{"176028":{"id":"176028","parent":"0","time":"1593249282","url":"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=247163","category":"science","title":"D\u00e9confinement : les leçons des clusters Covid-19","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176028_b34ab6.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"deconfinement-les-leccedilons-des-clusters-covid-19","admin":"newsnet","views":"102","priority":"2","length":"18811","lang":"","content":"\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/coronavirus-covid-19-case-clusters-lessons-warnings-reopening\"\u003EScienceNews\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELes flamb\u00e9es dans les restaurants, les bureaux et autres lieux confin\u00e9s pourraient orienter les strat\u00e9gies visant \u00e0 lever les directives de distanciation sociale.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlusieurs mois apr\u00e8s le d\u00e9but de la pand\u00e9mie de COVID-19, les pays cherchent des moyens de relancer leur \u00e9conomie ; les responsables de la sant\u00e9 publique cherchent \u00e0 guider la r\u00e9ouverture des restaurants en toute s\u00e9curit\u00e9 et les citoyens cherchent \u00e0 \u00e9chapper au virus. Mais plusieurs le\u00e7ons ont d\u00e9j\u00e0 pu \u00eatre tir\u00e9es par les pays qui ont entam\u00e9 leur d\u00e9confinement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPrenons l'exemple de la Cor\u00e9e du Sud : en avril, apr\u00e8s que le nombre de nouveaux cas ait r\u00e9guli\u00e8rement baiss\u00e9, le pays a commenc\u00e9 \u00e0 assouplir les restrictions de confinement. Mais ce r\u00e9pit a \u00e9t\u00e9 de courte dur\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 6 mai, un homme de 29 ans a \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=XxSc5RNccSg\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E test\u00e9 positif\u003C\/a\u003E pour le SRAS-CoV-2, quelques jours seulement apr\u00e8s avoir visit\u00e9 \u003Ca href=\"http:\/\/youtube.com\/watch?v=fNVcAhuUaBM\" target=\"_blank\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-chain\"\u003E\u003C\/span\u003E cinq clubs de danse en une nuit\u003C\/a\u003E dans le district d'Itaewon \u00e0 S\u00e9oul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 8 mai, la Cor\u00e9e du Sud a r\u00e9agi rapidement, \u003Ca href=\"https:\/\/www.npr.org\/sections\/coronavirus-live-updates\/2020\/05\/12\/854407305\/south-korea-delays-reopening-schools-as-coronavirus-cases-resurge\"\u003Erepoussant d'un mois\u003C\/a\u003E les projets de r\u00e9ouverture des \u00e9coles et pressant les bars et les clubs de fermer \u00e0 nouveau. Le 8 juin, les centres cor\u00e9ens de contr\u00f4le des maladies \u003Ca href=\"https:\/\/is.cdc.go.kr\/upload_comm\/syview\/doc.html?fn=159160814965400.pdf&rs=\/upload_comm\/docu\/0030\" target=\"_blank\"\u003Eavaient mis en relation\u003C\/a\u003E le malade avec 96 autres clients de clubs qui ont \u00e9t\u00e9 infect\u00e9s, plus 178 personnes avec lesquelles ces clients sont entr\u00e9s en contact.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe n'est pas le seul cluster qui a frein\u00e9 les plans de r\u00e9ouverture de la Cor\u00e9e du Sud. Rapidement d'autres clusters ont pu \u00eatre identifi\u00e9s dans un centre de vente en ligne, un parc \u00e0 th\u00e8me, un club de ping-pong et une poign\u00e9e d'\u00e9glises.