{"176068":{"id":"176068","parent":"0","time":"1593351394","url":"http:\/\/www.ism-france.org\/\/analyses\/La-France-et-la-preservation-de-la-suprematie-blanche-article-21180","category":"documentaires","title":"La France et la pr\u00e9servation de la supr\u00e9matie blanche","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176068_2600ee.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"la-france-et-la-preservation-de-la-suprematie-blanche","admin":"newsnet","views":"34","priority":"3","length":"12799","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Youssef Girard\u003Cbr \/\u003E\n\u00ab \u003Ci\u003EL'internationalisme et l'universalisme qui les symbolisent n'ont jamais marqu\u00e9 leur action dans les colonies.... Elles ne br\u00fblent d'encens qu'aux pieds des statues blanches et nous, nous ne pouvons \u00eatre class\u00e9s par nos camarades europ\u00e9ens parmi les pures idoles\u003C\/i\u003E \u00bb. \u003Ca href=\"http:\/\/www.ism-france.org\/analyses\/L-echec-de-l-assimilationnisme-article-14479\"\u003EAli El-Hammami\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176068_2600ee.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003ELa statue tagu\u00e9e de Faidherbe, place Richeb\u00e9 \u00e0 Lille, sous surveillance de la police, le 20 juin. Thierry THOREL \/ \u003Ca href=\"https:\/\/www.lavoixdunord.fr\/767401\/article\/2020-06-20\/lille-le-collectif-faidherbe-doit-tomber-interpelle-la-mairie-au-pied-de-la\"\u003ELA VOIX DU NORD\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\nDans un pr\u00e9c\u00e9dent \u003Ca href=\"http:\/\/www.ism-france.org\/analyses\/Le-crepuscule-des-idoles-de-la-suprematie-blanche-Deboulonnons-deboulonnons-deboulonnons--article-21174\"\u003Earticle\u003C\/a\u003E, nous analysions la position prise par Emmanuel Macron face au vaste mouvement de remise en cause des symboles coloniaux dans l'espace public fran\u00e7ais : statues, noms de rues ou de stations de m\u00e9tro par exemple. Nous y expliquions que la position du Pr\u00e9sident de la R\u00e9publique fran\u00e7aise exprimait un refus cat\u00e9gorique de remise en cause de la supr\u00e9matie blanche ; et donc une d\u00e9fense du racisme syst\u00e9mique. Nous ajoutions que sa position formulait, au sommet de l'\u00c9tat, la position de la r\u00e9action blanche face \u00e0 la contestation d\u00e9coloniale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa position d'Emmanuel Macron n'est aucunement sortie de nulle part. Elle faisait suite \u00e0 la vid\u00e9o de Marion Mar\u00e9chal dat\u00e9e du 10 juin 2020 dans laquelle celle-ci affirmait son refus de s'\u00ab \u003Ci\u003Eexcuser en tant que blanche et en tant que Fran\u00e7aise\u003C\/i\u003E \u00bb car elle n'a \u00ab \u003Ci\u003Ecolonis\u00e9 personne\u003C\/i\u003E \u00bb et elle n'a r\u00e9duit \u00ab \u003Ci\u003Epersonne en esclavage\u003C\/i\u003E \u00bb. D\u00e9non\u00e7ant une \u00ab \u003Ci\u003Etentative de subversion des esprits\u003C\/i\u003E \u00bb, Marion Mar\u00e9chal attaquait ceux qui demanderaient aux Blancs \u00ab \u003Ci\u003Ede salir la m\u00e9moire de\u003C\/i\u003E \u00bb leurs \u00ab \u003Ci\u003Eanc\u00eatres, de cracher sur\u003C\/i\u003E \u00bb leur \u00ab \u003Ci\u003Ehistoire, de purger\u003C\/i\u003E \u00bb leur \u00ab \u003Ci\u003Eh\u00e9ritage d'abattre\u003C\/i\u003E \u00bb leurs \u00ab \u003Ci\u003Estatues\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes grandes lignes de l'opposition d'Emmanuel Macron \u00e0 toute forme de remise en cause de la supr\u00e9matie blanche n'\u00e9taient-elles pas d\u00e9j\u00e0 trac\u00e9es par Marion Mar\u00e9chal dans sa prise de parole ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEmmanuel Macron entendait certainement chasser sur les terres \u00e9lectorales de l'extr\u00eame-droite en empruntant son discours sur la d\u00e9fense de l'histoire coloniale et en se pr\u00e9sentant comme le premier d\u00e9fenseur de la supr\u00e9matie blanche et de ses symboles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe fait, lorsque le 20 juin 2020 \u00e0 Lille les Identitaires ont organis\u00e9 une contre-manifestation pour s'opposer aux militants d\u00e9coloniaux qui demandaient le retrait de la statue du colonisateur du S\u00e9n\u00e9gal, Louis Faidherbe (1818-1889), ils n'ont fait que