{"175954":{"id":"175954","parent":"175951","time":"1593104684","url":"http:\/\/www.legrandsoir.info\/le-gouvernement-us-elargit-l-acte-d-accusation-pour-criminaliser-l-assistance-fournie-par-wikileaks-a-edward-snowden.html","category":"Justice","title":"Le gouvernement Us \u00e9largit l'acte d'accusation pour criminaliser l'assistance fournie par Wikileaks \u00e0 Edward Snowden (Shadowproof)","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175954_c81ab8.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"le-gouvernement-us-elargit-l-acte-d-accusation-pour-criminaliser-l-assistance-fournie-par-wikileaks-a-edward-snowden-shadowproof","admin":"newsnet","views":"95","priority":"3","length":"16348","lang":"fr","content":"\u003Cimg style=\" width:350px;\" src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175954_c81ab8.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EKevin Gosztola\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement am\u00e9ricain a \u00e9largi son acte d'accusation contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, pour criminaliser l'aide apport\u00e9e par WikiLeaks au lanceur d'alerte de la NSA, Edward Snowden, lorsque son personnel l'a aid\u00e9 \u00e0 quitter Hong Kong.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESarah Harrison, qui \u00e9tait r\u00e9dactrice de section pour WikiLeaks, Daniel Domscheit-Berg, un ancien porte-parole, et Jacob Appelbaum, un militant cybern\u00e9tique qui a repr\u00e9sent\u00e9 WikiLeaks lors de conf\u00e9rences, sont vis\u00e9s comme \"co-conspirateurs\" dans l'acte d'accusation [\u003Ca href=\"https:\/\/www.justice.gov\/opa\/press-release\/file\/1289641\/download\"\u003EPDF\u003C\/a\u003E], bien qu'aucun d'eux n'ait \u00e9t\u00e9 inculp\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAucune charge n'a \u00e9t\u00e9 ajout\u00e9e mais il \u00e9largit consid\u00e9rablement l'accusation de conspiration d'intrusion informatique et accuse Assange de conspiration avec des \"hackers\" affili\u00e9s \u00e0 \"Anonymous\", \"LulzSec\", \"AntiSec\" et \"Gnosis\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'accusation de crime informatique n'est plus limit\u00e9e \u00e0 mars 2010. Elle couvre des activit\u00e9s qui auraient eu lieu entre 2009 et 2015.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes procureurs s'appuient largement sur les d\u00e9clarations et les journaux de chat de Sigurdur \"Siggi\" Thordarson et Hector Xavier Monsegur (\"Sabu\"), qui \u00e9taient tous deux des informateurs du FBI, afin d'\u00e9largir le champ des poursuites.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn mars dernier, le juge Anthony Trenga a r\u00e9voqu\u00e9 le grand jury d'Alexandria, en Virginie, qui enqu\u00eatait sur WikiLeaks. La lanceuse d'alerte de l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine Chelsea Manning, qui avait refus\u00e9 de t\u00e9moigner devant le grand jury, fut lib\u00e9r\u00e9e apr\u00e8s avoir pass\u00e9 environ un an en d\u00e9tention pour \"outrage\". Elle a tout de m\u00eame \u00e9t\u00e9 condamn\u00e9e \u00e0 payer 256 000 dollars d'amende.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe militant Jeremy Hammond, qui a \u00e9t\u00e9 condamn\u00e9 \u00e0 10 ans de prison pour sa participation au piratage informatique contre la soci\u00e9t\u00e9 de conseil en renseignement Stratfor, a \u00e9galement refus\u00e9 de t\u00e9moigner. Trenga a ordonn\u00e9 sa lib\u00e9ration, et il a \u00e9t\u00e9 remis \u00e0 la garde du Bureau des prisons.