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED'autres pays devraient s'attendre \u00e0 ce genre de situation avec l'assouplissement des r\u00e8gles de confinement. \u00ab \u003Ci\u003ELe d\u00e9confinement n'est pas une voie \u00e0 sens unique, et nous devrons peut-\u00eatre faire demi-tour\u003C\/i\u003E\u00ab, a d\u00e9clar\u00e9 Andrew Noymer, \u00e9pid\u00e9miologiste \u00e0 l'universit\u00e9 de Californie, \u00e0 Irvine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9tude de ces types de clusters - qu'il s'agisse des modes de transmission ou des types d'environnement favorables \u00e0 la propagation de la Covid-19 - nous permet de voir comment \u00e9viter un reconfinement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 cette fin, l'\u00e9pid\u00e9miologiste Gwenan Knight et ses coll\u00e8gues de la \u003Ci\u003ELondon School of Hygiene and Tropical Medicine\u003C\/i\u003E ont \u003Ca href=\"https:\/\/wellcomeopenresearch.org\/articles\/5-83\/v2\"\u003Ecompil\u00e9 une vaste base de donn\u00e9es des clusters Covid-19\u003C\/a\u003E dans le monde entier en se basant sur les comptes rendus des m\u00e9dias, les \u00e9tudes scientifiques publi\u00e9es et les rapports des minist\u00e8res de la sant\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu 10 juin, leur base de donn\u00e9es comprenait 231 \u00e9v\u00e9nements de clusters, ou de groupes de cas li\u00e9s au m\u00eame environnement. Les donn\u00e9es sont limit\u00e9es aux clusters connus et \u00e0 ce dont les patients concern\u00e9s se souvenaient et \u00e0 ce qu'ils ont dit aux enqu\u00eateurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EO\u00f9 COVID-19 se propage-t-il ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne \u00e9quipe de la \u003Ci\u003ELondon School of Hygiene and Tropical Medicine\u003C\/i\u003E a compil\u00e9 une base de donn\u00e9es de 231 clusters Covid-19 connus, repr\u00e9sent\u00e9s dans le graphique ci-dessous. Les param\u00e8tres sont cod\u00e9s par couleur selon que le virus se r\u00e9pand dans un environnement int\u00e9rieur ou ext\u00e9rieur, et la taille de chaque bulle repr\u00e9sente le nombre de cas dans le cluster.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans la mesure du possible, l'\u00e9quipe a examin\u00e9 le premier cycle de transmission, dans l'espoir d'obtenir un aper\u00e7u pr\u00e9cis des risques que pr\u00e9sentent les diff\u00e9rents types de milieux. Lorsque les donn\u00e9es \u00e9taient disponibles, l'\u00e9quipe a \u00e9galement calcul\u00e9 le taux d'attaque d'un cluster, ou le pourcentage de personnes qui sont tomb\u00e9es malades par rapport au nombre total de personnes pr\u00e9sentes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe milieu le plus fr\u00e9quent parmi les groupes signal\u00e9s est celui des m\u00e9nages, et les groupes les plus importants se sont produits \u00e0 bord de navires. La base de donn\u00e9es de l'\u00e9quipe de Londres comprend des entr\u00e9es qui repr\u00e9sentent plus d'une cluster ; dans ce tableau, ceux-ci ont \u00e9t\u00e9 s\u00e9par\u00e9s de sorte que chaque bulle affich\u00e9e repr\u00e9sente un seul cluster.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176028_e165dd.png\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertaines tendances int\u00e9ressantes sont apparues. Les environnements int\u00e9rieurs dominent, en partie parce que le virus frappe en hiver, lorsque les gens passent la plupart de leur temps \u00e0 l'int\u00e9rieur, et en partie parce que dans les environnements ext\u00e9rieurs, un flux d'air frais abondant aide \u00e0 dissiper les particules de virus exhal\u00e9es par une personne infect\u00e9e. Les rayons ultraviolets du soleil peuvent \u00e9galement contribuer \u00e0 tuer les particules virales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes m\u00e9nages sont le lieu de transmission le plus fr\u00e9quent, repr\u00e9sentant 15 %, soit 38 des 231 cas de contamination. Et l'heure des repas \u00e9tait le moment le plus propice. \u00ab \u003Ci\u003ECe n'est pas le fait