{"174263":{"id":"174263","parent":"0","time":"1590163947","url":"http:\/\/www.investigaction.net\/fr\/la-pandemie-a-precipite-la-phase-finale-du-capitalisme-a-nous-de-faire-le-reste\/","category":"Alternatives","title":"La pand\u00e9mie a pr\u00e9cipit\u00e9 la phase finale du capitalisme; \u00e0 nous de faire le reste","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_174263_23dc54.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"la-pandemie-a-precipite-la-phase-finale-du-capitalisme-a-nous-de-faire-le-reste","admin":"newsnet","views":"93","priority":"3","length":"25145","lang":"","content":"\u003Cp\u003E22 Mai 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EArticle de : \u003Ca href=\"https:\/\/www.investigaction.net\/fr\/author\/larry-holmes\"\u003ELarry Holmes\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_174263_23dc54.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EAlors que la premi\u00e8re puissance mondiale peine \u00e0 affronter la pand\u00e9mie de coronavirus, le capitalisme appara\u00eet comme incapable de prot\u00e9ger la soci\u00e9t\u00e9. En effet, ce syst\u00e8me fonctionne pour permettre aux plus riches d'amasser toujours plus de richesses. La crise actuelle r\u00e9v\u00e8le cette nature crue et ouvre la voie \u00e0 des changements r\u00e9volutionnaires. Dans la tourmente, le capitalisme ne va cependant pas tomber comme un fruit trop m\u00fbr de la branche. Il pourrait m\u00eame virer au fascisme pour d\u00e9fendre ses int\u00e9r\u00eats menac\u00e9s. C'est pourquoi une mobilisation efficace des travailleurs est plus que jamais n\u00e9cessaire. (IGA)\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9but mai, les travailleurs ont c\u00e9l\u00e9br\u00e9 la Journ\u00e9e Internationale des travailleurs 2020. Il n'y a eu aucun autre moment dans notre vie o\u00f9 s'est fait plus pressant le message qui transpire \u00e0 travers le 1er mai, \u00e0 savoir la solidarit\u00e9 mondiale des travailleurs dans la lutte contre le capitalisme. Nous sommes entr\u00e9s dans une p\u00e9riode d\u00e9cisive.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ampleur de la lutte mondiale des classes qui se profile exigera plus que la solidarit\u00e9 du mouvement ouvrier. Cela n\u00e9cessitera un niveau de coordination entre les organisations et les mouvements du monde entier dans la lutte contre le capitalisme, un niveau sup\u00e9rieur m\u00eame \u00e0 celui des premi\u00e8res ann\u00e9es de la Troisi\u00e8me Internationale sous la direction de L\u00e9nine. Le contexte et les technologies ont rendu possible ce qui ne l'\u00e9tait pas. Mais d'abord, pour ceux d'entre nous qui vivent aux \u00c9tats-Unis, l'\u00e9picentre de l'imp\u00e9rialisme mondial, il y a du pain sur la planche.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9conomie capitaliste mondiale, dirig\u00e9e par les \u00c9tats-Unis, tombe tr\u00e8s rapidement dans une d\u00e9pression. Elle est susceptible d'\u00eatre plus grave que toutes les d\u00e9pressions pr\u00e9c\u00e9dentes dans l'histoire du capitalisme. Car ce qui se produit actuellement, c'est l'implosion d'un syst\u00e8me arriv\u00e9 \u00e0 son stade final. Aussi stup\u00e9fiante la pand\u00e9mie de COVID-19 soit-elle, elle a en fait pr\u00e9cipit\u00e9 une colossale crise du capitalisme mondiale qui couvait depuis longtemps. Apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 relanc\u00e9 il y a 75 ans par la Seconde Guerre mondiale, le capitalisme am\u00e9ricain a gliss\u00e9 au cours du dernier demi-si\u00e8cle dans sa phase finale. La mondialisation et le d\u00e9veloppement de nouvelles technologies, combin\u00e9s \u00e0 une attaque incessante contre le niveau de vie de la classe ouvri\u00e8re, n'ont pas r\u00e9ussi \u00e0 arr\u00eater le d\u00e9clin du syst\u00e8me.