{"175641":{"id":"175641","parent":"156821","time":"1592561852","url":"http:\/\/francais.rt.com\/international\/76031-assange-il-a-huit-ans-fondateur-wikileaks-demandait-asile-equateur","category":"documentaires","title":"Assange : il y a huit ans, le fondateur de Wikileaks demandait l'asile \u00e0 l'Equateur","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175641_pAHQtPrESkM.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"assange-il-y-a-huit-ans-le-fondateur-de-wikileaks-demandait-l-asile-a-l-equateur","admin":"newsnet","views":"11","priority":"2","length":"10163","lang":"","content":"\u003Cp\u003ELe 19 juin 2012, contre toute attente, Julian Assange faisait son entr\u00e9e \u00e0 l'ambassade d'Equateur \u00e0 Londres, demandant l'asile \u00e0 ce pays. Il avait \u00e9puis\u00e9 tous les recours aupr\u00e8s de la justice britannique pour \u00e9viter son extradition. R\u00e9cit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJulian Assange, \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/documentaires\/71641-assange\"\u003Ejournaliste et fondateur de Wikileaks\u003C\/a\u003E, organisation d'\u00e9dition qui publie depuis 2006 des r\u00e9v\u00e9lations obtenues par des lanceurs d'alerte \u00e0 l'\u00e9chelle internationale, est priv\u00e9 de sa libert\u00e9 de mouvement depuis exactement huit ans. Ayant \u00e9puis\u00e9 tous les recours juridiques en Grande-Bretagne pour \u00e9chapper \u00e0 une extradition qu'il jugeait dangereuse pour sa s\u00e9curit\u00e9, le 19 juin 2012, l'Australien, \u00e2g\u00e9 alors de 41 ans, d\u00e9cide d'entrer \u00e0 l'ambassade d'Equateur \u00e0 Londres o\u00f9 il demande dans la foul\u00e9e l'asile politique \u00e0 ce pays d'Am\u00e9rique latine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette requ\u00eate qui a pris de court les autorit\u00e9s britanniques et su\u00e9doises, aux trousses de Julian Assange pour une affaire de d\u00e9lit sexuel \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/38602-ni-oubli-ni-pardon-julian-assange-twitter\"\u003Eclass\u00e9e sans suite cinq ans plus tard\u003C\/a\u003E, intervenait apr\u00e8s que la Cour supr\u00eame britannique avait rejet\u00e9 cinq jours plus t\u00f4t la demande de r\u00e9examen de l'appel d\u00e9pos\u00e9 par Assange de la d\u00e9cision de l'extrader en Su\u00e8de. Un an et demi plus t\u00f4t, le 18 novembre 2010, la Su\u00e8de lan\u00e7ait en effet un mandat d'arr\u00eat \u00e0 son encontre, dans le cadre d'une enqu\u00eate pr\u00e9liminaire pour un d\u00e9lit sexuel pr\u00e9sum\u00e9 sur deux Su\u00e9doises, ce qu'Assange a toujours ni\u00e9, assurant avoir eu des relations consenties avec les deux femmes. Comme le d\u00e9montrent des documents r\u00e9v\u00e9l\u00e9s en 2014 par le lanceur d'alerte \u003Ca href=\"https:\/\/slack-redir.net\/link?url=https%3A%2F%2Ftheintercept.com%2F2014%2F02%2F18%2Fsnowden-docs-reveal-covert-surveillance-andpressuretactics-aimed-at-wikileaks-and-its-supporters%2F\"\u003EEdward Snowden\u003C\/a\u003E, l'administration am\u00e9ricaine demandait, d\u00e8s ao\u00fbt 2010, \u00e0 ses pays alli\u00e9s d'ouvrir des enqu\u00eates p\u00e9nales \u00e0 l'encontre du fondateur ainsi que des membres de WikiLeaks, qui venait de diffuser \u00e0 la presse quantit\u00e9s de publications compromettantes pour Washington. Hasard du calendrier ? Dix jours apr\u00e8s les lancements des poursuites en Su\u00e8de, le 28 novembre, les grands titres de la presse mondiale commen\u00e7aient \u00e0 publier le contenu de quelque 250 000 c\u00e2bles diplomatiques d\u00e9voil\u00e9s par WikiLeaks sur les activit\u00e9s militaires et diplomatiques am\u00e9ricaines, dont des crimes de guerre, notamment en Irak et en Afghanistan. Furieux, les Etats-Unis parlent de \u00abcrime grave\u00bb et menacent Julian Assange de poursuites. Une enqu\u00eate est ouverte \u00e0 son encontre.