{"169380":{"id":"169380","parent":"168511","time":"1582455324","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/syrie-poutine-contre-erdogan-qui-va-ceder-en-premier\/","category":"War","title":"Syrie - Poutine contre Erdogan : qui va c\u00e9der en premier ?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_169380_489289.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"syrie-poutine-contre-erdogan-qui-va-ceder-en-premier","admin":"newsnet","views":"166","priority":"3","length":"11955","lang":"fr","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_169380_489289.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Mike Whitney.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne situation explosive se d\u00e9veloppe dans la province d'Idlib o\u00f9 l'arm\u00e9e syrienne m\u00e8ne une offensive majeure qui a d\u00e9clench\u00e9 une r\u00e9ponse s\u00e9v\u00e8re de la Turquie. Le pr\u00e9sident turc Recep Tayyip Erdogan menace d'attaquer les forces syriennes partout dans le pays si le gouvernement syrien n'arr\u00eate pas toutes les op\u00e9rations militaires dans la \u00ab zone de d\u00e9sescalade \u00bb d'Idlib. Outre le fait que la Turquie n'a aucun droit l\u00e9gal d'occuper le territoire syrien, la menace d'Erdogan oppose la Turquie \u00e0 la Russie dans une \u00e9preuve de force qui pourrait rapidement d\u00e9g\u00e9n\u00e9rer en une v\u00e9ritable conflagration.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EJ'annonce que nous allons frapper les forces du r\u00e9gime syrien partout \u00e0 partir d'aujourd'hui sans \u00eatre li\u00e9s \u00e0 Idlib ou par le m\u00e9morandum de Sotchi, si nos soldats aux postes de guet ou ailleurs subissent un quelconque pr\u00e9judice\u003C\/i\u003E \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Erdogan lors d'une r\u00e9union des membres de son parti.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL\u00e9galement, la Turquie n'a pas de base sur laquelle s'appuyer. Selon l'accord de Sotchi qui a \u00e9t\u00e9 sign\u00e9 par la Turquie et la Russie en 2018, la Turquie a accept\u00e9 ceci :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Col\u003E\u003Cli\u003ETous les groupes terroristes radicaux seront retir\u00e9s de la zone d\u00e9militaris\u00e9e d'ici le 15 octobre 2018\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003ETous les chars, l'artillerie, la MLRS et les mortiers des parties en conflit seront retir\u00e9s de la zone d\u00e9militaris\u00e9e d'ici le 10 octobre 2018.\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003EAfin d'assurer la libre circulation des habitants et des biens locaux, ainsi que le r\u00e9tablissement des liens commerciaux et \u00e9conomiques, le trafic de transit sur les routes M4 (Alep-Latakie) et M5 (Alep-Hama) sera r\u00e9tabli avant la fin de 2018\u003C\/li\u003E\u003C\/ol\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EErdogan n'a respect\u00e9 aucun de ces engagements.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe ministre russe des affaires \u00e9trang\u00e8res, Serge\u00ef Lavrov, a expliqu\u00e9 ce qui se passe r\u00e9ellement lors d'une r\u00e9cente conf\u00e9rence de presse o\u00f9 il a d\u00e9clar\u00e9 :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Comme vous le savez...\u003C\/i\u003E \u003Cb\u003E\u003Ci\u003EUn accord de tr\u00eave a \u00e9t\u00e9 sign\u00e9 avec la r\u00e9serve que les groupes terroristes inscrits sur la liste noire du Conseil de s\u00e9curit\u00e9 de l'ONU ne seraient pas et ne pourraient pas \u00eatre couverts par la tr\u00eave\u003C\/i\u003E\u003C\/b\u003E\u003Ci\u003E...\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ETous ceux identifi\u00e9s par le Conseil de s\u00e9curit\u00e9 de l'ONU comme des groupes terroristes se sont regroup\u00e9s dans la zone de d\u00e9sescalade restante d'Idlib.... Le pr\u00e9sident russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont conclu des accords sp\u00e9ciaux sur cette zone. Cette question a \u00e9t\u00e9 examin\u00e9e \u00e0 deux reprises - en septembre 2018 et en octobre 2019. Dans les deux cas, la Russie et la Turquie ont adopt\u00e9 des documents sp\u00e9cifiques qui comprenaient leurs engagements \u00e0 superviser Idlib, principalement en termes de s\u00e9curit\u00e9 civile et de distribution de l'aide humanitaire.