de manger. C'est le fait de s'asseoir et de parler\u003C\/i\u003E\u00ab, soup\u00e7onne Noymer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe SRAS-CoV-2 se propage principalement par les gouttelettes respiratoires et par contact direct. Bien que le partage de la nourriture ou des ustensiles puisse th\u00e9oriquement pr\u00e9senter un risque d'infection, aucun groupe n'a \u00e9t\u00e9 li\u00e9 \u00e0 l'alimentation elle-m\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne \u00e9tude publi\u00e9e le 3 juin dans \u003Ci\u003EEmerging Infectious Diseases\u003C\/i\u003E a trouv\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/wwwnc.cdc.gov\/eid\/article\/26\/9\/20-2135_article\"\u003Edes traces de mat\u00e9riel g\u00e9n\u00e9tique\u003C\/a\u003E du SRAS-CoV-2 sur les baguettes utilis\u00e9es par des patients \u00e0 Hong Kong, mais on ne sait pas si des particules de virus pourraient survivre sur une baguette et infecter r\u00e9ellement quelqu'un.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes plus grandes concentrations connues se sont produites dans des endroits qui sont maintenant bien connus : des navires (le navire de croisi\u00e8re \u003Ci\u003EDiamond Princess\u003C\/i\u003E et le porte-avions \u003Ci\u003EUSS Teddy Roosevelt\u003C\/i\u003E), des usines de conditionnement alimentaire et des prisons.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes dortoirs de Singapour, o\u00f9 \u003Ca href=\"https:\/\/theconversation.com\/this-is-why-singapores-coronavirus-cases-are-growing-a-look-inside-the-dismal-living-conditions-of-migrant-workers-136959\"\u003Eles travailleurs migrants vivent dans des conditions d'exigu\u00eft\u00e9\u003C\/a\u003E, ont \u00e9galement connu un grand nombre d'infections. Dans tous ces endroits, les gens vivent ou travaillent \u00e0 proximit\u00e9 les uns des autres pendant de longues p\u00e9riodes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'ensemble de donn\u00e9es indique \u00e9galement les endroits o\u00f9 une activit\u00e9 peut \u00eatre plus risqu\u00e9e qu'une autre, explique Quentin Leclerc, un \u00e9pid\u00e9miologiste de l'\u00e9quipe de M. Knight qui g\u00e8re la base de donn\u00e9es. \u00ab \u003Ci\u003EPar exemple, pourquoi avons-nous trouv\u00e9 des clusters associ\u00e9s \u00e0 un type de sport en salle, mais pas \u00e0 un autre ?\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans un groupe de 112 cas provenant de \u003Ca href=\"https:\/\/wwwnc.cdc.gov\/eid\/article\/26\/8\/20-0633_article\"\u003Ecours de Zumba \u00e0 Cheonan\u003C\/a\u003E, en Cor\u00e9e du Sud, un instructeur de pilates et de yoga du m\u00eame gymnase figurait parmi les personnes infect\u00e9es. Mais ce professeur n'a pas transmis le virus \u00e0 ses \u00e9l\u00e8ves par la suite. Les sports \u00e0 haute intensit\u00e9 qui impliquent une respiration lourde dans des espaces confin\u00e9s pourraient \u00eatre des \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/covid-19-coronavirus-indoor-high-intensity-fitness-classes\"\u003Elieux de transmission privil\u00e9gi\u00e9s\u003C\/a\u003E, tandis que les activit\u00e9s \u00e0 faible intensit\u00e9, comme le yoga, pourraient ne pas \u00eatre aussi risqu\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn seul cluster li\u00e9 au transport - trois cas dans un bus - appara\u00eet dans la base de donn\u00e9es, mais cela ne signifie pas que le virus ne se propage pas dans les bus ou les trains. \u00ab \u003Ci\u003ELes \u00e9pid\u00e9mies dans les transports sont tr\u00e8s difficiles \u00e0 identifier\u003C\/i\u003E\u00ab, d\u00e9clare Yuguo Li, ing\u00e9nieur \u00e0 l'universit\u00e9 de Hong Kong qui \u00e9tudie la transmission des maladies