{"170829":{"id":"170829","parent":"170807","time":"1584983156","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=28420","category":"Alternatives","title":"\u00ab H\u00e9licopt\u00e8re mon\u00e9taire ? Oui, mais alors, que l'argent aille directement aux gens \u00bb Interview de l'\u00e9conomiste Andrea Fumagalli sur le revenu universel de base","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_170829_b44381.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"helicoptere-monetaire-oui-mais-alors-que-l-argent-aille-directement-aux-gens-interview-de-l-economiste-andrea-fumagalli-sur-le-revenu-universel-de-base","admin":"newsnet","views":"34","priority":"3","length":"7829","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=7112&lg_pp=fr\"\u003ERoberto Ciccarelli\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon l'\u00e9conomiste de l'Universit\u00e9 de Pavie et membre du Basic Income Network Italia (Bin, R\u00e9seau Revenu de base) : \u00ab Dans cette crise provoqu\u00e9e par le Coronavirus, nous devons d\u00e9finir un nouveau canal de transmission des liquidit\u00e9s, avec la m\u00e9diation des gouvernements, et financer un revenu de base inconditionnel de mani\u00e8re structurelle\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170829_b44381.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EAndrea Fumagalli (Universit\u00e9 de Pavie, Bin Italie)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAndrea Fumagalli, \u00e9conomiste \u00e0 l'Universit\u00e9 de Pavie et membre du R\u00e9seau Revenu de base - Italie (Bin), on reparle de \u00ab l'h\u00e9licopt\u00e8re mon\u00e9taire \u00bb cet argent d\u00e9bours\u00e9 par les banques centrales. Cela pourrait-il \u00eatre une solution contre la crise \u00e9conomique induite par le virus Covid-19 ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOui, parce qu'aujourd'hui, la relation entre la croissance de la monnaie et la dynamique de l'inflation, qui \u00e9tait le cheval de bataille de la th\u00e9orie mon\u00e9tariste sur laquelle repose le trait\u00e9 de Maastricht, a disparu. Les politiques mon\u00e9taires des banques centrales telles que la Fed aux USA, puis de Mario Draghi avec la BCE en Europe, ont aliment\u00e9 les march\u00e9s financiers en favorisant la croissance tr\u00e8s soutenue des indices boursiers, mais peu ou rien n'a \u00ab ruissel\u00e9 \u00bb vers l'\u00e9conomie r\u00e9elle. Il faut d\u00e9finir un nouveau canal de transmission des liquidit\u00e9s, avec la m\u00e9diation des gouvernements, en finan\u00e7ant un soutien inconditionnel au revenu de base qui va directement aux gens de mani\u00e8re structurelle. En Italie, cela peut \u00eatre fait imm\u00e9diatement en r\u00e9formant le \u00ab revenu de citoyennet\u00e9 \u00bb actuel dans un sens plus universel et moins contraignant. En tant que Bin-Italie, nous venons de lancer \u003Ca href=\"https:\/\/secure.avaaz.org\/it\/community_petitions\/al_governo_ed_al_parlamento_italiano_estendere_il_reddito_di_cittadinanza_se_non_ora_quando_\/?emQUIIpb&utm_source=sharetools&utm_medium=email&utm_campaign=petition-901728-estendere_il_reddito_di_cittadinanza_se_non_ora_quando_&utm_term=QUIIpb%2Bit\"\u003Eune p\u00e9tition au gouvernement et au parlement\u003C\/a\u003E pour l'obtenir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuelle est la diff\u00e9rence avec la proposition d'Helicopter Money faite en 1969 par Milton Friedman ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAuparavant, le canal de transmission des liquidit\u00e9s cr\u00e9\u00e9es passait par les march\u00e9s financiers et du cr\u00e9dit, par l'achat d'obligations priv\u00e9es et gouvernementales, aujourd'hui il passerait directement dans le portefeuille des citoyens. C'est ce que fait le gouvernement de Hong Kong ces jours-ci. Trump lui-m\u00eame aller dans cette direction.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuelle est la diff\u00e9rence entre cette approche de l'assouplissement quantitatif (quantitative easing) et l' \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=46OAi40tlKc\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E approche \u00e0 750 milliards d'euros de la BCE\u003C\/a\u003E ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'approche de la BCE \u00e9tait un choix obligatoire, apr\u00e8s que les interventions de ces derniers jours se sont r\u00e9v\u00e9l\u00e9es absolument insuffisantes. Face \u00e0 une chute d'un tiers de la valeur des march\u00e9s boursiers mondiaux, la BCE a \u00e9t\u00e9 oblig\u00e9e, en accord avec la Fed usam\u00e9ricaine, de compenser les pertes. Mais cette politique suit celle de Draghi. Aujourd'hui, en revanche, une politique radicalement diff\u00e9rente est n\u00e9cessaire pour financer directement les revenus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette politique mon\u00e9taire doit-elle \u00eatre accompagn\u00e9e d'une politique fiscale ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est n\u00e9cessaire, m\u00eame si en Europe aujourd'hui, c'est une option compliqu\u00e9e. Nous avons en fait une politique mon\u00e9taire unique, mais une politique fiscale sur des bases nationales. La proposition d'une politique fiscale commune avec un budget unique, et une loi budg\u00e9taire unique, se heurte \u00e0 des obstacles politiques. L'Allemagne y est favorable en paroles, mais comme condition pr\u00e9alable, elle exige que chaque \u00c9tat mette de l'ordre dans ses budgets par des politiques d'aust\u00e9rit\u00e9. Mais la crise remet s\u00e9rieusement en cause cette approche. La situation actuelle en Italie sera similaire \u00e0 celle de demain en France, en Allemagne et en Espagne. Tout le monde sera oblig\u00e9 de d\u00e9passer les param\u00e8tres du budget. L'urgence cr\u00e9\u00e9e par le virus pourrait forcer la demande d'une politique budg\u00e9taire europ\u00e9enne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment le nouveau syst\u00e8me sera-t-il financ\u00e9 ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec l'\u00e9mission d'un titre europ\u00e9en commun, l'Eurobond, qui, sans surprise, a toujours rencontr\u00e9 l'opposition de l'Allemagne. La BCE cr\u00e9e des liquidit\u00e9s pour se procurer des fonds sur les march\u00e9s. \u00c0 cela, il faudrait ajouter de l'argent frais, par le biais de l'assouplissement quantitatif. Ces derni\u00e8res ann\u00e9es, on estime que les liquidit\u00e9s cr\u00e9\u00e9es par la BCE ont repr\u00e9sent\u00e9 environ 20 % du PIB europ\u00e9en (plus de 3 300 milliards d'euros), avec un effet prix de 0,5 %, ce qui est n\u00e9gligeable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi n'y a-t-il pas de probl\u00e8me d'inflation ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EExactement, en fait, nous avons aujourd'hui un probl\u00e8me de d\u00e9flation. L'inexistence du lien entre l'augmentation de la masse mon\u00e9taire et l'augmentation des prix rend la th\u00e9orie mon\u00e9tariste de Friedman nulle et non avenue. L'argent est devenu un signe pur et n'a plus aucun rapport avec un \u00e9l\u00e9ment mat\u00e9riel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESur la table, il y a aussi l'hypoth\u00e8se d'une intervention par le MES (m\u00e9canisme europ\u00e9en de stabilit\u00e9). Pourquoi cela suscite-t-il tant de pol\u00e9miques ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe MES est la tentative d'exploiter et de contr\u00f4ler l'offre de liquidit\u00e9s d\u00e9coulant des choix de politique mon\u00e9taire de la BCE, en imposant des contraintes aux pays les plus endett\u00e9s comme l'Italie. Je ne pense pas qu'il soit appropri\u00e9 de l'approuver.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'\u00e9normes ressources seront n\u00e9cessaires. L'Italie a-t-elle une dette viable ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe probl\u00e8me se posera pour tous les pays europ\u00e9ens et c'est pr\u00e9cis\u00e9ment la raison pour laquelle il est n\u00e9cessaire de l'anticiper par des politiques mon\u00e9taires et fiscales anticycliques. Il ne convient \u00e0 aucun pays, si faucon soit-il, que l'Italie ou l'Espagne se d\u00e9clarent en d\u00e9faut de paiement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est pr\u00e9f\u00e9rable, et moins co\u00fbteux, de proc\u00e9der \u00e0 une restructuration de la dette si n\u00e9cessaire : ne pas payer une partie des d\u00e9biteurs, une insolvabilit\u00e9 partielle. La part de la dette publique italienne d\u00e9tenue par Bankitalia a fortement augment\u00e9 pour atteindre plus de 15 %. Bankitalia peut se passer de cette dette, elle ne fera pas faillite. Le risque est qu'une vague sp\u00e9culative se d\u00e9clenche. C'est pourquoi un parachute europ\u00e9en est n\u00e9cessaire. Une politique de redistribution visant \u00e0 soutenir la demande agr\u00e9g\u00e9e par le biais d'une aide au revenu aurait un effet de contrepoids aux pressions de la r\u00e9cession sur le PIB. Cela pourrait emp\u00eacher la croissance de la dette.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'aust\u00e9rit\u00e9 est-elle vou\u00e9e \u00e0 la poubelle de l'histoire ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela a toujours \u00e9t\u00e9 le cas. Elle a fait la une des journaux en raison de l'h\u00e9g\u00e9monie politique de l'Allemagne et pour favoriser la finance et les grandes multinationales. Si elle \u00e9tait accompagn\u00e9e d'une r\u00e9forme du syst\u00e8me fiscal et d'une r\u00e9forme de la protection sociale adapt\u00e9e \u00e0 la transformation du travail, ainsi que de politiques migratoires plus ouvertes, la nouvelle politique pourrait au contraire profiter \u00e0 de larges pans de la population qui souffrent aujourd'hui encore plus du manque de revenus et de travail.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuel genre de crise vivons-nous ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl ne s'agit pas d'une simple crise \u00e9conomique et financi\u00e8re, mais elle prend les connotations d'une crise sociale et politique et risque de mettre en branle non seulement des processus de d\u00e9vastation \u00e9conomique mais aussi de nouvelles formes de contr\u00f4le social vers un processus d'individualisation et de virtualisation de la vie humaine. Beaucoup d\u00e9pendra des capacit\u00e9s de riposte qui se mettront en marche une fois l'urgence sanitaire pass\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/tlaxcala-int.org\"\u003ETlaxcala\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nSource: \u003Ca href=\"https:\/\/ilmanifesto.it\/andrea-fumagalli-denaro-dallelicottero-si-ma-vada-direttamente-alle-persone\"\u003Eilmanifesto.it\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 20\/03\/2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=28420\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}