{"175730":{"id":"175730","parent":"0","time":"1592757396","url":"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=29166","category":"documentaires","title":"Vargas Llosa et la pand\u00e9mie ou le mensonge compulsif","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175730_b4715a.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"vargas-llosa-et-la-pandemie-ou-le-mensonge-compulsif","admin":"newsnet","views":"29","priority":"1","length":"9052","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/biographie.asp?ref_aut=76&lg_pp=fr\"\u003EAtilio A. Boron اتيليوا. بورون\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous trouvions d\u00e9j\u00e0 \u00e9trange que Mario Vargas Llosa reste silencieux face aux calamit\u00e9s de la pand\u00e9mie. Surtout celles qu'ont souffert dans ses deux pays, celui d'origine, le P\u00e9rou, et celui d'adoption, l'Espagne. Il s'y est r\u00e9fugi\u00e9 apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 r\u00e9pudi\u00e9 par ses compatriotes il y a exactement trente ans aujourd'hui - le 10 juin 1990 - apr\u00e8s son humiliante face \u00e0 Alberto Fujimori lors de l'\u00e9lection pr\u00e9sidentielle de cette ann\u00e9e-l\u00e0.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175730_9406ef.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EVargas Llosa salue l'h\u00e9ro\u00efsme de Madrid contre une \u00ab pand\u00e9mie m\u00e9di\u00e9vale \u00bb lors d'une remise de m\u00e9daille \u00e0 son peuple pour la Saint-Isidore\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme il fallait s'y attendre, il a profit\u00e9 de l'occasion de ce fl\u00e9au pour faire conna\u00eetre un autre de ses nombreux mensonges qui semblent \u00eatre la v\u00e9rit\u00e9 - art mal\u00e9fique dont il est un expert tr\u00e8s raffin\u00e9 - pour faire l'\u00e9loge du gouvernement de son ami Luis Lacalle Pou qui, selon l'\u00e9crivain, a d\u00e9cid\u00e9 de lutter contre le Covid-19 en faisant appel \u00e0 \u00ab la responsabilit\u00e9 des citoyen \u00bb et en d\u00e9clarant \u00ab qu'aucun de ceux qui veulent sortir dans la rue ou continuer \u00e0 travailler ne sera emp\u00each\u00e9 de le faire, condamn\u00e9 \u00e0 une amende ou arr\u00eat\u00e9, et qu'il n'y aura pas d'augmentation d'imp\u00f4ts, car l'entreprise priv\u00e9e jouera un r\u00f4le central dans la reprise \u00e9conomique du pays apr\u00e8s la catastrophe. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175730_23a696.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EVargas Llosa chante les louanges de son ami Lacalle Pou dans sa chronique d'\u003Ci\u003EEl Pa\u00eds\u003C\/i\u003E du 6 juin (que le traducteur ne peut traduire pour cause d'allergie cutan\u00e9e aig\u00fce suscit\u00e9e par cette prose nob\u00e9lis\u00e9e)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECelles et ceux qui liront ces lignes constateront que son talent incontestable d'\u00e9crivain est aussi grand que son ignorance en mati\u00e8re d'\u00e9conomie et de statistiques. Il est \u00e9galement clair que son ressentiment contre la gauche exacerbe ce d\u00e9faut et l'am\u00e8ne \u00e0 tirer des conclusions qui s'effondrent comme un ch\u00e2teau de cartes au moindre souffle d'air ; Il salue le fait que seulement 23 personnes soient mortes du coronavirus en Uruguay, mais il attribue exceptionnellement ce m\u00e9rite \u00e0 un pr\u00e9sident qui a pris ses fonctions quelques jours avant le d\u00e9clenchement de la pand\u00e9mie. Son ent\u00eatement l'am\u00e8ne \u00e0 ignorer le fait qu'avant la pr\u00e9sidence de son ami Lacalle Pou, il y a eu quinze ann\u00e9es de gouvernement par le Frente Amplio (qu'il disqualifie pour ses \u00ab erreurs notables en mati\u00e8re de politique \u00e9conomique \u00bb bien qu'il reconnaisse que \u00ab la libert\u00e9 d'expression et les \u00e9lections libres \u00bb ont \u00e9t\u00e9 respect\u00e9es) pendant lesquelles la sant\u00e9 publique a \u00e9t\u00e9 