{"174236":{"id":"174236","parent":"0","time":"1590087720","url":"www.entelekheia.fr\/2020\/05\/21\/pas-assez-chere-lartemisia-mal-aimee-de-la-lutte-contre-la-malaria\/","category":"Histoire","title":"Pas assez ch\u00e8re ? L'Artemisia, mal aim\u00e9e de la lutte contre la malaria","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_174236_b3f036.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"pas-assez-chere-l-artemisia-mal-aimee-de-la-lutte-contre-la-malaria","admin":"newsnet","views":"43","priority":"3","length":"8198","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Corinne Autey-Roussel\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParfois, une affaire apparemment banale, comme le haro m\u00e9diatique \u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2020\/05\/16\/covid-19-quel-sort-pour-lartemisia\"\u003Eabord\u00e9 ici\u003C\/a\u003E il y a quelques jours sur l'\u003Ci\u003EArtemisia annua\u003C\/i\u003E propos\u00e9e par Madagascar contre le Covid-19, peut en cacher une bien pire. A chacun d'en juger.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa malaria est un v\u00e9ritable fl\u00e9au. Chaque ann\u00e9e, elle tue entre 400\u00a0000 et 800\u00a0000 personnes dans les pays en voie de d\u00e9veloppement, dont une vaste majorit\u00e9 d'enfants. Parmi les traitements reconnus, la chloroquine, principale arme occidentale contre la maladie, a perdu aujourd'hui la faveur de la m\u00e9decine tropicale \u00e0 cause des r\u00e9sistances que son utilisation \u00e0 grande \u00e9chelle ont fini par engendrer, de sorte qu'elle a \u00e9t\u00e9 supplant\u00e9e par une association th\u00e9rapeutique, les ACT, qui au passage, comportent parfois du Lariam (m\u00e9floquine), une mol\u00e9cule \u00e0 d\u00e9conseiller \u00e0 cause de ses effets secondaires d\u00e9vastateurs (des bouff\u00e9es d\u00e9lirantes avec id\u00e9es suicidaires pouvant persister des ann\u00e9es apr\u00e8s l'arr\u00eat du traitement, voire des \u003Ca href=\"https:\/\/www.legion.org\/magazine\/246284\/mefloquine-mondays\"\u003El\u00e9sions neurologiques incurables\u003C\/a\u003E). L'arm\u00e9e des USA en \u003Cspan id=\"bt2e07f7\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__2e07f7_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)en(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Mefloquine_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/en.wikipedia.org\/wiki\/Mefloquine\"\u003Einterdit\u003C\/a\u003E d'ailleurs l'usage pour ses troupes depuis 2013, elle a \u00e9t\u00e9 retir\u00e9e du march\u00e9 dans plusieurs pays et plusieurs \u003Ca href=\"https:\/\/www.hshlawyers.com\/expertise\/mass-tort-class-action-litigation\/mefloquine\"\u003Eproc\u00e8s\u003C\/a\u003E ont \u00e9t\u00e9 intent\u00e9s contre le laboratoire qui l'a d\u00e9velopp\u00e9e, Roche. Le Lariam est toujours autoris\u00e9 en France.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOutre les effets secondaires de la m\u00e9floquine, qui devraient suffire \u00e0 l'exclure de la \u003Ca href=\"https:\/\/apps.who.int\/iris\/bitstream\/handle\/10665\/97642\/a95968_fre.pdf;jsessionid=B97B52279FCF6157A8B62971AD850232?sequence=1\" target=\"_blank\"\u003Eliste des m\u00e9dicaments essentiels\u003C\/a\u003E de l'OMS o\u00f9 elle tr\u00f4ne encore (!) malgr\u00e9 son sillage d'interdictions et de poursuites judiciaires, les ACT dont elle fait parfois partie sont chers, trop pour la bourse des habitants des pays pauvres. Pour eux qui sont les premi\u00e8res victimes du paludisme, il n'y aurait donc, semble-t-il, aucun rem\u00e8de.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt pourtant...\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien que l'\u00e9radication de la malaria soit un des principaux objectifs affich\u00e9s de l'OMS, il s'av\u00e8re qu'un traitement accessible, bon march\u00e9 et d'une efficacit\u00e9 sup\u00e9rieure aux ACT existe depuis longtemps, qu'elle le sait et qu'elle l'interdit\u00a0: l'\u003Ci\u003EArtemisia annua\u003C\/i\u003E, pr\u00e9cis\u00e9ment.