{"159338":{"id":"159338","parent":"159069","time":"1563464572","url":"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/extension-israelienne-de-la-crise-des-s-400-turcs","category":"Murs","title":"Extension isra\u00e9lienne de la crise des S-400 turcs","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"extension-israelienne-de-la-crise-des-s-400-turcs","admin":"newsnet","views":"187","priority":"2","length":"12317","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003EIl est remarquable de constater le contraste entre le silence de communication presque complet o\u00f9 se sont tenus les Isra\u00e9liens durant les divers soubresauts du processus conduisant la Turquie \u00e0 l'acquisition et au d\u00e9ploiement d\u00e9sormais commenc\u00e9 des S-400 russes, et l'int\u00e9r\u00eat soudain et inquiet qu'ils accordent \u00e0 la chose et qu'ils devraient lui accorder plus encore. Sans doute estimaient-ils que les pressions US pour d\u00e9courager la Turquie \u00e9taient bien suffisantes, ne doutant pas qu'Erdogan finirait par c\u00e9der et abandonnerait son projet d'acquisition des S-400.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESoudain appara\u00eet l'analyse que \u003Cb\u003Ela pr\u00e9sence des S-400 en Turquie cr\u00e9e \u00ab \u003Ci\u003Eun \"nouvel ordre\" dans le contr\u00f4le de l'espace a\u00e9rien\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/b\u003Ed'une zone (hors-Turquie) comprenant essentiellement \u003Cb\u003Ela Syrie et certaines portions de l'espace a\u00e9rien des pays limitrophes\u003C\/b\u003E. Il s'agit d'un article significatif du \u003Ca href=\"https:\/\/breakingdefense.com\/2019\/07\/turkish-s-400s-create-new-order-in-mid-east-airspace\"\u003E16 juillet 2019\u003C\/a\u003E, du site US \u003Ci\u003EBreaking Defense\u003C\/i\u003E, en g\u00e9n\u00e9ral bien inform\u00e9 sur les mati\u00e8res militaires isra\u00e9liennes et autour d'Isra\u00ebl, avec des correspondants isra\u00e9liens sur place (Arie Egozi dans ce cas). On tiendra donc les nouvelles qui sont donn\u00e9es ici comme exprimant sans aucun doute l'opinion d'une partie importante de la communaut\u00e9 de s\u00e9curit\u00e9 nationale d'Isra\u00ebl.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EDans la situation nouvelle cr\u00e9\u00e9e par le d\u00e9ploiement par la Turquie de syst\u00e8mes antia\u00e9riens russes S-400, Isra\u00ebl a d\u00e9j\u00e0 modifi\u00e9 ses sch\u00e9mas op\u00e9rationnels dans les vols de reconnaissance et les raids arm\u00e9s qu'il effectue dans l'espace a\u00e9rien de la Syrie.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELa livraison par la Turquie de missiles surface-air S-400 de fabrication russe cr\u00e9era un \"nouvel ordre\" dans l'espace a\u00e9rien du Moyen-Orient, selon des sources isra\u00e9liennes.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EUn expert isra\u00e9lien a d\u00e9clar\u00e9 que la question essentielle est de savoir o\u00f9 les Turcs vont d\u00e9ployer le syst\u00e8me russe. \"Si les S-400 sont d\u00e9ploy\u00e9e pr\u00e8s de la fronti\u00e8re avec la Syrie, ils pourraient mettre en danger les forces a\u00e9riennes qui attaquent les milices contr\u00f4l\u00e9es par l'Iran en Irak\", indique cette source.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EL'expert a ajout\u00e9 que l'arm\u00e9e de l'air isra\u00e9lienne et toutes les autres forces a\u00e9riennes susceptibles d'\u00eatre impliqu\u00e9es dans des op\u00e9rations contre l'Iran ou ses mandataires devront d\u00e9sormais s'entra\u00eener pour faire face au S-400, largement consid\u00e9r\u00e9 comme l'une des armes surface-air les plus redoutables du monde.