{"170996":{"id":"170996","parent":"0","time":"1585156800","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=239679","category":"gouvernements","title":"Le coronavirus se cache \u00e0 la vue de tous","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_170996_906c3c.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"le-coronavirus-se-cache-a-la-vue-de-tous","admin":"newsnet","views":"10","priority":"1","length":"4940","lang":"","content":"\u003Cp\u003EUn soignant de S\u00e9oul attendant au \u00ab\u00a0drive-in\u00a0\u00bb d'un un centre de d\u00e9pistage du coronavirus en d\u00e9but du mois. Ed Jones\/Agence France-Presse - Getty Images\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource\u00a0: \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2020\/03\/16\/health\/coronavirus-statistics-undetected.html\"\u003EThe New York Times, Benedict Carey\u003C\/a\u003E, 16-03-2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPour chaque cas connu de coronavirus, cinq \u00e0 dix autres cas ne sont pas d\u00e9tect\u00e9s, selon une nouvelle \u00e9tude.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_170996_906c3c.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUn soignant de S\u00e9oul attendant au \u00ab\u00a0drive-in\u00a0\u00bb d'un un centre de d\u00e9pistage du coronavirus en d\u00e9but du mois. Ed Jones\/Agence France-Presse - Getty Images\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques qui suivent la propagation du \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/news-event\/coronavirus\"\u003Ecoronavirus\u003C\/a\u003E ont rapport\u00e9 lundi que, pour chaque cas confirm\u00e9, il y a tr\u00e8s probablement cinq \u00e0 dix autres personnes dans la communaut\u00e9 qui ont des infections non d\u00e9tect\u00e9es. Ces cas souvent plus b\u00e9nins sont, en moyenne, environ deux fois moins contagieux que les cas confirm\u00e9s, mais sont responsables de pr\u00e8s de 80 % des nouveaux cas, \u003Ca href=\"https:\/\/science.sciencemag.org\/content\/early\/2020\/03\/13\/science.abb3221\"\u003Eselon le rapport\u003C\/a\u003E, qui s'est bas\u00e9 sur des donn\u00e9es provenant de Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes chercheurs ont mod\u00e9lis\u00e9 la propagation naturelle du virus en Chine avant que le gouvernement n'instaure une interdiction de voyager et une politique agressive de tests. Pendant cette p\u00e9riode, de d\u00e9cembre de l'ann\u00e9e derni\u00e8re \u00e0 fin janvier, environ 6 cas sur 7 sont pass\u00e9s inaper\u00e7us. Cette situation est analogue \u00e0 la situation actuelle aux \u00c9tats-Unis et dans d'autres pays occidentaux, o\u00f9 les tests ne sont pas disponibles en nombre, ont d\u00e9clar\u00e9 les chercheurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0Si nous avons 3 500 cas confirm\u00e9s aux \u00c9tats-Unis, il pourrait y en avoir 35 000 dans la r\u00e9alit\u00e9\u00a0\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 Jeffrey Shaman, \u00e9pid\u00e9miologiste \u00e0 l'universit\u00e9 de Columbia et auteur principal du nouveau rapport, qui a \u00e9t\u00e9 publi\u00e9 par la revue Science.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe rapport est l'un des premiers \u00e0 aborder deux des questions les plus critiques concernant la pand\u00e9mie\u00a0: combien de personnes se prom\u00e8nent avec des infections non reconnues, et \u00e0 quel point sont-elles contagieuses\u00a0? Alors que les responsables politiques am\u00e9ricains ont commenc\u00e9 \u00e0 prendre des mesures plus agressives pour ralentir la transmission, comme \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2020\/03\/15\/nyregion\/new-york-coronavirus.html\"\u003El'annulation d'\u00e9v\u00e9nements et la fermeture de restaurants\u003C\/a\u003E, l'acc\u00e8s aux tests de d\u00e9pistage du virus a \u00e9t\u00e9 difficile, voire inexistant, dans une grande partie du pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELors d'une conf\u00e9rence t\u00e9l\u00e9phonique avec les journalistes lundi, des scientifiques repr\u00e9sentant plus d'une douzaine d'institutions qui suivent la maladie ont soulign\u00e9 l'importance de multiplier les tests.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0Il est crucial de mettre en place des tests \u00e0 grande \u00e9chelle\u00a0\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le Dr Elizabeth Halloran, professeur de biostatistique \u00e0 l'Universit\u00e9 de Washington et chercheuse senior au Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson. \u00ab\u00a0Et il est important de mettre au point des tests peu co\u00fbteux afin que les gens puissent se faire tester quand ils en ont besoin\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa nouvelle analyse s'est appuy\u00e9e sur des infections document\u00e9es en Chine et sur des donn\u00e9es de mobilit\u00e9, ainsi que sur un mod\u00e8le d'interaction sociale au sein de la population, pour estimer le nombre de cas non document\u00e9s, ainsi que les taux d'infection. Elle a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 qu'apr\u00e8s que le gouvernement chinois \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2020\/01\/22\/world\/asia\/coronavirus-quarantines-history.html\"\u003Ea mis en quarantaine le foyer principal de l'\u00e9pid\u00e9mie le 23 janvier\u003C\/a\u003E et commenc\u00e9 \u00e0 effectuer des tests \u00e0 grande \u00e9chelle, la situation a chang\u00e9 radicalement. Avec le temps, les tests ont permis d'identifier environ 60 % des cas positifs, contre 14 % auparavant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe document a \u00e9t\u00e9 r\u00e9dig\u00e9 par des auteurs de cinq institutions, dont l'Imperial College de Londres, l'Universit\u00e9 Tsinghua de P\u00e9kin et l'Universit\u00e9 de Hong Kong.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques ont d\u00e9clar\u00e9 que le nombre de cas non d\u00e9tect\u00e9s pour chaque cas confirm\u00e9 pouvait doubler d'un pays \u00e0 l'autre. En Chine, les cas non identifi\u00e9s qui ont prolif\u00e9r\u00e9 avant le confinement, bien que moins contagieux en moyenne que les cas confirm\u00e9s, n'ont pas n\u00e9cessairement caus\u00e9 des cas plus l\u00e9gers chez les personnes nouvellement infect\u00e9es, ont d\u00e9clar\u00e9 les chercheurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a0Ce n'est pas parce que vous \u00eates contamin\u00e9 par une personne pr\u00e9sentant des sympt\u00f4mes l\u00e9gers que les v\u00f4tres le seront aussi\u00a0\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le Dr Shaman. \u00ab\u00a0Vous pourriez quand m\u00eame vous retrouver aux soins intensifs\u00a0\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBenedict Carey est journaliste scientifique pour le \u003Ci\u003ETimes\u003C\/i\u003E depuis 2004. Il a \u00e9galement \u00e9crit trois livres, \u00ab\u00a0How We Learn\u00a0\u00bb sur la science cognitive de l'apprentissage\u00a0; \u00ab\u00a0Poison Most Vial\u00a0\u00bb et \u00ab\u00a0Island of the Unknowns\u00a0\u00bb, des myst\u00e8res scientifiques pour les coll\u00e9giens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par les lecteurs du site \u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E. Traduction librement reproductible en int\u00e9gralit\u00e9, en citant la source.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=239679\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}