{"176071":{"id":"176071","parent":"0","time":"1593351666","url":"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/jean-sirapian-interview","category":"documentaires","title":"Jean Sirapian : Interview","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176071_503cc2.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"jean-sirapian-interview","admin":"newsnet","views":"10","priority":"2","length":"15046","lang":"en","content":"\u003Cp\u003EPar Jean Sirapian − Juin 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/europeetorient.blogspot.com\"\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176071_4e7a9d.jpg\" \/\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176071_503cc2.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EJean Sirapian ne vous est pas inconnu si vous suivez notre blog car il est \u00e0 la t\u00eate des \u003Ca href=\"https:\/\/edsigest.blogspot.com\"\u003E\u00c9ditions Sigest\u003C\/a\u003E, et publie notamment \u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/valerie-bugault-demain-des-laube-le-renouveau\"\u003EVal\u00e9rie Bugault\u003C\/a\u003E mais aussi r\u00e9cemment \u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/caroline-galacteros-vers-un-nouveau-yalta\"\u003ECaroline Galact\u00e9ros\u003C\/a\u003E. Il est aussi \u00e0 l'origine d'une lettre d'information qui nous fait l'honneur de reprendre certaines de nos traductions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EAvant la pause estivale, nous vous invitions \u00e0 d\u00e9couvrir cet homme, un pied en Orient, un pied en Occident, dont l'histoire personnelle et l'engagement en fait un observateur pertinent de l'histoire en mouvement.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESG : Quel a \u00e9t\u00e9 votre parcours de n\u00e9o-fran\u00e7ais ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS :\u003C\/b\u003E Apr\u00e8s avoir termin\u00e9 le Lyc\u00e9e des P\u00e8res Mekhitaristes, \u00e0 Istanbul, j'ai \u00e9tudi\u00e9 les sciences \u00e9conomiques et humaines \u00e0 l'universit\u00e9 am\u00e9ricaine de Robert College (Istanbul). Install\u00e9 en France en 1970, j'ai cr\u00e9\u00e9 un studio de photographie en 1975, transform\u00e9 ensuite en une soci\u00e9t\u00e9 d'informatique. Depuis 2005 je suis le directeur des \u00c9ditions Sigest. Observateur engag\u00e9 de la vie politique fran\u00e7aise depuis 1976, j'ai particip\u00e9 \u00e0 diff\u00e9rentes campagnes \u00e9lectorales, locales et nationales. J'ai \u00e9t\u00e9 \u00e9lu Conseiller municipal d'Alfortville (1995-2001).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParall\u00e8lement, j'ai enseign\u00e9 la communication et les institutions politiques fran\u00e7aises au d\u00e9partement JAV (Journaliste Audio-Visuel) de l'\u00c9cole Internationale de l'audiovisuel (EICAR), \u00e0 Paris. Pr\u00e9sident fondateur de l'Institut Tchobanian en octobre 2004 (un centre de recherche g\u00e9opolitique sur l'Europe, la Turquie, le Sud-Caucase et le Proche-Orient), j'ai endoss\u00e9 la direction de publication de la revue \u003Ci\u003E\u00ab \u003Ca href=\"https:\/\/europeetorient.blogspot.com\"\u003EEurope & Orient\u003C\/a\u003E \u00bb\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Quel regard portez-vous sur la transformation de notre mod\u00e8le d'assimilation vers un mod\u00e8le de communautarisation \u00e0 l'anglo-saxonne ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS :\u003C\/b\u003E Il y a un mod\u00e8le interm\u00e9diaire entre l'assimilation et le communautarisme : l'int\u00e9gration. Je suis plut\u00f4t partisan de ce dernier. L'int\u00e9gration englobe l'acceptation des r\u00e8gles et des lois qui r\u00e9gissent la vie quotidienne du pays d'accueil, donc un devoir \u00e0 assumer, avant de profiter des droits qu'offre le pays. Or il me semble que pour certains, cet ordre est invers\u00e9. Curieusement, les nouveaux migrants (invit\u00e9s ou pas) connaissent leurs droits avant m\u00eame de conna\u00eetre et d'assumer leurs devoirs. Les r\u00e9cents \u00e9v\u00e9nements montrent qu'au contraire, il y a une ingratitude de la part de ceux que la France a accept\u00e9 d'accueillir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour les Fran\u00e7ais d'origine arm\u00e9nienne, la question d'int\u00e9gration ne s'est jamais pos\u00e9e. La phrase du cin\u00e9aste Henri Verneuil (Ashot Malakian) r\u00e9sume tout : \u003Ci\u003E\u00ab Je suis cent pour cent Fran\u00e7ais et sang pour sang Arm\u00e9nien \u00bb\u003C\/i\u003E. Apr\u00e8s le g\u00e9nocide des Arm\u00e9niens de 1915 dans l'Empire ottoman, les survivants se sont dispers\u00e9s aux quatre coins du monde. La France fut l'un des pays d'accueil principaux \u00e0 partir des ann\u00e9es 20 (aujourd'hui la France est le 3\u00e8me pays dans le monde apr\u00e8s la Russie et les \u00c9tats-Unis au nombre de citoyens d'origine arm\u00e9nienne).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalheureusement, l'int\u00e9gration qui avait tr\u00e8s bien fonctionn\u00e9 avec certains migrants (italiens, polonais, arm\u00e9niens, russes...) a, de mon point de vue, \u00e9chou\u00e9 non seulement avec une \u003Ci\u003E\u00ab autre \u00bb\u003C\/i\u003E immigration mais y compris pour les nouvelles g\u00e9n\u00e9rations dont les parents s'\u00e9taient install\u00e9s en France depuis les ann\u00e9es 50. Je trouve inacceptable que les \u003Ci\u003E\u00ab invit\u00e9s \u00bb\u003C\/i\u003E imposent leurs lois \u00e0 la France qui leur a ouvert la porte. Encore plus inacceptable est la soumission de la France, handicap\u00e9e par une id\u00e9ologie bien-pensante et droits-de-l'hommiste, \u00e0 ces oukases. La France que j'ai connue en 1970 n'existe plus, sauf peut-\u00eatre en province. Mais pour combien de temps encore ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Vous \u00eates arm\u00e9nien et fortement impliqu\u00e9 dans la construction d'une passerelle entre la France et l'Arm\u00e9nie. O\u00f9 en est l'histoire de l'Arm\u00e9nie, la trag\u00e9die du d\u00e9but du 20\u00e8me si\u00e8cle, la chute de l'URSS, les routes de la Soie ? Est-ce que ces enjeux arm\u00e9niens nous touchent nous en France ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : L'Arm\u00e9nie, d'abord, a une histoire de plus de 3000 ans. Pour m\u00e9moire, tous les empires qui l'ont envahie \u00e0 un moment ou un autre, ont disparu (empires mongol, perse, romain, ottoman, sovi\u00e9tique...) mais l'Arm\u00e9nie est toujours l\u00e0 bien qu'actuellement le pays (30000 km\u00b2, grand comme la Belgique)) ne repr\u00e9sente que le 1\/10e de son territoire historique, appel\u00e9 aussi dans les livres d'histoires et des atlas, le \u003Cspan id=\"bt9c51fc\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__9c51fc_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Haut-plateau*arm%25C3%25A9nien_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Haut-plateau_arm%25C3%25A9nien\"\u003EPlateau arm\u00e9nien\u003C\/a\u003E. Bien que je sois un descendant des survivants du g\u00e9nocide de 1915-1922, tout en respectant la m\u00e9moire de 1,5 millions massacr\u00e9s par les Turcs, je suis plut\u00f4t tourn\u00e9 vers le pr\u00e9sent et l'avenir de l'Arm\u00e9nie. Apr\u00e8s 70 ans de r\u00e9gime bolchevique, l'Arm\u00e9nie a retrouv\u00e9 son ind\u00e9pendance en septembre 1991, apr\u00e8s la chute de l'empire sovi\u00e9tique. 70 ann\u00e9es de communisme laissent des traces mais l'homo sovieticus c\u00e8de peu \u00e0 peu sa place aux jeunes g\u00e9n\u00e9rations qui ont su garder les traditions ancestrales, les deux piliers de la nation arm\u00e9nienne : la foi chr\u00e9tienne et la famille. L'Arm\u00e9nie a \u00e9t\u00e9 le premier pays dans le monde \u00e0 adopter officiellement la religion chr\u00e9tienne, en 301, avant Rome.