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ELes experts isra\u00e9liens qui ont parl\u00e9 sous couvert de l'anonymat ont d\u00e9clar\u00e9 que la situation deviendrait critique quand les forces russes quitteront la Syrie, si la Russie d\u00e9cide un retrait. \"Le S-400 op\u00e9r\u00e9 par la Turquie sera capable de suivre n'importe quelle activit\u00e9 de l'IAF au-dessus de la Syrie, et c'est une situation totalement nouvelle\", a d\u00e9clar\u00e9 un des experts.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003ESur un plan plus g\u00e9n\u00e9ral, l'achat des S-400 cr\u00e9e des probl\u00e8mes tr\u00e8s complexes pour les \u00c9tats-Unis, estiment les experts consult\u00e9s. \"La Turquie a crach\u00e9 aujourd'hui au visage des \u00c9tats-Unis\", a r\u00e9sum\u00e9 l'une des sources, en donnant une appr\u00e9ciation symbolique de l'acte.\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a dans ce texte pourtant court beaucoup d'indications tendancielles (probablement fond\u00e9es), \u00e0 d\u00e9faut d'informations pr\u00e9cises (qui seraient n\u00e9cessairement suspectes). Cela vaut au moins autant de remarques de commentaires de notre part.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E• D'une fa\u00e7on g\u00e9n\u00e9rale, que le fait de l'achat des S-400 par la Turquie soit une nouvelle sinon inqui\u00e9tante, dans tous les cas tr\u00e8s d\u00e9stabilisante pour Isra\u00ebl, est une indication tout \u00e0 fait nouvelle \u003Cb\u003Edans son caract\u00e8re abrupt et si nettement affirm\u00e9\u003C\/b\u003E. Elle l'est pour nous, en nous ramenant \u00e0 une des r\u00e9alit\u00e9s qui composent la situation de la crise des S-400 turcs. \u003Cb\u003EAlors que nous avons surtout, sinon exclusivement envisag\u00e9e cette crise comme une crise turco-am\u00e9ricaniste, comme une crise de l'OTAN, comme une crise impliquant un rapprochement de la Turquie vers la Russie\u003C\/b\u003E, voil\u00e0 qu'elle nous appara\u00eet \u00e9galement comme une crise dans une autre dimension conflictuelle, dans un autre \u003Ca href=\"https:\/\/www.dedefensa.org\/article\/glossairedde-le-tourbillon-crisique\"\u003Etourbillon crisique\u003C\/a\u003E : \u003Cb\u003Ela crise syrienne et tout ce qui l'accompagne\u003C\/b\u003E.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003E•... Et cela nous appara\u00eet \u00e0 l'occasion d'une affirmation implicite d'un tr\u00e8s grand antagonisme entre Isra\u00ebl et la Turquie, en nous rappelant que ces deux pays ont des rapports tendus depuis 2009-2010. Les remarques contenues dans le texte sonnent d'une fa\u00e7on si affirm\u00e9e \u003Cb\u003Equ'on n'en entendrait pas de diff\u00e9rentes si des S-400 \u00e9taient livr\u00e9s \u00e0 la Syrie\u003C\/b\u003E, - et m\u00eame, qu'on en entendrait moins en fait d'inqui\u00e9tude et d'agressivit\u00e9, selon l'id\u00e9e que la Russie contr\u00f4le compl\u00e8tement la Syrie pour ce qui concerne les armements russes de d\u00e9fense a\u00e9rienne nouveaux qu'elle re\u00e7oit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• C'est en effet \u00e0 ce propos qu'un passage appara\u00eet assez \u00e9nigmatique, mais qu'il peut s'\u00e9clairer selon cette perception nouvelle d'une tension agressive entre Isra\u00ebl et la Turquie. C'est cette affirmation que \u00ab \u003Ci\u003Ela situation deviendrait critique quand les forces russes quitteront la Syrie, si la Russie d\u00e9cide un retrait\u003C\/i\u003E \u00bb. (Disant cela, il s'entend \u00e0 notre sens qu'il s'agit du d\u00e9part du corps exp\u00e9ditionnaire russe intervenant dans les combat, de l'arr\u00eat