ou ce que les pays occidentaux appellent les mod\u00e9r\u00e9s jusqu'\u00e0 ce que les rapports de forces au sein du pouvoir iraniens soient plus favorable \u00e0 une coh\u00e9rence strat\u00e9gique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout ceci est d\u00e9pass\u00e9. L'Iran se retrouve aujourd'hui forc\u00e9 de r\u00e9ajuster sa politique et de chercher un moyen d'assurer sa d\u00e9fense contre la menace d'une guerre hybride car il n'y aura jamais de guerre directe entre T\u00e9h\u00e9ran et Washington. Ce dernier estime en effet qu'il serait plus judicieux d'utiliser les moyens de d\u00e9stabilisation \u00e9prouv\u00e9s lors des r\u00e9volutions dites de couleur. Cette m\u00e9thode permet \u00e0 Israël de rester \u00e0 l'\u00e9cart d'un \u00e9ventuel conflit aux cons\u00e9quences al\u00e9atoires. La balle est donc dans le camp de T\u00e9h\u00e9ran.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/strategika51.org\/2020\/01\/12\/liran-confirme-son-rang-de-puissance-balistique-mais-devra-assurer-la-cohesion-de-sa-strategie-face-a-une-guerre-hybride-par-lexploitation-de-la-colere-dune-partie-de-sa-population-et-l\"\u003Estrategika51.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/liran-confirme-son-rang-de-puissance-balistique-mais-devra-assurer-la-cohesion-de-sa-strategie-face-a-une-guerre-hybride-par-lexploitation-de-la-colere-dune-partie-de-sa-population-et-lingenie\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}