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes procureurs accusent Assange et d'autres membres du personnel de WikiLeaks de s'\u00eatre engag\u00e9s dans des \"efforts pour recruter des administrateurs syst\u00e8me\" pour faire fuir des informations \u00e0 leur organisation m\u00e9diatique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EWikiLeaks a ouvertement affich\u00e9 des \"tentatives d'aider Snowden \u00e0 \u00e9chapper \u00e0 l'arrestation\".\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Afin d'encourager les fuites et les pirates \u00e0 fournir \u00e0 l'avenir \u00e0 Wikileaks des documents vol\u00e9s, Assange et d'autres personnes de WikiLeaks ont ouvertement affich\u00e9 leurs tentatives d'aider Snowden \u00e0 se soustraire \u00e0 l'arrestation\", d\u00e9clare l'acte d'accusation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl note que Harrison (\"WLA-4\") a voyag\u00e9 avec Snowden \u00e0 Moscou depuis Hong Kong, en omettant de mentionner la partie o\u00f9 le D\u00e9partement d'Etat \u003Ca href=\"https:\/\/www.reuters.com\/article\/us-usa-security-passport\/u-s-revokes-snowdens-passport-official-source-idUSBRE95M0CW20130623\"\u003Ea r\u00e9voqu\u00e9 le passeport\u003C\/a\u003E de Snowden et l'a pi\u00e9g\u00e9 en Russie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELors d'une interview pour \"Democracy Now !\" en septembre 2016, Sarah Harrison a d\u00e9clar\u00e9 que WikiLeaks avait compris que Snowden se trouvait dans une \"situation juridique et politique tr\u00e8s complexe\" et qu'il avait besoin \"de l'aide de certaines personnes pour obtenir une expertise technique et op\u00e9rationnelle en mati\u00e8re de s\u00e9curit\u00e9\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Je suis all\u00e9e l\u00e0-bas, sur le terrain \u00e0 Hong Kong, pour l'aider, non seulement pour lui - parce qu'il avait clairement fait quelque chose de si courageux et m\u00e9ritait la protection, je le sentais - mais aussi avec l'objectif plus large d'essayer de montrer que malgr\u00e9 la guerre du pr\u00e9sident Barack Obama contre les lanceurs d'alerte, il y avait en fait une autre option\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMme Harrison a ajout\u00e9 : \"A l'\u00e9poque, l'administration Obama avait l'intention de mettre en prison la source pr\u00e9sum\u00e9e Chelsea Manning pour des d\u00e9cennies - comme elle l'est \u00e0 pr\u00e9sent, pour 35 ans - et nous voulions vraiment essayer de montrer au monde qu'il y a des gens qui se l\u00e8veront, des gens qui aideront. Le Guardian, par exemple, n'a pas apport\u00e9 d'aide suppl\u00e9mentaire \u00e0 Edward Snowden en tant que source, en tant que personne l\u00e0-bas, et nous voulions montrer qu'il existait des \u00e9diteurs qui allaient aider dans de telles situations\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes procureurs notent que WikiLeaks a r\u00e9serv\u00e9 \u00e0 Snowden des \"vols vers l'Inde via P\u00e9kin\" et l'Islande comme exemples de la fa\u00e7on dont Assange s'est engag\u00e9 dans une conspiration pr\u00e9sum\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELors de la conf\u00e9rence annuelle du Chaos Computer Club en Allemagne, le 31 d\u00e9cembre 2013, Assange, Appelbaum et Harrison ont particip\u00e9 \u00e0 un d\u00e9bat d'experts intitul\u00e9 \"Sysadmins [administrateurs syst\u00e8me] of the World, Unissez-vous ! Un appel \u00e0 la r\u00e9sistance\". (Assange est apparu en vid\u00e9o).