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa carri\u00e8re internationale de l'\u003Ci\u003EArtemisia\u003C\/i\u003E a commenc\u00e9 au cœur des jungles du Vietnam au cours des premi\u00e8res ann\u00e9es de la guerre. Si les Am\u00e9ricains \u00e9taient prot\u00e9g\u00e9s de la malaria end\u00e9mique dans cette zone par leurs comprim\u00e9s quotidiens de chloroquine, les Viet-Cong, pour leur part, \u00e9taient d\u00e9cim\u00e9s par la maladie. Effar\u00e9 par la d\u00e9gradation de ses forces arm\u00e9es, Hồ Ch\u00ed Minh s'est rapidement tourn\u00e9 vers la Chine, qui connaissait depuis des mill\u00e9naires l'action d'une plante de sa pharmacop\u00e9e traditionnelle, l'\u003Ci\u003EArtemisia annua\u003C\/i\u003E (armoise annuelle). Et c'est ainsi que des tonnes de feuilles d'\u003Ci\u003EArtemisia\u003C\/i\u003E, transport\u00e9es \u00e0 dos d'homme \u00e0 travers des kilom\u00e8tres de jungle, ont fait leur apparition dans des tisanes distribu\u00e9es aux Viet-Cong, qui ont illico cess\u00e9 de mourir de la maladie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u003Ci\u003EArtemisia annua\u003C\/i\u003E entrait dans l'histoire de la m\u00e9decine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESon principe actif, ou plut\u00f4t l'un de ses principes actifs (nous y reviendrons), l'art\u00e9misinine, a ensuite \u00e9t\u00e9 isol\u00e9 par la chercheuse chinoise Tu Youyou, lui a valu un Prix Nobel et entre aujourd'hui dans les ACT - c'est d'ailleurs l'argument de l'OMS pour interdire l'\u003Ci\u003EArtemisia annua\u003C\/i\u003E\u00a0: si sa prise \u00e0 grande \u00e9chelle sous forme de tisanes, dans chaque village recul\u00e9 des pays impalud\u00e9s, finissait par cr\u00e9er des souches r\u00e9sistantes de \u003Ci\u003EPlasmodium falciparum\u003C\/i\u003E (le parasite responsable de la forme la plus meurtri\u00e8re de malaria) \u00e0 l'art\u00e9misinine contenue dans les ACT, la catastrophe serait bien r\u00e9elle et insoluble. Il est donc imp\u00e9ratif de pr\u00e9server son action en limitant son accessibilit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'argumentation est convaincante, mais p\u00e8che par omission. D'abord parce que ce ce n'est pas la seule art\u00e9misinine qui combat la malaria, mais bien toute la plante\u00a0: elle contient \u003Ci\u003Eplusieurs\u003C\/i\u003E principes actifs antipalud\u00e9ens. En fait, elle concentre un v\u00e9ritable arsenal th\u00e9rapeutique \u00e0 elle toute seule\u00a0! Ensuite parce que sa sœur africaine, l'\u003Ci\u003EArtemisia afra\u003C\/i\u003E, ne contient pas d'art\u00e9misinine et gu\u00e9rit tout autant le paludisme. Et enfin, des chercheurs chinois ont soulign\u00e9 que leur pays en fait usage depuis des mill\u00e9naires sans avoir cr\u00e9\u00e9 de r\u00e9sistances.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_174236_b3f036.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUn village africain tel qu'on peut encore en rencontrer aujourd'hui. Guin\u00e9e, \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=lUYxt90r0tI\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E Youtube.\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors, pourquoi l'OMS freine-t-elle l'usage des armoises chinoise et africaine\u00a0? Parce qu'elles ne sont pas de ces mol\u00e9cules chimiques \u00e0 la mode, comme les antipalud\u00e9ens de synth\u00e8se\u00a0? Parce qu'elles pourraient provoquer ces fameuses r\u00e9sistances, m\u00eame si l'argument a \u00e9t\u00e9 battu en br\u00e8che par un simple rappel de l'histoire\u00a0? Parce que l'OMS, en tant qu'organisme embl\u00e9matique de la m\u00e9decine occidentale moderne, se m\u00e9fie par nature des rem\u00e8des d'herboristerie, m\u00eame pour des pays o\u00f9, de par les conditions locales (hameaux parfois situ\u00e9s en pleine brousse, \u00e0 des kilom\u00e8tres de nulle part, routes r\u00e9duites \u00e0 des pistes boueuses, h\u00f4pitaux et pharmacies inexistants), ce sont les plus adapt\u00e9s puisqu'ils peuvent \u00eatre directement cultiv\u00e9s sur place par des populations de toutes fa\u00e7ons trop pauvres pour s'offrir ses comprim\u00e9s\u00a0? Ou pour prot\u00e9ger les profits de l'industrie pharmaceutique, qui a pris les r\u00eanes de l'OMS depuis des d\u00e9cennies\u00a0?