des interventions directes de la Russie, mais les bases syriennes russes restant aux Russes.) L'id\u00e9e est que, comme dans le cas de la Syrie, mais d'une fa\u00e7on beaucoup moins affirm\u00e9e, la pr\u00e9sence russe en Syrie constitue un frein \u00e0 une action autonome de la Turquie, que ce frein dispara\u00eetrait si la Russie retirait son corps exp\u00e9ditionnaire et cessait ses interventions dans la bataille, enfin \u003Cb\u003Eque \"l'action autonome de la Turquie\" prendrait une forme mena\u00e7ante pour Isra\u00ebl\u003C\/b\u003E, essentiellement \u00e0 cause des capacit\u00e9s d'interdiction et d'interception des S-400 par rapport aux missions de p\u00e9n\u00e9tration d'Isra\u00ebl en Syrie, et plus \u00e9ventuellement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E•... Car le champ d'action envisag\u00e9 est tr\u00e8s vaste puisque les experts isra\u00e9liens d\u00e9signent des capacit\u00e9s d'interception par les S-400 turcs d'attaques contre des milices pro-iraniennes en Irak. (Cette remarque semblerait confirmer l'intention, \u00e9voqu\u00e9e r\u00e9cemment par diff\u00e9rentes sources isra\u00e9liennes, qu'aurait Isra\u00ebl d'attaquer \u00e9galement les forces soutenues par l'Iran en Irak.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• Enfin, un signal op\u00e9rationnellement inqui\u00e9tant dans toutes ces supputations concerne la localisation des S-400 turcs : \u00ab...\u003Ci\u003Ela question essentielle est de savoir o\u00f9 les Turcs vont d\u00e9ployer le syst\u00e8me russe. \"Si les S-400 sont d\u00e9ploy\u00e9e pr\u00e8s de la fronti\u00e8re avec la Syrie\u003C\/i\u003E... \u00bb. Or, il semble qu'une r\u00e9ponse soit d'ores et d\u00e9j\u00e0 apport\u00e9e, allant dans ce sens, par des d\u00e9clarations de parlementaires et experts turcs, \u003Ca href=\"https:\/\/fr.sputniknews.com\/international\/201907151041677740-en-achetant-des-s-400-la-turquie-sest-assure-un-serieux-avantage-en-matiere-de-dca\"\u003Er\u00e9pondant \u00e0 des questions\u003C\/a\u003E de \u003Ci\u003ESpoutnik-\u003C\/i\u003Efran\u00e7ais... Effectivement, \u003Cb\u003Eles S-400 devraient surtout servir \u00e0 prot\u00e9ger les fronti\u00e8res Sud de la Turquie\u003C\/b\u003E et \"les nuits d'insomnie\" dont parle l'un des parlementaires \u003Cb\u003Epourraient notamment \u00eatre isra\u00e9liennes\u003C\/b\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab \"Nous sommes persuad\u00e9s que l'acquisition de ce syst\u00e8me de d\u00e9fense contribuera largement au d\u00e9veloppement du potentiel d\u00e9fensif de notre pays. Notre principal objectif consiste \u00e0 garantir la s\u00e9curit\u00e9 de notre territoire, de nos fronti\u00e8res, et les S-400 ne seront utilis\u00e9s qu'exclusivement \u00e0 ces fins\", a soulign\u00e9 le d\u00e9put\u00e9\u003C\/i\u003E [Ismet Yilmaz, pr\u00e9sident de la commission pour la d\u00e9fense nationale au parlement turc et membre] \u003Ci\u003Edu Parti de la justice et du d\u00e9veloppement (AKP), parti au pouvoir.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EUn autre d\u00e9put\u00e9 de l'AKP, Celalettin Guvenc, pr\u00e9sident de la commission parlementaire pour la politique int\u00e9rieure, a relev\u00e9 \u00e0 cette occasion l'attitude ind\u00e9pendante de la Turquie sur la sc\u00e8ne internationale.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"Par chacune de ses d\u00e9marches politiques \u00e0 l'ext\u00e9rieur, la Turquie d\u00e9montre \u00e0 la communaut\u00e9 internationale son attitude ind\u00e9pendante d'\u00c9tat souverain\", a-t-affirm\u00e9.