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'acte d'accusation criminalise le discours d'Assange en faveur de Snowden et de tout futur lanceur d'alerte et transforme ses paroles en un exemple parfait d'\"encouragement\" de WikiLeak au \"vol d'informations\" du gouvernement am\u00e9ricain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes procureurs omettent m\u00eame des mots pr\u00e9cis pour faire para\u00eetre le message partag\u00e9 par Assange plus funeste qu'une approbation de la transparence radicale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EExtrait de l'acte d'accusation :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E.Assange a d\u00e9clar\u00e9 au public que \"les fameuses fuites de WikiLeaks ou les r\u00e9centes r\u00e9v\u00e9lations d'Edward Snowden\" ont montr\u00e9 qu'\"il \u00e9tait d\u00e9sormais possible pour un seul administrateur de syst\u00e8me, non seulement de d\u00e9truire ou de d\u00e9sactiver des organisations, mais aussi de transf\u00e9rer des informations d'un syst\u00e8me d'apartheid vers un patrimoine commun de connaissances...\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EMais voici la \u003Ca href=\"https:\/\/www.democracynow.org\/2013\/12\/31\/wikileaks_julian_assange_calls_on_computer\"\u003Ecitation compl\u00e8te\u003C\/a\u003E :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E.Et nous pouvons voir que dans les cas des fameuses fuites que WikiLeaks a faites ou des r\u00e9centes r\u00e9v\u00e9lations d'Edward Snowden, qu'il est possible maintenant pour un seul administrateur de syst\u00e8me d'apporter un changement tr\u00e8s important au - ou plut\u00f4t, appliquer une contrainte tr\u00e8s importante, une contrainte constructive, au comportement de ces organisations, et pas seulement les d\u00e9molir ou les mettre hors service, ni m\u00eame faire gr\u00e8ve pour changer la politique, mais plut\u00f4t de faire passer l'information d'un syst\u00e8me d'apartheid de l'information, que est en train de se d\u00e9velopper, de ceux qui ont un pouvoir extraordinaire et des informations extraordinaires, vers un patrimoine commun de connaissances, o\u00f9 elle peut \u00eatre utilis\u00e9e - non seulement comme force de discipline, mais aussi pour construire et comprendre le nouveau monde dans lequel nous entrons. \u00bb\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003EM. Assange a encourag\u00e9 les jeunes :\"Rejoinez la CIA. Allez-y. Entrez dans le stade, attrapez la balle et faites-la sortir - avec la compr\u00e9hension, la parano\u00efa, que toutes ces organisations seront infiltr\u00e9es par cette g\u00e9n\u00e9ration, par une id\u00e9ologie qui se r\u00e9pand sur Internet. Et chaque jeune sait ce qu'est Internet\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Il n'y aura personne qui n'aura pas \u00e9t\u00e9 expos\u00e9 \u00e0 cette id\u00e9ologie de transparence et de compr\u00e9hension de vouloir garder l'Internet, avec lequel nous sommes n\u00e9s, libre. C'est la derni\u00e8re g\u00e9n\u00e9ration libre\", a ajout\u00e9 M. Assange.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement pr\u00e9sente ce message comme la preuve que WikiLeaks sollicite des employ\u00e9s du gouvernement pour voler des informations classifi\u00e9es. Cependant, ce que M. Assange a fait, c'est appeler les jeunes \u00e0 aider le public \u00e0 faire face \u00e0 une crise de corruption au sein du gouvernement en for\u00e7ant la transparence \u00e0 un moment o\u00f9 le gouvernement abuse du syst\u00e8me d'informations classifi\u00e9es pour dissimuler le gaspillage, la fraude, les abus et d'autres actions ill\u00e9gales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAppelbaum est point\u00e9 du doigt pour avoir dit que Harrison\"a pris des mesures\"pour prot\u00e9ger Snowden, et\"si nous pouvons r\u00e9ussir \u00e0 sauver la vie d'Edward Snowden et \u00e0 le maintenir en libert\u00e9, alors le prochain Edward Snowden s'en souviendra. Et si nous regardons aussi ce qui est arriv\u00e9 \u00e0 Chelsea Manning, nous voyons en outre que Snowden a clairement appris\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est une observation assez anodine que de nombreuses personnes dans les m\u00e9dias, y compris cet auteur, ont partag\u00e9e. Cela signifie que si les lanceurs d'alerte ne croient pas qu'ils seront punis par des dizaines d'ann\u00e9es de prison ou forc\u00e9s de fuir leur pays d'origine, alors nous aurons plus de lanceurs d'alerte car ils ne croiront pas qu'il est si dangereux de se manifester.