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe capitalisme ne s'est jamais remis du krach de 2008 sur les march\u00e9s financiers. Depuis lors, les march\u00e9s financiers sont sous assistance respiratoire, car les banques centrales y ont inject\u00e9 des milliards de dollars. Lorsque les actions US se sont presque effondr\u00e9es il y a deux mois, la R\u00e9serve F\u00e9d\u00e9rale a fait quelque chose d'extraordinaire. En quelques jours, elle a inject\u00e9 environ 5 trillions de dollars sur les march\u00e9s financiers US, environ un quart du produit int\u00e9rieur brut annuel des \u00c9tats-Unis. Wall Street est maintenant plac\u00e9 sous ce qui ressemble \u00e0 un respirateur financier. Avant la pand\u00e9mie, l'\u00e9conomie mondiale stagnait aux \u00c9tats-Unis et se contractait ailleurs. Maintenant et partout, l'\u00e9conomie se contracte \u00e0 un rythme plus rapide que pendant la Grande D\u00e9pression.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, ceux d'entre nous qui attendaient avec impatience l'effondrement du capitalisme ne devraient pas se r\u00e9jouir trop vite. La pand\u00e9mie du COVID-19 et son impact sur l'\u00e9conomie capitaliste font mener un v\u00e9ritable enfer partout pour les travailleurs et les opprim\u00e9s. Des travailleurs meurent de la pand\u00e9mie, d'autres perdent leurs emplois. Le taux de suicide augmente et continuera de cro\u00eetre en corr\u00e9lation directe avec l'augmentation du ch\u00f4mage, des expulsions, de la faim, en plus d'une augmentation des maladies et des d\u00e9c\u00e8s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe nombre r\u00e9el de travailleurs qui viennent de perdre leur emploi aux \u00c9tats-Unis n'est pas de 30 millions, mais se rapproche plut\u00f4t des 50 millions lorsqu'on y ajoute tous les travailleurs qui ne remplissent pas les conditions requises pour obtenir les allocations de ch\u00f4mage. C'est le cas de nombreux travailleurs migrants, des travailleurs pour les plateformes collaboratives comme Uber ou Deliveroo, ou encore d'un grand nombre de travailleurs licenci\u00e9s qui n'ont pas pu acc\u00e9der aux sites Internet du ch\u00f4mage soit parce qu'ils \u00e9taient trop occup\u00e9s, soit parce qu'ils s'\u00e9taient \u00e9cras\u00e9s. Cela signifie que pr\u00e8s d'un tiers de la main-d'œuvre \u00e9tasunienne vient de devenir sans-emploi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe besoin des capitalistes de forcer les travailleurs - ceux qui ont encore un emploi - \u00e0 reprendre le travail pourrait rendre impossible de contenir la pand\u00e9mie, car le march\u00e9 boursier a besoin de la r\u00e9ouverture de l'\u00e9conomie pour se redresser. Lorsque la pand\u00e9mie ne sera plus le principal probl\u00e8me, la plupart des emplois perdus ne reviendront pas. Ce qui conduit \u00e0 une d\u00e9pression capitaliste, c'est que le syst\u00e8me d\u00e9pend des travailleurs pour acheter des biens et des services. Or, le ch\u00f4mage important qui marque la d\u00e9pression signifie que les travailleurs ne pourront pas acheter tous les biens que la surproduction capitaliste doit vendre sur le march\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENaturellement, ce seront les travailleurs issus de l'immigration, ceux qui luttent pour survivre dans des conditions normales, qui souffriront le plus. Nous devons nous pr\u00e9parer \u00e0 la d\u00e9vastation inimaginable que la pand\u00e9mie et la crise \u00e9conomique vont causer aux peuples du Sud. Mais les travailleurs qui vivent dans les principaux pays imp\u00e9rialistes, ceux qui pensaient jouir d'une bonne situation, surtout avant la r\u00e9cession de 2008, seront \u00e9galement tr\u00e8s durement touch\u00e9s par cette temp\u00eate.