{"175774":{"id":"175774","parent":"0","time":"1592843103","url":"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/des-armes-nucleaires-en-pologne","category":"documentaires","title":"Des armes nucl\u00e9aires en Pologne ?","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175774_0b336e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"des-armes-nucleaires-en-pologne","admin":"newsnet","views":"55","priority":"3","length":"13211","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ELes armes nucl\u00e9aires am\u00e9ricaines en Pologne ne seraient pas un moyen de dissuasion, mais une provocation massive pour la Russie\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar Scott Ritter − Le 22 mai 2020 − Source \u003Ca href=\"https:\/\/russia-insider.com\/en\/us-nukes-poland-would-not-be-deterrent-massive-provocation-russia\/ri30357\"\u003ERussia Insider\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg style=\" width:210px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175774_224d1a.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis ont encourag\u00e9 le d\u00e9ploiement d'armes nucl\u00e9aires am\u00e9ricaines sur le sol polonais dans le cadre de l'accord de \u003Ci\u003E\u00abpartage nucl\u00e9aire\u00bb\u003C\/i\u003E de l'OTAN. Une telle d\u00e9cision ne ferait qu'augmenter les chances d'une guerre qu'un tel d\u00e9ploiement cherche \u00e0 dissuader.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175774_0b336e.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EValery Gerasimov, Chef d'\u00c9tat-major de l'arm\u00e9e russe - Dangereux lorsqu'il est en col\u00e8re\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EPour la deuxi\u00e8me fois en un peu plus d'un an, les ambassadeurs am\u00e9ricains en Allemagne et en Pologne ont comment\u00e9 les questions de s\u00e9curit\u00e9 de l'OTAN d'une mani\u00e8re qui mine l'unit\u00e9 de l'alliance tout en mena\u00e7ant la s\u00e9curit\u00e9 europ\u00e9enne en cherchant \u00e0 modifier l'\u00e9quilibre des pouvoirs d'une mani\u00e8re ind\u00fbment provocatrice pour la Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERichard Grenell, ambassadeur des \u00c9tats-Unis en Allemagne et directeur par int\u00e9rim du renseignement national, a lanc\u00e9 la pol\u00e9mique en \u00e9crivant une \u003Ca href=\"https:\/\/de.usembassy.gov\/a-credible-nuclear-deterrent-remains-needed\"\u003Etribune\u003C\/a\u003E pour le journal allemand \u003Ci\u003EDie Welt\u003C\/i\u003E, critiquant les politiciens de la coalition au pouvoir de la chanceli\u00e8re Angela Merkel qui appelaient ouvertement les \u00c9tats-Unis \u00e0 retirer leur armes nucl\u00e9aires du sol allemand.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJetant de l'huile sur le feu, l'ambassadrice am\u00e9ricaine en Pologne, Georgette Mosbacher, a \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_1261322198008111104_tweet');\" class=\"txtx\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-tw\" style=\"font-size:16px;\"\u003E\u003C\/span\u003E tweet\u00e9\u003C\/a\u003E deux jours plus tard que \u003Ci\u003E\u00ab Si l'Allemagne veut diminuer la capacit\u00e9 nucl\u00e9aire et affaiblir l'OTAN, peut-\u00eatre la Pologne - qui paie sa juste part, et comprend les risques sur le flanc Est de l'OTAN - pourrait abriter les capacit\u00e9s sur son sol. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003EGeorgette Mosbacher✔ \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_@USAmbPoland_ban');\" class=\"txtx\"\u003E@USAmbPoland\u003C\/a\u003E Si l'Allemagne veut diminuer la capacit\u00e9 nucl\u00e9aire et affaiblir l'OTAN, peut-\u00eatre que la Pologne - qui paie sa juste part et comprend les risques sur le flanc est de l'OTAN - pourrait h\u00e9berger les capacit\u00e9s ici \u003Ca href=\"https:\/\/de.usembassy.gov\/a-credible-nuclear-deterrent-remains-needed\/\"\u003Ede.usembassy.gov\u003C\/a\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175774_83cbdc.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EUne dissuasion nucl\u00e9aire cr\u00e9dible demeure n\u00e9cessaire | Ambassade des \u00c9tats-Unis et consulats en Allemagne\u003C\/b\u003E Par Richard A. Grenell Ambassadeur am\u00e9ricain en Allemagne. Avant la chute du rideau de fer, l'Allemagne \u00e9tait en premi\u00e8re ligne d'un \u00e9ventuel conflit nucl\u00e9aire. de.usembassy.gov\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'action qui a provoqu\u00e9 le blitz m\u00e9diatique de Grenell-Mosbacher provient de Rolf M\u00fctzenich, pr\u00e9sident du Parti social-d\u00e9mocrate au Parlement allemand, \u003Ca href=\"https:\/\/www.dw.com\/en\/germany-spd-call-to-withdraw-us-nuclear-arms-stokes-debate\/a-53314883\"\u003Eappelant\u003C\/a\u003E l'Allemagne \u00e0 se retirer de son accord de partage nucl\u00e9aire avec l'OTAN, vieux de plusieurs d\u00e9cennies, notant que l'accord est devenu obsol\u00e8te.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis maintiennent actuellement une force d'une vingtaine de bombes nucl\u00e9aires B-61 sur le sol allemand, o\u00f9 elles sont destin\u00e9es \u00e0 \u00eatre d\u00e9livr\u00e9es par des avions allemands en cas de guerre. Depuis 1979, l'Allemagne maintient une force de chasseurs-bombardiers Tornado d\u00e9di\u00e9e \u00e0 la mission de partage nucl\u00e9aire. La d\u00e9cision de l'Allemagne d'acheter 30 F \/ A-18 Super Hornet de fabrication am\u00e9ricaine pour remplacer le Tornado dans sa mission de livraison d'armes nucl\u00e9aire a d\u00e9clench\u00e9 la col\u00e8re de M\u00fctzenich.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa derni\u00e8re fois que Grenell et Mosbacher se sont associ\u00e9s pour \u00e9branler les fondements de la s\u00e9curit\u00e9 europ\u00e9enne bas\u00e9e sur l'OTAN remonte \u00e0 septembre 2019, lorsque les commentaires de Grenell, faits au cours d'une \u003Ca href=\"https:\/\/www.dpa-international.com\/topic\/us-threats-withdraw-troops-cause-stir-among-german-urn%3Anewsml%3Adpa.com%3A20090101%3A190809-99-407600\"\u003Einterview\u003C\/a\u003E avec un journal allemand, ont d\u00e9clench\u00e9 une controverse parmi les politiciens allemands sensibles aux critiques am\u00e9ricaines sur le niveau des d\u00e9penses de l'Allemagne pour sa d\u00e9fense. \u003Ci\u003E\u00ab Il est en fait offensant de supposer que le contribuable am\u00e9ricain doit continuer \u00e0 payer pour entretenir plus de 50 000 Am\u00e9ricains en Allemagne \u00bb\u003C\/i\u003E, a d\u00e9clar\u00e9 Grenell, \u003Ci\u003E\u00ab mais les Allemands peuvent d\u00e9penser leur surplus dans des programmes nationaux \u00bb\u003C\/i\u003E.\u003Ci\u003E[En achetant du mat\u00e9riel, \u00e0 qui ? Devinez !, NdT]\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes commentaires de Grenell s'inscrivaient dans le contexte de l'insistance persistante du pr\u00e9sident Donald Trump pour que les alli\u00e9s am\u00e9ricains de l'OTAN paient leur juste part des frais de l'OTAN en augmentant leurs d\u00e9penses de d\u00e9fense respectives \u00e0 des niveaux correspondant \u00e0 2% de leur PIB. Le budget de la d\u00e9fense de l'Allemagne en 2019 \u00e9tait d'environ 43 milliards d'euros, soit 1,2% du PIB. Les l\u00e9gislateurs allemands ont rapidement critiqu\u00e9 les commentaires de