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA aucun moment, le minist\u00e8re de la justice ne tente de relier le pr\u00e9tendu\"recrutement\"de\"pirates informatiques\"ou de\"fuites\"\u00e0 un individu r\u00e9el, qui a entendu ces mots et les a mis en pratique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien entendu, le minist\u00e8re de la Justice refuse d'accepter le b\u00e9n\u00e9fice public qui a d\u00e9coul\u00e9 des r\u00e9v\u00e9lations de Snowden. Celui-ci est toujours accus\u00e9 d'avoir pr\u00e9tendument viol\u00e9 la loi sur l'espionnage. C'est pourquoi il reste en Russie, o\u00f9 il a obtenu l'asile en 2013.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'acte d'accusation all\u00e8gue que le 6 mai 2014, Harrison\"a cherch\u00e9 \u00e0 recruter ceux qui avaient ou pouvaient obtenir un acc\u00e8s autoris\u00e9 \u00e0 des informations classifi\u00e9es et des pirates informatiques pour rechercher et envoyer les informations classifi\u00e9es ou autrement vol\u00e9es \u00e0 WikiLeaks en expliquant que \"depuis le d\u00e9but, notre mission a \u00e9t\u00e9 de rendre publiques des informations classifi\u00e9es, ou de toute autre mani\u00e8re, censur\u00e9es qui sont d'importance politique, historique\"\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est l'une des indications les plus claires que l'accusation de\"conspiration\"est un effort pas tr\u00e8s subtil pour criminaliser le journalisme d'une organisation de m\u00e9dias antagoniste que les \u00c9tats-Unis ont pass\u00e9 la derni\u00e8re d\u00e9cennie \u00e0 s'efforcer de d\u00e9truire. \u00c0 aucun moment dans cette d\u00e9claration, Harrison ne demande \u00e0 des personnes pr\u00e9cises de voler des informations.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi ce que Harrison a fait - et par association, Assange a soutenu - est un crime, alors il existe d'innombrables organisations de m\u00e9dias qui se targuent de publier des documents qu'elles obtiennent de sources sensibles et qui doivent craindre de s'exposer \u00e0 des poursuites si elles se vantent de leur travail dans un cadre public.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EL'accusation de conspiration repose sur des d\u00e9clarations d'informateurs r\u00e9mun\u00e9r\u00e9s du FBI\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa section de l'acte d'accusation sur le r\u00f4le pr\u00e9sum\u00e9 d'Assange dans la\"conspiration\"avec les\"hackers\"mentionne un \u00ab adolescent, qu'Assange a rencontr\u00e9 en Islande. \u00bb Cet individu est Sigurdur\"Siggi\"Thordarson.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme l'a rapport\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.wired.com\/2013\/06\/wikileaks-mole\"\u003Ele magazine Wired\u003C\/a\u003E,\"Lorsqu'une \u003Ca href=\"https:\/\/www.wired.com\/threatlevel\/2010\/09\/wikileaks-revolt\"\u003Er\u00e9volte\u003C\/a\u003E du personnel en septembre 2010 a laiss\u00e9 l'organisation \u00e0 court de personnel, Assange a mis Thordarson en charge du forum de discussion WikiLeaks, faisant de Thordarson le premier point de contact pour les nouveaux b\u00e9n\u00e9voles, les journalistes, les sources potentielles et les groupes ext\u00e9rieurs qui r\u00e9clamaient \u00e0 cor et \u00e0 cri de s'associer \u00e0 WikiLeaks au sommet de sa notori\u00e9t\u00e9\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EThordarson a \u00e9t\u00e9 licenci\u00e9 de WikiLeaks en novembre 2011 apr\u00e8s que l'organisation ait d\u00e9couvert qu'il \u003Ca href=\"https:\/\/wikileaks.org\/Eight-FBI-agents-conduct.html\"\u003Eavait d\u00e9tourn\u00e9\u003C\/a\u003E environ 50 000 dollars.