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EMalheureusement, jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent, la Turquie n'a pas respect\u00e9 certains de ses engagements cl\u00e9s qui visaient \u00e0 r\u00e9soudre le cœur du probl\u00e8me d'Idlib \u00bb. (\u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/www.mid.ru\/en_GB\/foreign_policy\/news\/-\/asset_publisher\/cKNonkJE02Bw\/content\/id\/4019314\"\u003ELavrov explique l'accord Idlib\u003C\/a\u003E \u00bb)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn bref, la Turquie n'a pas respect\u00e9 sa part du march\u00e9 et n'a pas d\u00e9barrass\u00e9 la r\u00e9gion des \u00e9l\u00e9ments d'Al-Qa\u00efda qui op\u00e8rent toujours ouvertement \u00e0 Idlib et qui re\u00e7oivent toujours le soutien de l'\u00c9tat turc. Apr\u00e8s de multiples avertissements et retards, la Syrie et son alli\u00e9 la Russie ont d\u00e9cid\u00e9 qu'ils devaient mettre fin au subterfuge de Erdogan et prendre eux-m\u00eames des mesures, ce qui est clairement autoris\u00e9 par le droit international. Depuis le d\u00e9but de l'op\u00e9ration il y a environ deux semaines, l'arm\u00e9e syrienne a lib\u00e9r\u00e9 un certain nombre de villes strat\u00e9giques de la r\u00e9gion ainsi que le principal corridor de transport, les autoroutes M-4 et M-5.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn r\u00e9ponse, la Turquie a \u00ab \u003Ci\u003Erejoint les militants li\u00e9s \u00e0 Al-Qaida dans leur attaque contre les positions de l'arm\u00e9e syrienne (dans) Idlib. Au cours des derniers jours, Hayat Tahrir al-Sham et d'autres groupes radicaux ont r\u00e9cemment re\u00e7u de la Turquie un grand nombre d'\u00e9quipements militaires et d'armes. Le 10 f\u00e9vrier, ils ont lanc\u00e9 une attaque contre l'arm\u00e9e syrienne en utilisant des armes et des \u00e9quipements qu'ils avaient re\u00e7us\u003C\/i\u003E \u00bb. (\u00ab \u003Ci\u003ELes troupes turques se joignent aux militants li\u00e9s \u00e0 Al-Qaida dans leur attaque sur Saraqib\u003C\/i\u003E \u00bb, \u003Ci\u003ESouthfront\u003C\/i\u003E)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuelques heures apr\u00e8s l'attaque djihadiste, l'arm\u00e9e syrienne a ripost\u00e9 et (pr\u00e9tendument) a tu\u00e9 au moins 8 soldats turcs situ\u00e9s \u00e0 proximit\u00e9 d'un poste d'observation turc en territoire syrien. L'escalade inattendue a entra\u00een\u00e9 une r\u00e9action rapide d'Ankara o\u00f9 le ministre turc de la d\u00e9fense a averti que \u00ab \u003Ci\u003Esi les forces syriennes ne sont pas retir\u00e9es d'ici la fin f\u00e9vrier, nous agirons\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9termination de la Turquie \u00e0 annexer de grandes parties du territoire nord de la Syrie n'a pas faibli depuis 2015, lorsque le gouvernement a annonc\u00e9 pour la premi\u00e8re fois son soutien \u00e0 un plan visant \u00e0 imposer des \u00ab zones de s\u00e9curit\u00e9 \u00bb (35 km de profondeur) le long des 911 km de la fronti\u00e8re syro-turque. Ce plan a \u00e9t\u00e9 couronn\u00e9 de succ\u00e8s \u00e0 l'est de l'Euphrate lorsque les troupes turques ont envahi le pays plus t\u00f4t dans l'ann\u00e9e, affirmant que la milice kurde, YPG, constituait une menace pour la s\u00e9curit\u00e9 nationale de la Turquie. La tentative de saisir davantage de terres syriennes \u00e0 l'ouest de l'Euphrate, en invoquant la menace d'un \u00ab d\u00e9sastre humanitaire \u00bb, sugg\u00e8re que la Turquie utilisera tout faux pr\u00e9texte pour atteindre ses objectifs strat\u00e9giques. Heureusement, Poutine ne s'est pas laiss\u00e9 berner par les justifications changeantes de Erdogan pour la saisie du territoire syrien. Les forces russo-syriennes continuent \u00e0 s'enfoncer plus profond\u00e9ment dans la province, mettant en