Grenell, notant que si les d\u00e9penses de d\u00e9fense de l'Allemagne \u00e9taient bien en de\u00e7\u00e0 de ce qui avait \u00e9t\u00e9 promis, ils n'accepteraient pas le \u003Ci\u003Echantage\u003C\/i\u003E des \u00c9tats-Unis sur des questions relatives \u00e0 la s\u00e9curit\u00e9 nationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMosbacher a alors saut\u00e9 dans la controverse, \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_1159463349706510337_tweet');\" class=\"txtx\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-tw\" style=\"font-size:16px;\"\u003E\u003C\/span\u003E tweetant\u003C\/a\u003E : \u003Ci\u003E\u00abLa Pologne respecte ses 2% du PIB en mati\u00e8re d'obligations de d\u00e9penses envers l'OTAN. L'Allemagne non. Nous souhaiterions la bienvenue aux troupes am\u00e9ricaines en Allemagne qui viendraient en Pologne.\u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertains politiciens allemands de gauche ont propos\u00e9 que l'Allemagne prenne Grenell au mot sur son offre et commence \u00e0 n\u00e9gocier le retrait des troupes am\u00e9ricaines du sol allemand - il y a environ 52 000 Am\u00e9ricains, dont 35 000 soldats et 17 000 civils stationn\u00e9s en Allemagne aujourd'hui.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais ces m\u00eames politiciens ont fait un commentaire qui s'est av\u00e9r\u00e9 pr\u00e9monitoire. \u003Ci\u003E\u00abSi les Am\u00e9ricains retirent leurs troupes\u00bb\u003C\/i\u003E, ont-ils not\u00e9, \u003Ci\u003E\u00abalors ils devraient emporter leurs armes nucl\u00e9aires avec eux. Ramenez-les chez vous, bien s\u00fbr, et pas en Pologne, ce qui serait une escalade dramatique dans les relations avec la Russie.\u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est bien s\u00fbr pr\u00e9cis\u00e9ment ce que l'\u00e9quipe de catch \u00e0 deux, Grenell-Mosbacher a propos\u00e9 aujourd'hui.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Le partage nucl\u00e9aire de l'OTAN \u00bb\u003C\/i\u003E, \u00e9crit l'actuel secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral de l'OTAN, Jens Stoltenberg, dans un \u003Ca href=\"https:\/\/www.defensenews.com\/global\/europe\/2020\/05\/11\/nato-chief-backs-german-vow-to-keep-war-ready-us-nukes\"\u003Earticle\u003C\/a\u003E publi\u00e9 dans le \u003Ci\u003EFrankfurter Allgemeine Zeitung, \u00ab est un accord multilat\u00e9ral qui garantit que les avantages, les responsabilit\u00e9s et les risques de la dissuasion nucl\u00e9aire sont partag\u00e9s entre les alli\u00e9s \u00bb\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EStoltenberg, a d\u00e9clar\u00e9 \u003Ci\u003E\u00ab Politiquement c'est important, cela signifie que les alli\u00e9s participants, comme l'Allemagne, prennent des d\u00e9cisions conjointes sur la politique et la planification nucl\u00e9aires et maintiennent un \u00e9quipement appropri\u00e9. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour sa part, la Russie a \u003Ca href=\"https:\/\/www.ifri.org\/sites\/default\/files\/atoms\/files\/alberque_npt_origins_nato_nuclear_2017.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ed\u00e9clar\u00e9\u003C\/a\u003E que l'accord de partage nucl\u00e9aire entre les \u00c9tats-Unis et l'OTAN fonctionnait en violation des dispositions pertinentes du Trait\u00e9 de non-prolif\u00e9ration (TNP) qui interdit le transfert, par un \u00c9tat dot\u00e9 d'armes nucl\u00e9aires, vers un autre \u00c9tat qui n'en a pas. Alors que les \u00c9tats-Unis contestent cette interpr\u00e9tation russe, le fait est que la question de l'arsenal nucl\u00e9aire de l'OTAN est extr\u00eamement sensible pour la Russie, d'autant plus lorsqu'elle est consid\u00e9r\u00e9e dans le contexte de l'expansion de l'OTAN qui a amen\u00e9 la Pologne et d'autres pays d'Europe orientale dans sur ses fronti\u00e8res.