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s que le FBI ait demand\u00e9 \u00e0 lui parler en personne apr\u00e8s son licenciement, Thordarson a\"suppli\u00e9 le FBI de lui donner de l'argent\". Les agents ont d'abord ignor\u00e9 ses demandes, mais ont fini par lui verser 5 000 dollars pour\"le travail qu'il a manqu\u00e9 en rencontrant les agents\"\u00e0 Alexandria, en Virginie, o\u00f9 l'enqu\u00eate du grand jury avait \u00e9t\u00e9 ouverte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2013, WikiLeaks a d\u00e9clar\u00e9 :\"En raison de demandes de personnes proches de lui et de son jeune \u00e2ge, [Thordarson] s'est vu offrir la possibilit\u00e9 de rembourser les fonds vol\u00e9s, qui s'\u00e9levaient \u00e0 environ 50 000 dollars. Lorsqu'il est devenu \u00e9vident qu'il ne respecterait pas l'accord, l'affaire a \u00e9t\u00e9 signal\u00e9e \u00e0 la police islandaise\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EThordarson a apparemment d\u00e9tourn\u00e9 des fonds de plusieurs autres organisations en Islande qui n'\u00e9taient pas li\u00e9es \u00e0 WikiLeaks. Les autorit\u00e9s islandaises traitent des accusations de d\u00e9tournement de fonds.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Il s'est av\u00e9r\u00e9 que l'individu s'est livr\u00e9 \u00e0 des d\u00e9clarations grossi\u00e8rement inexactes de diff\u00e9rents types pour obtenir des avantages de diverses parties\", a ajout\u00e9 WikiLeaks.\"Nous ne l'identifierons pas par son nom \u00e0 la lumi\u00e8re d'informations selon lesquelles il a r\u00e9cemment re\u00e7u un traitement m\u00e9dical dans une institution\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\"Compte tenu de la pers\u00e9cution incessante des autorit\u00e9s am\u00e9ricaines contre WikiLeaks, il n'est pas surprenant que le FBI tente d'abuser de ce jeune homme perturb\u00e9 et de l'impliquer d'une mani\u00e8re ou d'une autre dans la tentative de poursuivre le personnel de WikiLeaks. C'est une indication des efforts que ces entit\u00e9s sont pr\u00eates \u00e0 fournir pour ne pas respecter la souverainet\u00e9 des autres nations dans cette entreprise. Il y a de fortes indications que le FBI a utilis\u00e9 une combinaison de coercition et de paiements pour faire pression sur le jeune homme afin qu'il coop\u00e8re\", a soutenu WikiLeaks.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHammond a \u00e9t\u00e9 la cible d'une op\u00e9ration du FBI. Comme Dell Cameron l'a \u003Ca href=\"https:\/\/www.dailydot.com\/layer8\/hammond-sabu-fbi-stratfor-hack\"\u003Epr\u00e9c\u00e9demment rapport\u00e9\u003C\/a\u003E pour le \u003Ci\u003EDaily Dot\u003C\/i\u003E, les journaux de chat, les photos de surveillance et les documents gouvernementaux ont montr\u00e9 que c'est Monsegur qui a pr\u00e9sent\u00e9 Hammond \u00e0 un hacker nomm\u00e9 Hyrriya, qui\"a fourni des liens de t\u00e9l\u00e9chargement vers la base de donn\u00e9es compl\u00e8te des cartes de cr\u00e9dit ainsi que le point d'acc\u00e8s initial de vuln\u00e9rabilit\u00e9 aux syst\u00e8mes de Stratfor\".