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EDurant cinq ans, j'ai \u00e9t\u00e9 assign\u00e9 \u00e0 r\u00e9sidence dans cette ambassade, sans pouvoir voir la lumi\u00e8re du jour, pendant que mes enfants grandissaient sans moi. C'est quelque chose que je ne pourrai jamais pardonner, ni oublier, car j'ai subi une immense injustice\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003ELe fondateur de Wikileaks qui n'a jamais refus\u00e9 de r\u00e9pondre \u00e0 la justice su\u00e9doise, craignait en revanche qu'une extradition vers la Su\u00e8de n'en entra\u00eene une autre... vers les Etats-Unis. Dans un communiqu\u00e9 publi\u00e9 le 19 juin 2012, jour de son entr\u00e9e \u00e0 l'ambassade \u00e9quatorienne, il expliquait sa d\u00e9marche par la \u00abregrettable d\u00e9claration d'abandon\u00bb, en allusion \u00e0 la d\u00e9cision de la plus haute juridiction britannique apr\u00e8s 18 mois de bataille juridique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJulian Assange s'estime victime d'un complot. Les faits pour lesquels il faisait alors l'objet du mandat d'arr\u00eat su\u00e9dois se sont r\u00e9v\u00e9l\u00e9s \u00eatre une coquille vide cinq ans plus tard, mais la justice su\u00e9doise a fait tra\u00eener l'affaire, ouvrant et refermant le dossier, jusqu'\u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/38602-ni-oubli-ni-pardon-julian-assange-twitter\"\u003Eabandonner toute poursuite le 19 mai 2017\u003C\/a\u003E, avant de relancer l'affaire temporairement en mai 2019 et \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/68107-suede-parquet-abandonne-poursuites-pour-viol-contre-julian-assange\"\u003Ela refermer d\u00e9finitivement le 19 novembre\u003C\/a\u003E de la m\u00eame ann\u00e9e, faute de preuves.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abAujourd'hui est une immense victoire, non seulement pour moi, mais pour les droits de l'homme dans leur ensemble. Durant cinq ans, j'ai \u00e9t\u00e9 assign\u00e9 \u00e0 r\u00e9sidence dans cette ambassade, sans pouvoir voir la lumi\u00e8re du jour, pendant que mes enfants grandissaient sans moi. C'est quelque chose que je ne pourrai jamais pardonner, ni oublier, car j'ai subi une immense injustice\u00bb, avait d\u00e9clar\u00e9 le 19 mai 2017 \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/38600-julian-assange-sexprime-apres-abandonner\"\u003EJulian Assange depuis le balcon de l'ambassade d'Equateur\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=pAHQtPrESkM\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/23020-quand-ministre-affaires-etrangeres-dequateur-accuse-royaume-uni-espionnage\"\u003EGuillaume Long\u003C\/a\u003E, qui a occup\u00e9 diff\u00e9rents postes au sein du gouvernement \u00e9quatorien depuis 2013 et qui a \u00e9t\u00e9 ministre des Affaires \u00e9trang\u00e8res de \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/73800-equateur-condamne-son-ancien-president-rafael-correa-huit-ans-prison-corruption\"\u003ERafael Correa\u003C\/a\u003E du 3 mars 2016 au 24 mai 2017, explique \u00e0 RT France pourquoi son pays a d\u00e9cid\u00e9 d'accepter d'accorder l'asile \u00e0 Julian Assange, le 16 ao\u00fbt 2012, soit deux mois apr\u00e8s son entr\u00e9e \u00e0 l'ambassade : \u00abNous avons pris la d\u00e9cision de lui accorder l'asile sur la base d'une crainte de pers\u00e9cution politique et l'Histoire nous a donn\u00e9 raison. Nos arguments juridiques, politiques et diplomatiques \u00e9taient bas\u00e9s sur le droit d'asile, \u00e9l\u00e9ment fondamental du droit international. Ils se voulaient durables et rigoureux et si l'Equateur [de Moreno] les avaient maintenus, Assange ne serait pas en train de croupir dans une prison de haute s\u00e9curit\u00e9.\u00bb Pour ce diplomate, \u00abtout ce qui s'est pass\u00e9 apr\u00e8s a prouv\u00e9 que l'Equateur [de Correa] avait raison de miser sur le droit d'asile car il y avait un vrai risque d'extradition\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EL'Equateur \u00abparano\u00efaque\u00bb, pour les Britanniques\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDurant son \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/23020-quand-ministre-affaires-etrangeres-dequateur-accuse-royaume-uni-espionnage\"\u003Emandat de chef de la diplomatie \u00e9quatorienne\u003C\/a\u003E, Guillaume Long s'entretenait r\u00e9guli\u00e8rement avec ses homologues britanniques : \u00abIls me regardaient droit dans les yeux me disant que l'Equateur \u00e9tait parano\u00efaque, que tout cela n'avait rien \u00e0 voir avec la libert\u00e9 d'expression, ni avec Wikileaks, que c'\u00e9tait simplement li\u00e9 \u00e0 l'affaire su\u00e9doise et au droit de ces femmes qui l'accusaient.