{"157969":{"id":"157969","parent":"0","time":"1560875525","url":"http:\/\/www.ldh-france.org\/antisemitisme-ne-votez-pas-la-resolution-de-sylvain-maillard\/","category":"Murs","title":"Antis\u00e9mitisme : ne votez pas la r\u00e9solution de Sylvain Maillard","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/","hub":"newsnet","url-explicit":"antisemitisme-ne-votez-pas-la-resolution-de-sylvain-maillard","admin":"newsnet","views":"195","priority":"1","length":"13850","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELettre-p\u00e9tition aux d\u00e9put\u00e9s sign\u00e9e par plusieurs membres de la LDH dont Malik Salemkour, pr\u00e9sident, Fran\u00e7oise Dumont, Pierre Tartakowsky et Michel Tubiana, pr\u00e9sidents d'honneur, Marie-Christine Vergiat, vice-pr\u00e9sidente, Gilles Manceron, membre du Comit\u00e9 central\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes r\u00e9sultats des \u00e9lections europ\u00e9ennes l'ont confirm\u00e9 : la perc\u00e9e nationaliste va partout de pair avec une pouss\u00e9e de x\u00e9nophobie, de racisme et d'antis\u00e9mitisme. En France aussi, cette question se pose avec gravit\u00e9. Certes, presque tous nos compatriotes voient d\u00e9sormais dans les Juifs \u00ab des Fran\u00e7ais comme les autres \u00bb. Mais nombre d'entre eux partagent des pr\u00e9jug\u00e9s \u00e0 leur \u00e9gard. Et, ann\u00e9e apr\u00e8s ann\u00e9e, on recense plusieurs centaines d'actes de violences antis\u00e9mites. Pis, onze Fran\u00e7ais juifs ont \u00e9t\u00e9 assassin\u00e9s depuis 13 ans.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est dire que le combat contre l'antis\u00e9mitisme, comme contre tous les racismes, doit \u00eatre men\u00e9 avec force et vigilance. Il est donc trop s\u00e9rieux pour \u00eatre laiss\u00e9 \u00e0 des politiciens dont les arri\u00e8re-pens\u00e9es sont \u00e9videntes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi le d\u00e9put\u00e9 LREM Sylvain Maillard. Pr\u00e9sident du groupe d'\u00e9tudes de l'Assembl\u00e9e nationale sur l'antis\u00e9mitisme, il est aussi vice-pr\u00e9sident du groupe d'amiti\u00e9 France- Isra\u00ebl. Et, chez lui, cette amiti\u00e9 va surtout aux colons juifs de Cisjordanie : il vient de participer, le 28 mai, en compagnie des d\u00e9put\u00e9s Meyer Habib et Claude Goasguen, \u00e0 une r\u00e9union avec le pr\u00e9sident du Conseil r\u00e9gional de \u00ab Samarie \u00bb. Faut-il rappeler que tous les gouvernements fran\u00e7ais depuis 1967, conform\u00e9ment au droit international, condamnent la colonisation des territoires occup\u00e9s et exigent qu'Isra\u00ebl s'en retire afin que puisse y voir le jour un Etat palestinien ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoil\u00e0 qui \u00e9claire les tentatives r\u00e9p\u00e9t\u00e9es de Sylvain Maillard. Le 18 f\u00e9vrier dernier, il annonce qu'il va faire voter une loi pour interdire l'antisionisme, au risque de cr\u00e9er ainsi un d\u00e9lit d'opinion dans la loi fran\u00e7aise. D\u00e8s le lendemain, le pr\u00e9sident de la R\u00e9publique le d\u00e9savoue : \u00ab Je ne pense pas que p\u00e9naliser l'antisionisme soit une bonne solution. \u00bb Et le pr\u00e9sident de l'Assembl\u00e9e nationale explique : \u00ab Prendre une loi qui pourrait laisser entendre que critiquer la politique d'Isra\u00ebl pourrait \u00eatre assimil\u00e9 \u00e0 un d\u00e9lit va poser des probl\u00e8mes, (cr\u00e9er une) discussion interminable qui, \u00e0 la fin, pourrait nuire \u00e0 la juste cause qu'est la lutte contre l'antis\u00e9mitisme. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe surlendemain, au d\u00eener du CRIF, Emmanuel Macron annonce que la France va \u00ab appliquer \u00bb la d\u00e9finition de l'antis\u00e9mitisme adopt\u00e9e par l'Alliance internationale pour la m\u00e9moire de l'Holocauste comme \u00ab une certaine perception des Juifs, qui peut s'exprimer comme de la haine \u00e0 leur \u00e9gard. Les manifestations rh\u00e9toriques et physiques d'antis\u00e9mitisme visent des individus juifs ou non juifs ou\/et leurs biens, des institutions et des lieux de culte juifs \u00bb. \u00c0 cette d\u00e9finition indigente s'ajoute une s\u00e9rie d'\u00ab exemples \u00bb, pr\u00e9sent\u00e9s comme des \u00ab illustrations \u00bb. L'un d'entre eux estime notamment que \u00ab l'antis\u00e9mitisme peut se manifester par des attaques \u00e0 l'encontre de l'\u00c9tat d'Isra\u00ebl lorsqu'il est per\u00e7u comme une collectivit\u00e9 juive. Cependant, critiquer Isra\u00ebl comme on critiquerait tout autre \u00c9tat ne peut pas \u00eatre consid\u00e9r\u00e9 comme de l'antis\u00e9mitisme. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais quel autre \u00c9tat occupe et colonise depuis plus de cinquante ans des territoires conquis par la force, en violation d'innombrables r\u00e9solutions de l'ONU ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESylvain Maillard ne se r\u00e9signe pas. Sorti de l'Assembl\u00e9e par la grande porte, son projet revient le 26 mai par une petite fen\u00eatre comme une proposition de r\u00e9solution \u00ab visant \u00e0 lutter contre l'antis\u00e9mitisme \u00bb, soumise au vote des d\u00e9put\u00e9s. Au-del\u00e0 d'un expos\u00e9 des motifs tr\u00e8s contestable dans lequel l'accroissement des actes antis\u00e9mites est mis sur le compte de \u00ab l'antisionisme \u00bb, l'article unique de cette proposition de r\u00e9solution vise \u00e0 faire la promotion de la \u00ab d\u00e9finition \u00bb de l'IHRA qu'il \u00ab approuve sans r\u00e9serve \u00bb !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPr\u00e9vu le 29 mai, le d\u00e9bat sur ce texte a \u00e9t\u00e9 report\u00e9. Raison de plus pour y r\u00e9fl\u00e9chir \u00e0 deux fois. M\u00eame sous forme d'une r\u00e9solution sans valeur contraignante, les d\u00e9put\u00e9s fran\u00e7ais ne doivent pas la voter : sous couvert de lutte contre l'antis\u00e9mitisme, elle ne vise en fait qu'\u00e0 limiter la capacit\u00e9 de critiquer la politique isra\u00e9lienne, et \u00e0 soutenir la politique de la droite et de l'extr\u00eame droite isra\u00e9liennes incarn\u00e9es par Benyamin Netanyahou.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa lutte sinc\u00e8re contre l'antis\u00e9mitisme et le racisme sous toutes ses formes m\u00e9rite mieux que ces manœuvres indignes. Nous n'acceptons pas que ce juste combat soit d\u00e9tourn\u00e9 au service de la politique de l'\u00c9tat d'Isra\u00ebl, qui viole tous les jours le droit international et les droits de l'Homme, qui poursuit et acc\u00e9l\u00e8re sa politique de colonisation, et qui a fait adopter en juillet 2018, dans sa loi fondamentale, des conceptions ouvertement racistes, supr\u00e9macistes et discriminatoires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/docs.google.com\/forms\/d\/e\/1FAIpQLSd-3Hy2SpRLSPgcsqaRBsueSXQO-cW_0oyYbZx1LGreG4S7pA\/viewform?vc=0&c=0&w=1\"\u003ESignez ici\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPlus de 1 800 acteurs de la soci\u00e9t\u00e9 civile ont d\u00e9j\u00e0 sign\u00e9 cette lettre-p\u00e9tition. Parmi eux, ces 100 personnalit\u00e9s :\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGadi Algazi, professeur \u00e0 l'universit\u00e9 de Tel-Aviv ; Dauba Altman, secr\u00e9taire de l'UJRE\/PNM ; Paul Ari\u00e8s, politologue ; Isabelle