mettre en pratique la politique \u00e9nonc\u00e9e par le Pr\u00e9sident de la R\u00e9publique, et avant lui par Marion Mar\u00e9chal. Et en scandant \u00ab \u003Ci\u003EOn est chez nous\u003C\/i\u003E \u00bb, les militants identitaires \u00e9non\u00e7aient le m\u00eame \u00ab \u003Ci\u003Enous\u003C\/i\u003E \u00bb supr\u00e9maciste et colonialiste qu'Emmanuel Macron lors de son allocution du 14 juin 2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette concordance entre le chef de l'\u00c9tat et des groupuscules d'extr\u00eame-droite nous rappelle que le discours supr\u00e9maciste fond\u00e9 par la colonisation n'est en rien marginal et contestataire en France. Bien au contraire, il est au cœur de l'\u00c9tat ethnocratique et de ses pratiques polici\u00e8res, judiciaires, carc\u00e9rales mais aussi sociales ou scolaires. V\u00e9ritable appareil id\u00e9ologique d'\u00c9tat, l'extr\u00eame-droite n'est que la fraction la plus engag\u00e9e de la soci\u00e9t\u00e9 ethnocratique dans la d\u00e9fense et le renforcement de la supr\u00e9matie blanche.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Identitaires ont d'ailleurs b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 de toute la mansu\u00e9tude des forces de l'ordre lors de leur contre-manifestation \u00e0 Lille, comme ils avaient b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 de cette m\u00eame mansu\u00e9tude lors du rassemblement \u00e0 la m\u00e9moire d'Adama Traor\u00e9 et contre les violences polici\u00e8res une semaine plus t\u00f4t - le 13 juin 2020 - \u00e0 Paris.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComment ne pas voir dans cette mansu\u00e9tude le combat commun des Identitaires, des forces de l'ordre et de l'\u00c9tat en g\u00e9n\u00e9ral pour pr\u00e9server les hi\u00e9rarchies raciales dans ce pays ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToutefois, ce consensus fran\u00e7ais, allant de l'extr\u00eame-droite \u00e0 la gauche, pour pr\u00e9server les symboles coloniaux - et donc la supr\u00e9matie blanche qui l'accompagne - doit aussi \u00eatre lu \u00e0 l'aune des d\u00e9bats et des d\u00e9cisions prises ces derniers jours dans les pays occidentaux partageant avec la France un m\u00eame pass\u00e9 colonial et raciste. Car il ne s'agit nullement d'un d\u00e9bat franco-fran\u00e7ais mais bien d'une question internationale se posant dans des pays comme les \u00c9tats-Unis, le Royaume-Uni ou la Belgique (1).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans ces pays, diff\u00e9rentes structures officielles ont d'ores et d\u00e9j\u00e0 annonc\u00e9 le retrait de statues d'esclavagistes et de colonialistes. Par exemple, la ville de New-York a annonc\u00e9 le retrait de la statue de Theodore Roosevelt, 26e pr\u00e9sident des \u00c9tats-Unis, de son emplacement \u00e0 Manhattan, en raison de ses opinions colonialistes et racistes. A Louisville la statue de John B. Castleman, soldat de l'arm\u00e9e conf\u00e9d\u00e9r\u00e9e, a \u00e9t\u00e9 d\u00e9boulonn\u00e9e sur instruction de la mairie. A Dallas, la statue du Ranger Capt. Jay Banks a \u00e9t\u00e9 retir\u00e9e par la mairie du terminal principal de l'a\u00e9roport Love Field en raison des actes brutaux et racistes de l'agence pour laquelle il travaillait. A Londres, la statue de Robert Milligan, un planteur esclavagiste du XVIIIe si\u00e8cle, a \u00e9t\u00e9 d\u00e9boulonn\u00e9e sur ordre de la mairie. En Belgique, la mairie d'Anvers a d\u00e9boulonn\u00e9 la statue de L\u00e9opold II pour son r\u00f4le dans la colonisation du Congo, avec les massacres de masse qui l'ont accompagn\u00e9e. D'autres municipalit\u00e9s belges ont depuis suivi la d\u00e9cision de la mairie d'Anvers.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EExpliquant le retrait de ces symboles coloniaux et esclavagistes de l'espace public, le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan, a d\u00e9clar\u00e9 dans un communiqu\u00e9 : \u00ab \u003Ci\u003Enos statues, les noms de nos routes et de nos espaces publics refl\u00e8tent une \u00e9poque r\u00e9volue..., \u00e7a ne peut plus continuer\u003C\/i\u003E \u00bb. Prenant acte du mouvement de d\u00e9colonisation de l'espace public, le maire de Londres a annonc\u00e9 la cr\u00e9ation d'une commission ayant pour but de trouver une solution \u00e0 cette question.