\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon Hammond, il n'avait jamais entendu parler de Stratfor avant que que Monsegur n'attire son attention sur la soci\u00e9t\u00e9. Monsegur a transmis les d\u00e9tails d'au moins deux cartes de cr\u00e9dit vol\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn d\u00e9cembre 2011, Monsegur a donn\u00e9 \u00e0\"AntiSec\"ou au groupe de hackers ciblant Stratfor, l'acc\u00e8s aux syst\u00e8mes de la soci\u00e9t\u00e9 de renseignement priv\u00e9e. Il a pouss\u00e9 Hammond et d'autres personnes \u00e0\"transf\u00e9rer sans le savoir \"plusieurs gigaoctets de donn\u00e9es confidentielles\" vers l'un des serveurs du FBI\". Cela comprenait environ 60 000 num\u00e9ros de cartes de cr\u00e9dit et des donn\u00e9es de clients de Stratfor que Hammond a finalement \u00e9t\u00e9 accus\u00e9 d'avoir vol\u00e9s\", selon le \u003Ci\u003EDaily Dot\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'anthropologue Gabriella Coleman a \u00e9crit dans son livre, \u003Ci\u003EHacker, Hoaxer, Whistleblower, Spy : The Many Faces of Anonymous\u003C\/i\u003E, que l'AntiSec s'est rendu sur le serveur de chat du relais Internet WikiLeaks. Monsegur n'\u00e9tait pas du tout au courant. Un accord a \u00e9t\u00e9 conclu pour fournir des fichiers de Stratfor \u00e0 WikiLeaks.\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003E\"En parlant \u00e0 WikiLeaks\", m'a racont\u00e9 Hammond, \"ils m'ont d'abord demand\u00e9 d'authentifier la fuite en leur fournissant des \u00e9chantillons, ce que j'ai fait, [mais] ils n'ont pas demand\u00e9 qui j'\u00e9tais ni m\u00eame comment j'y avais eu acc\u00e8s, mais je leur ai dit volontairement que je travaillais avec AntiSec et que j'avais pirat\u00e9 Stratfor\". Peu de temps apr\u00e8s, il a organis\u00e9 le transfert. Quand Sabu l'a appris, il a insist\u00e9 pour traiter directement avec Assange en personne. Apr\u00e8s tout, a-t-il dit \u00e0 Hammond, il \u00e9tait d\u00e9j\u00e0 en contact avec l'assistant de confiance d'Assange, \"Q\".\u003C\/blockquote\u003E\u003Cp\u003E\"Q\" \u00e9tait Thordarson.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESelon Hammond, Monsegur a tent\u00e9 de pi\u00e9ger WikiLeaks en sugg\u00e9rant \u00e0 l'organisation de le payer \"en liquide pour les fuites\". Mais WikiLeaks avait d\u00e9j\u00e0 les documents qu'ils pr\u00e9voyaient de publier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe gouvernement am\u00e9ricain avait une date limite en juin 2019 pour soumettre une demande d'extradition. Il semble inappropri\u00e9 d'ajouter ces d\u00e9tails substantiels \u00e0 la demande, d'autant plus qu'une audience qui a dur\u00e9 une semaine a d\u00e9j\u00e0 eu lieu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EM\u00eame si l'accusation de complot comprend des all\u00e9gations sensationnelles de collaboration avec des pirates informatiques, il ne s'agit que d'une accusation politique de plus \u00e0 l'instar des dix-sept infractions dont Assange est accus\u00e9 pour avoir publi\u00e9 des informations.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes accusations suppl\u00e9mentaires constituent une tentative de donner un vernis de criminalit\u00e9 aux poursuites ill\u00e9gitimes contre Assange. Malheureusement, il suffit de gratter un peu pour exposer le m\u00e9pris pour la libert\u00e9 de la presse qui se cache toujours derri\u00e8re cette poursuite vindicative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EKevin Gosztola\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ETraduction \"l'extraterritorialit\u00e9 \u00e0 son comble... ce n'est pas faute d'avoir tir\u00e9 les sonnettes d'alarme\" par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes\u003C\/i\u003E et coquilles habituelles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00bb\u00bb \u003Ca href=\"https:\/\/shadowproof.com\/2020\/06\/25\/assange-indictment-wikileaks-staff-criminalized-help-snowden\"\u003Eshadowproof.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.legrandsoir.info\/le-gouvernement-us-elargit-l-acte-d-accusation-pour-criminaliser-l-assistance-fournie-par-wikileaks-a-edward-snowden.html\"\u003Elegrandsoir.info\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}