{"175684":{"id":"175684","parent":"0","time":"1592645397","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/les-penseurs-italiens-resistent-aux-mensonges-sur-lunion-sovietique-et-la-seconde-guerre-mondiale\/","category":"Histoire","title":"Les penseurs italiens r\u00e9sistent aux mensonges sur l'Union Sovi\u00e9tique et la Seconde Guerre Mondiale","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175684_a85978.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"les-penseurs-italiens-resistent-aux-mensonges-sur-l-union-sovietique-et-la-seconde-guerre-mondiale","admin":"newsnet","views":"56","priority":"3","length":"10325","lang":"","content":"\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175684_a85978.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Andre Vltchek.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe mensonge sur l'histoire du monde est l'une des principales armes des imp\u00e9rialistes occidentaux avec laquelle ils parviennent \u00e0 maintenir leur contr\u00f4le sur le monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes pays europ\u00e9ens et nord-am\u00e9ricains inventent et diffusent un r\u00e9cit tordu sur presque tous les \u00e9v\u00e9nements historiques essentiels, qu'il s'agisse du colonialisme, des croisades ou de g\u00e9nocides commis par l'expansionnisme occidental aux quatre coins du globe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'une des plus viles fabrications a \u00e9t\u00e9 celle qui a \u00e9t\u00e9 lanc\u00e9e contre la jeune Union Sovi\u00e9tique, un pays qui est sorti des ruines de la guerre civile aliment\u00e9e par les int\u00e9r\u00eats imp\u00e9rialistes europ\u00e9ens, nord-am\u00e9ricains et japonais. Les arm\u00e9es \u00e9trang\u00e8res et les gangs violents locaux d\u00e9truisaient d'innombrables villes et villages, volant, violant et assassinant la population locale. Mais des actes d\u00e9termin\u00e9s visant \u00e0 r\u00e9tablir l'ordre et \u00e0 relever l'Union Sovi\u00e9tique, am\u00e9liorant de fa\u00e7on spectaculaire la vie de dizaines de millions de personnes, ont \u00e9t\u00e9 qualifi\u00e9s de fa\u00e7on d\u00e9sobligeante de \u00ab Stalinisme \u00bb. L'\u00e9tiquette de brutalit\u00e9 y a bient\u00f4t \u00e9t\u00e9 habilement appos\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPuis vint la Grande Guerre patriotique (pour les Sovi\u00e9tiques), ou ce que l'on appelle aussi la Seconde Guerre mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'Occident a fait une erreur de calcul, esp\u00e9rant que l'Allemagne nazie d\u00e9truirait facilement l'Union Sovi\u00e9tique, et avec elle, la r\u00e9volution communiste la plus d\u00e9termin\u00e9e du monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais l'Allemagne avait, de toute \u00e9vidence, des objectifs bien plus importants. Tout en brutalisant les terres sovi\u00e9tiques, elle a \u00e9galement commenc\u00e9 \u00e0 commettre des crimes contre l'humanit\u00e9 dans toute l'Europe, en faisant pr\u00e9cis\u00e9ment ce qu'elle faisait dans ses colonies africaines, des d\u00e9cennies plus t\u00f4t, \u00e0 savoir, en gros, exterminer des nations et des populations enti\u00e8res.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que les \u00c9tats-Unis ont d'abord h\u00e9sit\u00e9 \u00e0 intervenir (certains de leurs individus les plus puissants, comme Henry Ford, coop\u00e9raient ouvertement avec les nazis allemands), les nations europ\u00e9ennes se sont effondr\u00e9es comme des ch\u00e2teaux de cartes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPuis, l'impensable a eu lieu : indign\u00e9e, bless\u00e9e mais puissante, l'\u00e9norme Union Sovi\u00e9tique s'est relev\u00e9e, ressuscit\u00e9e de ses cendres litt\u00e9ralement. Koursk et Stalingrad se sont battues comme jamais aucune ville ne l'avait fait auparavant, tout comme Leningrad, qui a r\u00e9sist\u00e9 \u00e0 900 jours de blocus. L\u00e0, la reddition n'\u00e9tait pas une option : les gens pr\u00e9f\u00e9raient manger de la colle et du contreplaqu\u00e9, luttant contre la faim, plut\u00f4t que d'autoriser des bottes fascistes \u00e0 marcher sur le trottoir de leur ville d'une beaut\u00e9 \u00e9poustouflante.