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ETout le monde, sauf les riches, exigera la fin du capitalisme\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est le moment de faire les comptes. Pour tout esprit rationnel, il est tout \u00e0 fait incompr\u00e9hensible que le pays le plus riche du monde, b\u00e9n\u00e9ficiant du plus haut niveau de d\u00e9veloppement scientifique et technologique de l'Histoire et jouissant de ressources pratiquement in\u00e9puisables, soit en quelque sorte incapable de prot\u00e9ger la soci\u00e9t\u00e9 d'une pand\u00e9mie mortelle. Ce n'est pas seulement l'incomp\u00e9tence de Trump. Les pr\u00e9sidents et les politiciens des partis d\u00e9mocrates et r\u00e9publicains ont fid\u00e8lement soutenu les mesures qui \u00e9visc\u00e9raient la qualit\u00e9 des soins de sant\u00e9 offerts aux travailleurs et aux pauvres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est pour cette raison qu'il n'y avait pas suffisamment de lits d'h\u00f4pital, d'\u00e9quipement de protection, de respirateurs et de travailleurs de la sant\u00e9 pour r\u00e9pondre \u00e0 la pand\u00e9mie. Les mesures qui ont rendu les h\u00f4pitaux compl\u00e8tement mal pr\u00e9par\u00e9s \u00e0 prot\u00e9ger la population ont \u00e9t\u00e9 la cons\u00e9quence d'une campagne d'aust\u00e9rit\u00e9 que les capitalistes ont lanc\u00e9e dans l'espoir de sauver leur syst\u00e8me en d\u00e9route. Que les capitalistes soient malfaisants ou non est hors de propos.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe probl\u00e8me fondamental est que les capitalistes ne peuvent pas faire ce qui est le mieux pour la soci\u00e9t\u00e9 parce que ce n'est pas dans leur int\u00e9r\u00eat de le faire. Leur int\u00e9r\u00eat est d'accumuler toutes les richesses qu'ils peuvent, de maximiser les profits, d'exploiter la main-d'œuvre et de maintenir leur pouvoir sur la soci\u00e9t\u00e9. Si les int\u00e9r\u00eats des gens \u00e9taient primordiaux et si c'\u00e9tait n\u00e9cessaire pour arr\u00eater la pand\u00e9mie, les travailleurs pourraient rester chez eux en toute s\u00e9curit\u00e9 sans craindre de perdre leur emploi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe n'est pas l'\u00e9conomie qui doit \u00eatre ferm\u00e9e, c'est le capitalisme. Le capitalisme ne peut pas nous prot\u00e9ger des pand\u00e9mies, des changements climatiques ou de tous les dangers auxquels nous sommes confront\u00e9s. En raison de cette crise qui change le monde, de plus en plus de gens vont se rendre compte que le capitalisme est incompatible avec les besoins imm\u00e9diats de la soci\u00e9t\u00e9 et que sa continuation est une menace existentielle pour toute vie sur la plan\u00e8te. Jusqu'\u00e0 ce que nous mettions un terme au capitalisme, nous serons tous \u00e0 la merci d'une petite classe de parasites super-riches, qui se r\u00e9tr\u00e9cit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ED\u00e9sormais, changer de syst\u00e8me doit \u00eatre l'objectif de la classe ouvri\u00e8re\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous avons atteint le point o\u00f9 il n'est plus utile de d\u00e9voiler simplement les m\u00e9faits du capitalisme, ou de simplement viser \u00e0 la r\u00e9former. Le capitalisme ne peut pas \u00eatre r\u00e9form\u00e9. Il doit dispara\u00eetre. M\u00eame si le capitalisme se d\u00e9sagr\u00e8ge et est incapable de r\u00e9cup\u00e9rer pendant une longue p\u00e9riode, s'il n'est pas mis \u00e0 bas, avec suffisamment de temps, le capitalisme se reconstituera. \u00c9videmment, soutenir la lutte pour les besoins imm\u00e9diats des travailleurs reste absolument essentiel. Il n'y a aucune chance de lutter pour le pouvoir sans lutter pour les besoins fondamentaux des masses populaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa lutte pour le socialisme ne doit pas \u00eatre consid\u00e9r\u00e9e comme distincte de la lutte pour le droit de chacun \u00e0 un emploi ou \u00e0 un revenu, aux soins de sant\u00e9, \u00e0 une augmentation du salaire minimum, \u00e0 l'arr\u00eat des expulsions et, surtout, au droit et au besoin de la classe ouvri\u00e8re de s'organiser elle-m\u00eame comme jamais auparavant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMarx et Engels ont offert une perspective r\u00e9volutionnaire \u00e0 ce sujet dans le \u00abManifeste communiste\u00bb : \u00ab De temps \u00e0 autre, les travailleurs sont victorieux, mais leur triomphe est \u00e9ph\u00e9m\u00e8re. Le vrai r\u00e9sultat de leurs luttes, ce n'est pas le succ\u00e8s imm\u00e9diat, mais l'union de plus en plus \u00e9tendue des travailleurs. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment combiner efficacement la lutte pour mettre fin au capitalisme et l'instauration du socialisme avec les luttes quotidiennes des travailleurs? Voil\u00e0 d\u00e9sormais le d\u00e9fi central pour toutes les forces r\u00e9volutionnaires. Pour relever ce d\u00e9fi, il faudra tirer des le\u00e7ons de l'Histoire et d\u00e9terminer comment les enseignements du pass\u00e9 sont applicables aux conditions d'aujourd'hui. Ce ne sera pas facile. Ce sera un processus impliquant des erreurs et des revers, ainsi que des victoires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais nous n'avons d'autre choix que de nous engager sur la voie qui m\u00e8ne finalement \u00e0 la r\u00e9volution. Le capitalisme ne dispara\u00eetra pas simplement. Il faut y mettre fin. Nous ne pouvons pas pr\u00e9dire avec certitude le moment pr\u00e9cis o\u00f9 une v\u00e9ritable situation r\u00e9volutionnaire sera \u00e0 port\u00e9e de main aux \u00c9tats-Unis. Cela d\u00e9pendra de beaucoup de choses, y compris la pr\u00e9paration de la classe ouvri\u00e8re, la seule classe suffisamment grande et puissante pour mettre fin au capitalisme. Mais nous pouvons dire que les \u00e9v\u00e9nements d'aujourd'hui ouvrent des voies \u00e0 la r\u00e9volution qui n'existaient pas il y a peu de temps.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EMat\u00e9rialisme dialectique et r\u00e9volution\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe socialisme jouit d'une nouvelle popularit\u00e9 qui a stimul\u00e9 l'ascension des socialistes d\u00e9mocrates et la campagne de Bernie Sanders. Mais il y a un probl\u00e8me important dans les discussions qui portent sur la meilleure voie pour acc\u00e9der au socialisme. Elles semblent g\u00e9n\u00e9ralement supposer que les conditions d\u00e9favorables \u00e0 la radicalisation de la classe ouvri\u00e8re ont perdur\u00e9 pendant trop longtemps, si bien qu'elles seraient statiques et immuables. On en tire les conclusions que la p\u00e9riode du l\u00e9ninisme et de la r\u00e9volution sont d\u00e9pass\u00e9es depuis longtemps et que par cons\u00e9quent, la classe ouvri\u00e8re des \u00c9tats-Unis ne verra jamais d'autres voies que celle des \u00e9lections capitalistes, car ces \u00e9lections sont li\u00e9es aux traditions, aux institutions et \u00e0 l'influence de la bourgeoise \u00e9tasunienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe probl\u00e8me de cette r\u00e9flexion est qu'elle laisse de c\u00f4t\u00e9 un \u00e9l\u00e9ment essentiel sans lequel tout changement, en particulier la r\u00e9volution, serait impensable. Cet \u00e9l\u00e9ment est le mat\u00e9rialisme dialectique. Les conditions mat\u00e9rielles, qui changent constamment, imposent finalement le changement social. Peu importe le temps que \u00e7a prend et peu importe que le fait que nous le voyions venir ou pas. La classe ouvri\u00e8re peut bien \u00eatre politiquement inactive pendant de nombreuses d\u00e9cennies, des changements radicaux dans les conditions mat\u00e9rielles peuvent survenir et propulser dans un d\u00e9lai relativement court les travailleurs \u00e0 un nouveau niveau de conscience politique, m\u00eame r\u00e9volutionnaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn ce moment m\u00eame, les conditions mat\u00e9rielles sont en train de cr\u00e9er les conditions politiques d'un changement r\u00e9volutionnaire. Il ne faut pas minimiser ce qui est en jeu ici ! Certaines forces pensent qu'une r\u00e9forme seulement possible. Si ce sont seulement ces forces qui influencent la classe ouvri\u00e8re, il sera alors impossible pour la classe ouvri\u00e8re de se lib\u00e9rer de la classe dirigeante et de ses partis politiques. En cons\u00e9quence, l'ind\u00e9pendance et le potentiel r\u00e9volutionnaire de la classe ouvri\u00e8re sera sap\u00e9, ce qui aidera le capitalisme \u00e0 traverser cette exp\u00e9rience de mort imminente.