{"176074":{"id":"176074","parent":"0","time":"1593352620","url":"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/sante\/cerveau-et-psy\/ils-ont-trouve-le-bouton-anti-peur-des-neurones_144497?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1593186400","category":"science","title":"D\u00e9couverte : la peur retourne l'Adn dans le cerveau","image":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176074_0c9be8.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"decouverte-la-peur-retourne-l-adn-dans-le-cerveau","admin":"newsnet","views":"83","priority":"1","length":"7530","lang":"","content":"\u003Cp\u003ELa peur modifie la forme de la double h\u00e9lice d'ADN du cortex pr\u00e9frontal, r\u00e9v\u00e8le une \u00e9tude australienne, r\u00e9alis\u00e9e sur des souris. Une enzyme permet un retour \u00e0 la normale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176074_0c9be8.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESLP\/ AFP\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/peur_7676\"\u003Epeur\u003C\/a\u003E est un m\u00e9canisme de survie crucial pour l'esp\u00e8ce, tout comme la capacit\u00e9 \u00e0 inhiber celle-ci lorsque le danger est pass\u00e9\u00a0! Eh bien, ce ph\u00e9nom\u00e8ne de peur puis d'extinction de la peur, viendrait de la capacit\u00e9 du \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/cerveau_5031\"\u003Ecerveau\u003C\/a\u003E \u00e0 modifier la structure de l' \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/adn_4298\"\u003EADN\u003C\/a\u003E de ses neurones\u00a0! Cette \u00e9tonnante d\u00e9couverte a \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9e par l'\u00e9quipe de Timothy Bredy chercheur \u00e0 l'universit\u00e9 du Queensland (Australie) et publi\u00e9e dans la revue \u003Ca href=\"https:\/\/www.nature.com\/articles\/s41593-020-0627-5\"\u003ENature Neuroscience\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour rappel, les mol\u00e9cules d'ADN (acide d\u00e9soxyribonucl\u00e9ique) qui portent l'information g\u00e9n\u00e9tique au sein de nos cellules, et donc de nos neurones, ont g\u00e9n\u00e9ralement une forme de double h\u00e9lice qui tourne vers la droite et qu'on appelle ADN-B. Mais, occasionnellement cette double h\u00e9lice peut \u00e9galement, tout ou partie, tourner vers la gauche, c'est alors de l'ADN-Z. \u003Ci\u003E\"On suppose souvent que l'ADN code uniquement les informations dans la s\u00e9quence nucl\u00e9otidique\u003C\/i\u003E [les nucl\u00e9otides sont les briques \u00e9l\u00e9mentaires de l'ADN], exposent les auteurs, \u003Ci\u003Emais le changement de forme de l'ADN pourrait \u00e9galement coder des informations.\"\u003C\/i\u003E Jusqu'\u00e0 aujourd'hui, on ne savait vraiment rien des fonctions de ces diff\u00e9rentes structures dans les neurones.\u003Ci\u003E\"Nous avons donc d\u00e9cid\u00e9 de regarder ce qui arrive \u00e0 la structure de l'ADN en r\u00e9ponse \u00e0 l'exp\u00e9rience\u003C\/i\u003E\", explique Timothy Bredy.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EAvec la peur, l'ADN-Z augmente dans le cerveau\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques se sont alors int\u00e9ress\u00e9s aux changements de formes d'ADN dans le cerveau de souris soumises... \u00e0 la peur. Et l\u00e0 surprise\u00a0: apr\u00e8s un stress r\u00e9p\u00e9t\u00e9 (sons forts suivis de chocs sur la patte), l'ADN-Z augmente dans le cerveau des animaux\u00a0! En tout cas, dans son cortex pr\u00e9frontal (r\u00e9gion impliqu\u00e9e dans la r\u00e9flexion, le jugement...etc) \"\u003Ci\u003EMais il est possible que cela se produise dans d'autres r\u00e9gions,\u003C\/i\u003E pr\u00e9cise Paul Marshall co-auteur de l'\u00e9tude, \u003Ci\u003Ecela reste \u00e0 d\u00e9terminer.