{"153756":{"id":"153756","parent":"153692","time":"1553251723","url":"http:\/\/reporterre.net\/Macron-l-Etat-terroriste","category":"documentaires","title":"Macron, l'\u00c9tat terroriste","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_153756_bf02b8.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"macron-l-etat-terroriste","admin":"newsnet","views":"481","priority":"3","length":"10775","lang":"fr","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_153756_bf02b8.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELe recours \u00e0 l'arm\u00e9e et l'annonce que le LBD sera employ\u00e9 sans limite sont l'expression nouvelle d'une politique de terreur employ\u00e9e par les gouvernants \u00e0 l'encontre des contestations populaires. Il faut nommer les choses pour ce qu'elles sont, et r\u00e9sister.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement a franchi cette semaine un nouveau pas dans l'escalade de la violence d'\u00c9tat. Ce pas nous fait basculer dans une situation nouvelle. En recourant, au nom du maintien de l'ordre, \u00e0 l'arm\u00e9e une premi\u00e8re depuis 1948, en donnant licence aux forces de police d'user sans r\u00e9serve des lanceurs de balles de d\u00e9fense (LBD), en \u003Ca href=\"https:\/\/www.sudouest.fr\/2019\/03\/19\/prochaines-mobilisations-des-gilets-jaunes-s-il-le-faut-nous-interpellerons-massivement-5911522-10530.php\"\u003E\u00ab partant du principe que ces rassemblements sont des rassemblements d'\u00e9meutiers \u00bb\u003C\/a\u003E, MM. Macron, Philippe et leurs ministres visent clairement \u00e0 terroriser celles et ceux qui entendent manifester samedi prochain et les suivants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa r\u00e9pression du mouvement des Gilets jaunes a d\u00e9j\u00e0 atteint en quatre mois un niveau de violence \u00e9tatique sid\u00e9rant, avec plus de 200 bless\u00e9s graves, 22 personnes \u00e9borgn\u00e9es, cinq mains arrach\u00e9es, et une personne morte par un tir de grenade. Ce bilan est le plus lourd en mati\u00e8re de r\u00e9pression qu'on ait connu depuis mai 1968. Et non contents de tenir pour n\u00e9gligeables les critiques sur cet emploi d\u00e9mesur\u00e9 de la force lanc\u00e9es par le Parlement europ\u00e9en, le Conseil de l'Europe, la haute commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU, des ophtalmologistes et des chirurgiens effray\u00e9s par les \u003Ci\u003E\u00ab blessures de guerre \u00bb\u003C\/i\u003E, les terroristes d'\u00c9tat ont \u00e9t\u00e9 jusqu'\u00e0 accuser le D\u00e9fenseur des droits - qui a recommand\u00e9 la suspension de l'utlisation des LBD - d'avoir \u003Ci\u003E\u00ab indirectement \u00bb\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003E\u00ab implicitement \u00bb\u003C\/i\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/www.mediapart.fr\/journal\/france\/200319\/gilets-jaunes-christophe-castaner-mene-la-purge-la-prefecture-et-preche-la-confrontation\"\u003Eune part de responsabilit\u00e9\u003C\/a\u003E dans le d\u00e9sordre et le vandalisme qui se sont produits \u00e0 Paris le samedi 16 mars. Si tout cela ne suffisait pas, la licence donn\u00e9e aux BAC (brigades anti-criminalit\u00e9) et autres DAR (d\u00e9tachements d'action rapide) d'agir sans limite, l'absence de toute sanction contre la dissimulation syst\u00e9matique du matricule d'identification des agents, l'usage de policiers en civil, l'engagement de nouveaux moyens (drones, gaz lacrymog\u00e8nes lanc\u00e9s depuis des v\u00e9hicules blind\u00e9s), confirment que dans leur panique devant la r\u00e9bellion, M. Macron et ses subordonn\u00e9s placent le \u003Ci\u003E\u00ab maintien de l'ordre \u00bb\u003C\/i\u003E au-dessus de toute autre consid\u00e9ration.