{"175381":{"id":"175381","parent":"175234","time":"1592146532","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/la-belgique-face-a-son-passe-colonial-au-congo-le-spectre-dune-memoire-sombre\/","category":"documentaires","title":"La Belgique face \u00e0 son pass\u00e9 colonial au Congo : Le spectre d'une m\u00e9moire sombre","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175381_55e009.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"la-belgique-face-a-son-passe-colonial-au-congo-le-spectre-d-une-memoire-sombre","admin":"newsnet","views":"30","priority":"2","length":"5044","lang":"","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175381_55e009.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Amnay Idir.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E\u003Ci\u003ELe d\u00e9bat sur la d\u00e9colonisation a redoubl\u00e9 d'intensit\u00e9 en Belgique depuis les manifestations contre le racisme et les violences polici\u00e8res organis\u00e9es dans plusieurs villes du royaume samedi et dimanche derniers.\u003C\/i\u003E\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe mouvement de protestation contre le pass\u00e9 colonial du pays s'est poursuivi hier en Belgique, rapporte l'AFP. Cette manifestation intervient \u00e0 quelques jours du 60e anniversaire de l'ind\u00e9pendance du Congo.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EEn effet, un groupe d'activistes a d\u00e9boulonn\u00e9, dans la nuit de jeudi \u00e0 vendredi, une statue de L\u00e9opold II dans la commune bruxelloise d'Audhergem.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres manifestants ont recouvert de peinture les plaques de l'avenue L\u00e9opold II et le buste du roi Baudouin install\u00e9 devant la cath\u00e9drale, en plein cœur de la capitale, a \u00e9t\u00e9 recouvert de peinture rouge.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe d\u00e9bat sur la d\u00e9colonisation a redoubl\u00e9 d'intensit\u00e9 en Belgique depuis les manifestations contre le racisme et les violences polici\u00e8res organis\u00e9es dans plusieurs villes du royaume samedi et dimanche derniers. Un groupe baptis\u00e9 \u00ab R\u00e9parons l'Histoire \u00bb exige le retrait de toutes les statues de L\u00e9opold II, accusant l'ancien souverain d'avoir \u00ab extermin\u00e9 \u00bb des millions de Congolais.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlusieurs monuments ont \u00e9t\u00e9 depuis vandalis\u00e9s \u00e0 Bruxelles, Anvers, Ostende. Les statues sont recouvertes de peinture rouge pour symboliser le sang des Congolais tu\u00e9s pendant la p\u00e9riode de la colonisation belge. Symbole de la colonisation, L\u00e9opold II r\u00e9gna de 1865 \u00e0 1909. L'actuelle R\u00e9publique D\u00e9mocratique du Congo (RDC) fut longtemps sa propri\u00e9t\u00e9 priv\u00e9e. Surnomm\u00e9 \u00ab le roi b\u00e2tisseur \u00bb, il est \u00ab un h\u00e9ros pour certains, mais aussi un bourreau \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Il a tu\u00e9 10 millions de Congolais \u00bb, accuse le groupe R\u00e9parons l'Histoire. Baudouin, oncle du roi Philippe, est le dernier roi des Belges \u00e0 avoir \u00e9voqu\u00e9 L\u00e9opold II de fa\u00e7on positive, dans un discours en juin 1960.