{"170960":{"id":"170960","parent":"0","time":"1585129546","url":"http:\/\/www.legrandsoir.info\/crise-sanitaire-crise-democratique.html","category":"Alternatives","title":"Crise sanitaire, crise d\u00e9mocratique ?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_170960_874360.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"crise-sanitaire-crise-democratique","admin":"newsnet","views":"44","priority":"3","length":"7597","lang":"","content":"\u003Cimg style=\" width:350px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170960_874360.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EJose ESPINOSA\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAdepte du proverbe \"faire tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de s'exprimer\", j'ai temporis\u00e9 en n'\u00e9crivant pas une ligne sur la pand\u00e9mie qui se d\u00e9veloppe dans le monde et en France. Comme vous, j'ai observ\u00e9, \u00e9cout\u00e9, lu un peu pour me faire une opinion. N'\u00e9tant ni m\u00e9decin ni sp\u00e9cialiste, je me garderai de toute affirmation concernant les mesures sanitaires formul\u00e9es par le corps m\u00e9dical et reprises par le gouvernement et le chef de l'\u00c9tat. Comme la plupart d'entre vous, je respecte le confinement, les sorties autoris\u00e9es, les mesures dict\u00e9es par les autorit\u00e9s. Ce sont des mesures de bon sens qu'il s'agit de poursuivre pour essayer d'emp\u00eacher l'extension de la propagation du virus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes \u00e9v\u00e8nements bouleversent nos vies et nous renvoient aux questionnements fondamentaux sur l'objet de notre existence, sur les conditions d'organisation de celle-ci, sur la place de l'\u00eatre humain dans la soci\u00e9t\u00e9. Des probl\u00e8mes politiques et sociaux concrets. Nous ne pouvons en faire l'\u00e9conomie bien au contraire. Discuter, d\u00e9battre, confronter pour d\u00e9cider prend une dimension plus grande que jamais. Chose formidable dans cette crise sanitaire sans pr\u00e9c\u00e9dent, des milliards d'individus s'interrogent sur l'\u00e9conomie mondialis\u00e9e et lib\u00e9ralis\u00e9e, les d\u00e9cisions des gouvernements, le syst\u00e8me de sant\u00e9, le r\u00f4le de l'argent, la marche des entreprises, le fonctionnement des \u00e9tats et des institutions, la place et la fonction des travailleurs dans la soci\u00e9t\u00e9 et de bien d'autres sujets. C'est prometteur pour l'avenir du monde. Des dizaines de millions de fran\u00e7ais y r\u00e9fl\u00e9chissent et commencent \u00e0 proposer d'autres logiciels \u00e9conomiques, politiques, sociaux et moraux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPrenons le d\u00e9m\u00e9nagement du monde. Est-il normal que 90% de la production de nos m\u00e9dicaments soient fabriqu\u00e9s essentiellement en Chine et en Inde par nos entreprises ? La r\u00e9ponse ne fait aucun doute \u00e0 la lumi\u00e8re de cette exp\u00e9rience douloureuse que nous vivons. Pourtant les gouvernements successifs ont laiss\u00e9 faire et ont facilit\u00e9 le d\u00e9part les entreprises malgr\u00e9 les mises en garde des opposants aux d\u00e9localisations. Nous savons que le virus se transmet par contact humain. Pourquoi ne pas g\u00e9n\u00e9raliser les contr\u00f4les sanitaires aux fronti\u00e8res pour les conducteurs de camions souvent travailleurs d\u00e9tach\u00e9s surexploit\u00e9s qui traversent des dizaines de pays ? On v\u00e9rifie la pertinence du transport ferroviaire et fluvial exig\u00e9 par les cheminots et leurs syndicats. La liquidation organis\u00e9e de notre production industrielle aboutit \u00e0 la d\u00e9pendance et \u00e0 l'incurie comme malheureusement plusieurs exemples actuels le d\u00e9montrent (entreprise de fabrication des bouteilles d'oxyg\u00e8ne livr\u00e9e aux patrons anglais qui refusent son fonctionnement).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa France dispose de 100 000 travailleurs dans le textile et 1 000 usines. Qu'attend le gouvernement pour les r\u00e9quisitionner et les mettre au service du pays qui a un immense besoin de masques et pour aider d'autres pays qui n'en poss\u00e8dent pas ? Incompr\u00e9hensible ! Les contradictions se multiplient. L'entreprise Sanofi propose de fournir des dizaines de milliers de litres hydroalcooliques gratuitement et le gouvernement ne bouge pas alors qu'on nous demande de nous laver les mains r\u00e9guli\u00e8rement et que les pharmacies n'en d\u00e9livrent presque plus. Incoh\u00e9rences ! Macron se d\u00e9fend en disant que les stocks ont \u00e9t\u00e9 vid\u00e9s par ses pr\u00e9d\u00e9cesseurs. Fort bien. Mais depuis deux ans et demi que n'ont-ils pris aucune mesure alors que les personnels hospitaliers alertaient par la gr\u00e8ve et les manifestations sur la situation d\u00e9labr\u00e9e de l'h\u00f4pital public et du syst\u00e8me de sant\u00e9. Comptabilit\u00e9 avant tout ! Pourquoi le secteur priv\u00e9 hospitalier n'a pas \u00e9t\u00e9 mobilis\u00e9 alors qu'il poss\u00e8de plus de lits que dans le public ? Les directeurs attendent les ordres qui ne viennent point. Incurie !