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 Leningrad, la plupart des hommes \u00e9taient morts avant la lev\u00e9e du si\u00e8ge. Les femmes sont all\u00e9es au front, dont ma grand-m\u00e8re, et elles ont repouss\u00e9, presque \u00e0 mains nues, l'arm\u00e9e la plus puissante du monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EElles l'ont fait pour leur ville. Et pour le monde entier. Elles se sont battues pour l'humanit\u00e9, comme la Russie l'a fait tant de fois dans le pass\u00e9, et ils ont gagn\u00e9, \u00e0 un co\u00fbt \u00e9norme de plus de 25 millions de soldats, civils, hommes, femmes et enfants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEnsuite, les divisions sovi\u00e9tiques ont roul\u00e9 vers l'Est, lib\u00e9rant Auschwitz, Prague, plantant le drapeau sovi\u00e9tique rouge sur le toit du Reichstag \u00e0 Berlin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe monde a \u00e9t\u00e9 sauv\u00e9, lib\u00e9r\u00e9. Par le peuple sovi\u00e9tique et l'acier sovi\u00e9tique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa fin d'une guerre monstrueuse ! Des villes sovi\u00e9tiques enti\u00e8res en ruines. Des villages r\u00e9duits en cendres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais une nouvelle guerre, une guerre froide, une v\u00e9ritable guerre contre le colonialisme, pour la lib\u00e9ration de l'Afrique et de l'Asie, commen\u00e7ait d\u00e9j\u00e0 ! Et la guerre internationaliste contre le racisme et l'esclavage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENon, un tel r\u00e9cit ne pourrait jamais \u00eatre autoris\u00e9 \u00e0 circuler en Occident, dans ses colonies et ses \u00c9tats clients ! Staline, l'Union Sovi\u00e9tique, la lutte anticolonialiste - tout cela devait \u00eatre sali, tra\u00een\u00e9 dans la boue !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E***\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette campagne de diffamation, d'abord contre l'Union Sovi\u00e9tique puis contre la Russie, a \u00e9t\u00e9 men\u00e9e dans toute l'Europe et a pris des proportions \u00e9normes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes m\u00e9dias ont r\u00e9pandu des mensonges, tout comme les \u00e9coles et les universit\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes manipulations les plus ignobles ont \u00e9t\u00e9 celles qui ont rabaiss\u00e9 le r\u00f4le d\u00e9cisif de l'URSS dans la victoire contre l'Allemagne nazie. Mais les organes de propagande occidentaux ont \u00e9galement r\u00e9\u00e9crit habilement et de mani\u00e8re nuisible toute l'histoire de l'Union Sovi\u00e9tique, en la pr\u00e9sentant de la mani\u00e8re la plus nihiliste et la plus d\u00e9primante, en omettant totalement les \u00e9normes succ\u00e8s du premier pays communiste, ainsi que son r\u00f4le h\u00e9ro\u00efque dans la lutte contre le colonialisme et l'imp\u00e9rialisme occidental mondial.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E***\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l'Italie est au centre de la bataille id\u00e9ologique, du moins en ce qui concerne l'Europe.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec son puissant parti communiste, presque tous les grands penseurs et artistes italiens \u00e9taient soit membres, soit au moins \u00e9troitement affili\u00e9s \u00e0 la gauche. Les partisans qui luttaient contre le fascisme faisaient clairement partie de la gauche.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESans l'ing\u00e9rence brutale des \u00c9tats-Unis et du Royaume-Uni dans la politique int\u00e9rieure de l'Italie, le parti communiste italien aurait facilement remport\u00e9 les \u00e9lections, d\u00e9mocratiquement, dans la droite ligne de l'apr\u00e8s-guerre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes relations entre le peuple italien et le peuple sovi\u00e9tique\/russe ont toujours \u00e9t\u00e9 excellentes : les deux nations se sont inspir\u00e9es et influenc\u00e9es l'une l'autre, grandement, en particulier en ce qui concerne les arts et l'id\u00e9ologie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, comme dans le reste de l'Europe, les m\u00e9dias grand public, la propagande inject\u00e9e par les pol\u00e9mistes anglo-saxons et leurs homologues locaux, ont eu un impact \u00e9norme et ont fini par nuire aux grands liens et \u00e0 la compr\u00e9hension entre deux nations.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESurtout apr\u00e8s la destruction de l'Union Sovi\u00e9tique, la gauche italienne a commenc\u00e9 \u00e0 conna\u00eetre une longue p\u00e9riode de crises profondes et de confusion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa propagande anti-sovi\u00e9tique et anti-russe a commenc\u00e9 \u00e0 trouver un terrain fertile m\u00eame dans les bastions historiques de la gauche italienne comme Bologne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E***\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec l'arriv\u00e9e du Mouvement 5 \u00e9toiles et des fractions radicales et traditionnelles de gauche qui s'y cachent, les millions de citoyens italiens ont commenc\u00e9 \u00e0 se r\u00e9veiller de leur l\u00e9thargie id\u00e9ologique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'en ai \u00e9t\u00e9 t\u00e9moin lorsque j'ai pris la parole \u00e0 la l\u00e9gendaire Universit\u00e9 Sapienza de Rome, aux c\u00f4t\u00e9s du Professeur Luciano Vasapollo, grand penseur et ancien prisonnier politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai \u00e9t\u00e9 impressionn\u00e9 par les jeunes cin\u00e9astes italiens qui, de retour \u00e0 Rome apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 dans le Donbass, organisent d'innombrables \u00e9v\u00e9nements politiques pour soutenir la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERome \u00e9tait en \u00e9bullition. Des gens oubli\u00e9s par l'histoire refaisaient surface, tandis que la jeune g\u00e9n\u00e9ration les rejoignait. Mon ami Alessandro Bianchi et son magazine de plus en plus puissant, L'\u003Ci\u003EAntidiplomatico\u003C\/i\u003E, soutenaient courageusement le Venezuela et Cuba, mais aussi la Russie et la Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourtant, Bianchi ne cessait de r\u00e9p\u00e9ter :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab De nos jours, tr\u00e8s peu d'Italiens comprennent ce qui s'est pass\u00e9 pendant la Seconde Guerre Mondiale. C'est une trag\u00e9die, une vraie trag\u00e9die... \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt puis, r\u00e9cemment, L'\u003Ci\u003EAntidiplomatico\u003C\/i\u003E m'a inform\u00e9 qu'il allait publier, pour c\u00e9l\u00e9brer les anniversaires du 25 avril et du 9 mai, un livre essentiel \u00e9labor\u00e9 par le Bureau d'Information Sovi\u00e9tique, par les universitaires, avec des notes et des informations privil\u00e9gi\u00e9es de Joseph Staline. Il a \u00e9t\u00e9 publi\u00e9 juste apr\u00e8s la fin de la Seconde Guerre Mondiale : \u00ab \u003Ci\u003ELes falsificateurs de l'histoire. Informations historiques\u003C\/i\u003E \u00bb. (En russe : \u00ab Fal'sifikatory istorii. Istoriceskaja spravka \u00bb)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn italien, le livre s'intitulera \u00ab Contro la falsificazione della storia ieri e oggi \u00bb (Fabrizio Poggi : \u00ab Contre la falsification de l'histoire hier et aujourd'hui \u00bb).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe puissant travail \u00e9ditorial de Poggi d\u00e9voile la v\u00e9rit\u00e9 et contre-attaque la propagande antisovi\u00e9tique occidentale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETout au long de ce travail, \u00ab les revendications anglo-am\u00e9ricaines sur la pr\u00e9tendue union Berlin-Moscou contre les \u00ab d\u00e9mocraties occidentales \u00bb et sur un \u00ab pacte secret entre l'URSS et Hitler pour diviser toute l'Europe de l'Est \u00bb ont \u00e9t\u00e9 clairement d\u00e9mantel\u00e9es. La fausset\u00e9 de la rh\u00e9torique qui est utilis\u00e9e aujourd'hui de mani\u00e8re r\u00e9p\u00e9t\u00e9e dans pratiquement tous les pays occidentaux est expos\u00e9e ici, pas \u00e0 pas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAle Bianchi, l'\u00e9diteur, explique :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab La traduction pr\u00e9sent\u00e9e ici est pr\u00e9c\u00e9d\u00e9e d'une introduction, \u00e9dit\u00e9e par Poggi lui-m\u00eame, qui mentionne les principaux probl\u00e8mes de la p\u00e9riode pr\u00e9c\u00e9dant la Seconde Guerre Mondiale : les relations germano-polonaises, le r\u00f4le de la France et de la Grande-Bretagne et leurs relations avec l'URSS, la conf\u00e9rence de Munich, etc., tous utilis\u00e9s par les propagandistes occidentaux pour faire avancer la th\u00e9orie de la \u00ab responsabilit\u00e9 \u00e9gale \u00bb de l'Allemagne nazie et de l'URSS dans le d\u00e9clenchement de la Seconde Guerre Mondiale \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai demand\u00e9 \u00e0 Bianchi quel \u00e9tait le but principal du lancement du livre en Italie, et il a r\u00e9pondu sans h\u00e9sitation :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Vaincre la propagande anti-sovi\u00e9tique et aussi la propagande autour de la Seconde Guerre Mondiale. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003E***\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 bien des \u00e9gards, le livre de Fabrizio Poggi (\u00ab Contre la falsification de l'histoire d'hier et d'aujourd'hui \u00bb), n'est pas seulement un livre. C'est un mouvement, qui consistera en des discussions, des conf\u00e9rences, des interviews.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe grands intellectuels italiens y participeront sans aucun doute. De nombreux sujets essentiels seront revisit\u00e9s. La v\u00e9rit\u00e9 sera r\u00e9v\u00e9l\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe pourrait \u00eatre un nouveau chapitre dans la coop\u00e9ration entre les penseurs et les dirigeants progressistes italiens et russes, dans leur lutte commune pour un monde meilleur !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/vlchek\"\u003EAndre Vltchek\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/journal-neo.org\/2020\/06\/19\/italian-thinkers-are-now-resisting-lies-about-the-soviet-union-and-wwii\"\u003Ejournal-neo.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/les-penseurs-italiens-resistent-aux-mensonges-sur-lunion-sovietique-et-la-seconde-guerre-mondiale\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}