Avran, journaliste ; Bertrand Badie, professeur \u00e9m\u00e9rite \u00e0 Sciences Po ; Dani\u00e8le Bidard-Reydet, s\u00e9natrice honoraire ; Didier Billion, chercheur en relations internationales ; Francis Blanchet, pr\u00e9sident du CVPRPO ; Pascal Boniface, g\u00e9opolitologue ; Alain Bosc, charg\u00e9 d'Isra\u00ebl-Palestine \u00e0 la Cimade ; Nicole Bouexel, membre du Conseil national, Mouvement de la Paix ; Isabelle Bourboulon, journaliste ; Bachir Boukhzer, directeur de l'AIOF ; Yves Boulanger, maire de Vanosc ; Jean-Michel Boulm\u00e9, pr\u00e9sident de la Libre Pens\u00e9e de Bourg-en-Bresse ; Myriam Bouregba, coordinatrice de l'atelier Isra\u00ebl-Palestine du GAIC ; Rony Brauman, directeur d'\u00e9tudes, Fondation M\u00e9decins sans fronti\u00e8res ; Jacqueline Bravo, professeure retrait\u00e9e ; Jean Bret\u00e8che, ambassadeur retrait\u00e9 ; Fran\u00e7ois Burgat, professeur ; Maurice Buttin, avocat honoraire, pr\u00e9sident d'honneur du CVPR-PO ; Gilbert Cabasso, professeur de philosophie ; Jean-Paul Chagnollaud, professeur \u00e9m\u00e9rite des universit\u00e9s ; Fran\u00e7oise Chanial, secr\u00e9taire des Amis de la Terre Poitou ; Monique Chemillier-Gendreau, professeure \u00e9m\u00e9rite Paris-Diderot ; Alexis Chevallier, metteur en sc\u00e8ne ; Ali Chibani, journaliste ; Jean-Louis Comolli, cin\u00e9aste, \u00e9crivain ; Sylvain Cypel, journaliste ; Sonia Dayan-Herzbrun, professeure \u00e9m\u00e9rite Paris-Diderot ; Anne-Marie D\u00e9an, porte-parole du MAN ; Mich\u00e8le Decaster, secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9rale de l'AFASPA ; L\u00e9on Deffontaines, secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral du Mouvement des JC ; Marc Deger, journaliste ; Lucien Degoy, journaliste ; Sylvie D\u00e9plus, pr\u00e9sidente des Amis d'Al-Rowwad ; Philippe Deschamps, journaliste ; Marcel Drach, \u00e9conomiste, Paris IX ; Bernard Dreano, pr\u00e9sident du Cedetim ; Fran\u00e7oise Dumont, pr\u00e9sidente d'honneur de la LDH ; Mireille Fanon Mend\u00e8s-France, pr\u00e9sidente de la fondation Franz Fanon ; G\u00e9rard Fay, universitaire ; Jos\u00e9 Fort, journaliste ; Jean-Louis Foucaud, repr\u00e9sentant du CCFD \u00e0 Plateforme 44 ; Jean Francheteau, vice-pr\u00e9sident du CVPR-PO ; Carlos Gabetta, journaliste ; Jean Giard, ancien d\u00e9put\u00e9, Une autre voix juive (UAVJ) ; B\u00e9atrice Giblin, directrice de la revue \u00ab H\u00e9rodote \u00bb ; Dominique Grange, chanteuse ; Alain Gresh, journaliste, directeur d'Orient XXI ; Serge Grossvak, mouvement Juif Autrement ; Pascale Hassoun, psychanalyste ; Bertrand Heilbronn, pr\u00e9sident de l'Association France Palestine Solidarit\u00e9 (AFPS) ; Patrick Hubert, porte-parole du MAN ; Pierre Hunt, ancien ambassadeur de France ; Daniel Junqua, journaliste honoraire ; Jacques Kalifa, membre du bureau du CJPP5 ; Pierre Khalfa, \u00e9conomiste, membre du Conseil scientifique d'Attac ; Daniel Kupferstein, r\u00e9alisateur ; Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers ; Jean-Claude Lefort, ancien d\u00e9put\u00e9, pr\u00e9sident d'honneur de l'AFPS ; Nathalie-Denise L'Hopitault, pr\u00e9sidente du CPPI Saint-Denis ; G\u00e9rard Larose, Secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral de l'AFPS, ; Ren\u00e9e Le Mignot, co-pr\u00e9sidente du MRAP ; Claude L\u00e9ostic, ancienne pr\u00e9sidente nationale de la Plateforme Palestine ; Jacques Lewkowicz, professeur honoraire des universit\u00e9s ; Philippe Leymarie, journaliste ; Roland Lombard, directeur de recherche retrait\u00e9, CICUP ; Nad\u00e8ge Magnon, adjointe au maire de Nanterre ; Gilles Manceron, historien, LDH ; Farouk