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa derni\u00e8re fois que la possibilit\u00e9 d'une r\u00e9volution pr\u00e9sentait une r\u00e9elle menace pour la classe dirigeante \u00e9tasunienne, c'\u00e9tait lorsque la force de r\u00e9bellion de la classe ouvri\u00e8re \u00e9tait \u00e0 son sommet, dans les ann\u00e9es 1930. Le pr\u00e9sident Franklin Delano Roosevelt a sagement fait pression sur la bourgeoisie US pour qu'elle accorde les concessions du New Deal \u00e0 la classe ouvri\u00e8re. Roosevelt \u00e9tait pr\u00e9occup\u00e9 par les perspectives d'un remake de la R\u00e9volution russe chez lui. Ce furent des concessions importantes. Mais elles ont \u00e9galement aid\u00e9 l'imp\u00e9rialisme US \u00e0 survivre \u00e0 la Grande D\u00e9pression, lui permettant de devenir le leader incontest\u00e9 du monde capitaliste pendant la Seconde Guerre mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes marxistes sont accus\u00e9s de pr\u00e9dire pr\u00e9matur\u00e9ment la fin du capitalisme depuis la publication de la premi\u00e8re \u00e9dition du \u00abManifeste du parti communiste\u00bb en 1848 \u00e0 Londres. Je dirai simplement qu'aucune pr\u00e9diction n'est valide tant qu'elle n'est pas confirm\u00e9e par les \u00e9v\u00e9nements. Mais crier au loup ne sera plus une fausse alerte. Nous devons prendre les possibilit\u00e9s au s\u00e9rieux. Tout d'abord, la classe dirigeante \u00e9tasunienne ne semble plus aussi invincible qu'auparavant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi l'on regarde derri\u00e8re le rideau du magicien d'Oz tout puissant, on trouve une classe dirigeante qui n'a jamais \u00e9t\u00e9 aussi peu confiante. La plupart des membres de la classe dirigeante aiment Trump parce qu'il est pr\u00eat \u00e0 tout faire pour les rendre plus riches, pas plus tard, mais maintenant. Pourtant, le simple fait qu'un d\u00e9magogue embarrassant, incomp\u00e9tent et charlatan soit le chef de l'imp\u00e9rialisme US en dit long sur l'\u00e9tat de la classe dirigeante \u00e9tasunienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn r\u00e9alit\u00e9, la classe dirigeante imp\u00e9rialiste la plus puissante de l'histoire est maintenant tr\u00e8s faible et d\u00e9moralis\u00e9e. Elle souffre en outre d'un manque de cr\u00e9dibilit\u00e9 politique. De plus, sa r\u00e9ponse \u00e0 la pand\u00e9mie de COVID-19 va encore l'affaiblir. Au moment de la plus grande crise mondiale de tous les temps, le choix du prochain pr\u00e9sident se situe entre Trump et Joe Biden, un politicien profond\u00e9ment convaincant, qui, comme Trump, est \u00e9galement un agresseur sexuel.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, l'imp\u00e9rialisme US reste toujours tr\u00e8s dangereux, peut-\u00eatre encore plus dangereux maintenant parce qu'il lutte pour sa survie. L'imp\u00e9rialisme US poss\u00e8de toujours la plus grande \u00e9conomie parmi les pays imp\u00e9rialistes, le plus d'armes nucl\u00e9aires ainsi que l'arm\u00e9e la plus importante, la plus meurtri\u00e8re et la plus avanc\u00e9e sur le plan technologique. Avec une d\u00e9pression \u00e9conomique qui ralentit ses perspectives de r\u00e9\u00e9lection, Trump pourrait essayer quelque chose de radical et de violent pour d\u00e9tourner la crise ailleurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EQue fera la classe dirigeante? Que fera la classe ouvri\u00e8re?