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c9videmment, les origines pakistanaises et la confession musulmane de Sadiq Khan invalideront \u003Ci\u003Ea priori\u003C\/i\u003E la position du maire de Londres aux yeux de tous les supr\u00e9macistes avou\u00e9s ou inavou\u00e9s. Mais peut-on prendre position plus \u00e9loign\u00e9e de celle visant \u00e0 pr\u00e9server, \u00ab quoi qu'il en co\u00fbte \u00bb, les symboles supr\u00e9macistes et colonialistes dans l'espace public, d\u00e9fendue par Emmanuel Macron et les autorit\u00e9s fran\u00e7aises ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFinalement, le Pr\u00e9sident fran\u00e7ais se retrouve sur la m\u00eame position que son homologue \u00e9tasunien, Donald Trump, sur cette question. Ainsi, lors de son premier meeting de campagne tenu la 20 juin 2020 \u00e0 Tulsa - ville o\u00f9 les Afro-am\u00e9ricains furent victimes d'un terrible pogrom en 1921 - dans l'Oklahoma, Donald Trump a fustig\u00e9 \u00ab \u003Ci\u003Ela foule d\u00e9cha\u00een\u00e9e de gauche\u003C\/i\u003E \u00bb qui \u00ab \u003Ci\u003Eessaie de vandaliser notre histoire, de profaner nos monuments, nos beaux monuments, de d\u00e9molir nos statues et de punir, de faire taire et de pers\u00e9cuter quiconque ne se conforme pas \u00e0 leurs exigences de contr\u00f4le absolu et total\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToutefois si Donald Trump peut fustiger une \u00ab \u003Ci\u003Efoule d\u00e9cha\u00een\u00e9e de gauche\u003C\/i\u003E \u00bb c'est qu'il existe une gauche \u00e9tasunienne pr\u00eate \u00e0 remettre en cause, au moins en partie, la supr\u00e9matie blanche dans son pays en d\u00e9boulonnant les statues et en faisant un retour critique sur l'histoire des \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c9videmment, il faudrait regarder en d\u00e9tails jusqu'o\u00f9 cette gauche est-elle r\u00e9ellement pr\u00eate \u00e0 remettre en cause cette supr\u00e9matie ? Cette gauche se contentera-t-elle peut-\u00eatre d'accepter de d\u00e9boulonner quelques statues ou de rebaptiser quelques noms de rues ou de stations de m\u00e9tro pour pr\u00e9server le syst\u00e8me ethnocratique ? De m\u00eame, qu'en est-il de la position de cette gauche sur la question de l'imp\u00e9rialisme \u00e9tasunien ?(2)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn France, la situation est totalement diff\u00e9rente car en dehors des militants d\u00e9coloniaux, il existe un v\u00e9ritable consensus ethnocratique pour pr\u00e9server les symboles supr\u00e9macistes et colonialistes dans l'espace public. Par exemple, le 23 juin 2020, dans une interview donn\u00e9e \u00e0 BFM le secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral du PCF (3), Fabien Roussel, expliquait qu'il n'\u00e9tait pas \u00ab \u003Ci\u003Epour d\u00e9boulonner les statues\u003C\/i\u003E \u00bb mais \u00ab \u003Ci\u003Epour qu'on ait une lecture d'aujourd'hui de notre histoire\u003C\/i\u003E \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous pourrions nous interroger sur ce qu'est \u00ab \u003Ci\u003Eune lecture d'aujourd'hui de notre histoire\u003C\/i\u003E \u00bb ? Une formule creuse pour \u00e9viter de se prononcer en faveur du d\u00e9boulonnement des statues coloniales et au-del\u00e0 pour ne pas remettre en cause le syst\u00e8me ethnocratique ? Lorsque l'un des fondateurs de SOS Racisme, le socialiste Julien Dray, explique \u00ab \u003Ci\u003Eque d'un certain point de vue le Code noir dans l'histoire de l'esclavage, c'est un progr\u00e8s\u003C\/i\u003E \u00bb (4), fait-il une \u00ab \u003Ci\u003Eune lecture d'aujourd'hui de notre histoire\u003C\/i\u003E \u00bb ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant au-del\u00e0 de la prise de position de Fabien Roussel en faveur du maintien des statues des colonialistes et des supr\u00e9macistes, quelles personnalit\u00e9s politiques de gauche ayant une audience significative a pris clairement position en faveur du d\u00e9boulonnement de ces statues ? O\u00f9 sont les hommes et les femmes de gauche qui, en France, d\u00e9fendent les m\u00eames positions que le maire travailliste de Londres, Sadiq Khan ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAujourd'hui en France, la volont\u00e9 de pr\u00e9server la supr\u00e9matie