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Pologne, avec la R\u00e9publique tch\u00e8que et la Hongrie, ont rejoint l'OTAN en mars 1999, faisant fi de toutes les assurances donn\u00e9es \u00e0 l'ancien pr\u00e9sident sovi\u00e9tique, Mikha\u00efl Gorbatchev, selon lesquelles l'OTAN ne s'\u00e9tendrait jamais vers l'est si l'Allemagne \u00e9tait autoris\u00e9e \u00e0 s'unifier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe pr\u00e9sident russe Vladimir Poutine a fait r\u00e9f\u00e9rence \u00e0 ces garanties lors de son \u003Ca href=\"http:\/\/en.kremlin.ru\/events\/president\/transcripts\/24034\"\u003Ediscours\u003C\/a\u003E \u00e0 la Conf\u00e9rence de Munich sur la s\u00e9curit\u00e9 en f\u00e9vrier 2007, dans le contexte de l'expansion continue de l'OTAN. \u003Ci\u003E\u00abNous avons le droit de demander : qui est vis\u00e9 par cette expansion ? Et qu'est-il advenu des assurances donn\u00e9es par nos partenaires occidentaux apr\u00e8s la dissolution du Pacte de Varsovie ? O\u00f9 sont ces d\u00e9clarations aujourd'hui ? Personne ne s'en souvient.\u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Russie s'en souvient. Par exemple, le 6 f\u00e9vrier 1990, lorsque l'ancien ministre des Affaires \u00e9trang\u00e8res ouest-allemand, Hans-Dietrich Genscher, a rencontr\u00e9 le ministre britannique des Affaires \u00e9trang\u00e8res de l'\u00e9poque, Douglas Hurd, Genscher a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 Hurd que \u003Ci\u003E\u00abLes Russes doivent avoir une certaine assurance que si, par exemple, le gouvernement polonais quittait le Pacte de Varsovie un jour, il ne rejoindrait pas l'OTAN le lendemain.\u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes assurances ont \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/nsarchive.gwu.edu\/briefing-book\/russia-programs\/2017-12-12\/nato-expansion-what-gorbachev-heard-western-leaders-early\"\u003Edonn\u00e9es\u003C\/a\u003E par l'ancien secr\u00e9taire d'\u00c9tat am\u00e9ricain, James Baker, \u00e0 l'ancien ministre sovi\u00e9tique des Affaires \u00e9trang\u00e8res, Eduard Shevardnadze, en f\u00e9vrier 1990, lorsque Baker a fait remarquer qu'avant que l'Allemagne ne puisse se r\u00e9unifier, \u003Ci\u003E\u00ab Il faudrait, bien s\u00fbr, une garantie en b\u00e9ton que la juridiction ou les forces de l'OTAN ne se d\u00e9placeront pas vers l'Est. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes assurances ont \u00e9t\u00e9 donn\u00e9es, mais n'ont \u00e9t\u00e9 viol\u00e9es que sous l'administration du pr\u00e9sident Bill Clinton. Aujourd'hui, plus de 4 500 soldats am\u00e9ricains sont \u003Ca href=\"https:\/\/www.dw.com\/en\/trump-confirms-more-us-troops-will-be-sent-to-poland\/a-50554660\"\u003Estationn\u00e9s\u003C\/a\u003E sur le sol polonais, y compris un \u003Ci\u003E\u00abgroupement tactique\u00bb\u003C\/i\u003E de la taille d'un bataillon renforc\u00e9 stationn\u00e9 le long de ce que l'on appelle le \u003Ci\u003ESuwalki Gap\u003C\/i\u003E s\u00e9parant la Pologne des pays baltes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Si les forces russes \u00e9tablissaient un contr\u00f4le sur la r\u00e9gion de Suwalki, ou mena\u00e7aient m\u00eame la libre circulation du personnel et des \u00e9quipements de l'OTAN \u00e0 travers elle, cela couperait efficacement les \u00c9tats baltes du reste de l'Alliance \u00bb,\u003C\/i\u003E a not\u00e9 un rapport de l'OTAN \u003Ca href=\"https:\/\/www.cepa.org\/the-suwalki-corridor\"\u003E\u00e9crit\u003C\/a\u003E en 2018. \u003Ci\u003E\u00ab Dissuader toute action potentielle - ou m\u00eame la menace d'une action - contre Suwalki est donc essentiel pour la cr\u00e9dibilit\u00e9 de l'OTAN et la coh\u00e9sion occidentale. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour sa part, la Russie a d\u00e9clar\u00e9 \u00e0 plusieurs reprises qu'elle ne souhaitait pas entrer en conflit avec l'OTAN. Cependant, l'expansion de l'OTAN en Pologne et dans d'autres pays d'Europe orientale est de plus en plus un danger pour la s\u00e9curit\u00e9 russe. Le d\u00e9ploiement de lanceurs de missiles \u003Ci\u003EAegis Ashore\u003C\/i\u003E sur le sol polonais dans un r\u00f4le anti-missile ostensible, bien que d\u00e9clar\u00e9 par l'OTAN comme \u00e9tant exclusivement destin\u00e9 \u00e0 prot\u00e9ger l'Europe des missiles iraniens, est consid\u00e9r\u00e9 par la Russie comme une menace pour sa propre capacit\u00e9 de missile strat\u00e9gique. En r\u00e9ponse, la Russie a d\u00e9ploy\u00e9 des missiles \u00e0 courte port\u00e9e \u00e0 capacit\u00e9 nucl\u00e9aire dans son enclave de Kaliningrad entre la Pologne et la Lituanie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi l'OTAN d\u00e9ployait des armes nucl\u00e9aires sur le sol polonais dans le cadre de tout accord de partage nucl\u00e9aire am\u00e9lior\u00e9, la menace pour la Russie serait intol\u00e9rable. Chaque d\u00e9collage d'un chasseur-bombardier polonais serait consid\u00e9r\u00e9 comme une menace existentielle potentielle, obligeant la Russie \u00e0 accro\u00eetre le niveau d'alerte le long de sa fronti\u00e8re occidentale, ainsi que sa capacit\u00e9 \u00e0 neutraliser rapidement une telle menace en cas d'\u00e9clatement d'une v\u00e9ritable guerre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela ne signifie pas que la Russie choisirait une attaque nucl\u00e9aire pr\u00e9ventive - loin de l\u00e0. Au lieu de cela, la Russie s'appuierait sur les capacit\u00e9s des formations de premi\u00e8re ligne de sa 1\u003Csup\u003E\u00e8re\u003C\/sup\u003E arm\u00e9e de chars et de sa 20\u003Csup\u003E\u00e8me\u003C\/sup\u003E arm\u00e9e interarmes pour mener des op\u00e9rations offensives de p\u00e9n\u00e9tration profonde con\u00e7ues pour capturer et \/ ou d\u00e9truire toute arme nucl\u00e9aire d\u00e9ploy\u00e9e vers l'avant avant de pouvoir l'utiliser. Loin de dissuader une guerre contre la Russie, tout d\u00e9ploiement d'armes nucl\u00e9aires par les \u00c9tats-Unis sur le sol polonais ne fait qu'augmenter la probabilit\u00e9 d'un conflit que l'OTAN pr\u00e9tend \u00e9viter.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EScott Ritter\u003C\/b\u003E \u003Ci\u003Eest un ancien officier du renseignement de l'US Marine Corps. Il a servi en Union sovi\u00e9tique comme inspecteur de la mise en œuvre du trait\u00e9 INF, dans le personnel du g\u00e9n\u00e9ral Schwarzkopf pendant la guerre du Golfe et de 1991 \u00e0 1998 en tant qu'inspecteur des armes de l'ONU. Dans la p\u00e9riode qui pr\u00e9c\u00e8de la guerre am\u00e9ricaine en Irak en 2003, il devient l'un des d\u00e9tracteurs am\u00e9ricains les plus connus de la politique des \u00c9tats-unis vis-\u00e0-vis de l'Irak Suivez-le sur Twitter\u003C\/i\u003E \u003Ca onclick=\"SaveJ('popup_app__3_twit_call_@RealScottRitter_ban');\" class=\"txtx\"\u003E@RealScottRitter\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par jj, relu par Kira pour le Saker Francophone\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/des-armes-nucleaires-en-pologne\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}