l'une des priorit\u00e9s de la direction du docteur Tabar\u00e9 V\u00e1zquez, pendant dix ans, ainsi que pendant l'interr\u00e8gne de Jos\u00e9 \u00ab Pepe \u00bb Mujica. C'\u00e9tait cela : la forte pr\u00e9sence de l'\u00c9tat dans le domaine de la sant\u00e9 et non les phrases creuses et insipides de Lacalle Pou qui ont prot\u00e9g\u00e9 le peuple uruguayen de la pand\u00e9mie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement \u00e0 la politique de la gauche en Uruguay, dans ses pays de naissance et d'adoption, le d\u00e9sastre produit par les id\u00e9es que Vargas Llosa diffuse avec tant de ferveur est choquant. Avec 5 738 d\u00e9c\u00e8s, le P\u00e9rou se classe au 21e rang sur la liste des 215 \u00c9tats et territoires \u00e9tablie par l'Organisation mondiale de la sant\u00e9. L'Espagne occupe la 6e place du classement gr\u00e2ce aux 27 136 victimes du Covid-19 condamn\u00e9es par les \u00ab politiques d'aust\u00e9rit\u00e9 \u00bb des gouvernements n\u00e9olib\u00e9raux successifs qui ont ravag\u00e9 ce pays. Autres gouvernements admir\u00e9s par l'\u00e9crivain : celui de l'\u00c9quateur avec ses 3 690 morts est plac\u00e9 \u00e0 la 17e place alors que la 19e place est r\u00e9serv\u00e9e au Br\u00e9sil de Jair Bolsonaro avec un bilan de 38 701 morts.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175730_b4715a.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EVargas Llosa, pr\u00e9sident de la \"Fondation internationale pour la libert\u00e9\" (rien que \u00e7a !) lance un appel pour \"d\u00e9fendre la d\u00e9mocratie et condamner tout acte d'autoritarisme et d'\u00e9tatisme (sic) en p\u00e9riode de coronavirus\". Parmi les 150 signataires de l'appel, la fine fleur de la d\u00e9mocratie lib\u00e9rale : Aznar, Zedillo, Uribe, Macri, Sanguinetti, Cristiani et...Franco (celui du Paraguay). Batista, Duvalier, Pinochet, Stroessner, Ben Ali, Moubarak et le Chah d'Iran ont envoy\u00e9 des messages de solidarit\u00e9 depuis l'enfer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais l'impact de la pand\u00e9mie et de l'efficacit\u00e9 des politiques gouvernementales est plus clairement illustr\u00e9 par le suivi du nombre de d\u00e9c\u00e8s par million d'habitants. La Belgique, un des porte-drapeaux de la r\u00e9action n\u00e9olib\u00e9rale, enregistre 831 d\u00e9c\u00e8s par million d'habitants et le Royaume-Uni de son admir\u00e9 Boris Johnson a un indice de 606\/million et un peu plus bas, en sixi\u00e8me position, on trouve l'Espagne, avec 580 d\u00e9c\u00e8s par million d'habitants. L'\u00c9quateur avec 209, le Br\u00e9sil avec 182 et le P\u00e9rou avec 174 continuent \u00e0 \u00eatre \u00e0 l'avant-garde. Comme on peut le constater, tous ces pays ont des gouvernements fid\u00e8les aux canons du n\u00e9olib\u00e9ralisme. Beaucoup plus bas dans ce classement n\u00e9crologique se trouve l'Uruguay, avec 7 d\u00e9c\u00e8s par million, une performance remarquable, sans doute, \u00e9gale \u00e0 celle du Japon. Mais il est beaucoup plus m\u00e9ritoire que cette m\u00eame figure soit celle de Cuba, tant d\u00e9nonc\u00e9e par le sorcier n\u00e9olib\u00e9ral. Tout comme l'Uruguay et le Japon, mais sans qu'aucun de ces deux pays ne subisse l'asphyxie d'un blocus f\u00e9roce qui dure depuis soixante ans et que les mafaisants qui dirigent les USA ont r\u00e9ussi \u00e0 resserrer encore plus en pleine pand\u00e9mie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECritique implacable d'Alberto Fern\u00e1ndez - \u00ab nous regretterons la d\u00e9faite de Macri \u00bb, a d\u00e9clar\u00e9 l'\u00e9crivain peu apr\u00e8s la victoire du candidat du Frente de Todos - et des gouvernements \u00ab populistes \u00bb de l'Argentine, Vargas Llosa devrait savoir qu'avec ses 717 victimes du fl\u00e9au, ce pays affiche un taux de mortalit\u00e9 de 16 morts par million d'habitants, loin, tr\u00e8s loin des valeurs enregistr\u00e9es par l'Espagne et le P\u00e9rou, ou encore les USA avec leurs 348 morts par million d'habitants. Et que dans le pays dirig\u00e9 par son ami Sebasti\u00e1n Pi\u00f1era, ce taux est huit fois plus \u00e9lev\u00e9 que celui de l'Argentine. En fait, dans la plus ancienne exp\u00e9rience n\u00e9olib\u00e9rale en Am\u00e9rique latine et o\u00f9 la privatisation des soins de sant\u00e9 a \u00e9t\u00e9 pouss\u00e9e \u00e0 l'extr\u00eame pendant pr\u00e8s d'un demi-si\u00e8cle, l'indice atteint 130 par million.