{"159372":{"id":"159372","parent":"159069","time":"1563527144","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/si-pas-de-sanction-pour-la-turquie-pas-de-sanction-pour-linde-non-plus\/","category":"documentaires","title":"Si pas de sanction pour la Turquie, pas de sanction pour l'Inde non plus","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_159372_b3cedc.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"si-pas-de-sanction-pour-la-turquie-pas-de-sanction-pour-l-inde-non-plus","admin":"newsnet","views":"218","priority":"3","length":"12271","lang":"fr","content":"\u003Cp\u003Epar \u003Cb\u003EM.K. Bhadrakumar\u003C\/b\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.whitehouse.gov\/briefings-statements\/statement-press-secretary-64\"\u003ELa d\u00e9claration du Pr\u00e9sident Trump, le 17 juillet\u003C\/a\u003E, visant \u00e0 bloquer la vente du F-35 avanc\u00e9 \u00e0 la Turquie et \u00e0 retirer compl\u00e8tement la Turquie du programme des avions de combat marque un point d'inflexion dans les relations turco-am\u00e9ricaines.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette \u00e9volution a \u00e9galement de profondes implications pour l'Inde, qui ach\u00e8te \u00e9galement \u00e0 la Russie le syst\u00e8me antimissile balistique S-400 Triumf.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrump a synchronis\u00e9 sa d\u00e9cision sur l'acceptation par la Turquie de la livraison des composants du syst\u00e8me russe S-400 vendredi dernier. Washington ne reculera pas tant que le syst\u00e8me n'aura pas \u00e9t\u00e9 enti\u00e8rement livr\u00e9 ou d\u00e9ploy\u00e9 (en avril de l'ann\u00e9e prochaine, selon la Turquie) ou m\u00eame que le personnel militaire turc n'aura pas re\u00e7u la formation n\u00e9cessaire pour faire fonctionner le syst\u00e8me. Washington estime que c'est une affaire conclue, un fait accompli.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'argument principal de Trump est que le S-400 est une \u00ab \u003Ci\u003Eplate-forme russe de collecte de renseignements qui sera utilis\u00e9e pour d\u00e9couvrir les capacit\u00e9s avanc\u00e9es du F35\u003C\/i\u003E\u00ab. Il a regrett\u00e9 que la Turquie n'ait pas accept\u00e9 les contre-offres des \u00c9tats-Unis \u00ab \u003Ci\u003Epour r\u00e9pondre \u00e0 ses besoins l\u00e9gitimes de d\u00e9fense a\u00e9rienne\u003C\/i\u003E \u00bb - en particulier, ses \u00ab multiples offres \u00bb pour le syst\u00e8me Patriot.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrump a introduit l'OTAN dans son argumentation, affirmant que le S-400 \u00ab \u003Ci\u003Ecompromet les engagements pris par tous les Alli\u00e9s de l'OTAN les uns envers les autres de s'\u00e9loigner des syst\u00e8mes russes\u003C\/i\u003E \u00bb et aura \u00ab \u003Ci\u003Edes impacts pr\u00e9judiciables sur l'interop\u00e9rabilit\u00e9 turque avec l'Alliance\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, il a poursuivi en reconnaissant le bilan de la Turquie en tant que \u00ab \u003Ci\u003Epartenaire de confiance et partenaire de longue date et alli\u00e9 de l'OTAN depuis plus de 65 ans\u003C\/i\u003E \u00bb et la grande valeur que Washington attache encore \u00e0 ses relations strat\u00e9giques avec la Turquie, et les relations des deux pays en tant qu'alli\u00e9s de l'OTAN, qui sont \u00ab \u003Ci\u003E\u00e0 plusieurs niveaux, et pas uniquement ax\u00e9es sur les F-35\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrump a conclu en ces termes :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u00ab \u003Ci\u003ENos relations entre militaires sont solides et nous continuerons \u00e0 coop\u00e9rer avec la Turquie de mani\u00e8re approfondie, conscients des contraintes li\u00e9es \u00e0 la pr\u00e9sence du syst\u00e8me S-400 en Turquie\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EIl a \u00e9vit\u00e9 tout ton accusateur. Il est important de noter que Trump n'a pas parl\u00e9 de sanctions en vertu de la loi intitul\u00e9e Countering America's Adversaries Through Sanctions Act (Contrer les ennemies des \u00c9tats-Unis par des sanctions) ou CAATSA, qui menace les pays tiers de sanctions pour toute \u00ab transaction importante \u00bb - sup\u00e9rieures \u00e0 15 millions de dollars - avec l'industrie de d\u00e9fense russe.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_159372_5b1d9a.