{"175970":{"id":"175970","parent":"0","time":"1593162182","url":"http:\/\/reporterre.net\/Explosion-des-inegalites-et-folie-capitaliste-le-best-seller-de-Piketty-adapte-a-l-ecran","category":"documentaires","title":"Explosion des in\u00e9galit\u00e9s et folie capitaliste : le bestseller de Piketty adapt\u00e9 \u00e0 l'\u00e9cran","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_175970_8a7fa7.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"explosion-des-inegalites-et-folie-capitaliste-le-bestseller-de-piketty-adapte-a-l-ecran","admin":"newsnet","views":"137","priority":"1","length":"7049","lang":"","content":"\u003Cp\u003ELe documentaire \u003Ci\u003ELe Capital au XXI\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle\u003C\/i\u003E concentre les mille pages du succ\u00e8s d'\u00e9dition de l'\u00e9conomiste fran\u00e7ais Thomas Piketty en 1h40. R\u00e9sultat : un documentaire rapide, vivant, rythm\u00e9, efficace, qui d\u00e9montre l'accroissement consid\u00e9rable des in\u00e9galit\u00e9s de patrimoine et de revenus partout dans le monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement aux nombreux autres documentaires sur le m\u00eame sujet avec leur d\u00e9luges de statistiques, de graphiques et de chiffres, le film \u003Ci\u003ELe Capital au XXI\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle\u003C\/i\u003E raconte le capitalisme comme une histoire, celle de la m\u00e9canique infernale qui creuse les in\u00e9galit\u00e9s, balayant au passage l'espoir humaniste et la d\u00e9mocratie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ER\u00e9alis\u00e9 par le N\u00e9o-Z\u00e9landais Justin Pemberton, il concentre les mille pages du \u003Ci\u003Ebest-seller\u003C\/i\u003E \u00e9ponyme (\u00e9dit\u00e9 au \u003Ca href=\"https:\/\/www.seuil.com\/ouvrage\/le-capital-au-xxie-siecle-thomas-piketty\/9782021082289\"\u003ESeuil\u003C\/a\u003E en 2013) de l'\u00e9conomiste fran\u00e7ais \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/VIDEO-Thomas-Piketty-Il-va-y-avoir-des-crises-sociales-extremement-violentes\"\u003EThomas Piketty\u003C\/a\u003E en une heure et quarante minutes rapides, vivantes, rythm\u00e9es, efficaces.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe livre d\u00e9montre, de mani\u00e8re parfaitement document\u00e9e, l'accroissement consid\u00e9rable des in\u00e9galit\u00e9s de patrimoine et de revenus partout dans le monde, avec des citations de Balzac ou de Jane Austen. Le film encha\u00eene des extraits de m\u00e9los, sitcoms, archives et chansons, qui illustrent les propos de grands \u00e9conomistes, journalistes ou analystes financiers - l'\u00e9conomiste am\u00e9ricain Joseph Stiglitz, l'historien de l'\u00e9conomie \u00e0 l'universit\u00e9 de Columbia Suresh Naidu, l'analyste \u00e9conomique Rana Foroohar, le professeur d'\u00e9conomie politique Francis Fukuyama, la directrice du groupe de r\u00e9flexion britannique Class Faiza Shaheen, Piketty lui-m\u00eame et plusieurs autres - qui apportent chacun un \u00e9clairage sur l'histoire du capital, du XVIII\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle \u00e0 aujourd'hui.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Nous vivons plong\u00e9s dans le capitalisme et pourtant, nous ne le voyons pas,\u003C\/i\u003E explique la journaliste et \u00e9crivaine britannique Gillian Tett, pr\u00e9sidente du comit\u00e9 de r\u00e9daction du \u003Ci\u003EFinancial Times\u003C\/i\u003E et anthropologue de formation, au d\u00e9but du film. \u003Ci\u003ELes \u00e9lites se maintiennent au pouvoir et transmettent leurs privil\u00e8ges en contr\u00f4lant la richesse et les moyens de production. Elles fa\u00e7onnent nos id\u00e9es. \u00bb\u003C\/i\u003E Avec pour cons\u00e9quence des in\u00e9galit\u00e9s qui se perp\u00e9tuent et influent sur les comportements. Paul Piff, chercheur de l'Universit\u00e9 de Berkeley en Californie, organise des parties de Monopoly truqu\u00e9es : un tirage au sort avantage certains joueurs qui re\u00e7oivent 2.000 dollars et deux d\u00e9s en d\u00e9but de partie, alors que les autres n'ont que 1.000 dollars et un seul d\u00e9. Les joueurs avantag\u00e9s, qui gagnent, oublient tr\u00e8s vite les origines de leur r\u00e9ussites et se convainquent d'\u00eatre les meilleurs. Ils adoptent une attitude dominante vis-\u00e0-vis des joueurs moins fortun\u00e9s qui deviennent timides, h\u00e9sitants et renferm\u00e9s, observe le scientifique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=tw2ufupY88E\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E youtube\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu XVIII\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle, le capital \u00e9tait constitu\u00e9 d'argent, de terres et de propri\u00e9t\u00e9s fonci\u00e8res qui appartenaient \u00e0 des nobles - 1 % de la population - qui s'en servaient pour garder leurs privil\u00e8ges. L'arriv\u00e9e des usines a cr\u00e9\u00e9 de nouvelles formes de richesses et le besoin de changer le syst\u00e8me f\u00e9odal, ce qu'ont fait les R\u00e9volutions fran\u00e7aise