{"171048":{"id":"171048","parent":"0","time":"1585218504","url":"http:\/\/www.bastamag.net\/Nicolas-preparateur-de-commandes-On-est-pris-d-assaut-c-est-la-folie","category":"documentaires","title":"Nicolas, pr\u00e9parateur de commandes : « On est pris d'assaut, c'est la folie »","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_171048_bc5195.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"nicolas-preparateur-de-commandes-laquo-on-est-pris-d-assaut-c-est-la-folie-raquo","admin":"newsnet","views":"16","priority":"2","length":"4299","lang":"","content":"\u003Cp\u003Epar \u003Ca href=\"https:\/\/www.bastamag.net\/Victor-Le-Boisselier\"\u003EVictor Le Boisselier\u003C\/a\u003E 26 mars 2020\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_171048_bc5195.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELe monde est en pause, mais eux continuent de s'activer. Et de prendre des risques. En ces temps d'\u00e9pid\u00e9mie, d\u00e9couvrez la vie et le travail de ceux qui ne sont pas confin\u00e9s. Aujourd'hui Nicolas, 23 ans, pr\u00e9parateur de commandes surpass\u00e9. #Lesd\u00e9confin\u00e9s, une s\u00e9rie \u00e0 suivre sur \u003Ci\u003EPolitis\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003EBasta !\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est la folie. On est compl\u00e8tement pris d'assaut depuis quelques semaines. D'habitude, je fais 12 heures par semaine, parfois quelques heures suppl\u00e9mentaires, dans un entrep\u00f4t ouvert de 6h \u00e0 20h30, en banlieue lilloise. Mais lundi, on m'a appel\u00e9 en urgence, pour travailler de 19h \u00e0 22h ! La direction a m\u00eame ferm\u00e9 le site Internet la nuit pour restreindre le nombre de commandes : elle pr\u00e9f\u00e8re limiter ses b\u00e9n\u00e9fices ! (D'un autre c\u00f4t\u00e9, le site bat ses records de b\u00e9n\u00e9fices hebdomadaires.)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous sommes sous l'eau. Le nombre de commandes a quadrupl\u00e9 : d'habitude, les gens viennent chercher leurs colis le jour m\u00eame, d\u00e9sormais, ils doivent attendre entre 4 et 5 jours. Pour donner un exemple chiffr\u00e9, d'habitude le vendredi matin, on commence avec 120 commandes \u00e0 pr\u00e9parer pour 6 heures. Vendredi 13 mars, au lendemain l'allocution d'Emmanuel Macron, nous \u00e9tions \u00e0 plus de 400 commandes d\u00e8s 6 h ! Je bosse au rayon \u00ab produits grande consommation \u00bb. Les clients commandent des p\u00e2tes, des bo\u00eetes de conserve et des g\u00e2teaux par paquet de 10. La quantit\u00e9 de produits par commande a plus que tripl\u00e9. Il n'y a plus de \u00ab petites commandes \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EOn travaille deux fois plus vite\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors l'entreprise fait appel \u00e0 des int\u00e9rimaires. J'ai d\u00e9j\u00e0 crois\u00e9 une dizaine de nouveaux visages dans mon secteur. D'habitude nous sommes une petite vingtaine. Mais la direction n'a pas le temps de bien former les nouveaux, ils partent au charbon apr\u00e8s quelques maigres explications. Ils comptent sur nous, les plus exp\u00e9riment\u00e9s, pour absorber un maximum de taches. On travaille deux fois plus vite, mais la cadence n'est plus du tout surveill\u00e9e. Concernant les mesures d'hygi\u00e8ne, depuis aujourd'hui, il y a un appel micro pour aller se laver les mains une fois par heure, on porte des gants en latex et on nous a distribu\u00e9 un flacon de gel hydroalcoolique. Pour les distances de s\u00e9curit\u00e9, la distanciation est globalement respect\u00e9e, sauf quelques secondes lorsqu'on se croise dans les rayons mais c'est assez rare.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBon surtout, il y a eu une certaine solidarit\u00e9 qui s'est cr\u00e9\u00e9e. D\u00e9j\u00e0 entre \u00e9tudiants on \u00e9tait d\u00e9j\u00e0 solidaires parce que ce n'est pas un travail facile. Tu te l\u00e8ves \u00e0 4 heures le samedi, tu ne t'\u00e9panouis pas forc\u00e9ment intellectuellement, tu as parfois des charges lourdes \u00e0 porter... L\u00e0 depuis le d\u00e9but de l'\u00e9pid\u00e9mie, les responsables sont beaucoup plus proches de nous, le petit-d\u00e9jeuner nous est offert. Quand on a travaill\u00e9 le soir, le patron nous a offert le d\u00eener. Ils voient qu'on essaye de tenir la cadence, alors ils sont reconnaissants. On a des mots d'encouragement, de bienveillance, ce qui n'\u00e9tait pas le cas avant. Eux-m\u00eames retroussent leurs manches pour nous aider \u00e0 pr\u00e9parer quand on est submerg\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c7a a \u00e9t\u00e9 dit des centaines de fois mais apparemment \u00e7a ne suffit pas : nous sommes livr\u00e9s normalement, voire m\u00eame plus en raison de la crise, il n'y aucun probl\u00e8mes de stock. Il n'y a aucun int\u00e9r\u00eat \u00e0 faire ces commandes d\u00e9mesur\u00e9es... Certaines personnes attendent vraiment leurs courses et on ne peut leur livrer seulement que quelques jours plus tard \u00e0 cause de l'afflux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERecueilli par Victor Le Boisselier\u003C\/p\u003E\u003Ctable\u003E\u003Ctbody\u003E\u003Ctr\u003E\u003Ctd\u003ECet article a \u00e9t\u00e9 initialement publi\u00e9 par \u003Ci\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.politis.fr\/articles\/2020\/03\/temoignage-nicolas-preparateur-de-commandes-on-est-pris-dassaut-cest-la-folie-41517\"\u003EPolitis\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E le 20 mars 2020. Pendant toute la dur\u00e9e de la crise du coronavirus, les r\u00e9dactions de \u003Ci\u003EBasta !\u003C\/i\u003E et \u003Ci\u003EPolitis\u003C\/i\u003E se coordonnent pour couvrir les \u00e9v\u00e9nements et proposer une information ind\u00e9pendante sur la pand\u00e9mie.\u003C\/td\u003E\u003C\/tr\u003E\u003C\/tbody\u003E\u003C\/table\u003E\u003Cp\u003EPhoto : CC \u003Ca href=\"https:\/\/www.pexels.com\/fr-fr\/photo\/boutique-entrepot-espace-de-rangement-espace-de-stockage-1797428\"\u003EAlexander Isreb\u003C\/a\u003E, septembre 2018\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.bastamag.net\/Nicolas-preparateur-de-commandes-On-est-pris-d-assaut-c-est-la-folie\"\u003Ebastamag.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}