\"\u003C\/i\u003E Quel est l'avantage pour les neurones d'avoir soudain un ADN de forme Z\u00a0? \u003Ci\u003E\"Il sert vraisemblablement \u00e0 marquer quels g\u00e8nes ont \u00e9t\u00e9 activ\u00e9s pendant l'exp\u00e9rience de la peur, notamment dans la m\u00e9moire\u003C\/i\u003E, poursuit Paul Marshall, \u003Ci\u003Eafin que, pendant la phase d'extinction de la peur une fois le stress pass\u00e9, ces g\u00e8nes puissent \u00eatre identifi\u00e9s et modifi\u00e9s\u003C\/i\u003E\". Pour un retour \u00e0 la normale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais les scientifiques ne se sont pas arr\u00eat\u00e9s en si bon chemin. Ils se sont int\u00e9ress\u00e9s \u00e0 une enzyme particuli\u00e8re appel\u00e9e ADAR1 connue entre autres pour sa capacit\u00e9 \u00e0 changer l'ADN-Z en ADN-B. \u003Ci\u003E\"Nous avons trouv\u00e9 que l'extinction de la peur menait \u00e0 une augmentation rapide et transitoire d'ADAR1 dans le cortex pr\u00e9frontal adulte\"\u003C\/i\u003E, affirment les auteurs. Et lorsque par un tour de passe-passe g\u00e9n\u00e9tique, ils ont ensuite inhib\u00e9 le g\u00e8ne d'ADAR1\u00a0: si la souris peut encore former des souvenirs de peur, elle n'arrive plus, en revanche, \u00e0 l'oublier\u00a0! Elle a perdu la capacit\u00e9 \"d'\u00e9teindre\" la peur lorsque celle-ci n'a plus de raison d'\u00eatre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EPlus l'ADN est plastique, plus la m\u00e9moire est plastique\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl semblerait donc que l'ADN-B se d\u00e9forme en ADN-Z quand les neurones sont stress\u00e9s par un \u00e9v\u00e9nement. Puis, une fois l'\u00e9v\u00e9nement stressant pass\u00e9, ADAR1 ram\u00e8ne l'ADN-Z \u00e0 son \u00e9tat normal d'ADN-B. \"\u003Ci\u003EPlus vous pouvez facilement passer d'une structure d'ADN \u00e0 l'autre, plus votre m\u00e9moire est plastique\"\u003C\/i\u003E, estime Timothy Bredy. De l\u00e0 \u00e0 relier cette capacit\u00e9 au syndrome de stress post-traumatique (PTSD) ou aux phobies, il n'y a qu'un pas, que les auteurs franchissent\u00a0:\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\"Peut-\u00eatre que dans le PTSD il y aurait une incapacit\u00e9 \u00e0 r\u00e9initialiser l'\u00e9tat de la structure de l'ADN, de sorte que les g\u00e8nes impliqu\u00e9s dans la peur d'origine peuvent \u00eatre plus susceptibles d'\u00eatre r\u00e9activ\u00e9s encore et encore, rendant ainsi la peur d'origine plus forte et moins susceptible d'\u00eatre contr\u00f4l\u00e9e. Cette situation de r\u00e9troaction conduirait alors \u00e0 une r\u00e9action de peur exag\u00e9r\u00e9e.\u003C\/i\u003E\"\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques pensent que leur d\u00e9couverte pourrait permettre ainsi de cibler des r\u00e9gions sp\u00e9cifiques du g\u00e9nome du cerveau, \u003Ci\u003E\"Le commutateur m\u00e9di\u00e9 par ADAR1, dans la structure de l'ADN, semble \u00eatre essentiel pour la capacit\u00e9 de modifier les souvenirs de peur,\u003C\/i\u003E assure encore Paul Marshall. \u003Ci\u003ECe commutateur et d'autres commutateurs de structure d'ADN pourraient \u00eatre essentiels pour la capacit\u00e9 de r\u00e9cup\u00e9rer rapidement des \u00e9v\u00e9nements \u00e9motionnellement importants et de conf\u00e9rer de la r\u00e9silience.