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EConclusion : la pand\u00e9mie exige pour son contr\u00f4le une forte pr\u00e9sence de l'\u00c9tat pour prot\u00e9ger la population, ce qui n'est pas le cas lorsque la sant\u00e9 et les m\u00e9dicaments sont des produits co\u00fbteux. L'exp\u00e9rience actuelle r\u00e9fute les sombres illusions des mentors intellectuels de Vargas Llosa : Popper, von Hayek, Berlin, Revel et compagnie, responsables indirects de politiques qui, rien qu'aux USA, ont fait plus de 115 000 morts. Des d\u00e9lires fi\u00e9vreux qui contrastent avec les chiffres sobres de Cuba, de l'Uruguay, de la Chine, du Vietnam et du Venezuela. Oui, la R\u00e9publique bolivarienne sous blocus qui, comme l'Uruguay, n'a eu que 23 morts de Covid-19. Ce n'est que lorsque cette mesure est normalis\u00e9e par million d'habitants que le taux dans ce pays n'atteint m\u00eame pas 1 mort par million, contre les 7 tr\u00e8s plausibles en Uruguay. Mais toutes ces choses sont r\u00e9duites au silence par l'\u00e9crivain, et je ne pense pas que ce soit parce qu'il ne conna\u00eet pas quelque chose d'aussi \u00e9l\u00e9mentaire. Il a largement prouv\u00e9 qu'il ignorait les complexit\u00e9s th\u00e9oriques de l'\u00e9conomie politique et les fondements math\u00e9matiques des statistiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais des calculs aussi simples que ceux que nous avons expliqu\u00e9s ci-dessus sont \u00e0 la port\u00e9e de quiconque conna\u00eet les quatre op\u00e9rations de base de l'arithm\u00e9tique. Je refuse d'admettre que Vargas Llosa soit incapable d'une t\u00e2che aussi \u00e9l\u00e9mentaire. Mais son fanatisme l'am\u00e8ne, encore et toujours, \u00e0 mentir pour d\u00e9fendre une cause perdue. Il ne semble pas avoir r\u00e9alis\u00e9 qu'en dehors des pertes humaines consid\u00e9rables, le Covid-19 a fait autre chose : il a port\u00e9 le coup de gr\u00e2ce au n\u00e9olib\u00e9ralisme comme formule de gouvernance. Game over ! Et si vous ne me croyez pas, lisez les journaux de la mal nomm\u00e9e \u00ab communaut\u00e9 financi\u00e8re internationale \u00bb (en fait, une troupe d'escrocs et de bandits \u00ab en col blanc \u00bb) qui vous expliquera, en long et en large leurs plans pour le monde qui va na\u00eetre lorsque la pand\u00e9mie aura \u00e9t\u00e9 ma\u00eetris\u00e9e. Et dans ce monde, le n\u00e9olib\u00e9ralisme est devenu un gros mot qui, s'il est prononc\u00e9, l'est \u00e0 voix basse et en surveillant ses arri\u00e8res.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175730_8795e8.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Nous ne voulons pas que les banques et les entreprises quittent la Catalogne comme si c'\u00e9tait une ville m\u00e9di\u00e9vale frapp\u00e9e par la peste \u00bb : Vargas Llosa lors de la manifestation contre l'ind\u00e9pendance de la Catalogne en octobre 2017\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECourtesy of \u003Ca href=\"http:\/\/tlaxcala-int.org\"\u003ETlaxcala\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nSource: \u003Ca href=\"https:\/\/atilioboron.com.ar\/esa-irresistible-compulsion-por-mentir\"\u003Eatilioboron.com.ar\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nPublication date of original article: 11\/06\/2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.tlaxcala-int.org\/article.asp?reference=29166\"\u003Etlaxcala-int.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}