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EG\u00e9ographiquement l'Arm\u00e9nie se trouve \u00e0 un carrefour sur la Route de la Soie, un pont entre l'Asie-mineure et l'Asie. Mais aussi sur un axe nord-sud reliant la Russie \u00e0 l'Iran, menant vers l'Inde. De ce point de vue, l'Arm\u00e9nie peut devenir la Suisse du Caucase. Pour cela, il faut des dirigeants visionnaires avec une pens\u00e9e strat\u00e9gique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis quelques temps mais surtout \u00e0 partir de 2007, la France s'est positionn\u00e9e sur un axe Washington, Paris, Ankara, Tel-Aviv. Ceci exclut l'axe Moscou-Erevan-Iran-New Delhi-Pekin. Au profit de qui ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa France et au-del\u00e0, l'UE, n'auraient-elles pas int\u00e9r\u00eat \u00e0 se rapprocher de la Russie qui est plus europ\u00e9enne, me semble-t-il, que les \u00c9tats-Unis ? Si je vais plus loin, je dirai que les \u003Ca href=\"http:\/\/www.ararat-heritage.org.uk\/PDF\/EndangeredZonesFr.pdf\" target=\"_blank\"\u003Efronti\u00e8res culturelles\u003C\/a\u003E de l'Europe incluent l'Arm\u00e9nie au Sud-Est, en surplombant la Turquie qui, elle, n'est pas europ\u00e9enne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes liens entre la France et l'Arm\u00e9nie sont tr\u00e8s anciens, culturellement et militairement. N'oublions pas que L\u00e9on de Lusignan, n\u00e9 en Cilicie en 1342, mort \u00e0 Paris le 29 novembre 1393) est le dernier roi d'Arm\u00e9nie (cilicienne), de 1373 \u00e0 1375. Il y a eu aussi des pages plus sombres, comme l'abandon des Arm\u00e9niens de Cilicie par la France en 1921, \u00e0 la suite de l' \u003Ca href=\"http:\/\/editions.sigest.net\/page00010161.html\"\u003Eaccord d'Angora\u003C\/a\u003E avec Mustafa Kemal (accord Franklin-Bouillon).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais aujourd'hui, la France pourrait utiliser les moyens humains de l'Arm\u00e9nie (les jeunes talents et notamment ceux form\u00e9s par l'Universit\u00e9 fran\u00e7aise en Arm\u00e9nie-UFAR) pour \u00e9tablir un point d'entr\u00e9e vis-\u00e0-vis du l'Union \u00e9conomique eurasiatique (UEEA). Les jeunes arm\u00e9niens francophones (qui parlent naturellement l'arm\u00e9nien et le russe, en plus de l'anglais) tr\u00e8s avanc\u00e9s sur les nouvelles technologies, peuvent \u00eatre des atouts non n\u00e9gligeables.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Vous \u00e9t\u00e9s aussi \u00e9diteur avec les \u00e9ditions Sigest et pr\u00e9sident d'un institut, l' \u003Ca href=\"http:\/\/institut-tchobanian.blogspot.com\"\u003EInstitut Tchobanian\u003C\/a\u003E. Pouvez-vous nous pr\u00e9sentez ces deux entit\u00e9s ? Comment s'articulent-elles ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : Les \u00e9ditions Sigest ont \u00e9t\u00e9 cr\u00e9\u00e9es en 2005 comme un d\u00e9partement \u00e0 part dans la soci\u00e9t\u00e9 Sigest sarl (informatique). L'activit\u00e9 de ce d\u00e9partement a fait un bond en avant soudain et d\u00e9cisif en 2006-2007 pendant l'ann\u00e9e de l'Arm\u00e9nie en France et la traduction, \u00e0 cette occasion, des albums de Tintin en \u003Ca href=\"http:\/\/tintinenarmenien.com\"\u003Earm\u00e9nien\u003C\/a\u003E, une premi\u00e8re mondiale. Depuis 2010, l'\u00e9dition est devenue l'activit\u00e9 principale de SIGEST. En 15 ans, notre \u003Ca href=\"https:\/\/fr.calameo.com\/books\/000260618a2a6401c1d57\"\u003Ecatalogue\u003C\/a\u003E s'est enrichi de pr\u00e8s de 200 titres.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EConcernant l'Institut Tchobanian, (fond\u00e9 en hommage \u00e0 Archag Tchobanian [1872-1954]), l'un de ses objectifs est de faire conna\u00eetre la culture fran\u00e7aise en Arm\u00e9nie et la culture arm\u00e9nienne dans les pays francophones. Tchobanian, l'ambassadeur des lettres arm\u00e9niennes, a \u00e9t\u00e9 le fondateur du \u003Ca href=\"http:\/\/editions.sigest.net\/page00010003.html\"\u003Emouvement arm\u00e9nophile\u003C\/a\u003E en France au d\u00e9but du 20e si\u00e8cle. Un conseil d'administration, compos\u00e9 de sept membres dirige l'Institut. Depuis f\u00e9vrier 2017, Monsieur \u003Ca href=\"https:\/\/institut-tchobanian.blogspot.com\/2017\/02\"\u003EHenry Cuny\u003C\/a\u003E, ancien ambassadeur, est devenu le pr\u00e9sident d'honneur de l'Institut.