{"170896":{"id":"170896","parent":"0","time":"1585044776","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=239600","category":"sant\u00e9","title":"Selon les principaux experts, les fumeurs sont expos\u00e9s \u00e0 un risque accru de complications li\u00e9es aux coronavirus","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_170896_39e260.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"selon-les-principaux-experts-les-fumeurs-sont-exposes-a-un-risque-accru-de-complications-liees-aux-coronavirus","admin":"newsnet","views":"12","priority":"1","length":"6480","lang":"","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170896_39e260.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUn travailleur m\u00e9dical v\u00e9rifie le scanner d'un patient suspect\u00e9 d'avoir le Covid-19 - Credit\u00a0: Reuters\/China Daily\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource\u00a0: \u003Ca href=\"https:\/\/www.telegraph.co.uk\/global-health\/science-and-disease\/coronavirus-dangerous-smokers\"\u003EThe Telegraph, Anne Gulland\u003C\/a\u003E, 14-02-2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESelon les experts, les taux de mortalit\u00e9 plus \u00e9lev\u00e9s chez les hommes pourraient \u00eatre li\u00e9s au tabagisme\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170896_39e260.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUn travailleur m\u00e9dical v\u00e9rifie le scanner d'un patient suspect\u00e9 d'avoir le Covid-19 - Credit\u00a0: Reuters\/China Daily\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes experts en maladies pulmonaires ont pr\u00e9venu qu'il pouvait y avoir un lien entre le tabagisme et le d\u00e9veloppement de complications du \u003Ca href=\"https:\/\/www.telegraph.co.uk\/news\/2020\/02\/19\/coronavirus-guide-outbreak-china-uk-explained\"\u003Ecoronavirus\u003C\/a\u003E, alors que de nouvelles recherches font la lumi\u00e8re sur les personnes les plus vuln\u00e9rables \u00e0 la \u003Ca href=\"https:\/\/www.telegraph.co.uk\/global-health\/science-and-disease\/coronavirus-news-uk-china-diamond-princess-cruise1\"\u003Emaladie\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe grand volume de donn\u00e9es que les chercheurs publient actuellement montre des tendances claires en ce qui concerne les personnes qui sont victimes de la maladie, d\u00e9sormais appel\u00e9e Covid-19 par l'Organisation Mondiale de la Sant\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne nouvelle \u003Ca href=\"https:\/\/www.medrxiv.org\/content\/10.1101\/2020.02.10.20021675v1\"\u003Eanalyse des 8 000 premiers cas de coronavirus\u003C\/a\u003E effectu\u00e9e par des chercheurs en Chine et aux \u00c9tats-Unis montre que les hommes sont plus susceptibles d'\u00eatre diagnostiqu\u00e9s comme \u00e9tant atteint de la maladie, de montrer les sympt\u00f4mes les plus graves, tels que la pneumonie, sont davantage susceptibles de succomber.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'une des raisons de ce biais \u00e0 l'encontre des hommes vient peut-\u00eatre du fait que les Chinois sont de gros fumeurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'analyse a \u00e9t\u00e9 publi\u00e9e alors que les derniers chiffres montrent qu'il y a eu plus de 64.000 cas de personnes atteintes par la maladie et plus de 1.400 d\u00e9c\u00e8s. Le neuvi\u00e8me cas au Royaume-Uni a \u00e9galement \u00e9t\u00e9 confirm\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'analyse des patients chinois et am\u00e9ricains montre que les hommes sont beaucoup plus susceptibles d'\u00eatre infect\u00e9s par le Covid-19, avec 55 % des cas confirm\u00e9s chez les hommes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl montre \u00e9galement que les hommes ont tendance \u00e0 souffrir de complications plus graves - 61,5 % des personnes chez qui on diagnostique la pneumonie la plus grave sont des hommes. Et le taux de mortalit\u00e9 chez les hommes est de plus de trois fois sup\u00e9rieur \u00e0 celui des femmes - selon l'\u00e9tude 4,45 % des hommes sont morts, contre 1,25 % des femmes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9tude a montr\u00e9 qu'\u00eatre un homme plus \u00e2g\u00e9 repr\u00e9sente un risque particulier, car pr\u00e8s de 10 % des patients masculins de plus de 60 ans participant \u00e0 l'\u00e9tude sont d\u00e9c\u00e9d\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa raison pour laquelle les hommes sont plus susceptibles d'\u00eatre atteint n'est pas enti\u00e8rement connue, mais cela a \u00e9t\u00e9 le cas lors de deux pr\u00e9c\u00e9dentes \u00e9pid\u00e9mies de coronavirus - le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu s\u00e9v\u00e8re (SRAS).