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003EHasan Turan, autre d\u00e9put\u00e9 repr\u00e9sentant l'AKP, a estim\u00e9 pour sa part que les S-400 seraient utilis\u00e9s en premier lieu pour \u003Cb\u003Eprot\u00e9ger les fronti\u00e8res turques au sud du pays contre d'\u00e9ventuelles menaces et attaques\u003C\/b\u003E.\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u00bb \u003Ci\u003E\"L'acquisition par la Turquie de S-400 qui ne manqueront pas de renforcer consid\u00e9rablement sa puissance militaire et de faire passer des nuits d'insomnie \u00e0 certains. Pourtant, il faut garder en t\u00eate que ces syst\u00e8mes ne sont pas offensifs, mais d\u00e9fensifs.\u003C\/i\u003E...\u003Ci\u003ED'autre part, nous n'entendons pas nous plier face \u00e0 des menaces, et les livraisons de S-400 l'ont montr\u00e9 une fois de plus\", a not\u00e9 M. Turan.\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien entendu, toutes ces supputations renvoient aux pr\u00e9occupations de s\u00e9curit\u00e9 des Isra\u00e9liens qui sont souvent exacerb\u00e9es sinon excessives par tactique de communication toujours actives d'une part, mais d'autre part et plus fondamentalement, par la conviction n\u00e9e d'une psychologie exacerb\u00e9e, \u00e0 la fois de type biblique et de type am\u00e9ricaniste par influence, - mais les deux psychologies, isra\u00e9lienne et am\u00e9ricaniste, s'\u00e9quivalant \u00e0 cet \u00e9gard pour ce qui concerne l'obsession s\u00e9curitaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme toujours dans l'\"\u00e9trange \u00e9poque\", \u003Cb\u003Eil s'agit d'abord de communication\u003C\/b\u003E (sp\u00e9culation, supputation, etc.), ce qui ne fait ni une politique ni une guerre \u00e9ventuelle mais \u003Cb\u003Equi p\u00e8se n\u00e9anmoins \u00e9norm\u00e9ment sur les analyses qui d\u00e9terminent les politiques et conduisent parfois \u00e0 des guerres\u003C\/b\u003E. Ces points de vue tels qu'ils sont rapport\u00e9s ouvrent sans aucun doute un nouveau champ qui pourrait s'av\u00e9rer tr\u00e8s important \u003Cb\u003E\u00e0 la \"crise des S-400 turcs\" qui tend \u00e0 se \"r\u00e9gionaliser\" dans une crise r\u00e9gionale fondamentale\u003C\/b\u003E apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 per\u00e7ue essentiellement sur des bases bilat\u00e9rales (Turquie-USA, Turquie-Russie) et dans le cadre Est-Ouest selon l'ancienne appellation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9sormais elle s'inscrit dans une autre crise, la crise g\u00e9n\u00e9rale du Moyen-Orient (\"tourbillon crisique\" autour de la Syrie), et \u003Cb\u003Eappara\u00eet pouvoir s'ouvrir \u00e0 d'autres domaines crisiques de la r\u00e9gion\u003C\/b\u003E : quel effet les S-400 turcs auront-ils par rapport \u00e0 la tension avec l'Iran (alors que persistent des sp\u00e9culations sur la vente \u003Ca href=\"https:\/\/www.debka.com\/russia-offers-iran-advanced-s-400-air-defense-weapons\"\u003Ede S-400 \u00e0 l'Iran\u003C\/a\u003E) ? Existe-t-il un accord secret\/tacite entre la Russie et la Turquie pour la pr\u00e9sence des S-400 turcs par rapport \u00e0 la crise syrienne et, justement, par rapport aux incursions isra\u00e9liennes ? Quel effet \"le crachat au visage des USA\" de la Turquie et des S-400 aura-t-il dans la r\u00e9gion, par rapport \u00e0 l'influence des USA, par rapport aux fournitures en armements, etc. ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMis en ligne le 18 juillet 2019 \u00e0 13H25\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.dedefensa.org\/article\/extension-israelienne-de-la-crise-des-s-400-turcs\"\u003Ededefensa.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}