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPersonne ne peut dire avec certitude comment se d\u00e9rouleront ces crises \u00e9conomique et politique qui gonflent. La classe dirigeante a \u00e9t\u00e9 forc\u00e9e, du moins pour le moment, de mettre de c\u00f4t\u00e9 son petit manuel de l'aust\u00e9rit\u00e9 qui r\u00e9git ses d\u00e9cisions depuis plusieurs d\u00e9cennies. Le gouvernement a agi de mani\u00e8re plus drastique et beaucoup plus rapide que lors de toutes les crises pr\u00e9c\u00e9dentes. Il a inject\u00e9 des milliards de dollars dans l'\u00e9conomie. Mais la plus grosse partie de ces fonds est all\u00e9e aux grandes multinationales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa plupart des personnes qui ont besoin d'une petite aide financi\u00e8re n'ont pas encore re\u00e7u ou n'ont pas droit \u00e0 l'argent qui est cens\u00e9 aller aux travailleurs. Mais on remarquera que le gouvernement n'avait jamais pr\u00e9tendu apporter une telle aide \u00e0 une si large \u00e9chelle auparavant. De mani\u00e8re g\u00e9n\u00e9rale, le gouvernement ne s'est jamais engag\u00e9 dans de telles mesures sans qu'une grande lutte de masse l'y oblige. Le fait que les capitalistes y soient contraints montre \u00e0 quel point cette crise est grave et exceptionnelle. Certains des grands capitalistes se plaignent d\u00e9j\u00e0 que le gouvernement sape le capitalisme et ajoute des billions de dollars \u00e0 la dette qui finira par briser leur syst\u00e8me. Que fera la classe dirigeante lorsque le ch\u00f4mage prendra des proportions dantesques et irr\u00e9versibles? Si les forces de la classe dirigeante parviennent \u00e0 s'entendre pour continuer \u00e0 fournir ind\u00e9finiment une aide d'urgence massive \u00e0 l'\u00e9conomie, elles pourront peut-\u00eatre pr\u00e9venir une r\u00e9bellion sociale, alors qu'elles cherchent un moyen de sortir de la crise. Mais ce sc\u00e9nario semble peu probable.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus probable, les capitalistes et leurs politiciens refuseront de continuer \u00e0 faire couler les d\u00e9penses. L'\u00e9conomie capitaliste pourrait sombrer dans une chute libre. Tant au niveau national qu'aux \u00e9chelons inf\u00e9rieurs, l'appareil politique du syst\u00e8me pourrait devenir paralys\u00e9, et commencer \u00e0 s'effondrer. La police, sur laquelle le syst\u00e8me s'appuie comme premi\u00e8re ligne de d\u00e9fense contre les travailleurs, pourrait perdre toute motivation et devenir inefficace. Les membres de l'arm\u00e9e pourraient aussi se diviser sur une base de classe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EImaginez dans ces circonstances si le mouvement ouvrier se d\u00e9veloppait et s'enhardissait, s'il devenait tr\u00e8s organis\u00e9 et capable de se pr\u00e9parer \u00e0 une lutte pour le pouvoir. Ce sc\u00e9nario semble trop beau pour \u00eatre vrai. Ce qui s'annonce sera en r\u00e9alit\u00e9 beaucoup plus complexe et prendra beaucoup de temps. Cependant, nous ne ferons jamais une r\u00e9volution sans pouvoir en imaginer la possibilit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUn nouveau danger fasciste ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERien n'illustre mieux les dangers pour le mouvement ouvrier que les menaces de guerre et de fascisme. Les puissances imp\u00e9rialistes ont utilis\u00e9 ces deux armes pour d\u00e9tourner la crise capitaliste des ann\u00e9es 1930. Un effondrement \u00e9conomique catastrophique, une classe dirigeante affaiblie et une grande partie de la petite bourgeoisie perdant leurs entreprises sont les conditions classiques qui pourraient pousser une partie de la classe dirigeante \u00e0 se tourner vers le fascisme afin de sauver son syst\u00e8me. Trump a contribu\u00e9 \u00e0 ouvrir la voie \u00e0 une telle \u00e9ventualit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous devons prendre ce danger extr\u00eamement au s\u00e9rieux. Cependant, il n'est pas in\u00e9vitable qu'un mouvement fasciste devienne suffisamment fort pour prendre le contr\u00f4le du gouvernement et de l'appareil d'\u00c9tat. Le facteur d\u00e9cisif ne sera pas une \u00e9lection particuli\u00e8re ni le fait que les dirigeants du Parti D\u00e9mocrate occupent plus de postes \u00e9lectifs que les R\u00e9publicains. Pour les