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe message envoy\u00e9 par le gouvernement est clair : toute manifestation des Gilets jaunes sera consid\u00e9r\u00e9e comme une \u00e9meute, et face \u00e0 l'\u00e9meute, tous les moyens sont permis : la mutilation, voire la mort, comme l'a \u00e9voqu\u00e9 \u003Ca href=\"http:\/\/www.lefigaro.fr\/flash-actu\/gilets-jaunes-philippe-reconnait-accroitre-la-pression-sur-les-forces-de-l-ordre-20190319\"\u003Ele Premier ministre devant l'Assembl\u00e9e nationale\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes violences exerc\u00e9es par les forces de police et \u00e9ventuellement par l'arm\u00e9e sur l'ordre du gouvernement sont accompagn\u00e9es d'une lourde pression sur l'appareil judiciaire pour le mettre au service d'une r\u00e9pression indiscrimin\u00e9e. De surcro\u00eet, la loi anti-manifestation, lanc\u00e9e dans un autre moment de panique gouvernementale en janvier, va \u00e9borgner un peu plus le droit de manifester en donnant plus de pouvoirs aux pr\u00e9fets et en introduisant des fichages de personnes jug\u00e9es par la police comme susceptibles de violences. Cette loi s'ajoute \u00e0 une longue liste de lois s\u00e9curitaires - pens\u00e9es en principe pour lutter contre le terrorisme... civil et dont les dispositions sont appliqu\u00e9es en pratique aux mouvements sociaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout ceci n'est pas le seul fait de M. Macron et de ses subordonn\u00e9s, m\u00eame s'ils portent une responsabilit\u00e9 particuli\u00e8re dans la situation actuelle, et assument avec plus de cynisme ou d'aveuglement que leurs pr\u00e9d\u00e9cesseurs de Sarkozy \u00e0 Valls l'id\u00e9e de terroriser les contestataires. Elle d\u00e9coule d'une \u00e9volution engag\u00e9e depuis une vingtaine d'ann\u00e9es on pourrait en dater l'origine au Patriot Act adopt\u00e9 aux \u00c9tats-Unis en 2001 et au long de laquelle les classes dirigeantes se sont \u00e9loign\u00e9es des principes d\u00e9mocratiques pour mettre en place un syst\u00e8me oligarchique. Et face aux contestations voire aux r\u00e9voltes de plus en plus nombreuses se levant contre cette \u00e9volution et contre l'extension infinie des principes n\u00e9olib\u00e9raux et de l'in\u00e9galit\u00e9 qui l'accompagnent, ils ont recouru \u00e0 des moyens d'une brutalit\u00e9 r\u00e9pressive toujours plus intense.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le cas fran\u00e7ais, cette radicalisation des classes dirigeantes est favoris\u00e9e par deux facteurs. D'abord, la synchronisation d\u00e9cid\u00e9e en 2002 de l'\u00e9lection pr\u00e9sidentielle et des \u00e9lections l\u00e9gislatives assure au chef de l'\u00c9tat puisque les d\u00e9put\u00e9s sont \u00e9lus dans la dynamique de la victoire pr\u00e9sidentielle une assembl\u00e9e \u00e0 sa botte, et donc une quasi impunit\u00e9 politique durant cinq ans. Un deuxi\u00e8me facteur facilitant la brutalisation du pouvoir \u00e9tatique en France est le contr\u00f4le de l'essentiel du syst\u00e8me m\u00e9diatique par les dominants, si bien que l'opinion est orient\u00e9e par les choix de th\u00e8mes trait\u00e9s et par les commentaires des chiens de garde les Apathie, Barbier, Elkrieff, Calvi, on en passe, et des dizaines de fa\u00e7on \u00e0 rendre primordiaux les concepts d'\u003Ci\u003E\u00ab ordre \u00bb\u003C\/i\u003E et de \u003Ci\u003E\u00ab s\u00e9curit\u00e9 \u00bb\u003C\/i\u003E, et tr\u00e8s secondaires les r\u00e9alit\u00e9s de l'in\u00e9galit\u00e9, les souffrances endur\u00e9es par les classes populaires et la d\u00e9gradation continue de l'environnement naturel. Les