{"174196":{"id":"174196","parent":"0","time":"1590055163","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/05\/21\/tacv-m21.html","category":"USA","title":"R\u00e9ouverture des usines automobile nord-am\u00e9ricaines: un travailleur de l'usine d'assemblage Ford \u00e0 Chicago a test\u00e9 positif au Covid-19","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_174196_e62272.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"reouverture-des-usines-automobile-nord-americaines-un-travailleur-de-l-usine-d-assemblage-ford-a-chicago-a-teste-positif-au-covid-19","admin":"newsnet","views":"12","priority":"2","length":"10455","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Shannon Jones\u003Cbr \/\u003E\n21 mai 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que les travailleurs se sont pr\u00e9sent\u00e9s lundi au travail dans toute l'Am\u00e9rique du Nord au milieu de la pand\u00e9mie de coronavirus, des informations montrent que plusieurs travailleurs ont test\u00e9 positif pour la maladie \u00e0 l'usine d'assemblage Ford de Chicago (CAP). Selon la page Facebook de l'union locale 551 de l'UAW, un travailleur chevronn\u00e9 a test\u00e9 positif pour le COVID-19 et a \u00e9t\u00e9 renvoy\u00e9 chez lui lundi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela fait suite \u00e0 l'infection confirm\u00e9e d'un autre travailleur de l'automobile la semaine derni\u00e8re \u00e0 l'usine d'assemblage de Fiat Chrysler de Sterling Heights, pr\u00e8s de Detroit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes travailleurs montrent une inqui\u00e9tude croissante quant au manque de mesures de s\u00e9curit\u00e9 mises en place par les constructeurs automobiles. Le gouvernement Trump est le fer de lance d'un effort qui vise \u00e0 forcer le retour au travail, \u00e9liminant toute pr\u00e9tention de lutte contre la propagation du virus. Les usines automobiles sont en premi\u00e8re ligne dans cette campagne et menacent de devenir des centres d'acc\u00e9l\u00e9ration de la pand\u00e9mie.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_174196_e62272.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EDes travailleurs UAW reviennent pour la premi\u00e8re \u00e9quipe \u00e0 l'usine de camions Warren de FCA, le lundi 18 mai 2020, \u00e0 Warren, Michigan. Fiat Chrysler Automobile NV, ainsi que ses rivaux Ford et General Motors ont red\u00e9marr\u00e9 les cha\u00eenes de montage lundi apr\u00e8s plusieurs semaines d'inactivit\u00e9 en raison de la pand\u00e9mie. (AP Photo\/Carlos Osorio) Michigan\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon la page de l'union locale de l'UAW, mercredi soir dernier, une ouvri\u00e8re de Ford Chicago avait de la fi\u00e8vre. Jeudi matin, elle ne se sentait toujours pas bien et a d\u00e9cid\u00e9 de rester chez elle. Plus tard le m\u00eame jour, elle s'est rendue \u00e0 l'h\u00f4pital local et a subi un test de d\u00e9pistage du COVID-19. Lundi, elle s'est pr\u00e9sent\u00e9e au travail et a rempli le questionnaire en signalant ses probl\u00e8mes de sant\u00e9. Par la suite, on a inform\u00e9 la travailleuse des r\u00e9sultats du test.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes t\u00e9moignages non confirm\u00e9s existent pour d'autres travailleurs \u00e9galement infect\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon des travailleurs, CAP a \u00e9t\u00e9 ferm\u00e9 temporairement mardi. Selon une lettre sign\u00e9e par l'UAW et Ford, si un travailleur teste positif dans une usine, Ford fermera le b\u00e2timent o\u00f9 ce travailleur est employ\u00e9 pour un nettoyage en profondeur.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais les travailleurs ont d\u00e9clar\u00e9 que Ford n'a arr\u00eat\u00e9 la production que plusieurs heures apr\u00e8s que l'infection fut signal\u00e9e. Un travailleur de CAP en col\u00e8re \u00e9crit: \u00abO\u00f9 est l'arr\u00eat de 24 heures pour le nettoyage et la d\u00e9sinfection? Ils nous l'ont dit en mars avant que notre usine n'arr\u00eate sa production le 18 mars.\u00bb Il poursuit: \u00abDites-moi, Ford, comment tous les employ\u00e9s et leurs proches resteront en s\u00e9curit\u00e9 et en bonne sant\u00e9 s'ils ne nettoient et ne d\u00e9sinfectent pas correctement, m\u00eame apr\u00e8s un r\u00e9sultat positif! Apparemment, Ford s'inqui\u00e9tait pour certains, mais pas pour nous tous!