d\u00e9route ou tuant les derni\u00e8res poches de militants arm\u00e9s sur leur chemin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon l'agence \u003Ci\u003EPress TV\u003C\/i\u003E iranienne : \u00ab \u003Ci\u003ELe minist\u00e8re russe des affaires \u00e9trang\u00e8res a d\u00e9clar\u00e9 dans une r\u00e9cente d\u00e9claration que les militants bas\u00e9s \u00e0 Idlib avaient organis\u00e9 \u00ab plus de 1 000 attaques au cours des deux derni\u00e8res semaines de janvier\u003C\/i\u003E \u00bb \u00e0 partir d'une zone de d\u00e9sescalade contr\u00f4l\u00e9e par la Turquie dans la province du point d'ignition. Elle a soulign\u00e9 que la plupart des attaques avaient \u00e9t\u00e9 men\u00e9es par le groupe militant Hayat Tahrir al-Sham.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Syrie est en proie \u00e0 un militantisme soutenu par l'\u00e9tranger depuis mars 2011. Le gouvernement syrien affirme que le r\u00e9gime isra\u00e9lien et ses alli\u00e9s occidentaux et r\u00e9gionaux aident les groupes terroristes Takfiri qui font des ravages dans le pays arabe. (\u00ab \u003Ci\u003ELa Turquie met en garde contre le \u00ab Plan B \u00bb dans le cadre de l'op\u00e9ration anti-terroriste men\u00e9e par la Syrie \u00e0 Idlib\u003C\/i\u003E \u00bb, \u003Ci\u003EPress TV\u003C\/i\u003E).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPoutine cherche des moyens de d\u00e9samorcer la situation et de conclure un accord avec Erdogan, mais cela ne va pas \u00eatre facile. Poutine a d\u00e9j\u00e0 adopt\u00e9 une approche minimaliste du conflit syrien, c'est-\u00e0-dire qu'il s'est engag\u00e9 \u00e0 lib\u00e9rer des zones qui sont vitales pour la pr\u00e9servation de l'\u00c9tat, mais il ne va pas prendre des risques et saper les int\u00e9r\u00eats de la Russie en lan\u00e7ant des attaques sur des bases \u00e9tasuniennes dans l'est de la Syrie ou en d\u00e9clenchant une guerre avec Erdogan \u00e0 l'ouest. De m\u00eame, Poutine ne peut pas se laisser manipuler par un opportuniste intrigant comme Erdogan qui veut ignorer ses accords parce qu'ils ne servent plus ses ambitions r\u00e9gionales. Poutine aimerait rencontrer le pr\u00e9sident turc \u00e0 mi-chemin et lui permettre de maintenir des troupes dans une zone s\u00fbre plus au nord, mais il ne c\u00e8dera pas et ne donnera pas \u00e0 Erdogan tout ce qu'il veut. Poutine est raisonnable, mais il ne c\u00e8de pas comme Erdogan va probablement le d\u00e9couvrir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoici un extrait d'un article paru dans le Daily Sabah, un journal pro-gouvernemental :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Idlib, en tant que dernier bastion des forces d'opposition, a \u00e9galement une signification symbolique dans les pourparlers de paix \u00e0 Gen\u00e8ve : Celui qui contr\u00f4le Idlib aura \u00e9videmment une grande influence sur le dernier mot concernant l'avenir de la Syrie. Idlib est \u00e9galement tr\u00e8s important pour le r\u00e9gime de Assad, car il renforcerait sa main lors des pourparlers de Gen\u00e8ve \u00e0 un moment o\u00f9 le r\u00e9gime prend le risque fou d'affronter les forces turques en guerre ouverte sur le terrain pour la premi\u00e8re fois depuis le d\u00e9but de la guerre civile. Il est \u00e9vident que cela serait fatal pour l'accord de Sotchi.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00c0 proprement parler, l'issue des attaques du r\u00e9gime syrien \u00e0 Idlib est une question de vie ou de mort pour le r\u00f4le de l'opposition aux pourparlers de Gen\u00e8ve. L'opposition se battra jusqu'au bout pour \u00e9viter d'affaiblir sa position lors de sa derni\u00e8re chance aux pourparlers sur Idlib \u00bb. (\u00ab La Turquie et la Russie doivent trouver un chemin vers un nouvel accord \u00bb, Daily Sabah)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EUne question de vie ou de mort pour l'opposition\u003C\/i\u003E \u00bb \u003Ci\u003E?\u003C\/i\u003E \u00ab \u003Ci\u003EL'opposition (djihadistes) se battra jusqu'au bout\u003C\/i\u003E \u00bb \u003Ci\u003E?