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EDans l'œil du cyclone : Syst\u00e8me de missile antia\u00e9rien russe S-400 Triumf, R\u00e9gion de Kaliningrad, Russie, 11 mars 2019\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EIl faut cependant rappeler que, m\u00eame en signant la CAATSA en ao\u00fbt 2017, Trump a d\u00e9clar\u00e9 qu'il trouvait la loi \u00ab \u003Ci\u003Etr\u00e8s imparfaite, surtout parce qu'elle empi\u00e8te sur le pouvoir de n\u00e9gociation de l'ex\u00e9cutif\u003C\/i\u003E\u00ab. Il a dit qu'il l'appliquerait \u00ab \u003Ci\u003Ed'une mani\u00e8re compatible avec l'autorit\u00e9 constitutionnelle du Pr\u00e9sident en mati\u00e8re de relations \u00e9trang\u00e8res\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EErdogan avait donc raison lorsqu'il a affirm\u00e9, apr\u00e8s avoir rencontr\u00e9 Trump en marge du G20 \u00e0 Osaka, que ce dernier lui avait assur\u00e9 qu'il n'y aurait pas de sanctions. Pour reprendre les mots d'Erdogan :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u00ab \u003Ci\u003EIl nous a dit [Trump] qu'il n'y aurait rien de tel [des sanctions]. Il est hors de question qu'une telle chose se produise entre deux alli\u00e9s strat\u00e9giques. Je crois que \u00e7a ne peut pas arriver\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EEn effet, Trump lui-m\u00eame, lors d'une conf\u00e9rence de presse \u00e0 Osaka, a refus\u00e9 de bl\u00e2mer la Turquie pour son accord S-400 avec la Russie et a signal\u00e9 qu'Ankara avait \u00e9t\u00e9 forc\u00e9e de participer \u00e0 cet accord par l'administration Obama. Trump a ajout\u00e9 :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u003Cb\u003E\u00ab \u003Ci\u003ECe qui se passe c'est que la Turquie se comporte bien avec nous, et nous lui disons maintenant que parce que vous avez vraiment \u00e9t\u00e9 forc\u00e9 d'acheter un autre syst\u00e8me de missiles, nous n'allons pas vous vendre les avions de combat F-35\u003C\/i\u003E.\u003C\/b\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ci\u003EC'est une situation tr\u00e8s difficile dans laquelle ils se trouvent, et c'est une situation tr\u00e8s difficile dans laquelle nous avons \u00e9t\u00e9 plac\u00e9s, les \u00c9tats-Unis. Tout cela \u00e9tant dit, nous sommes en train d'y travailler, mais ce n'est pas vraiment juste. Parce qu'ils ont achet\u00e9 un syst\u00e8me russe, nous ne sommes pas autoris\u00e9s \u00e0 leur vendre des avions. Ce n'est pas une situation juste\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/b\u003E\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, le CAATSA offre aussi \u00e0 Trump une grande discr\u00e9tion pour renoncer aux sanctions sur les pays qui ach\u00e8tent des armes russes. Un moyen de d\u00e9rogation aurait \u00e9t\u00e9 inclu pour accommoder les alli\u00e9s, l'Inde et le Vietnam. La Turquie n'est-elle pas aussi une alli\u00e9e ? Mais le Secr\u00e9taire d'\u00c9tat am\u00e9ricain Mike Pompeo a d\u00e9clar\u00e9 dimanche au \u003Ci\u003EWashington Post\u003C\/i\u003E qu'il \u00e9tait confiant sur le fait que le pr\u00e9sident impose des sanctions comme l'exige le CAATSA.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u00ab \u003Ci\u003ELa loi exige qu'il y ait des sanctions et je suis convaincu que nous nous conformerons \u00e0 la loi et que le Pr\u00e9sident Trump se conformera \u00e0 la loi\u003C\/i\u003E\u00ab, a d\u00e9clar\u00e9 Pompeo.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EQu'est-ce qui explique la position de Pompeo sur la Turquie ? Principalement, dans le Beltway de Washington, le lobby isra\u00e9lien est hyperactif parmi les groupes de r\u00e9flexion, les politiciens, les m\u00e9dias, etc. Sous Erdogan, les relations de la Turquie avec Isra\u00ebl ont chut\u00e9, car il a ouvertement commenc\u00e9 \u00e0 soutenir le Hamas. Erdogan \u003Ca href=\"https:\/\/www.timesofisrael.com\/erdogan-again-likens-israel-to-nazi-germany-says-it-commits-cultural-genocide\"\u003Ea compar\u00e9 Isra\u00ebl plus d'une fois \u00e0 l'Allemagne nazie\u003C\/a\u003E, ce qui a d\u00e9clench\u00e9 de vifs \u00e9changes avec le Premier Ministre Benjamin Netanyahou. Isra\u00ebl a diabolis\u00e9 Erdogan et a jur\u00e9 de le faire tomber.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_159372_b3cedc.