{"169922":{"id":"169922","parent":"169752","time":"1583396353","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/les-empires-des-steppes-alimentent-les-reves-de-erdogan-khan\/","category":"War","title":"Les empires des steppes alimentent les r\u00eaves de Erdogan Khan","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_169922_fa8d87.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"les-empires-des-steppes-alimentent-les-reves-de-erdogan-khan","admin":"newsnet","views":"165","priority":"3","length":"9857","lang":"","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_169922_fa8d87.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Pepe Escobar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe dernier \u00e9pisode de l'interminable trag\u00e9die syrienne pourrait \u00eatre interpr\u00e9t\u00e9 comme la Gr\u00e8ce bloquant \u00e0 peine une \u00ab invasion \u00bb europ\u00e9enne par des r\u00e9fugi\u00e9s syriens. La menace d'invasion a \u00e9t\u00e9 brandie par le Pr\u00e9sident Erdogan alors m\u00eame qu'il \u003Ca href=\"https:\/\/www.france24.com\/en\/20200303-erdogan-warns-europe-to-expect-millions-of-migrants-after-turkey-opens-borders\"\u003Erefusait\u003C\/a\u003E la maigre \u00ab offre que vous pouvez refuser \u00bb de l'UE, un pot-de-vin de seulement un milliard d'euros.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est plus compliqu\u00e9 que cela. Ce que Erdogan est en fait en train d'armer, ce sont surtout des migrants \u00e9conomiques - de l'Afghanistan au Sahel - et non des r\u00e9fugi\u00e9s syriens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes observateurs avertis \u00e0 Bruxelles savent que des mafias \u00e9troitement li\u00e9es - irakienne, afghane, \u00e9gyptienne, tunisienne, marocaine - sont actives depuis longtemps pour faire passer clandestinement tout le monde et son voisin du Sahel via la Turquie, car la route grecque vers le Saint Graal de l'UE est beaucoup plus s\u00fbre que la M\u00e9diterran\u00e9e centrale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'envoi par l'UE d'un \u00e9missaire de derni\u00e8re minute \u00e0 Ankara ne donnera aucun fait nouveau sur le terrain - m\u00eame si certains \u00e0 Bruxelles, de mauvaise foi, continuent de critiquer le fait que le million de \u00ab r\u00e9fugi\u00e9s \u00bb qui tentent de quitter Idlib pourrait doubler et que, si la Turquie n'ouvre pas ses fronti\u00e8res avec la Syrie, il y aura un \u00ab massacre \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECeux qui, \u00e0 Bruxelles, tournent le sc\u00e9nario de la \u00ab Turquie victime \u00bb \u00e9num\u00e8rent trois conditions pour une solution possible. La premi\u00e8re est un cessez-le-feu - qui existe en fait d\u00e9j\u00e0, via l'accord de Sotchi, et qui n'a pas \u00e9t\u00e9 respect\u00e9 par Ankara. La deuxi\u00e8me est un \u00ab processus politique \u00bb - qui, une fois de plus, existe : le processus d'Astana impliquant la Russie, la Turquie et l'Iran. Et le troisi\u00e8me est une \u00ab aide humanitaire \u00bb - un euph\u00e9misme qui signifie, en fait, une intervention de l'OTAN du type \u00ab imp\u00e9rialisme humanitaire \u00bb de la Libye.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn l'\u00e9tat actuel des choses, deux faits sont incontournables. Premi\u00e8rement : les militaires grecs n'ont pas ce qu'il faut pour r\u00e9sister, dans la pratique, \u00e0 l'armement des soi-disant \u00ab r\u00e9fugi\u00e9s \u00bb par Ankara.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDeuxi\u00e8mement, c'est le genre de choses qui font reculer les fanatiques de l'OTAN dans l'horreur : Depuis le si\u00e8ge ottoman de Vienne, c'est la premi\u00e8re fois en quatre si\u00e8cles qu'une \u00ab invasion musulmane \u00bb de l'Europe est emp\u00each\u00e9e par, qui d'autre, la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMarre du sultan\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDimanche dernier, Ankara a lanc\u00e9 une nouvelle aventure militaire de style Pentagone, baptis\u00e9e \u00ab Bouclier du Printemps \u00bb. Toutes les d\u00e9cisions sont centralis\u00e9es par un triumvirat : Erdogan, le Ministre de la D\u00e9fense Hulusi Akar et le chef du MIT (service de renseignement turc) Hakan Fidan. John Helmer les a appel\u00e9s de fa\u00e7on m\u00e9morable les \u003Ca href=\"https:\/\/www.anti-empire.com\/why-syrian-army-positions-really-collapsed-on-first-day-of-erdogans-all-out-offensive\"\u003ESUV\u003C\/a\u003E (Sultan and the Ugly Viziers).