milliardaires qui financent des mouvements fascistes en p\u00e9riode de crise grave, l'objectif principal est d'\u00e9craser le mouvement ouvrier. Finalement, ce ne sera pas seulement la taille et le niveau d'organisation du mouvement ouvrier, mais le sentiment de sa propre force et de son propre pouvoir, ainsi que son orientation r\u00e9volutionnaire, qui d\u00e9termineront quelle force \u00e9crasera l'autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'organisation de masse de la classe ouvri\u00e8re : une n\u00e9cessit\u00e9 politique absolue\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 tout ce \u00e0 quoi la classe ouvri\u00e8re est soumise, elle se soul\u00e8ve et riposte. Nous ne savons pas encore quand les conditions seront \u00e0 nouveau s\u00fbres pour que les travailleurs puissent descendre en nombre dans la rue. Mais nous assisterons probablement \u00e0 une col\u00e8re et r\u00e9bellion de masse que nous n'avions jamais vue auparavant. M\u00eame dans des conditions extr\u00eamement difficiles, les travailleurs occupant des emplois sans pouvoir \u00eatre syndiqu\u00e9s, comme \u00e0 Amazon, Whole Foods, Instacart, Target ou ailleurs, ont organis\u00e9 des d\u00e9brayages et des gr\u00e8ves le 1er mai pour exiger des conditions de travail s\u00fbres et un cong\u00e9 de maladie r\u00e9mun\u00e9r\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDes travailleurs de la sant\u00e9 aux travailleurs agricoles migrants, des \u00e9piciers et aux prisonniers, les travailleurs du monde entier se battent pour le droit de rester en vie. Les forces progressistes et r\u00e9volutionnaires doivent soutenir ces travailleurs. Ce soutien doit se manifester pas seulement avec des mots, mais avec des actes concrets de solidarit\u00e9. Les millions de ch\u00f4meurs vont se transformer en mouvement. Nous devons aider ces travailleurs dans leur besoin de s'organiser, mais aussi de toutes les autres mani\u00e8res utiles et possibles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe nombreux syndicats perdent des membres. Cela signifie qu'ils perdront des ressources, ce qui rendra leur survie plus difficile. D'un autre c\u00f4t\u00e9, la p\u00e9riode la plus importante et la plus militante pourrait s'ouvrir maintenant pour les organisations de travailleurs. Il faudra une organisation de bas en haut et non de haut en bas. L'organisation de masse de la classe ouvri\u00e8re comprendra tous les travailleurs, y compris les travailleurs incarc\u00e9r\u00e9s, les travailleurs migrants, les sans-papiers, les ch\u00f4meurs, les travailleurs ub\u00e9ris\u00e9s, les travailleurs du sexe, les vendeurs de rue, les entrepreneurs ind\u00e9pendants et tous les autres travailleurs que le syst\u00e8me veut marginaliser. Cela comprend les travailleurs d'usine, les employ\u00e9s de bureau, les travailleurs \u00e0 bas salaire et les travailleurs municipaux, \u00e9tatiques et f\u00e9d\u00e9raux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'organisation de la classe ouvri\u00e8re est plus qu'une strat\u00e9gie. C'est une n\u00e9cessit\u00e9 politique absolue sans laquelle nous ne pouvons pas maximiser la solidarit\u00e9 de classe et l'emporter dans l'\u00e9largissement de la lutte de classe. Les syndicats qui sont pr\u00eats \u00e0 \u00eatre utiles dans cette t\u00e2che feront la plus grande diff\u00e9rence. Mais si de tels syndicats ne sont pas impliqu\u00e9s, nous ne pouvons pas permettre que cela retienne l'organisation des travailleurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl appartiendra aux travailleurs, avec toute l'aide et la solidarit\u00e9 que nous pouvons apporter, de former des assembl\u00e9es ou des conseils de travailleurs \u00e0 tous les niveaux, du lieu de travail \u00e0 la ville et \u00e0 la r\u00e9gion. L'avantage des assembl\u00e9es de travailleurs est qu'elles sont ouvertes \u00e0 tous les travailleurs et ch\u00f4meurs, quelles que soient les circonstances. Ces assembl\u00e9es devraient aussi \u00eatre ouvertes aux \u00e9tudiants et aux jeunes, aux retrait\u00e9s et \u00e0 toute autre personne pouvant aider. Si elles sont ouvertes, cela rendra le mouvement ouvrier potentiellement \u00e9norme, inclusif et lib\u00e9r\u00e9 des liens avec le Parti d\u00e9mocrate ainsi que des id\u00e9es et des conceptions restrictives et \u00e9troites qui sont malheureusement trop courantes parmi les dirigeants actuels du mouvement syndical.