infectieuses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien s\u00fbr, il pourrait y avoir d'autres modes de transmission possibles que les chercheurs ne connaissent pas ou n'ont pas pu \u00e9tudier. Mais les clusters ci-dessous pourraient offrir des informations utiles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EUn restaurant mal ventil\u00e9\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn r\u00e9cit \u00e9difiant sur la mauvaise ventilation nous vient de Guangzhou, en Chine, \u00e0 la veille du Nouvel An lunaire. Une femme de 63 ans et sa famille sont entr\u00e9es dans un restaurant bond\u00e9 pour le d\u00e9jeuner, apr\u00e8s \u00eatre rentr\u00e9es de Wuhan la veille. Le m\u00eame jour, elle a eu de la fi\u00e8vre et a touss\u00e9 ; elle a ensuite \u00e9t\u00e9 test\u00e9e positive au coronavirus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESur les 89 autres clients qui ont visit\u00e9 le restaurant ce jour-l\u00e0, 10 sont tomb\u00e9s malades du Covid-19, dont la femme et quatre membres de sa famille. \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/coronavirus-covid-19-infection-contagious-days-before-symptoms-appear\"\u003ELes patients sont les plus contagieux au moment o\u00f9 leurs sympt\u00f4mes apparaissent\u003C\/a\u003E, donc cette femme \u00e9tait tr\u00e8s probablement le cas index - la premi\u00e8re personne du groupe \u00e0 \u00eatre infect\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes cinq autres infections sont survenues dans des familles assises \u00e0 la table de chaque c\u00f4t\u00e9 de la sienne, \u00e0 moins d'un m\u00e8tre de distance. Les images de s\u00e9curit\u00e9 montrent que les trois familles n'ont pas interagi ou touch\u00e9 les m\u00eames objets.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes gouttelettes que la femme a produites en discutant avec sa famille n'ont probablement pas atteint les autres tables par elles-m\u00eames. \u003Ca href=\"https:\/\/wwwnc.cdc.gov\/eid\/article\/26\/7\/20-0764_article\"\u003ELe virus a donc probablement \u00e9t\u00e9 aid\u00e9 par l'air conditionn\u00e9\u003C\/a\u003E qui a souffl\u00e9 directement au-dessus de la rang\u00e9e de trois tables, selon le rapport des chercheurs du Centre de contr\u00f4le et de pr\u00e9vention des maladies de Guangzhou dans le num\u00e9ro de juillet de \u003Ci\u003EEmerging Infectious Diseases.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe restaurant n'avait pas de fen\u00eatres. La seule source d'air ext\u00e9rieur \u00e9tait un ventilateur d'extraction dans une salle de bain. L'unit\u00e9 de climatisation ne faisait que recirculer l'air int\u00e9rieur, soufflant les gouttelettes respiratoires de la femme vers les tables voisines. Avec tr\u00e8s peu d'air frais entrant, la concentration de gouttelettes devenait de plus en plus \u00e9lev\u00e9e, explique Yan Chen, ing\u00e9nieur \u00e0 l'universit\u00e9 Purdue de West Lafayette, en Inde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EDans la zone\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176028_4ab7a9.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le restaurant de Guangzhou illustr\u00e9 ici, un client malade en a infect\u00e9 neuf autres. Les unit\u00e9s de climatisation ont refroidi diff\u00e9rentes zones, et une unit\u00e9 a souffl\u00e9 directement au-dessus des trois tables o\u00f9 les cas de COVID-19 se sont produits.