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/yetkinreport.com\/2020\/03\/02\/film-gibi-bir-musluman-kardesler-ve-suriye-hikayesi\"\u003EBehlul Ozkan\u003C\/a\u003E, de l'Universit\u00e9 de Marmara, un \u00e9rudit k\u00e9maliste respect\u00e9, consid\u00e8re que toute la trag\u00e9die a \u00e9t\u00e9 jou\u00e9e depuis les ann\u00e9es 1980, et qu'elle est maintenant revenue sur sc\u00e8ne \u00e0 une \u00e9chelle beaucoup plus grande depuis le d\u00e9but du chapitre syrien du Printemps Arabe en 2011.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOzkan accuse Erdogan de cr\u00e9er \u00ab \u003Ci\u003Edes troupes de conqu\u00eate \u00e0 partir de cinq groupes fondamentalistes improbables\u003C\/i\u003E \u00bb et de \u00ab \u003Ci\u003Enommer les groupes arm\u00e9s d'apr\u00e8s des sultans ottomans\u003C\/i\u003E \u00bb, en pr\u00e9tendant qu'ils sont une sorte d'arm\u00e9e du salut national. Mais cette fois, selon Ozkan, les r\u00e9sultats sont bien pires - des millions de r\u00e9fugi\u00e9s aux terribles destructions en Syrie, en passant par \u00ab \u003Ci\u003El'\u00e9mergence de nos structures politiques et militaires affectant la s\u00e9curit\u00e9 nationale de mani\u00e8re dangereuse\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDire que l'\u00c9tat-major russe en a absolument marre des manigances des SUV est le moins qu'on puisse dire. C'est dans ce contexte qu'a lieu la rencontre de jeudi \u00e0 Moscou entre Poutine et Erdogan. M\u00e9thodiquement, les Russes perturbent les op\u00e9rations turques \u00e0 un niveau insoutenable - allant d'une nouvelle couverture a\u00e9rienne \u00e0 l'Arm\u00e9e Arabe Syrienne \u00e0 des contre-mesures \u00e9lectroniques d\u00e9truisant totalement tous les drones turcs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes sources diplomatiques russes confirment que plus personne \u00e0 Moscou ne croit aux paroles, promesses ou cajoleries venant d'Erdogan. Il est donc inutile de lui demander de respecter l'accord de Sotchi. Imaginez une rencontre \u00e0 la Sun Tzu avec la partie russe montrant l'image m\u00eame de la retenue tout en examinant Erdogan pour savoir combien il est pr\u00eat \u00e0 souffrir avant de renoncer \u00e0 son aventure \u00e0 Idlib.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ECes proto-mongols insens\u00e9s\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuels fant\u00f4mes du pass\u00e9 \u00e9voluent dans l'inconscient de Erdogan ? Laissons l'histoire nous guider - et faisons un tour dans les empires des steppes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu Ve si\u00e8cle, les Ruanruan, proto-mongols autant que leurs cousins les Huns Blancs (qui vivaient dans l'Afghanistan actuel), ont \u00e9t\u00e9 les premiers \u00e0 donner \u00e0 leurs princes le titre de Khan - utilis\u00e9 ensuite par les Turcs aussi bien que par les Mongols.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn vaste spectre linguistique eurasien turco-mongol - \u00e9tudi\u00e9 en d\u00e9tail par des experts fran\u00e7ais de premier plan comme J.P. Roux - a \u00e9volu\u00e9 au fil des migrations conqu\u00e9rantes, des \u00c9tats imp\u00e9riaux plus ou moins \u00e9ph\u00e9m\u00e8res et de l'agr\u00e9gation de divers groupes ethniques autour de dynasties turques ou mongoles rivales. On peut parler d'un espace turc eurasien de l'Asie Centrale \u00e0 la M\u00e9diterran\u00e9e depuis pas moins d'un mill\u00e9naire et demi - mais seulement, et c'est crucial, depuis 900 ans en Asie Mineure (l'actuelle Anatolie).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agissait de soci\u00e9t\u00e9s hautement hi\u00e9rarchis\u00e9es et militaris\u00e9es, instables, mais toujours capables, si les conditions \u00e9taient r\u00e9unies, comme l'\u00e9mergence d'une personnalit\u00e9 charismatique, de s'engager dans un projet collectif fort de construction politique. L'\u00e9tat d'esprit charismatique d'Erdogan Khan n'est donc pas tr\u00e8s diff\u00e9rent de ce qui s'est pass\u00e9 il y a des si\u00e8cles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re forme de cette tradition socioculturelle est apparue avant m\u00eame la conversion \u00e0 l'Islam - qui a eu lieu apr\u00e8s la bataille de Talas en 751, gagn\u00e9e par les Arabes contre les Chinois. Mais surtout, elle s'est cristallis\u00e9e autour de l'Asie Centrale \u00e0 partir des Xe et XIe si\u00e8cles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement \u00e0 la Gr\u00e8ce dans la Mer \u00c9g\u00e9e, \u00e0 l'Inde ou \u00e0 la Chine des Han, il n'y a jamais eu de point central en termes de berceau culturel ou d'identit\u00e9 supr\u00eame organisant ce processus. Aujourd'hui, ce r\u00f4le en Turquie est jou\u00e9 par l'Anatolie - mais c'est un ph\u00e9nom\u00e8ne du XXe si\u00e8cle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe que l'histoire a montr\u00e9, c'est un axe eurasien est-ouest \u00e0 travers les steppes, de l'Asie Centrale \u00e0 l'Anatolie, \u00e0 travers lequel les tribus nomades, turques et turkm\u00e8nes, puis les Turcs ottomans, ont migr\u00e9 et progress\u00e9, en tant que conqu\u00e9rants, entre le 7e et le 17e si\u00e8cle : tout un mill\u00e9naire \u00e0 construire une s\u00e9rie de sultanats, d'\u00e9mirats et d'empires. Pas \u00e9tonnant que le Pr\u00e9sident turc se repr\u00e9sente comme Erdogan Khan ou Sultan Erdogan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u00ab Idlib m'appartient \u00bb\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl existe donc un lien entre les tribus turcophones d'Asie Centrale des Ve et VIe si\u00e8cles et la nation turque actuelle. Du VIe au XIe si\u00e8cle, elles ont \u00e9t\u00e9 constitu\u00e9es en une conf\u00e9d\u00e9ration de grandes tribus. Puis, en allant vers le sud-ouest, elles ont fond\u00e9 des \u00c9tats. Des sources chinoises documentent les premiers Turkuts (empires turcs) comme \u00e9tant des Turcs orientaux en Mongolie et des Turcs occidentaux au Turkestan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIls ont \u00e9t\u00e9 suivis par des empires des steppes plus ou moins \u00e9ph\u00e9m\u00e8res comme les Ou\u00efgours au VIIIe si\u00e8cle (qui, soit dit en passant, \u00e9taient \u00e0 l'origine bouddhistes). Il est int\u00e9ressant de noter que ce pass\u00e9 original des Turcs en Asie Centrale, avant l'Islam, a \u00e9t\u00e9 quelque peu \u00e9lev\u00e9 au rang de mythe par les K\u00e9malistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECet univers a toujours \u00e9t\u00e9 enrichi par des \u00e9l\u00e9ments ext\u00e9rieurs - tels que l'Islam arabo-persan et ses institutions h\u00e9rit\u00e9es des Sassanides, ainsi que l'Empire Byzantin, dont les \u00e9l\u00e9ments structurels ont \u00e9t\u00e9 adapt\u00e9s par les Ottomans. La fin de l'Empire Ottoman et les multiples convulsions (les guerres des Balkans, la Premi\u00e8re Guerre Mondiale, la Guerre Gr\u00e9co-Turque) ont abouti \u00e0 un \u00c9tat-nation turc dont le sanctuaire est l'Asie Mineure (ou Anatolie) et la Thrace Orientale, conform\u00e9 en un territoire national exclusivement turc et refusant toute pr\u00e9sence minoritaire non sunnite et non turcophone.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est \u00e9vident que cela ne suffit pas pour Erdogan Khan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame la province de Hatay, qui a rejoint la Turquie en 1939 ne suffit pas. Abritant l'historique Antioche et Alexandrette, Hatay a ensuite \u00e9t\u00e9 rebaptis\u00e9e Antakya et Iskenderun.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn vertu du trait\u00e9 de Lausanne, Hatay a \u00e9t\u00e9 incluse dans le mandat fran\u00e7ais de la Syrie et du Liban. La version turque est que Hatay a d\u00e9clar\u00e9 son ind\u00e9pendance en 1938 - alors qu'Atat\u00fcrk \u00e9tait encore en vie - et a ensuite d\u00e9cid\u00e9 de rejoindre la Turquie. La version syrienne est que Hatay a \u00e9t\u00e9 acquis par un r\u00e9f\u00e9rendum truqu\u00e9 ordonn\u00e9 par la France pour contourner le trait\u00e9 de Lausanne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EErdogan Khan a proclam\u00e9 : \u00ab Idlib m'appartient \u00bb. La Syrie et la Russie r\u00e9pondent : \u00ab Non, ce n'est pas le cas \u00bb. C'\u00e9tait \u00e0 l'\u00e9poque o\u00f9 les empires turcophones des steppes pouvaient simplement avancer et capturer leurs proies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/pepeescobar\"\u003EPepe Escobar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2020\/03\/empires-of-the-steppes-fuel-erdogan-khans-dreams\"\u003EEmpires of the steppes fuel Erdogan Khan's dreams\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Etraduit par R\u00e9seau International\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/les-empires-des-steppes-alimentent-les-reves-de-erdogan-khan\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}