{"170975":{"id":"170975","parent":"0","time":"1585134059","url":"http:\/\/www.bastamag.net\/aide-soignante-coronavirus-On-nous-demande-de-fabriquer-nos-propres-masques","category":"sant\u00e9","title":"Esperanza, aidesoignante : « On nous demande de fabriquer nos propres masques »","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_170975_2c152e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"esperanza-aidesoignante-laquo-on-nous-demande-de-fabriquer-nos-propres-masques-raquo","admin":"newsnet","views":"12","priority":"2","length":"4603","lang":"","content":"\u003Cp\u003Epar \u003Ca href=\"https:\/\/www.bastamag.net\/Hugo-Boursier-Collectif-Focus\"\u003EHugo Boursier (Collectif Focus)\u003C\/a\u003E 25 mars 2020\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170975_2c152e.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELe monde est en pause, mais eux continuent de s'activer. Et de prendre des risques. En ces temps d'\u00e9pid\u00e9mie, d\u00e9couvrez la vie et le travail de ceux qui ne sont pas confin\u00e9s. Aujourd'hui Esperanza, aide-soignante dans un h\u00f4pital francilien. #Lesd\u00e9confin\u00e9s, une s\u00e9rie \u00e0 suivre sur \u003Ci\u003EPolitis\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003EBasta !\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe travaille comme aide-soignante dans un centre hospitalier en Essonne. Pour le moment, on re\u00e7oit les patients des h\u00f4pitaux de Paris, pour les vider au maximum. Mais on accueille aussi des personnes atteintes du coronavirus. On a mis en place des unit\u00e9s sp\u00e9cialis\u00e9es avec des sas. On nous demande d\u00e9j\u00e0 de faire des journ\u00e9es en plus, mais selon moi on ne va pas tarder \u00e0 nous r\u00e9quisitionner. On sent que cette \u00e9pid\u00e9mie prend une grande ampleur, avec un pic pressenti pour le dernier week-end de mars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn ne conna\u00eet pas pr\u00e9cis\u00e9ment le nombre de cas. Dans mon service, on a plusieurs suspicions et un patient av\u00e9r\u00e9. Le protocole, c'est que l'on teste, s'ils pr\u00e9sentent les sympt\u00f4mes habituels - toux, fi\u00e8vre, probl\u00e8mes respiratoires -, tous les \u00ab patients coronavirus \u00bb envoy\u00e9s par le 15. S'ils n'ont pas de sympt\u00f4mes, on ne les teste pas. Ensuite, ils sont dirig\u00e9s vers un centre d\u00e9di\u00e9. Quand les h\u00f4pitaux parisiens vont \u00eatre submerg\u00e9s par les cas, on devra les recevoir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais tout cela reste encore bien flou et on a des informations au jour le jour. Beaucoup de soignants ont peur car ils ont eux-m\u00eames des pathologies cardiaques, ou du diab\u00e8te. Ils sont donc consid\u00e9r\u00e9s comme fragiles. Alors on \u00e9vite, dans la mesure du possible, de les mettre avec des patients atteints de coronavirus, dont le service va \u00eatre prochainement agrandi. Depuis le d\u00e9but de semaine, les visites sont interdites sauf pour les personnes en fin de vie. Ce n'est pas toujours accept\u00e9 par les familles, qui ne comprennent pas non plus les consignes du gouvernement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUn masque par jour, \u00ab c'est de la d\u00e9coration \u00bb\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn ce qui concerne le mat\u00e9riel, on devrait tous travailler avec des masques chirurgicaux. Mais on en a un par jour, ce qui est largement insuffisant puisqu'ils ne servent \u00e0 rien apr\u00e8s quatre heures d'utilisation. C'est de la d\u00e9coration. On arrive donc souvent sans masques dans des chambres occup\u00e9es par des patients dont on ne sait pas s'ils ont \u00e9t\u00e9 test\u00e9s. Si on s'aper\u00e7oit qu'ils ont une toux s\u00e8che, des diarrh\u00e9es ou s'ils sont f\u00e9briles, on risque d'\u00eatre contamin\u00e9s. Du coup, on nous demande, oralement, de fabriquer nos propres masques avec diff\u00e9rents tissus. Les masques FFP2, eux, sont r\u00e9serv\u00e9s aux patients atteints du Covid-19. Pour les professionnels de sant\u00e9 qui doivent g\u00e9rer au compte-goutte, c'est vraiment la catastrophe. On nous dit que les stocks vont \u00eatre r\u00e9approvisionn\u00e9s, mais on ne sait pas quand.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn a eu une suspicion suppl\u00e9mentaire sur une patiente en milieu de semaine. Elle avait tous les sympt\u00f4mes d'une grippe, mais on ne l'a pas test\u00e9e pour le coronavirus. Parmi le personnel hospitalier, six ont \u00e9t\u00e9 en contact avec elle. Dont moi. Et on n'avait pas toujours nos masques sur nous. Donc possiblement, je suis infect\u00e9e, tout comme certains de mes coll\u00e8gues.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'esp\u00e8re que l'on recevra un d\u00e9dommagement de tous les risques que nous prenons et qui exposent tr\u00e8s fortement notre famille avec cette \u00e9pid\u00e9mie. Mais je pense que cette id\u00e9e va rester \u00e0 l'\u00e9tat de r\u00eave, malheureusement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERecueilli par Hugo Boursier\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E*Le pr\u00e9nom a \u00e9t\u00e9 chang\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Ctable\u003E\u003Ctbody\u003E\u003Ctr\u003E\u003Ctd\u003ECet article a \u00e9t\u00e9 initialement publi\u00e9 par \u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.politis.fr\/articles\/2020\/03\/on-nous-demande-de-fabriquer-nos-propres-masques-41526\"\u003EPolitis\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E le 22 mars 2020. Pendant toute la dur\u00e9e de la crise du coronavirus, les r\u00e9dactions de \u003Ci\u003EBasta !\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003EPolitis\u003C\/i\u003E se coordonnent pour couvrir les \u00e9v\u00e9nements et proposer une information ind\u00e9pendante sur la pand\u00e9mie.\u003C\/td\u003E\u003C\/tr\u003E\u003C\/tbody\u003E\u003C\/table\u003E\u003Cp\u003EPhoto : CC \u003Ca href=\"https:\/\/www.flickr.com\/photos\/hospitalclinic\/49671860893\/in\/photolist-2iE7GGP-2iApZ2d-2iEbygX-2iDDSXt-2iApcwD-2iEex9g-2iDozrV-2iDozwE-2iEqkyj-2iDpZkq-2iFo3V7-2iFo3XM-2iFo3Xr-2iFkgHe-2iFkgGH-2iFpuz2-2iDJ4em-2iFkgJS-2iFkgKt-2iFo3XX-2iFkgJr-2iFpuyv-2iFpuhy-2iFo3Ap-2iFkgnE-2iFkgmx-2iFkgkW-2iFkgka-2iFpueT-2iFo3DR-2iFpukK-2iFpukj-2iFpujs-2iFo3Bw-2iFo3B1-2iFpuik-2iFkgo6-2iFEkZf-2iFEkYZ-2iFEkYy-2iFFN3m-2iFEkXG-2iFBzZH-2iFFN1N-2iFFN1c-2iDJ4ch-2iDkPtF-2iDGCFj-2itrGXm-2iDkPwM\"\u003EFrancisco \u00c0via, Hospital Cl\u00ednic\u003C\/a\u003E, Barcelone, mars 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.bastamag.net\/aide-soignante-coronavirus-On-nous-demande-de-fabriquer-nos-propres-masques\"\u003Ebastamag.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}