\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn autre travailleur de CAP a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 propos de l'incident: \u00abLa patiente A est retourn\u00e9e au travail la semaine derni\u00e8re pour aider \u00e0 pr\u00e9parer le d\u00e9marrage lundi. Elle ne s'est pas pr\u00e9sent\u00e9e lundi et a alert\u00e9 l'usine d'un test COVID positif. Les 14 coll\u00e8gues avec lesquels elle \u00e9tait la semaine derni\u00e8re n'ont pas \u00e9t\u00e9 avertis de son r\u00e9sultat positif avant la fin de la journ\u00e9e d'hier, quand on leur a dit de se mettre en quarantaine\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abOn a inform\u00e9 notre b\u00e2timent annexe au centre SHO [o\u00f9 les mod\u00e8les hybrides de la Ford Explorer et de la Lincoln Aviator sont termin\u00e9s] de deux r\u00e9sultats positifs d'employ\u00e9s qui \u00e9taient au travail hier mais pas aujourd'hui. Ils ont \u00e9t\u00e9 renvoy\u00e9s \u00e0 midi. La production dans le b\u00e2timent principal a \u00e9t\u00e9 suspendue \u00e0 vingt heures\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe travailleur a vivement critiqu\u00e9 l'insuffisance des mesures de s\u00e9curit\u00e9 dans l'usine. Il a dit: \u00abIl n'y a pas moyen de rester \u00e0 deux m\u00e8tres l'un de l'autre. Il n'y a pas de m\u00e9thodes de pr\u00e9-d\u00e9tection ou m\u00eame de d\u00e9tection qui emp\u00eache une personne infect\u00e9e d'entrer dans le couloir que nous traversons tous pour commencer. De plus, aux postes de scannage, nous retirons tous les \u00c9quipements de protection individuelle (\u00c9PI) pour \u00eatre scann\u00e9s, de sorte qu'une zone que tout le monde traverse est l'une des zones les moins prot\u00e9g\u00e9es\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans les jours qui ont pr\u00e9c\u00e9d\u00e9 le red\u00e9marrage officiel des cha\u00eenes par les entreprises automobile de Detroit lundi, les m\u00e9dias ont vant\u00e9 les pr\u00e9paratifs de la direction, notamment les mesures de distanciation sociale et les examens de sant\u00e9, qui prot\u00e9geraient les travailleurs contre cette maladie mortelle et hautement infectieuse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes travailleurs qui ont contact\u00e9 l'Autoworker Newsletter (Bulletin d'information des travailleurs de l'automobile) du \u00abWorld Socialist Web Site\u00bb ont fait \u00e9tat de graves manquements aux protocoles de distanciation sociale et autres mesures de protection. Ils ont r\u00e9fut\u00e9 les affirmations de la direction et de l'UAW qu'il \u00e9tait possible de reprendre la production en toute s\u00e9curit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn travailleur d'Adient, un fournisseur de si\u00e8ges pour l'usine Fiat Chrysler Jeep de Tol\u00e8de, a d\u00e9clar\u00e9 que dans son usine \u00ables gens se trouvent toujours contrari\u00e9s par le manque de distanciation sociale. Ils ont mis en place des b\u00e2ches en plastique bon march\u00e9 qui se d\u00e9chirent, mais nous ne sommes m\u00eame pas \u00e0 un m\u00e8tre les uns des autres.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abBeaucoup de gens ont peur et ne veulent pas entrer, alors ils utilisent leurs cong\u00e9s. Ils n'ont fait que 50 si\u00e8ges en sept heures lundi. Habituellement, c'est 50-60 par heure. C'est donc tout ce que FCA construit. Nous sommes le seul fournisseur de si\u00e8ges. Ils vont nous obliger \u00e0 travailler\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe travailleur a signal\u00e9 qu'\u00e0 l'usine Jeep, certaines stations de lavage des mains \u00e9taient d\u00e9j\u00e0 \u00e0 court de savon, et la direction affirmait que les fournitures \u00e9taient \u00aben rupture de stock\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn autre ouvrier des pi\u00e8ces d\u00e9tach\u00e9es du nord de l'Ohio a d\u00e9clar\u00e9 au WSWS: \u00abPersonne \u00e0 qui j'ai parl\u00e9, et nous parlons bien que nous essayions \u00e0 faire de la distanciation sociale, n'a dit qu'il voulait vraiment reprendre\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe nombreux travailleurs ont \u00e9voqu\u00e9 la difficult\u00e9 de porter des masques et des \u00e9crans faciaux dans la chaleur intense r\u00e9gnant dans la plupart des environnements de travail de l'industrie automobile.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EExprimant les sentiments de nombreux travailleurs, un employ\u00e9 de FCA Warren Truck a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 Reuters lundi matin ses sentiments concernant son retour dans l'usine: \u00abJe ne sais pas o\u00f9 les gens ont \u00e9t\u00e9 pendant la fermeture, je ne sais pas ce qu'ils ont fait. Je n'aime pas \u00e7a, mais vraiment, qu'est-ce que je peux faire?