blanche sous couvert d'universalisme r\u00e9publicain et de la\u00efcit\u00e9 est h\u00e9g\u00e9monique. Affirm\u00e9e clairement \u00e0 la t\u00eate de l'\u00c9tat, \u00e0 droite et \u00e0 l'extr\u00eame-droite, cette volont\u00e9 n'est pas v\u00e9ritablement contest\u00e9e \u00e0 gauche, sauf de mani\u00e8re circonstanci\u00e9e sur ses marges. Par son consensus ethnocratique, la France fait figure d'exception en Occident par rapport \u00e0 des pays comme le Royaume-Uni, la Belgique ou m\u00eame les \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAinsi, par la fin de non-recevoir exprim\u00e9e au plus haut sommet de l'\u00c9tat et par le consensus ethnocratique face \u00e0 ceux qui contestent l'hommage rendu \u00e0 des personnalit\u00e9s colonialistes et esclavagistes au travers de statues ou de noms de rues et de stations de m\u00e9tro, la France appara\u00eet comme la premi\u00e8re protectrice de la supr\u00e9matie blanche dans le monde.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFace \u00e0 l'h\u00e9g\u00e9monie des id\u00e9es supr\u00e9macistes, les organisations et les militants d\u00e9coloniaux restent les seuls \u00e0 pouvoir briser ce consensus ethnocratique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors, encore une fois, d\u00e9boulonnons, d\u00e9boulonnons, d\u00e9boulonnons !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EYoussef Girard\u003Cbr \/\u003E\n____________\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENotes de lecture :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Csmall\u003E(1) Cette question se pose \u00e9galement dans certains pays anciennement colonis\u00e9s o\u00f9 il reste des statues et des symboles coloniaux dans l'espace public. Par exemple, les statues de Louis Faidherbe \u00e0 Saint-Louis au S\u00e9n\u00e9gal ou d'Hubert Lyautey \u00e0 Casablanca au Maroc sont largement contest\u00e9es depuis plusieurs ann\u00e9es.\u003Cbr \/\u003E\n(2) Le philosophe afro-am\u00e9ricain, Cornel West, a donn\u00e9 un d\u00e9but de r\u00e9ponse \u00e0 ces questions dans une interview \u00e0 \u003Ci\u003EMiddle East Eye\u003C\/i\u003E. Pour lui, la lutte contre les violences polici\u00e8res est indissociable de celle contre les politiques imp\u00e9rialistes des \u00c9tats-Unis. Cf. Azad Essa, \u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/www.middleeasteye.net\/fr\/entretiens\/cornel-west-black-lives-matter-racisme-police-imperialisme-americain\"\u003ECornel West : Black Lives Matter et la lutte contre l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain sont un seul et m\u00eame combat\u003C\/a\u003E \u00bb, \u003Ci\u003EMiddle East Eye\u003C\/i\u003E, 23\/06\/2020.\u003Cbr \/\u003E\n(3) Au regard du pass\u00e9 du PCF, de la dissolution de l'\u00c9toile Nord-Africaine en 1937, au vote des pouvoirs sp\u00e9ciaux \u00e0 l'arm\u00e9e en 1956, nous ne sommes pas surpris de cette prise de position qui s'inscrit dans la continuit\u00e9 de l'histoire de ce parti embl\u00e9matique de la gauche coloniale fran\u00e7aise.\u003Cbr \/\u003E\n(4) \u00c9videmment, Julien Dray ne sera pas mis en cause au sein de son parti - le PS dont il est membre du Bureau national - pour cette d\u00e9claration et le reste de la gauche ne l'ostracisera pas non plus. SOS Racisme ne le critiquera pas plus. Ce type de d\u00e9claration n\u00e9grophobe n'est pas la premi\u00e8re de la part d'un membre fondateur de SOS Racisme. Le 30 mars 2016, la Ministre des droits des femmes et ancienne fondatrice de SOS Racisme, la socialiste Laurence Rossignol, compara les femmes musulmanes qui portent un foulard aux \u00ab \u003Ci\u003En\u00e8gres am\u00e9ricains qui \u00e9taient pour l'esclavage\u003C\/i\u003E \u00bb. Jean-Luc M\u00e9lenchon affirma que Laurence Rossignol \u00e9tait \u00ab \u003Ci\u003Eexempte de tout racisme\u003C\/i\u003E \u00bb m\u00eame si, \u00e0 l'\u00e9vidence, ses propos venaient clairement prouver le contraire. Cette d\u00e9claration n\u00e9grophobe et islamophobe n'eut aucune cons\u00e9quence sur la carri\u00e8re politique de Laurence Rossignol.\u003C\/small\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.ism-france.org\/\/analyses\/La-France-et-la-preservation-de-la-suprematie-blanche-article-21180\"\u003Eism-france.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}