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn outre, si le lieu de travail, l'industrie et la g\u00e9ographie restent au cœur de l'organisation des travailleurs, les changements et les nouvelles conditions rendent possible la n\u00e9cessit\u00e9 d'organiser les travailleurs au-del\u00e0 de leur lieu de travail. Alors que de nombreuses luttes prennent de l'ampleur, se transforment en luttes politiques puis en luttes pour le pouvoir, minimiser tout ce qui cr\u00e9e des barri\u00e8res et des fronti\u00e8res dans l'organisation de la classe ouvri\u00e8re sera une n\u00e9cessit\u00e9 strat\u00e9gique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EPr\u00e9parons-nous \u00e0 ce qui nous attend !\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAux militants d\u00e9moralises par la campagne de Bernie Sanders, \u00e0 ceux \u00e9puis\u00e9s d'avoir consacr\u00e9 tant d'\u00e9nergie \u00e0 des luttes difficiles qui ne se sont pas bien d\u00e9roul\u00e9es, \u00e0 ceux qui croyaient qu'un monde meilleur est possible avant de d\u00e9chanter, \u00e0 ceux qui sont traumatis\u00e9s et se sentent impuissants \u00e0 cause de ce qui s'est pass\u00e9 ces derniers mois ou m\u00eame avant, \u00e9coutez bien!\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa diff\u00e9rence entre le monde d'il y a quelques mois et le monde d'aujourd'hui est incalculable. Tout a chang\u00e9. Tout ce que nous ressentons maintenant, c'est la souffrance, la peur, et l'incertitude. Mais de ces affres naissent des r\u00e9volutions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQue le capitalisme puisse \u00eatre renvers\u00e9 plus t\u00f4t que tard ne d\u00e9pend pas uniquement des aspirations des r\u00e9volutionnaires, d'autres conditions ind\u00e9pendantes de notre contr\u00f4le doivent \u00e9galement \u00eatre prises en compte. Toutefois, notre volont\u00e9 et notre disponibilit\u00e9 pourraient devenir d\u00e9cisives. Si nous ne sommes pas pr\u00eats et motiv\u00e9s, accepterons-nous de remettre \u00e0 une prochaine g\u00e9n\u00e9ration le devoir de renverser le capitalisme? Accepterons-nous de permettre au syst\u00e8me de continuer \u00e0 mettre en danger la plan\u00e8te et toute vie qui s'y trouve?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETravaillons tous \u00e0 nous remettre sur pied et \u00e0 nous \u00e9pauler les uns les autres pour que nous puissions faire l'Histoire. Les travailleurs et les peuples opprim\u00e9s de cette plan\u00e8te ont besoin de r\u00e9volutionnaires d\u00e9vou\u00e9s qui sont pr\u00eats \u00e0 tout sacrifier pour ouvrir la voie \u00e0 un monde nouveau, libre de toute oppression. Ils n'ont pas besoin de r\u00e9volutionnaires pour se substituer aux masses. Ils ont besoin que chacun donne \u00e0 la lutte tout ce qu'il peut donner, ils ont besoin de ceux qui sont capables de faire de la lutte le travail de leur vie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource originale: \u003Ca href=\"https:\/\/www.workers.org\/2020\/05\/48449\"\u003EWorkers World\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit de l'anglais par Jean-Louis Scarsi pour \u003Ca href=\"https:\/\/www.investigaction.net\/fr\/la-pandemie-a-precipite-la-phase-finale-du-capitalisme-a-nous-de-faire-le-reste\"\u003EInvestig'Action\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.investigaction.net\/fr\/la-pandemie-a-precipite-la-phase-finale-du-capitalisme-a-nous-de-faire-le-reste\/\"\u003Einvestigaction.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}