\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn travailleur \u00e0 plein temps de l'\u00e9quipe C de Ford Chicago Assembly a d\u00e9clar\u00e9 au WSWS: \u00abMon \u00e9quipe n'est pas retourn\u00e9e \u00e0 l'usine. Mais j'ai entendu des coll\u00e8gues qui se sont port\u00e9s volontaires pour y aller la semaine derni\u00e8re dire qu'ils avaient install\u00e9 des stations de lavage des mains. Ils ont dit aussi qu'ils avaient command\u00e9 des masques \u00e0 Amazon et un morceau de ruban adh\u00e9sif qui change de couleur lorsque la temp\u00e9rature est trop \u00e9lev\u00e9e, et qu'il faut se mettre sur le front avant d'entrer. Mais ce virus est impr\u00e9visible; certaines personnes n'ont pas de sympt\u00f4mes, alors comment peuvent-elles savoir qui le propage.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa r\u00e9ponse des march\u00e9s financiers souligna le fait que le red\u00e9marrage de la production \u00e9tait bas\u00e9 sur la pression \u00e9conomique et pas sur la science m\u00e9dicale. Wall Street a salu\u00e9 le red\u00e9marrage de la production automobile ; les actions de GM ont augment\u00e9 de plus de 9 pour cent lundi. Les actions de FCA ont augment\u00e9 de 7,3 pour cent, et celles de Ford de 6,7 pour cent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abIls savent qu'une deuxi\u00e8me vague de la pand\u00e9mie va arriver\u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 le travailleur de Ford C Crew de Chicago. \u00abCertaines personnes disent que retourner dans les usines maintenant est un suicide ou un g\u00e9nocide. Je pense que la compagnie nous affame. Ils savent que nous avons les factures \u00e0 payer et que certains estiment qu'ils n'ont pas d'autre choix que de retourner au travail.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abLes entreprises ont le pouvoir de nous donner tout ce qu'il nous faut pour rester chez nous deux ou trois mois de plus, mais elles ne le font pas parce que tout ce qui les int\u00e9resse, ce sont leurs profits\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl a ajout\u00e9: \u00abEt qui dirige vraiment le gouvernement? C'est l'Am\u00e9rique des entreprises, elle n'est pas dirig\u00e9e dans l'int\u00e9r\u00eat de la classe ouvri\u00e8re. Je pense que la diff\u00e9rence entre avant, lorsque les entreprises fermaient des usines et supprimaient des emplois, et maintenant, lorsqu'elles nous disent de reprendre le travail et qu'elles ne peuvent pas rester ferm\u00e9es, est que maintenant elles voient vraiment la menace qui p\u00e8se sur leur richesse. Avant, ils avaient l'impression d'avoir le pouvoir et le contr\u00f4le des choses, mais plus maintenant. [La pand\u00e9mie] va provoquer un grand changement dans le monde\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'UAW soutient pleinement le retour pr\u00e9matur\u00e9 au travail. Le pr\u00e9sident de l'union locale 862 de l'UAW, Todd Dunn, s'est assimil\u00e9 \u00e0 la direction dans ses remarques \u00e0 Reuters. \u00abEn fin de compte, nous sommes dans le m\u00eame bateau\u00bb, a-t-il d\u00e9clar\u00e9. \u00abSi nous ne construisons pas de camions, la Ford Motor Company va dispara\u00eetre.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn travailleur de Ford \u00e0 Louisville a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 l'Autoworker Newsletter qu'\u00e0 l'usine de Kentucky Truck, \u00abla direction appelle des autocars et les gens sont renvoy\u00e9s chez eux \u00e0 cause de l'exposition au virus. Comme d'habitude, l'UAW n'a rien fait. Ce sont des marionnettes de l'entreprise. Personne ne sait avec certitude ce qu'on doit faire face \u00e0 ce virus, mais entasser les gens dans ces usines avec peu ou pas de circulation d'air est criminel\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Parti de l'\u00e9galit\u00e9 socialiste et l'Autoworker Newsletter du WSWS appellent \u00e0 la formation de comit\u00e9s de s\u00e9curit\u00e9 ind\u00e9pendants de l'UAW dans chaque usine et lieu de travail. Ils doivent garantir la protection des travailleurs et l'application de pratiques m\u00e9dicalement approuv\u00e9es. Ces comit\u00e9s doivent faire valoir le droit des travailleurs \u00e0 la vie et \u00e0 la sant\u00e9, contre les profits des entreprises.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe retour forc\u00e9 des travailleurs dans les usines automobiles met en \u00e9vidence le conflit fondamental entre les revendications de la classe ouvri\u00e8re pour un environnement de travail s\u00fbr et la recherche insatiable du profit dirig\u00e9e par Wall Street. Ces exigences de vie et de mort ne sont pas n\u00e9gociables. Elles montrent la n\u00e9cessit\u00e9 pour les travailleurs de contr\u00f4ler la production en \u00e9tablissant la propri\u00e9t\u00e9 publique des entreprises automobiles et des autres grandes industries.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru d'abord en anglais 20 mai 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/05\/21\/tacv-m21.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}