\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette possibilit\u00e9 est bien r\u00e9elle, surtout dans l'environnement hautement inflammable actuel. Le pr\u00e9sident syrien Bachar al Assad a besoin d'Idlib pour r\u00e9unifier le pays et relier Lattaqui\u00e9 et Alep \u00e0 Damas. Poutine a besoin d'Idlib pour mettre fin \u00e0 son engagement en Syrie et pour fournir un mod\u00e8le permettant de pr\u00e9server les \u00c9tats-nations menac\u00e9s des op\u00e9rations de changement de r\u00e9gime d\u00e9stabilisatrices. Et Erdogan a besoin d'Idlib pour \u00e9tendre le pouvoir de la Turquie aux territoires qu'elle contr\u00f4lait autrefois mais qu'elle a perdus suite au d\u00e9coupage imp\u00e9rialiste de l'apr\u00e8s-guerre. Ajoutez \u00e0 ce conflit d'int\u00e9r\u00eats toxique les r\u00e9centes annonces de Washington et de l'OTAN selon lesquelles ils soutiennent les efforts de Erdogan \u00e0 Idlib, et les perspectives de d\u00e9sastre augmentent de mani\u00e8re exponentielle. Voici ce que le n\u00e9ocon Mike Pompeo a d\u00e9clar\u00e9 hier sur Twitter :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003EMes condol\u00e9ances aux familles des soldats tu\u00e9s lors de l'attaque d'hier \u00e0 Idlib. Les attaques continues du r\u00e9gime Assad et de la Russie doivent cesser. J'ai envoy\u00e9 (l'envoy\u00e9 sp\u00e9cial \u00e9tatsunien en Syrie) Jim Jeffrey \u00e0 Ankara pour coordonner les mesures \u00e0 prendre pour r\u00e9pondre \u00e0 cette attaque d\u00e9stabilisatrice. Nous sommes aux c\u00f4t\u00e9s de notre alli\u00e9 de l'OTAN, la Turquie\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes commentaires de Pompeo ont \u00e9t\u00e9 suivis par des rapports selon lesquels des bombardiers \u00e9tatsuniens auraient effectu\u00e9 des frappes a\u00e9riennes sur les troupes syriennes \u00e0 Al-Qamishli. Quelques heures plus tard, Isra\u00ebl a lanc\u00e9 une attaque de missiles sur Damas. Il est clair que les puissances occidentales sont d\u00e9sireuses de tirer profit de la crise naissante et d'attiser le plus possible les troubles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuant \u00e0 la Turquie, un chroniqueur du Daily Sabah a eu l'honn\u00eatet\u00e9 d'exposer la politique du gouvernement sans chercher \u00e0 dissimuler les v\u00e9ritables motivations d'Ankara. Voici ce qu'il a dit :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab La Turquie, cependant, est d\u00e9termin\u00e9e \u00e0 arr\u00eater l'offensive du r\u00e9gime... Bien que l'objectif premier soit de s\u00e9curiser les postes d'observation de la Turquie, il est \u00e9vident que le d\u00e9ploiement actuel sert un programme plus large. \u00c0 l'avenir, Ankara doit \u00e9tablir une zone s\u00fbre avec des fronti\u00e8res durables. En d'autres termes, la Turquie doit mener une op\u00e9ration globale de lutte contre le terrorisme, entre autres choses. L'objectif de l'op\u00e9ration doit \u00eatre d'assurer la durabilit\u00e9 de la zone s\u00fbre \u00bb. (\u00ab Regime violence must be stopped now \u00bb; \u00ab La violence du r\u00e9gime doit \u00eatre arr\u00eat\u00e9e maintenant \u00bb, Daily Sabah)\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme l'auteur l'indique clairement, le v\u00e9ritable objectif de la Turquie est d'annexer le territoire syrien au nord et d'\u00e9tendre ses propres fronti\u00e8res au sud, un cas \u00e9vident d'agression territoriale. Nous ne pensons pas que Poutine va supporter cela.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"http:\/\/www.informationclearinghouse.info\/53020.htm\"\u003EPutin vs. Erdogan: Who's Going to Blink First?\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Etraduction SLT\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Evia \u003Ca href=\"http:\/\/le-blog-sam-la-touch.over-blog.com\/syrie.poutine-contre-erdogan-qui-va-ceder-en-premier-ich\"\u003Ele-blog-sam-la-touch.over-blog.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/syrie-poutine-contre-erdogan-qui-va-ceder-en-premier\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}