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToujours sur la sant\u00e9, la totale avec l'affaire du professeur Raoult, \u00e9minent sp\u00e9cialiste mondial sur les maladies infectieuses. Je me garderai de prendre position sur les analyses m\u00e9dicales. C'est le probl\u00e8me des m\u00e9decins et professeurs. On peut s'\u00e9tonner et \u00eatre en col\u00e8re devant la mani\u00e8re de traiter ce probl\u00e8me. D'abord silence radio sur l'existence de ce m\u00e9dicament (la chloroquine), ensuite opposition syst\u00e9matique aux d\u00e9clarations du Professeur Raoult pour finalement autoriser cette m\u00e9dication. Au final, des journ\u00e9es de perdues dans la bataille contre le virus. F\u00e9licitons les m\u00e9decins, les chercheurs qui ont par leur d\u00e9sob\u00e9issance civile contraint les autorit\u00e9s politiques \u00e0 revoir leur position. Question : est-ce le co\u00fbt du vaccin (10 ces d'€), des oppositions d'\u00e9gos, des conceptions plus politiques au centre du d\u00e9bat ? Toujours est-il que ce vaccin connu, utilis\u00e9 depuis plus de 70 ans, pas cher aurait du \u00eatre mis en place dans la panoplie des mesures sanitaires. Ce que le gouvernement a refus\u00e9 par incomp\u00e9tence pour ne pas l'accuser du pire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres questions vont agiter la soci\u00e9t\u00e9 : les in\u00e9galit\u00e9s devant l'\u00e9ducation, le logement, la sant\u00e9, le travail. la coop\u00e9ration internationale. Nous aurons l'occasion d'en d\u00e9battre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe veux m'arr\u00eater sur la question d\u00e9mocratique. Macron veut nous interdire de d\u00e9battre et de le contredire pour finalement nous emp\u00eacher de penser. Selon sa philosophie, on devrait \u00e9couter sa voix sans broncher. Au contraire, notre pays a besoin d'une transformation d\u00e9mocratique pour faire face \u00e0 la pand\u00e9mie. Dans les entreprises, les collectifs de salari\u00e9s doivent se prendre en charge. Qui mieux qu'eux-m\u00eames peuvent savoir comment organiser le travail dans les conditions maximum de s\u00e9curit\u00e9 ? Personne. Seuls les travailleurs, les agents de ma\u00eetrise, les cadres, les ing\u00e9nieurs, les techniciens ont la connaissance du terrain, la perception des am\u00e9nagements souhaitables. Or le gouvernement avec la loi travail a dissous les comit\u00e9s d'hygi\u00e8ne et de s\u00e9curit\u00e9. Il faut les r\u00e9tablir imm\u00e9diatement et cr\u00e9er de nouvelles formes d'intervention collective pour lutter efficacement contre la propagation du virus. Au plan institutionnel, les assembl\u00e9es \u00e9lues doivent poursuivre dans les conditions de s\u00e9curit\u00e9 sanitaire leur contr\u00f4le sur les autorit\u00e9s auxquelles elles ont \u00e0 faire en temps normal. Macron et ses ministres menacent, accusent de ne pas suivre les consignes, sanctionnent surtout dans les quartiers les plus populaires. M\u00eame comportement que par le pass\u00e9 r\u00e9cent mais leur politique n'a pas chang\u00e9 et les consignes sont toujours aussi contradictoires. Au parlement, m\u00eame attitude en refusant tout amendement sur le r\u00e9tablissement de l'imp\u00f4t sur les grandes fortunes qui donnerait au pays des moyens suppl\u00e9mentaires pour mener le combat. Refus identique pour d'autres propositions qui permettraient une plus grande mobilisation populaire donc efficace comme la nationalisation de certaines entreprises utiles dans la bataille sanitaire. D\u00e9lirant ! Au moment o\u00f9 le pays a besoin d'unit\u00e9, les dirigeants s'obstinent dans des consid\u00e9rations mesquines, contradictoires, clivantes, anti sociales. Incroyable !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERien, absolument rien ne peut se r\u00e9aliser positivement sans d\u00e9mocratie. Plus encore en \u00e9tat de guerre sanitaire. Nos gouvernants en l'ignorant, en le refusant, affaiblissent le combat de la population et le consentement \u00e0 l'effort commun. Le retour de b\u00e2ton n'en sera que plus redoutable ! On ne peut faire confiance aux fossoyeurs des services publics, des libert\u00e9s, de notre \u00e9conomie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA suivre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.legrandsoir.info\/crise-sanitaire-crise-democratique.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}