\"\u003C\/i\u003E Un commutateur qui permettrait une \"r\u00e9initialisation fonctionnelle\" des structures d'ADN\u00a0: une sorte de bouton de mise \u00e0 jour, en quelque sorte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/peur_7676\"\u003Epeur\u003C\/a\u003E est un m\u00e9canisme de survie crucial pour l'esp\u00e8ce, tout comme la capacit\u00e9 \u00e0 inhiber celle-ci lorsque le danger est pass\u00e9\u00a0! Eh bien, ce ph\u00e9nom\u00e8ne de peur puis d'extinction de la peur, viendrait de la capacit\u00e9 du \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/cerveau_5031\"\u003Ecerveau\u003C\/a\u003E \u00e0 modifier la structure de l' \u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/tag_theme\/adn_4298\"\u003EADN\u003C\/a\u003E de ses neurones\u00a0! Cette \u00e9tonnante d\u00e9couverte a \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9e par l'\u00e9quipe de Timothy Bredy chercheur \u00e0 l'universit\u00e9 du Queensland (Australie) et publi\u00e9e dans la revue \u003Ca href=\"https:\/\/www.nature.com\/articles\/s41593-020-0627-5\"\u003ENature Neuroscience\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour rappel, les mol\u00e9cules d'ADN (acide d\u00e9soxyribonucl\u00e9ique) qui portent l'information g\u00e9n\u00e9tique au sein de nos cellules, et donc de nos neurones, ont g\u00e9n\u00e9ralement une forme de double h\u00e9lice qui tourne vers la droite et qu'on appelle ADN-B. Mais, occasionnellement cette double h\u00e9lice peut \u00e9galement, tout ou partie, tourner vers la gauche, c'est alors de l'ADN-Z. \u003Ci\u003E\"On suppose souvent que l'ADN code uniquement les informations dans la s\u00e9quence nucl\u00e9otidique\u003C\/i\u003E [les nucl\u00e9otides sont les briques \u00e9l\u00e9mentaires de l'ADN], exposent les auteurs, \u003Ci\u003Emais le changement de forme de l'ADN pourrait \u00e9galement coder des informations.\"\u003C\/i\u003E Jusqu'\u00e0 aujourd'hui, on ne savait vraiment rien des fonctions de ces diff\u00e9rentes structures dans les neurones.\u003Ci\u003E\"Nous avons donc d\u00e9cid\u00e9 de regarder ce qui arrive \u00e0 la structure de l'ADN en r\u00e9ponse \u00e0 l'exp\u00e9rience\u003C\/i\u003E\", explique Timothy Bredy.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EAvec la peur, l'ADN-Z augmente dans le cerveau\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes scientifiques se sont alors int\u00e9ress\u00e9s aux changements de formes d'ADN dans le cerveau de souris soumises... \u00e0 la peur. Et l\u00e0 surprise\u00a0: apr\u00e8s un stress r\u00e9p\u00e9t\u00e9 (sons forts suivis de chocs sur la patte), l'ADN-Z augmente dans le cerveau des animaux\u00a0! En tout cas, dans son cortex pr\u00e9frontal (r\u00e9gion impliqu\u00e9e dans la r\u00e9flexion, le jugement...etc) \"\u003Ci\u003EMais il est possible que cela se produise dans d'autres r\u00e9gions,\u003C\/i\u003E pr\u00e9cise Paul Marshall co-auteur de l'\u00e9tude, \u003Ci\u003Ecela reste \u00e0 d\u00e9terminer.\"\u003C\/i\u003E Quel est l'avantage pour les neurones d'avoir soudain un ADN de forme Z\u00a0? \u003Ci\u003E\"Il sert vraisemblablement \u00e0 marquer quels g\u00e8nes ont \u00e9t\u00e9 activ\u00e9s pendant l'exp\u00e9rience de la peur, notamment dans la m\u00e9moire\u003C\/i\u003E, poursuit Paul Marshall, \u003Ci\u003Eafin que, pendant la phase d'extinction de la peur une fois le stress pass\u00e9, ces g\u00e8nes puissent \u00eatre identifi\u00e9s et modifi\u00e9s\u003C\/i\u003E\". Pour un retour \u00e0 la normale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais les scientifiques ne se sont pas arr\u00eat\u00e9s en si bon chemin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.sciencesetavenir.fr\/sante\/cerveau-et-psy\/ils-ont-trouve-le-bouton-anti-peur-des-neurones_144497\"\u003Esciencesetavenir.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}