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette derni\u00e8re proposition est la th\u00e8se retenue par un documentaire h\u00e9las convaincant diffus\u00e9 sur France 24 en 2018. M\u00eame si vous ne comptez pas aller un jour en zone impalud\u00e9e, et m\u00eame si la malaria est pour vous une maladie de pays lointain, ne ratez pas ce film\u00a0: son th\u00e8me est caract\u00e9ristique du \u00ab\u00a0nouveau monde\u00a0\u00bb o\u00f9 nous vivons, avec son envahissement de \u003Ci\u003Etous\u003C\/i\u003E les secteurs, m\u00eame essentiels et m\u00eame \u003Ci\u003Evitaux\u003C\/i\u003E\u003Ci\u003E,\u003C\/i\u003E par la logique marchande.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EVoir aussi l'article \u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2018\/04\/29\/goldman-sachs-guerir-des-maladies-est-mauvais-pour-le-business\"\u003EGoldman Sachs\u00a0: gu\u00e9rir des maladies est \u00ab\u00a0mauvais pour le business\u00a0\u00bb\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECombien d'autres m\u00e9dicaments essentiels ont \u00e9t\u00e9 sacrifi\u00e9s, rang\u00e9s au placard au profit de mol\u00e9cules moins bien tol\u00e9r\u00e9es et peut-\u00eatre moins efficaces, mais plus rentables\u00a0? Cette question tr\u00e8s r\u00e9elle est sugg\u00e9r\u00e9e en creux par les mots gla\u00e7ants de l'un des intervenants, German Velasquez, haut fonctionnaire \u00e0 l'OMS, \u003Ci\u003E\u00ab\u00a0Le secteur priv\u00e9, des fondations comme la Fondation Bill and Melinda Gates, ont pris le contr\u00f4le de l'Organisation. Les premiers cinquante ans d'existence de l'industrie pharmaceutique, on a d\u00e9velopp\u00e9 des m\u00e9dicaments qui gu\u00e9rissaient des maladies. Depuis une vingtaine d'ann\u00e9es, l'industrie pharmaceutique produit des m\u00e9dicaments pour traiter les maladies, des traitements, mais pas pour gu\u00e9rir. Peut-\u00eatre parce que c'est beaucoup plus rentable d'avoir un malade qui est un client\u00a0\u00bb.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes m\u00e9dicaments qui servent \u00e0 traiter et non \u00e0 gu\u00e9rir, des patients chroniques d\u00e9pendants \u00e0 vie de leur traitement repr\u00e9sentent un business en or. Si nous n'y faisons rien, cette logique ne s'\u00e9teindra pas d'elle-m\u00eame et notre avenir est trac\u00e9\u00a0: ce sera toujours plus de profits au d\u00e9triment de la sant\u00e9 de la population mondiale, point \u00e0 la ligne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EMalaria business\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn film de Bernard Crutzen\u003Cbr \/\u003E\nDiffus\u00e9 sur France 24 le 10 janvier 2018\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ER\u00e9sum\u00e9\u00a0:\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab\u00a040% de l'humanit\u00e9 est expos\u00e9e au paludisme et plus de 200 millions de personnes ont \u00e9t\u00e9 infect\u00e9es l'an pass\u00e9. Depuis des d\u00e9cennies, la r\u00e9ponse \u00e0 cette pathologie a \u00e9t\u00e9 chimique, que ce soit pour tuer le moustique-vecteur ou pour emp\u00eacher la propagation du parasite dans le corps humain. Pourtant, il existe un rem\u00e8de simple et naturel. Mais celui-ci est n\u00e9glig\u00e9, voire d\u00e9cri\u00e9 par la communaut\u00e9 scientifique. Pourquoi\u00a0? Parce qu'il ne rapporterait rien \u00e0 l'industrie pharmaceutique.\u00a0\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Une fois votre vid\u00e9o lanc\u00e9e, cliquez sur le carr\u00e9 en bas \u00e0 droite pour acc\u00e9der au mode plein \u00e9cran)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/vimeo.com\/231435948\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E vimeo\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2020\/05\/21\/pas-assez-chere-lartemisia-mal-aimee-de-la-lutte-contre-la-malaria\/\"\u003Eentelekheia.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}