{"176023":{"id":"176023","parent":"0","time":"1593248453","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/pourquoi-trump-ne-combat-pas-lepidemie-du-coronavirus-aux-etats-unis\/","category":"USA","title":"Pourquoi Trump ne combat pas l'\u00e9pid\u00e9mie du coronavirus aux \u00e9tats-Unis ?","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"pourquoi-trump-ne-combat-pas-l-epidemie-du-coronavirus-aux-etats-unis","admin":"newsnet","views":"7","priority":"2","length":"4389","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar Gr\u00e9gory Wiesenthal.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u003Cb\u003EAux \u00c9tats-Unis, la situation avec le coronavirus est en train de s'aggraver. Les taux quotidiens de cas d\u00e9tect\u00e9s approchent des valeurs maximales du mois d'avril. La communaut\u00e9 d'experts indique que le virus est hors de contr\u00f4le et que le pays va conna\u00eetre son \u00ab pire cauchemar \u00bb.\u003C\/b\u003E\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Maison Blanche n'a cependant pas de strat\u00e9gie nationale pour lutter contre l'\u00e9pid\u00e9mie. De plus, Donald Trump est, essayant de d\u00e9tourner l'attention des Am\u00e9ricains \u00e0 la veille des \u00e9lections, compl\u00e8tement indiff\u00e9rent \u00e0 une nouvelle vague de contaminations.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis sont confront\u00e9s \u00e0 une nouvelle augmentation des contaminations avec le coronavirus. Dans le pays, sur une journ\u00e9e, plus de 34,7 mille cas ont \u00e9t\u00e9 recens\u00e9s, ce qui est l\u00e9g\u00e8rement inf\u00e9rieur aux valeurs maximales du mois d'avril tout en restant toujours trop \u00e9lev\u00e9. De nouvelles contaminations ont \u00e9t\u00e9 signal\u00e9es dans au moins cinq \u00c9tats et l'augmentation totale de l'incidence a touch\u00e9 20 \u00c9tats. Les autorit\u00e9s locales ont d\u00e9j\u00e0 commenc\u00e9 \u00e0 prendre des mesures de s\u00e9curit\u00e9 pour lutter contre l'\u00e9pid\u00e9mie de coronavirus. Au Nevada, en particulier, le port obligatoire du masque a \u00e9t\u00e9 de nouveau institu\u00e9 et les magasins Apple, par exemple, ferment leurs portes en Arizona, en Caroline du Nord et du Sud, au Texas et en Floride en raison d'une augmentation du nombre de personnes contamin\u00e9es. Au m\u00eame moment, le nombre de personnes atteintes et d\u00e9c\u00e9d\u00e9es \u00e0 cause du virus continue d'augmenter aux \u00c9tats-Unis. Le nombre total de malades du coronavirus dans le pays a d\u00e9pass\u00e9 les 2,3 millions de personnes, plus de 121 000 personnes sont d\u00e9c\u00e9d\u00e9es de la maladie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'indiff\u00e9rence, montr\u00e9e par Donald Trump sur le fait que la \u00ab pand\u00e9mie \u00bb du coronavirus gagne du terrain aux \u00c9tats-Unis, semble montrer qu'il ne remarque pas la menace qui p\u00e8se sur la vie des citoyens. Sa rh\u00e9torique a \u00e9t\u00e9 centr\u00e9e sur la \u00ab disparition miraculeuse \u00bb du virus des \u00c9tats-Unis, notamment en raison de l'arriv\u00e9e de l'\u00e9t\u00e9 bien que la communaut\u00e9 d'experts ait, \u00e0 plusieurs reprises, ni\u00e9 cette possibilit\u00e9. Selon, Stephen Collinson, journaliste politique de CNN couvrant la Maison Blanche, la politique aux \u00c9tats-Unis et le monde, il y a un \u00ab ralentissement de l'effondrement du syst\u00e8me de sant\u00e9 \u00bb aux \u00c9tats-Unis, alors que Donald Trump ne fait rien pour formuler une strat\u00e9gie nationale de lutte contre la nouvelle \u00e9pid\u00e9mie de virus car \u00ab le pr\u00e9sident tente, en fait, de convaincre les Am\u00e9ricains que le danger est pass\u00e9 \u00bb. Au lieu d'apprendre de leurs erreurs, le journaliste fait remarquer que la Maison Blanche montre une indiff\u00e9rence aveugle face \u00e0 l'augmentation du nombre de personnes contamin\u00e9es, ce qui ne fait qu'exacerber la situation. La rh\u00e9torique du chef de l'\u00c9tat rappelle en partie ses d\u00e9clarations faites au d\u00e9but de la \u00ab pand\u00e9mie \u00bb lorsqu'il a refus\u00e9 de reconna\u00eetre le danger du virus pour les \u00c9tats-Unis et lorsqu'il a d\u00e9lib\u00e9r\u00e9ment tent\u00e9 de pr\u00e9senter la situation sous un jour plus positif. En g\u00e9n\u00e9ral, Donald Trump n'a pas chang\u00e9 sa politique car il d\u00e9tourne l'attention des citoyens am\u00e9ricains des cons\u00e9quences tragiques d'une \u00ab pand\u00e9mie \u00bb pour le pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa politique actuelle de Donald Trump concernant le coronavirus n'a pas encore am\u00e9lior\u00e9 sa popularit\u00e9. Selon un sondage effectu\u00e9 en juin par le New York Times et le Siena College, la position du pr\u00e9sident am\u00e9ricain est bien inf\u00e9rieure \u00e0 celle de son rival d\u00e9mocrate, Joe Biden, l'ancien vice-pr\u00e9sident de l'\u00c9tat. En Arizona, par exemple, Donald Trump gagne 41% des soutiens quand Joe Biden en obtient 48%. La situation est similaire en Pennsylvanie avec - 40% pour le pr\u00e9sident contre 50% pour le d\u00e9mocrate. Au Michigan, l'\u00e9cart est encore plus important avec seulement 36% des \u00e9lecteurs qui soutiennent Donald Trump alors que 47% sont pr\u00eats \u00e0 voter pour Joe Biden.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EGr\u00e9gory Wiesenthal\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"http:\/\/www.observateurcontinental.fr\/?module=articles&action=view&id=1723\"\u003Eobservateurcontinental.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ELes opinions exprim\u00e9es par les analystes ne peuvent \u00eatre consid\u00e9r\u00e9es comme \u00e9manant des \u00e9diteurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilit\u00e9 des auteurs\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/pourquoi-trump-ne-combat-pas-lepidemie-du-coronavirus-aux-etats-unis\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}