Mardam Bey, \u00e9diteur ; Roger Martelli, historien ; Hafid El-Medaoui, g\u00e9ographe ; Michel M\u00e9nard, ancien d\u00e9put\u00e9 et conseiller d\u00e9partemental Loire-Atlantique ; Emmanuelle Morau, journaliste ; Josiane Olff Nathan, vice-pr\u00e9sidente de la fondation Paul K. Feyerabend ; Dominique Poirout, adjoint au maire de Rez\u00e9 ; Bernard Ravenel, agr\u00e9g\u00e9 d'histoire ; Jean-Baptiste Rieunier, maire-adjoint de Nogent-sur-Oise ; Barbara Romagnan, ancienne d\u00e9put\u00e9e du Doubs ; Alain Ruscio, historien ; Malik Salemkour, pr\u00e9sident de la LDH ; Shlomo Sand, historien, professeur \u00e9m\u00e9rite de l'Universit\u00e9 de Tel-Aviv ; Jean-Claude Sauzet, pr\u00eatre catholique ; J\u00e9r\u00f4me Segal, ma\u00eetre de conf\u00e9rence Paris-Sorbonne ; Genevi\u00e8ve Sellier, professeure ; Leila Shahid, ancienne ambassadeur de Palestine en France et aupr\u00e8s de l'UE ; Denis Sieffert, journaliste ; Dani\u00e8le Simonnet, coordinatrice du PG \u00e0 Paris ; Marie-Claude Slick, journaliste ; Pierre Stamboul, dirigeant de l'Union juive fran\u00e7aise pour la paix (UJFP) ; Pierre Tartakowsky, pr\u00e9sident d'honneur de la LDH ; Taoufiq Tahani, pr\u00e9sident d'honneur de l'AFPS ; Aur\u00e9lie Trouv\u00e9, porte-parole d'Attac ; Michel Tubiana, pr\u00e9sident d'honneur de la LDH ; Marie-Christine Vergiat, d\u00e9put\u00e9e europ\u00e9enne (2009-2019) ; Michel Vial, pr\u00e9sident fondateur de l'association nationale R\u00e9sister Aujourd'hui ; Dominique Vidal, journaliste et historien ; Louis Weber, \u00e9diteur ; Guillaume Weill-Raynal, ancien avocat, \u00e9crivain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPour en savoir plus:\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESur la proposition de r\u00e9solution d\u00e9pos\u00e9e \u00e0 l'Assembl\u00e9e nationale\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.assemblee-nationale.fr\/15\/pdf\/propositions\/pion1952.pdf\" target=\"_blank\"\u003EVous pouvez t\u00e9l\u00e9charger le texte de la proposition de r\u00e9solution sur le site de l'Assembl\u00e9e nationale\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/elnetwork.fr\/rencontres-strategiques-delnet-28-mai-2019\"\u003ESur le contexte de cette proposition de r\u00e9solution, et notamment la r\u00e9union \u00e0 laquelle le d\u00e9put\u00e9 Sylvain Maillart a particip\u00e9 avec le lobby des colons (le \u00ab conseil r\u00e9gional de Samarie \u00bb)\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESur la \u00ab d\u00e9finition IHRA \u00bb de l'antis\u00e9mitisme\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E- \u003Ca href=\"https:\/\/orientxxi.info\/magazine\/comment-israel-manipule-la-lutte-contre-l-antisemitisme,2892\"\u003El'article de Dominique Vidal et Bertrand Heilbronn publi\u00e9 le 12 f\u00e9vrier sur le site ORIENT XXI\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E- \u003Ca href=\"https:\/\/plateforme-palestine.org\/Redefinir-l-antisemitisme-pour-taire-les-defenseurs-des-droits-des-Palestiniens-5666\"\u003Ela \u00ab fiche contexte \u00bb de la Plateforme des ONG pour la Palestine\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E- \u003Ca href=\"http:\/\/www.france-palestine.org\/IMG\/pdf\/afps_definition_ihra_antisemitisme.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ele dossier de l'Association France Palestine Solidarit\u00e9\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ELe 17 juin 2019\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.ldh-france.org\/antisemitisme-ne-votez-pas-la-resolution-de-sylvain-maillard\/\"\u003Eldh-france.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}