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ancien ministre \u00e9quatorien explique qu'imm\u00e9diatement apr\u00e8s avoir accept\u00e9 d'accorder l'asile \u00e0 Assange, l'Equateur a offert qu'il soit interrog\u00e9 par la justice su\u00e9doise \u00e0 l'int\u00e9rieur de l'ambassade de Londres ou m\u00eame qu'il soit envoy\u00e9 en Su\u00e8de pour \u00eatre interrog\u00e9 mais avec des garanties de non-extradition vers les Etats-Unis, ce que les Su\u00e9dois ont refus\u00e9. \u00abCela a confirm\u00e9 nos craintes d'une pers\u00e9cution politique\u00bb, ajoute-t-il. Les Su\u00e9dois ont attendu quatre ans avant d'aller interroger Julian Assange \u00e0 l'ambassade, en novembre 2016. Il a fallu ensuite attendre six mois pour qu'en mai 2017, ils d\u00e9cident d'abandonner les poursuites. \u00abPendant ce temps, j'ai insist\u00e9 aupr\u00e8s des instances du minist\u00e8re des Affaires \u00e9trang\u00e8res su\u00e9dois en leur demandant ce qui se passait et en leur disant : je sais que la justice est ind\u00e9pendante, mais l'instance qui doit garantir la protection des Droits de l'homme face aux instances de l'ONU, c'est l'Etat su\u00e9dois\u00bb, explique Guillaume Long.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EOn est donc pass\u00e9s du dossier su\u00e9dois qu'on nous opposait depuis cinq ans \u00e0 un retour \u00e0 la case d\u00e9part : l'affaire Assange en tant que journaliste et \u00e9diteur.\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9cision d'abandonner les poursuites a \u00e9t\u00e9 rendue cinq jours avant le d\u00e9part du gouvernement auquel appartenait Guillaume Long. Il explique : \u00abOn a alors dit aux Britanniques qu'ils pouvaient donc lib\u00e9rer Assange et l\u00e0, ils nous ont r\u00e9pondu non, car il avait viol\u00e9 sa libert\u00e9 conditionnelle. On est donc pass\u00e9s du dossier su\u00e9dois qu'on nous opposait depuis cinq ans \u00e0 un retour \u00e0 la case d\u00e9part : l'affaire Assange en tant que journaliste et \u00e9diteur. Le temps a donc prouv\u00e9 que l'Equateur [de Correa] avait raison et que sa crainte d'une pers\u00e9cution politique \u00e9tait absolument fond\u00e9e.\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est ainsi qu'en f\u00e9vrier 2018, un tribunal londonien \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/60920-qu-est-il-reproche-fondateur-wikileaks-julian-assange\"\u003Ea refus\u00e9 de lever le mandat d'arr\u00eat contre Assange\u003C\/a\u003E, au motif qu'il n'avait pas respect\u00e9 les conditions de sa libert\u00e9 sous caution. Lenin Moreno, successeur du pr\u00e9sident \u00e9quatorien Rafael Correa, qui avait accord\u00e9 l'asile d'Assange, fera mine de le soutenir quelques mois avant de \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/60997-julian-assange-lache-par-equateur-violation-conditions-asile-accord-fmi\"\u003Ele l\u00e2cher et d'autoriser son arrestation le 11 avril 2019\u003C\/a\u003E par la police britannique, date \u00e0 laquelle Julian Assange a \u00e9t\u00e9 transf\u00e9r\u00e9 \u00e0 la prison de haute s\u00e9curit\u00e9 de Belmarsh \u00e0 Londres o\u00f9 sont d\u00e9tenus les plus grands criminels du pays. Il y a \u00e9t\u00e9 condamn\u00e9 \u00e0 55 semaines de prison, la peine maximale pour l'infraction qu'il avait commise, souvent simplement sanctionn\u00e9e d'une contravention. Julian Assange qui a purg\u00e9 cette peine aujourd'hui, \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/71613-proces-dassange-defense-deplore-mensonges-americains-traitement-detention\"\u003Ese trouve encore dans cette prison\u003C\/a\u003E, en d\u00e9tention pr\u00e9ventive d\u00e9sormais, dans l'attente de la suite de son proc\u00e8s en extradition vers les Etats-Unis en septembre. Ses demandes de lib\u00e9ration conditionnelle \u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/73163-cest-injuste-inhumain-la-juge-refuse-la-liberation-sous-caution-de-julian-assange\"\u003Eont toutes \u00e9t\u00e9 refus\u00e9es\u003C\/a\u003E. Une audience administrative dans le cadre de la proc\u00e9dure d'extradition doit se tenir le 29 juin \u00e0 Londres. Si la justice britannique se plie \u00e0 la volont\u00e9 des Etats-Unis, Julian Assange y risque jusqu'\u00e0 175 ans de prison.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EMeriem Laribi\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/francais.rt.com\/international\/75208-revelations-espionnage-proces-uc-global-remet-en-question-extradition-assange\"\u003ELire aussi R\u00e9v\u00e9lations d'espionnage : \u00abLe proc\u00e8s d'UC Global remet en question l'extradition d'Assange\u00bb\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/francais.rt.com\/international\/76031-assange-il-a-huit-ans-fondateur-wikileaks-demandait-asile-equateur\"\u003Efrancais.rt.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}