contre-pouvoirs aux exc\u00e8s de l'\u00c9tat sont ainsi structurellement affaiblis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELa b\u00eatise criminelle des poss\u00e9dants dont la macronie est aujourd'hui l'expression\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl importe de qualifier le r\u00e9gime politique dans lequel nous sommes, et qui n'est plus une d\u00e9mocratie, malgr\u00e9 ce que serinent jour apr\u00e8s jour les chiens de garde. \u003Ci\u003E\u00ab Quelque chose glisse \u00bb\u003C\/i\u003E, \u003Ca href=\"https:\/\/www.arretsurimages.net\/chroniques\/le-matinaute\/de-quoi-le-dispositif-sentinelle-est-il-le-nom\"\u003Eobserve Daniel Schneidermann\u003C\/a\u003E, \u003Ci\u003E\u00ab que les m\u00e9dias peinent \u00e0 nommer \u00bb\u003C\/i\u003E. Il s'agit bien \u003Ca href=\"https:\/\/hervekempf.net\/L-oligarchie-ca-suffit-vive-la-democratie\"\u003Ed'une oligarchie\u003C\/a\u003E, mais la violence qu'elle exerce pour maintenir sa domination exprime une qualit\u00e9 particuli\u00e8re que le terme de \u003Ci\u003E\u00ab d\u00e9rive autoritaire \u00bb\u003C\/i\u003E ne suffit plus \u00e0 qualifier. R\u00e9gime autoritaire, sans doute. Mais ce qui se joue en ce moment est plus dangereux encore. Le mot d'\u00c9tat terroriste m'est venu. Il s'agit bien de terroriser la r\u00e9volte sociale qui s'est lev\u00e9e depuis quatre mois. Dans \u003Ca href=\"https:\/\/www.franceinter.fr\/emissions\/boomerang\/boomerang-22-mars-2018\"\u003Eune \u00e9mission de radio\u003C\/a\u003E en mars 2018, le philosophe Geoffroy de Lagasnerie disait que \u003Ci\u003E\u00ab Macron essaye d'instaurer un gouvernement de la terreur \u00bb\u003C\/i\u003E : en affaiblissant les dispositifs de protection des personnes (ce que fait la politique n\u00e9olib\u00e9rale), expliquait M.de Lagasnerie, Emmanuel Macron rend les travailleurs soumis aux patrons, par terreur du licenciement, les ch\u00f4meurs soumis aux contr\u00f4leurs, les migrants \u00e0 la police, etc. Une observation comparable a \u00e9t\u00e9 faite \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/L-Etat-et-les-violences-policieres-Une-machine-de-guerre-qui-n-a-ni-remords-ni\"\u003Epar l'avocate Judith Krivine\u003C\/a\u003E : \u003Ci\u003E\u00ab Les gouvernements qui se succ\u00e8dent privent les salari\u00e9s de leurs droits et leur rendent l'acc\u00e8s au juge plus difficile, ce qui rend les recours de plus en plus d\u00e9courageants. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi, la violence blessante voire meurtri\u00e8re des forces d'\u00c9tat est le volet le plus apparent d'une politique g\u00e9n\u00e9ralis\u00e9e de la peur dans tous les rapports sociaux au profit des puissants. L'\u00c9tat terroriste de M. Macron et de la classe dont il est l'instrument n'annonce pas seulement qu'il est pr\u00eat \u00e0 tuer les Gilets jaunes. Il leur refuse toute concession, et entend poursuivre sans fl\u00e9chir sa politique nous entra\u00eenant dans le chaos climatique et social.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais quand on r\u00e8gne par la peur, on n'a plus d'autorit\u00e9, on ne suscite plus aucune adh\u00e9sion. Il ne reste que le pouvoir, dans la froide f\u00e9rocit\u00e9 du rapport de force. La b\u00eatise criminelle des poss\u00e9dants dont la macronie est aujourd'hui l'expression ne doit cependant pas g\u00e9n\u00e9rer la peur par laquelle ils veulent nous paralyser, mais le simple et \u00e2pre sentiment qu'aujourd'hui, il n'est d'autre attitude digne que la r\u00e9sistance.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reporterre.net\/Macron-l-Etat-terroriste\"\u003Ereporterre.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}