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa femme que l'on croit \u00eatre le cas index (magenta, juste \u00e0 gauche du centre en haut de l'image) \u00e9tait assise avec sa famille \u00e0 la table du milieu. L'air circulant de l'unit\u00e9 de climatisation a pu souffler ses gouttelettes respiratoires sur la table la plus \u00e9loign\u00e9e de l'unit\u00e9 de climatisation. L'air a ensuite rebondi sur le mur et a ramen\u00e9 ces gouttelettes en direction de la table de l'autre c\u00f4t\u00e9, \u00e0 c\u00f4t\u00e9 de l'unit\u00e9 de climatisation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans cette simulation informatique bas\u00e9e sur des tests de gaz \u00e0 l'\u00e9tat de traces effectu\u00e9s au restaurant, les gouttelettes (turquoise) se rassemblent dans l'air autour des trois tables en raison du flux d'air provenant de l'unit\u00e9 de climatisation et de la mauvaise ventilation de la pi\u00e8ce. Les chiffres en rouge repr\u00e9sentent les autres personnes qui sont tomb\u00e9es malades du Covid-19 apr\u00e8s avoir mang\u00e9 au restaurant au m\u00eame moment.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELorsque le restaurant \u00e9tait vide pendant le confinement, Li et ses coll\u00e8gues ont test\u00e9 la th\u00e9orie avec quelques volontaires humains, quelques mannequins et des gouttelettes de gaz inoffensif pour tracer et simuler la propagation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.medrxiv.org\/content\/10.1101\/2020.04.16.20067728v1.full.pdf\" target=\"_blank\"\u003ELeurs simulations pr\u00e9liminaires\u003C\/a\u003E, mises en ligne le 22 avril sur \u003Ci\u003EmedRxiv.org\u003C\/i\u003E, montrent que le flux d'air conditionn\u00e9 dans la salle aurait pu cr\u00e9er une bulle de petites gouttelettes autour des trois tables, et qu'il y avait une quantit\u00e9 exceptionnellement faible d'air frais dans la salle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est l\u00e0 que se situe la responsabilit\u00e9 de l'infection, affirme l'\u00e9quipe de Li. Avec plus d'air frais dans le m\u00e9lange, la concentration des gouttelettes aurait probablement \u00e9t\u00e9 plus faible.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EDe longues heures de travail \u00e0 proximit\u00e9\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn autre cluster dans un centre d'appel sud-cor\u00e9en illustre la fa\u00e7on dont la Covid-19 peut \u00e9merger dans un environnement de bureau ouvert tr\u00e8s anim\u00e9 - et comment intervenir et arr\u00eater la transmission.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe centre d'appel du centre-ville de S\u00e9oul occupe quatre \u00e9tages d'un immeuble de 19 \u00e9tages qui abrite des bureaux commerciaux et des r\u00e9sidences. Lorsque la quasi-totalit\u00e9 des utilisateurs de l'immeuble - 1 143 personnes - ont \u00e9t\u00e9 test\u00e9s, 97 \u00e9taient positifs pour le SRAS-CoV-2 ; 94 d'entre eux \u003Ca href=\"https:\/\/wwwnc.cdc.gov\/eid\/article\/26\/8\/20-1274_article\"\u003Etravaillaient dans les bureaux du centre d'appel au 11\u00e8me \u00e9tage\u003C\/a\u003E, rapportent les chercheurs dans le rapport d'ao\u00fbt sur les maladies infectieuses \u00e9mergentes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes employ\u00e9s \u00e9taient assis c\u00f4te \u00e0 c\u00f4te, parlant au t\u00e9l\u00e9phone pendant de longues heures. Comme une majorit\u00e9 frappante de cas \u00e9taient concentr\u00e9s dans une seule zone de travail ouverte sur un c\u00f4t\u00e9 du b\u00e2timent, les chercheurs soup\u00e7onnent que la proximit\u00e9 prolong\u00e9e, plut\u00f4t que, disons, le fait de toucher le m\u00eame bouton d'ascenseur, a favoris\u00e9 la propagation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUn centre d'appel bond\u00e9\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa plupart des 97 cas COVID-19 dans un immeuble mixte r\u00e9sidentiel et commercial du centre-ville de S\u00e9oul, en Cor\u00e9e du Sud, \u00e9taient concentr\u00e9s au 11e \u00e9tage. L\u00e0, 94 employ\u00e9s du centre d'appel ont \u00e9t\u00e9 test\u00e9s positifs au COVID-19 (les postes de travail des personnes infect\u00e9es sont indiqu\u00e9s en bleu), la plupart d'entre eux se concentrant sur un c\u00f4t\u00e9 du b\u00e2timent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176028_b34ab6.