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=K1T0gFuZwQE\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains chercheurs disent que cela pourrait \u00eatre d\u00fb \u00e0 ce que l'OMS d\u00e9crit comme \u003Ca href=\"https:\/\/www.who.int\/gho\/women_and_health\/mortality\/situation_trends_life_expectancy\/en\"\u003E\u00ab\u00a0l'avantage biologique inh\u00e9rent\u00a0\u00bb\u003C\/a\u003E des femmes. Cependant, ce pourrait aussi \u00eatre d\u00fb \u00e0 des facteurs li\u00e9s au mode de vie, en particulier le tabagisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.who.int\/tobacco\/surveillance\/policy\/country_profile\/chn.pdf?ua=1\" target=\"_blank\"\u003ELes chiffres les plus r\u00e9cents de l'OMS\u003C\/a\u003E montrent que 52,1 % des hommes chinois fument, contre seulement 2,7 % des femmes. Au Royaume-Uni, \u003Ca href=\"https:\/\/www.ons.gov.uk\/peoplepopulationandcommunity\/healthandsocialcare\/healthandlifeexpectancies\/bulletins\/adultsmokinghabitsingreatbritain\/2018\"\u003E16,5 % des hommes fument, contre 13 % des femmes\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes taux \u00e9lev\u00e9s de tabagisme ont \u00e9galement \u00e9t\u00e9 li\u00e9s \u00e0 des cons\u00e9quences plus graves, tant en ce qui concerne le SRAS que le MERS.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EGisli Jenkins, l'un des principaux experts britanniques en mati\u00e8re de maladies respiratoires, professeur de m\u00e9decine exp\u00e9rimentale \u00e0 l'universit\u00e9 de Nottingham, a d\u00e9clar\u00e9 que les fumeurs pr\u00e9sentaient des taux \u00e9lev\u00e9s de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une forme d'atteinte des poumons. Et les personnes atteintes de BPCO sont g\u00e9n\u00e9ralement \u00e0 haut risque quant aux maladies respiratoires comme le nouveau coronavirus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe professeur Jenkins a d\u00e9clar\u00e9 qu'il serait \u00ab\u00a0\u00e9tonnant\u00a0\u00bb que les fumeurs ne soient pas plus expos\u00e9s au risque de Covid-19 que les non-fumeurs. Et il a ajout\u00e9 qu'il pourrait y avoir un lien entre les taux \u00e9lev\u00e9s de tabagisme et la gravit\u00e9 de la maladie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0La Chine a des taux extr\u00eamement \u00e9lev\u00e9s de BPCO et elle a \u00e9galement des taux \u00e9lev\u00e9s de pneumonie s\u00e9v\u00e8re. Dans ce coronavirus particulier, 15 % de la population chinoise qui a \u00e9t\u00e9 infect\u00e9e souffre de maladies respiratoires graves et environ 2 % en sont morts - dans le reste du monde, la maladie ne semble pas \u00eatre aussi grave.\u00a0\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0Nous ne savons pas encore pourquoi - il se pourrait que l'\u00e9pid\u00e9mie soit plus tardive dans son \u00e9volution dans le reste du monde. Mais nous savons qu'en Chine, les taux de tabagisme et de BPCO sont tr\u00e8s \u00e9lev\u00e9s\u00a0\u00bb, a-t-il d\u00e9clar\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Dr Sanjay Agrawal, pr\u00e9sident du groupe consultatif sur le tabac du Coll\u00e8ge Royal des m\u00e9decins, a d\u00e9clar\u00e9 que les recherches montraient que les fumeurs \u00e9taient deux fois plus susceptibles de contracter une pneumonie que les non-fumeurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0Ils sont \u00e9galement plus susceptibles de contracter des infections, la raison \u00e9tant que le tabagisme affectera vos d\u00e9fenses et que vous \u00eates donc sensible aux infections virales et bact\u00e9riennes\u00a0\u00bb, a-t-il d\u00e9clar\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl a ajout\u00e9 que la strat\u00e9gie actuelle de gestion de la maladie \u00e9tait ax\u00e9e sur l'endiguement et le retardement - si il faut quelques mois pour que le Covid-19 prenne r\u00e9ellement son essor au Royaume-Uni, les fumeurs qui arr\u00eatent de fumer aujourd'hui seraient moins expos\u00e9s au risque de la maladie lorsqu'elle finira par arriver.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0En fin de compte, il n'y a jamais de mauvais moment pour arr\u00eater de fumer. Vous en constaterez les r\u00e9sultats en quelques jours, semaines et mois.... Si vous arr\u00eatez de fumer aujourd'hui, vous r\u00e9duirez vos risques [d'attraper la maladie] et dans deux ou trois mois, vous en tirerez des b\u00e9n\u00e9fices\u00a0\u00bb, a-t-il d\u00e9clar\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource\u00a0: \u003Ca href=\"https:\/\/www.telegraph.co.uk\/global-health\/science-and-disease\/coronavirus-dangerous-smokers\"\u003EThe Telegraph, Anne Gulland\u003C\/a\u003E, 14-02-2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par les lecteurs du site \u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E. Traduction librement reproductible en int\u00e9gralit\u00e9, en citant la source.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=239600\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}