et am\u00e9ricaine, mais elles n'ont pas mis en place les institutions n\u00e9cessaires pour am\u00e9liorer la vie des pauvres. La mont\u00e9e de l'industrialisation au 19\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle a engendr\u00e9 de nouvelles formes d'exploitation : l'oppression des ouvriers, notamment en Angleterre o\u00f9 des lois leur interdisaient de cesser de travailler, le colonialisme, l'esclavage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELa crise de 1929, preuve que le capitalisme peut augmenter la richesse globale sans am\u00e9liorer le niveau de vie des citoyens\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 1914 \u00e0 Paris, les 1 % poss\u00e9daient toujours 70 % des richesses, et les deux tiers de la population mourraient avec rien. Ce d\u00e9s\u00e9quilibre extr\u00eame a nourri de nouvelles id\u00e9es socialistes et communistes qui ont affol\u00e9 les plus riches. La Premi\u00e8re guerre mondiale n'a rien arrang\u00e9, puis la crise de 1929 a violemment d\u00e9montr\u00e9 que le capitalisme pouvait augmenter la richesse globale sans am\u00e9liorer le niveau de vie des citoyens. La pauvret\u00e9 \u00e9tait telle apr\u00e8s la D\u00e9pression qu'aux \u00c9tats-Unis le pr\u00e9sident Roosevelt a fait voter un \u003Ci\u003ENew Deal\u003C\/i\u003E et une r\u00e9glementation stricte des activit\u00e9s financi\u00e8res. En Allemagne, l'inflation monstrueuse et la grande pauvret\u00e9 de l'apr\u00e8s-Premi\u00e8re Guerre mondiale ont ouvert la voie \u00e0 un national-socialisme belliqueux. La seconde grande guerre a \u00e9t\u00e9 une manne pour ceux qui poss\u00e9daient les usines \u003Ci\u003E\u00ab car il fallait produire beaucoup et vite \u00bb\u003C\/i\u003E, explique Suresh Naidu.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Les guerres d\u00e9truisent le capital\u003C\/i\u003E, dit la voix de Piketty commentant de terribles images de ruines, \u003Ci\u003Emais ce n'est pas n\u00e9cessairement mauvais car cela peut transformer les rapports de pouvoirs dans la soci\u00e9t\u00e9 \u00bb\u003C\/i\u003E. Francis Fukuyama ajoute : \u003Ci\u003E\u00ab L'existence de l'alternative communiste a effray\u00e9 les capitalistes qui ont eu peur de tout perdre. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPendant les trente ans qui ont suivi la guerre, de 1946 \u00e0 1975, ils ont donc pris en compte les revendications d'\u00e9quit\u00e9 sociale de ceux qui avaient travaill\u00e9 dans les usines et qui s'\u00e9taient battus. Pendant cette p\u00e9riode, de nouvelles lois ont prot\u00e9g\u00e9 les travailleurs et une classe moyenne est apparue, qui a cru que les promesses capitalistes se r\u00e9alisaient enfin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELes ann\u00e9es 1980, la contre-attaque capitaliste\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais les \u00e9lections de Margaret Thatcher en 1979 au Royaume-Uni et de Ronald Reagan en 1981 aux \u00c9tats-Unis marquent le d\u00e9but de la contre-attaque capitaliste. Tous deux se font les \u00e9vang\u00e9listes d'un m\u00eame mythe : le ruissellement des richesses, qui permettrait la mobilit\u00e9 sociale. Thatcher et Reagan baissent donc les imp\u00f4ts des plus riches... sans que rien ne ruisselle. La part des classes moyennes s'amenuise aux \u00c9tats-Unis, puis en Europe. En 1989, l'implosion des r\u00e9gimes communistes vient opportun\u00e9ment renforcer la foi dans la d\u00e9r\u00e9gulation fiscale et sacraliser les droits associ\u00e9s \u00e0 la propri\u00e9t\u00e9 priv\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour Thomas Piketty, cette incapacit\u00e9 des dirigeants politiques \u00e0 taxer les milliardaires et les multinationales et \u00e0 contr\u00f4ler le capitalisme international nourrit de nouveaux replis identitaires. Il propose des solutions de bon ton, comme un imp\u00f4t progressif sur le capital et une limite au droit de propri\u00e9t\u00e9. Sans malheureusement \u00e9voquer les autres victimes du capitalisme - l'environnement, la biodiversit\u00e9, le climat et leurs d\u00e9fenseurs - dont la d\u00e9vastation nous menace autant que le creusement des in\u00e9galit\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003E\u003Cb\u003ELe Capital au XXI\u003Csup\u003Ee\u003C\/sup\u003E si\u00e8cle\u003C\/b\u003E, de Justin Pemberton \u00e9crit avec Matthew Metcalfe et Thomas Piketty. Au cin\u00e9ma depuis le 22 juin.\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_175970_8a7fa7.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Chr \/\u003E\u003Cb\u003ESource :\u003C\/b\u003E \u00c9lisabeth Schneiter pour \u003Ci\u003EReporterre\u003C\/i\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPhoto :\u003C\/b\u003E\u003Cbr \/\u003E\nchap\u00f4 : Monopoly. \u003Ca href=\"https:\/\/pxhere.com\/fr\/photo\/1452993\"\u003EPxhere\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reporterre.net\/Explosion-des-inegalites-et-folie-capitaliste-le-best-seller-de-Piketty-adapte-a-l-ecran\"\u003Ereporterre.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}