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans un entretien au groupe Sudpresse, le prince Laurent (fr\u00e8re du roi Philippe, 13e dans l'ordre de succession), a d\u00e9clar\u00e9 que le roi L\u00e9opold II n'est \u00ab jamais all\u00e9 au Congo lui-m\u00eame \u00bb. \u00ab Je ne vois pas comment il a pu faire souffrir des gens sur place \u00bb, a-t-il ajout\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 1876, L\u00e9opold fixa d'abord son attention sur le bassin du Congo. Le Congr\u00e8s de Berlin (1884-1885) accepta la pr\u00e9pond\u00e9rance de L\u00e9opold dans le bassin du Congo. En 1908, ce dernier c\u00e8de l'Etat libre du Congo \u00e0 la Belgique qui en fait une colonie, apr\u00e8s en avoir fait sa propri\u00e9t\u00e9 priv\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDe Lumumba \u00e0 Tshisekedi\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa RDC a proclam\u00e9 son ind\u00e9pendance le 30 juin 1960. Journ\u00e9e qui a marqu\u00e9 aussi le d\u00e9but d'une p\u00e9riode de troubles et d'instabilit\u00e9 et de violences au point o\u00f9 plusieurs provinces demandent leur ind\u00e9pendance (Katanga, Sud-Kasa\u00ef). En d\u00e9cembre 1960, le chef du gouvernement, Patrice Lumumba, est mis en d\u00e9tention. Le 17 janvier 1961, il est assassin\u00e9 au Katanga.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 16 novembre 2001, la commission d'enqu\u00eate de la Chambre belge des d\u00e9put\u00e9s a adopt\u00e9 la version finale de son rapport sur l'implication de l'ancienne puissance coloniale dans l'assassinat de ce dernier. Elle d\u00e9montre, apr\u00e8s avoir eu acc\u00e8s \u00e0 des documents officiels ou priv\u00e9s, jusque-l\u00e0 non divulgu\u00e9s, que le meurtre de 1961 a \u00e9t\u00e9 pr\u00e9m\u00e9dit\u00e9 et m\u00e9thodiquement organis\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAux yeux du gouvernement belge de 1960, Lumumba \u00e9tait coupable d'avoir publiquement \u00e9voqu\u00e9, le jour m\u00eame de l'ind\u00e9pendance de son pays, \u00ab l'esclavage \u00bb impos\u00e9 \u00e0 son peuple.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme il constitue une menace aux int\u00e9r\u00eats \u00e9conomiques de Bruxelles, qui a soutenu la s\u00e9cession katangaise de Mo\u00efse Tschomb\u00e9. En novembre 1961, le g\u00e9n\u00e9ral Mobutu s'empare du pouvoir puis fonde la RDC, qui devient, le 21 octobre 1971, la R\u00e9publique du Za\u00efre. En 1991, une Conf\u00e9rence nationale est charg\u00e9e d'organiser la transition d\u00e9mocratique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe violentes \u00e9meutes, suivies de pillages, \u00e9clatent dans la capitale. La France et la Belgique prennent leurs distances avec Mobutu, et \u00e9vacuent leurs ressortissants. En 1992, la Conf\u00e9rence nationale d\u00e9signe Etienne Tshisekedi comme Premier ministre. L'ann\u00e9e d'apr\u00e8s, il est r\u00e9voqu\u00e9 par Mobutu. En mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa. Le lendemain, les rebelles entrent dans la capitale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Za\u00efre est rebaptis\u00e9 R\u00e9publique d\u00e9mocratique du Congo (RDC). Les activit\u00e9s des partis politiques sont suspendues. Laurent-D\u00e9sir\u00e9 Kabila s'attribue pratiquement tous les pouvoirs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn janvier 2001, Laurent-D\u00e9sir\u00e9 Kabila est assassin\u00e9 par l'un de ses gardes du corps. Le lendemain, la direction du gouvernement et le haut commandement militaire sont confi\u00e9s au g\u00e9n\u00e9ral-major Joseph Kabila, son fils. Lui succ\u00e8de apr\u00e8s la pr\u00e9sidentielle de d\u00e9cembre 2018 F\u00e9lix Tshisekedi. Mais les pro-Kabila gardent la majorit\u00e9 \u00e0 l'Assembl\u00e9e nationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/tribune-diplomatique-internationale.com\/la-belgique-face-a-son-passe-colonial-au-congo-le-spectre-dune-memoire-sombre\"\u003Etribune-diplomatique-internationale.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/la-belgique-face-a-son-passe-colonial-au-congo-le-spectre-dune-memoire-sombre\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}