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu centre d'appel, le CDC cor\u00e9en a \u00e9t\u00e9 extr\u00eamement minutieux dans ses tentatives pour trouver des cas et arr\u00eater leur propagation, en testant 99,8 % des personnes qui ont eu un contact avec le b\u00e2timent et en isolant rapidement tous les cas positifs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu-del\u00e0 du b\u00e2timent, les enqu\u00eateurs ont suivi 225 contacts familiaux de ces cas positifs, et 34 ont \u00e9t\u00e9 test\u00e9s positifs. Gr\u00e2ce \u00e0 ce processus de d\u00e9pistage intense, l'agence a coup\u00e9 les cha\u00eenes de transmission et emp\u00each\u00e9 l'apparition de nouveaux cas. \u00ab \u003Ci\u003ECela montre comment l'intervention peut fonctionner\u003C\/i\u003E\u00ab, d\u00e9clare Werner Bischoff, \u00e9pid\u00e9miologiste \u00e0 l'universit\u00e9 Wake Forest de Winston-Salem, en Caroline du Nord.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EPartager plus que des souvenirs\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne famille d'Irbid, en Jordanie, \u00e0 une soixantaine de kilom\u00e8tres au nord d'Amman, nous met en garde sur l'importance de la distanciation sociale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9fiant l'interdiction locale des grands rassemblements, la famille a organis\u00e9 une c\u00e9l\u00e9bration de mariage en mars. Sur les quelque 360 personnes pr\u00e9sentes, \u003Ca href=\"https:\/\/wwwnc.cdc.gov\/eid\/article\/26\/9\/20-1469_article\"\u003E76 ont \u00e9t\u00e9 test\u00e9es positives\u003C\/a\u003E au coronavirus dans les quatre semaines qui ont suivi, selon les chercheurs dans le rapport de septembre sur les maladies infectieuses \u00e9mergentes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDeux jours avant la c\u00e9r\u00e9monie, le p\u00e8re de la mari\u00e9e, \u00e2g\u00e9 de 58 ans et originaire d'Espagne, se sentait fi\u00e9vreux et souffrait d'un \u00e9coulement nasal et d'une toux. Il a \u00e9t\u00e9 test\u00e9 positif au coronavirus deux jours apr\u00e8s le mariage.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien qu'il ne se souvienne pas d'avoir \u00e9t\u00e9 en contact avec une personne atteinte de COVID-19 en Espagne, les scientifiques pensent qu'il est \u00e0 l'origine du cluster. En Jordanie, il est courant que la famille de la mari\u00e9e accueille tous les invit\u00e9s \u00e0 l'entr\u00e9e de la r\u00e9ception, g\u00e9n\u00e9ralement par une accolade ou un baiser. \u00ab \u003Ci\u003ECes facteurs, en plus de la danse dans la foule et de la communication \u00e9troite en face \u00e0 face, ont probablement contribu\u00e9 au grand nombre d'infections au cours du mariage\u003C\/i\u003E\u00ab, \u00e9crivent les chercheurs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EStrat\u00e9gies de d\u00e9confinement\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECertaines variables inconnues - comme \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/covid-19-can-fabric-cloth-masks-stem-coronavirus-spread\"\u003El'efficacit\u00e9 des masques en tissu\u003C\/a\u003E et le degr\u00e9 de propagation du virus par les personnes infect\u00e9es \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/first-case-coronavirus-spread-person-no-symptoms-found-germany\"\u003Easympt\u00f4matiques\u003C\/a\u003E - pourraient influencer l'\u00e9quation du risque pour le coronavirus dans l'un de ces contextes et dans d'autres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 mesure que les restrictions seront lev\u00e9es, les gens devront faire des choix difficiles en ce qui concerne les interactions sociales. La distanciation sociale reste importante. Vous pouvez limiter vos contacts, mais vous n'avez aucun contr\u00f4le sur les autres personnes que vous rencontrez.