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis 2018, l'Institut Tchobanian, en partenariat avec SIGEST, \u003Ca href=\"https:\/\/edsigest.blogspot.com\/2018\/04\/un-voyage-initiatique-en-armenie.html\"\u003Einvite et accompagne en Arm\u00e9nie\u003C\/a\u003E des auteurs, g\u00e9opolitologues, journalistes... fran\u00e7ais (qui n'avaient pas visit\u00e9 ce pays auparavant) pour un s\u00e9jour d'une semaine pour faire mieux conna\u00eetre Erevan et les r\u00e9gions avec des rencontres francophones organis\u00e9es avec nos partenaires (universit\u00e9s ou biblioth\u00e8ques) ainsi que des rencontres officielles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn point commun \u00e0 ces deux entit\u00e9s : \u00e0 part quelques aides du \u003Ca href=\"https:\/\/centrenationaldulivre.fr\/le-cnl-en-bref\"\u003ECNL\u003C\/a\u003E tout au d\u00e9but pour certaines traductions (qui se sont arr\u00eat\u00e9es net apr\u00e8s 2012), nous ne recevons aucune subvention d'\u00c9tat, ni d'organisations politiques, ni d'une quelconque ONG, \u003Ci\u003E\u00ab open \u00bb\u003C\/i\u003E ou pas.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Il existe aussi une revue semestrielle \u003Ci\u003E\u00ab Europe&Orient \u00bb\u003C\/i\u003E. Est-ce un compl\u00e9ment ? Une autre facette ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : La revue E&O est n\u00e9e un peu par hasard. \u00c0 la cr\u00e9ation de l'Institut Tchobanian en octobre 2004 nous avions publi\u00e9 un livre blanc (devenu depuis une r\u00e9f\u00e9rence) \u003Ci\u003E\u00ab Europe-Turquie : un enjeu d\u00e9cisif ? \u00bb\u003C\/i\u003E pr\u00e9sent\u00e9 \u00e0 l'Assembl\u00e9e nationale, en pr\u00e9sence de plusieurs \u00e9lus et de g\u00e9opolitologues. Il s'agissait, \u00e0 quelques semaines de l'ouverture des n\u00e9gociations UE-Turquie, de montrer le vrai visage de ce pays, qui, \u00e0 coup de millions, faisait une propagande pour v\u00e9hiculer une image d'un pays, moderne, la\u00efc et r\u00e9publicain. Le livre blanc, en cent pages, r\u00e9futait point par point, documents \u00e0 l'appui, cette d\u00e9sinformation. C'\u00e9tait une premi\u00e8re. Cela a fait beaucoup de bruit. Diff\u00e9rentes personnes pr\u00e9sentes nous ont encourag\u00e9 \u00e0 poursuivre ce travail de p\u00e9dagogie. D'o\u00f9 l'id\u00e9e d'une revue. Ainsi est n\u00e9e la revue \u003Ci\u003E\u00ab Europe & Orient \u00bb\u003C\/i\u003E qui para\u00eet jusqu'\u00e0 ce jour. \u00c0 chaque num\u00e9ro, une vingtaine de contributeurs analysent l'actualit\u00e9 concernant l'Europe, l'Asie-Mineure, le Caucase et le Proche-Orient. Avec un chapitre \u003Ci\u003E\u00ab Opinion \u00bb\u003C\/i\u003E. La revue est semestrielle et cela permet un recul dans le traitement des sujets. Un blog compl\u00e8te la revue. Nous excluons les extr\u00eames (qui par d\u00e9finition sont insignifiants) mais \u00e9tant ind\u00e9pendant, id\u00e9ologiquement et financi\u00e8rement, nous n'avons aucun sujet tabou \u00e0 partir du moment il se fonde sur des faits.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Nous avons fait connaissance par l'interm\u00e9diaire d'un auteur, Val\u00e9rie Bugault dont le travail porte sur la g\u00e9opolitique \u00e0 travers le prisme du droit. Comment se passe vos choix \u00e9ditoriaux ? Comment structurez-vous les diff\u00e9rents th\u00e8mes ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : Certains \u00e9diteurs h\u00e9sitent \u00e0 publier tel ou tel livre pensant que cela nuira \u00e0 leur r\u00e9putation et\/ou qu'ils perdront des march\u00e9s. Chez Sigest nous n'avons pas ce genre de r\u00e9flexion. Si on nous propose un manuscrit qui tient la route, on y va. Tous nos livres sont promus de la m\u00eame fa\u00e7on. Certains ouvrages deviennent des best-sellers, d'autres pas. Mais l'exp\u00e9rience nous montre que les livres des auteurs qui font l'effort d'auto-promotion (conf\u00e9rences, d\u00e9dicaces, pr\u00e9sence aux salons du livre, pr\u00e9sence sur les r\u00e9seaux sociaux, interview, etc.) se vendent beaucoup plus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENotre ligne \u00e9ditoriale se r\u00e9sume en trois cat\u00e9gories : essais politiques\/g\u00e9opolitiques, culture, (encyclop\u00e9dies, dictionnaires, guides) et grand public (contes, BD).