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EEn effet, l'Inde peut-elle tirer un certain r\u00e9confort de ce qui pr\u00e9c\u00e8de ? Quelques conclusions provisoires peuvent \u00eatre tir\u00e9es. Tout d'abord, le moment critique surviendra d\u00e9but 2021. \u003Ca href=\"https:\/\/tass.com\/defense\/1065785\"\u003ELes derni\u00e8res nouvelles en provenance de Moscou\u003C\/a\u003E indiquent que les probl\u00e8mes concernant le mode de paiement par l'Inde ont \u00e9t\u00e9 r\u00e9solus et que les livraisons de syst\u00e8mes de missiles S-400 Triumf sont \u00ab \u003Ci\u003Epr\u00e9vues pour fonctionner apr\u00e8s 2020, conform\u00e9ment \u00e0 cet accord\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuoi qu'il en soit, il n'y a rien de comparable \u00e0 l'indophobie qui pr\u00e9vaut aux \u00c9tats-Unis, m\u00eame s'il y a des diff\u00e9rences dans les relations. Trump aura du mal \u00e0 imposer des sanctions contre l'Inde apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 indulgent envers la Turquie. Les l\u00e9gislateurs ne vont pas pleurer le sang de l'Inde si Trump accorde une d\u00e9rogation. Pour r\u00e9sumer, Trump a aussi une aversion pour le CAATSA.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes sous-fifres de son administration ou les membres des groupes de r\u00e9flexion (comme Ashley Tellis au Carnegie, par exemple) menacent p\u00e9riodiquement l'Inde avec le CAATSA. Mais parlent-ils au nom de Trump ? (En fait, Erdogan a d\u00e9clar\u00e9 que Trump lui a dit \u00e0 Osaka de ne pas les prendre au s\u00e9rieux). De toute \u00e9vidence, beaucoup de ces serviteurs qui agitent l'\u00e9p\u00e9e de Damocl\u00e8s sur l'Inde ont leurs propres int\u00e9r\u00eats personnels, car ils agissent en tant qu'interm\u00e9diaires pour les fabricants d'armes am\u00e9ricains et continuent d'arnaquer le gouvernement Modi pour accorder plus de transactions en armes et apaiser Trump. Mais en r\u00e9alit\u00e9, pour presque les m\u00eames raisons que les \u00c9tats-Unis ne peuvent se passer de leur alliance avec la Turquie, l'Inde est difficilement rempla\u00e7able dans le r\u00e9seau de partenariats indo-pacifiques des \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Inde a beaucoup \u00e0 apprendre de la fa\u00e7on dont Erdogan traite cette question. Il a tenu bon apr\u00e8s avoir soigneusement pes\u00e9 le pour et le contre du fait que l'induction du syst\u00e8me S-400 ABM renforce la capacit\u00e9 de d\u00e9fense turque. Il est m\u00eame pr\u00eat \u00e0 renoncer au F-35. Les analystes estiment que la Turquie pourrait simplement se tourner ailleurs pour se procurer des armes. Moscou a d\u00e9j\u00e0 indiqu\u00e9 qu'elle \u00e9tait pr\u00eate \u00e0 vendre son dernier avion de chasse, le Su-57, \u00e0 la Turquie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.aa.com.tr\/en\/americas\/-cutting-turkey-from-f-35-program-to-damage-ties-\/1534757\"\u003ELe Minist\u00e8re turc des Affaires \u00c9trang\u00e8res a averti\u003C\/a\u003E que la d\u00e9cision de Washington sur l'avion F-35 \u00ab \u003Ci\u003Eportera irr\u00e9m\u00e9diablement atteinte aux relations\u003C\/i\u003E \u00bb et que la d\u00e9cision unilat\u00e9rale \u00ab \u003Ci\u003En'est ni conforme \u00e0 l'esprit de l'alliance ni fond\u00e9e sur des motifs l\u00e9gitimes\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\u00ab \u003Ci\u003EIl est injuste d'expulser la Turquie, l'un des principaux partenaires du programme F-35\u003C\/i\u003E\u00ab.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003ELa principale le\u00e7on que l'Inde peut tirer de l'affaire Erdogan est que la d\u00e9fense des int\u00e9r\u00eats nationaux aura toujours un prix \u00e9lev\u00e9, surtout lorsqu'une puissance sup\u00e9rieure est en jeu. La Turquie a une longue histoire, situ\u00e9e \u00e0 la p\u00e9riph\u00e9rie du monde occidental, avec des exp\u00e9riences marquantes \u00e0 raconter \u00e0 travers les si\u00e8cles. L'Inde aussi a une histoire coloniale douloureuse. (Voir une analyse du Conseil Europ\u00e9en des Relations Ext\u00e9rieures : \u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/www.ecfr.eu\/article\/commentary_unhappy_anniversary_turkeys_failed_coup_and_the_s_400\"\u003EUn anniversaire malheureux : Le coup d'Etat manqu\u00e9 de la Turquie et le S-400\u003C\/a\u003E\u00ab).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/mkbhadrakumar\"\u003EM.K. Bhadrakumar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/indianpunchline.com\/if-no-caatsa-for-turkey-none-for-india-too\"\u003EIf no CAATSA for Turkey, none for India too\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/si-pas-de-sanction-pour-la-turquie-pas-de-sanction-pour-linde-non-plus\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}