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 mesure que les restrictions s'assouplissent, \u003Ca href=\"https:\/\/slate.com\/news-and-politics\/2020\/05\/new-zealand-quarantine-bubble-concept-america.html\"\u003Ecertains responsables de la sant\u00e9 publique\u003C\/a\u003E sugg\u00e8rent de cr\u00e9er \u003Ca href=\"https:\/\/www.technologyreview.com\/2020\/05\/09\/1001547\/coronavirus-bubble-pod-quaranteam-social-distancing-negotiation\"\u003Edes \u00ab bulles \u00bb COVID-19\u003C\/a\u003E, ou d'\u00e9largir les cercles sociaux aux personnes qui acceptent d'observer les m\u00eames mesures de pr\u00e9caution.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes restaurants et les lieux de travail peuvent prendre des mesures \u00e0 leur r\u00e9ouverture pour tenter de limiter la transmission, comme certains l'ont d\u00e9j\u00e0 fait.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'installation de barri\u00e8res en plexiglas entre les tables et l'am\u00e9lioration de la ventilation par l'ouverture des fen\u00eatres, le service aux clients \u00e0 l'ext\u00e9rieur, la mise en marche des ventilateurs d'extraction et l'utilisation de filtres HEPA pourraient contribuer \u00e0 r\u00e9duire le risque de transmission.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est \u00e9galement judicieux de maintenir une distance d'au moins deux m\u00e8tres entre les tables ou les bureaux. Le CDC a publi\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.cdc.gov\/coronavirus\/2019-ncov\/community\/reopen-guidance.html\"\u003Edes directives de r\u00e9ouverture\u003C\/a\u003E pour tout, des restaurants aux parcs aquatiques.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa question de savoir si d'autres cas de transmission \u00e0 l'ext\u00e9rieur appara\u00eetront \u00e0 mesure que les temp\u00e9ratures augmenteront et que les gens passeront plus de temps dehors reste ouverte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'air frais et la lumi\u00e8re du soleil pourraient limiter le nombre de cas dans les lieux ext\u00e9rieurs, ou des groupes pourraient appara\u00eetre dans les lieux ext\u00e9rieurs nouvellement ouverts, tels que les piscines ou les camps de vacances. Les donn\u00e9es sur le comportement du virus en \u00e9t\u00e9 n'existent pas encore.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESi la premi\u00e8re tentative de la Cor\u00e9e du Sud pour assouplir les restrictions a \u00e9t\u00e9 vaine, c'est que la r\u00e9ouverture et la suppression des pratiques de distanciation sociale ne sont pas sans cons\u00e9quence : de nouvelles infections par la COVID-19 vont se produire. Les c\u00e2lins et les poign\u00e9es de mains sont encore loin. \u00ab \u003Ci\u003ECe n'est pas un marathon\u003C\/i\u003E\u00ab, d\u00e9clare M. Noymer. \u00ab \u003Ci\u003EC'est un sprint de 40 kilom\u00e8tres.\u003C\/i\u003E \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESource : \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencenews.org\/article\/coronavirus-covid-19-case-clusters-lessons-warnings-reopening\"\u003EScienceNews\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nTraduit par les lecteurs du site les-Crises\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.les-crises.fr\/?p=247163\"\u003Eles-crises.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}