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : En plein Covid-19, quel regard portez-vous sur ce ph\u00e9nom\u00e8ne, vous qui avez un pied en Asie ? Comment les Arm\u00e9niens ont-ils r\u00e9agi ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : Quand le confinement a \u00e9t\u00e9 annonc\u00e9, le 16 mars, j'\u00e9tais en Arm\u00e9nie. \u00c0 la diff\u00e9rence des autorit\u00e9s fran\u00e7aises, celles d'Arm\u00e9nie, le Premier Ministre en t\u00eate, n'ont pas menti \u00e0 la population et d\u00e8s l'annonce du premier cas (d\u00e9but mars) ont tr\u00e8s rapidement pris les mesures de confinement, port de masques et de gants, gestes barri\u00e8res, fermeture des caf\u00e9s, restaurants, etc.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn revanche, alors qu'en France, la gestion sanitaire s'est am\u00e9lior\u00e9e au fur et mesure, permettant une sortie de crise (pour l'instant) au bout de 4 mois, en Arm\u00e9nie, par rel\u00e2chement de la population, le nombre de cas au lieu de diminuer a augment\u00e9 et au moment o\u00f9 ces lignes sont \u00e9crites, on compte 17 000 cas (avec 285 d\u00e9c\u00e8s), ce qui est beaucoup pour un pays de 3 millions d'habitants. Mais la crise \u00e9conomique sera plus grave que la crise sanitaire puisque le tourisme rapporte beaucoup \u00e0 l'Arm\u00e9nie et cette pand\u00e9mie en plein saison touristique (mi-mars\/mi-octobre) sera catastrophique pour le commerce en g\u00e9n\u00e9ral et les agences de voyages\/h\u00f4tels\/restaurants\/caf\u00e9s en particulier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ESF : Quels sont vos esp\u00e9rances pour la d\u00e9cennie qui s'ouvre ? Pour vous, pour l'Arm\u00e9nie et pour la France ?\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EJS\u003C\/b\u003E : Pour l'Arm\u00e9nie j'aurai voulu voir dispara\u00eetre la menace g\u00e9nocidaire de ses voisins turcs (Turquie et Azerba\u00efdjan). Je souhaite ardemment la reconnaissance de la \u003Cspan id=\"btb3f474\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('app__b3f474_wiki_call_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Haut-Karabagh_1')\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Haut-Karabagh\"\u003ER\u00e9publique d'Artsakh\u003C\/a\u003E (Haut-Karabagh) ind\u00e9pendante depuis 1994 apr\u00e8s une guerre gagn\u00e9e contre l'agresseur az\u00e9ri. Mais \u00e0 ce jour, cette petite R\u00e9publique (12 000 km\u00b2) n'est pas reconnue sur le plan international.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour la France, je suis assez pessimiste. Je constate son d\u00e9clin commenc\u00e9 en 1968 et acc\u00e9l\u00e9r\u00e9 avec l'abandon de sa souverainet\u00e9 \u00e0 la suite du trait\u00e9 de Maastricht. J'aurais voulu voir un homme d'\u00c9tat qui aurait comme objectif la grandeur de la France et non pas des politiciens dont l'horizon se limite \u00e0 5 ans, avec l'espoir d'\u00eatre r\u00e9\u00e9lu et \u00e9tant pr\u00eats \u00e0 toutes les l\u00e2chet\u00e9s, laissant des bombes \u00e0 retardement ici et l\u00e0.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuant \u00e0 moi, je n'y pense pas trop. Je vis au jour le jour. Depuis que je suis \u00e0 la retraite, je n'ai pas une seconde \u00e0 moi ! Dans ma vie, j'ai eu la chance d'exercer toujours des m\u00e9tiers qui me plaisaient (musicien, photographe, informaticien, \u00e9diteur...), donc pour moi, le travail et le plaisir ont toujours coexist\u00e9. Aujourd'hui, j'ai la chance de partager ma vie entre la France et l'Arm\u00e9nie. Je continuerai tant que Dieu me pr\u00eate vie, entour\u00e9 de ma famille.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/lesakerfrancophone.fr\/jean-sirapian-interview\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}