{"176088":{"id":"176088","parent":"174903","time":"1593421769","url":"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/06\/29\/reci-j29.html","category":"USA","title":"Un conservateur du Metropolitan Museum de New York est le dernier en date \u00e0 subir une attaque raciste","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176088_cea42d.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"un-conservateur-du-metropolitan-museum-de-new-york-est-le-dernier-en-date-a-subir-une-attaque-raciste","admin":"newsnet","views":"51","priority":"3","length":"12081","lang":"","content":"\u003Cp\u003EL'institution accus\u00e9e de \u00absupr\u00e9matie blanche et de culture de racisme syst\u00e9mique\u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar David Walsh\u003Cbr \/\u003E\n29 juin 2020\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'attaque raciste lanc\u00e9e contre Keith Christiansen, le pr\u00e9sident des peintures europ\u00e9ennes de John Pope-Hennessy au Metropolitan Museum of Art de New York, pour ses remarques concernant le danger de la destruction d'œuvres d'art de valeur au cours des bouleversements sociaux, est sans aucun fondement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agit d'une autre expression de l'obsession raciale d\u00e9sesp\u00e9r\u00e9e et pathologique qui balaie les couches de la classe moyenne sup\u00e9rieure am\u00e9ricaine. Soyons clairs: dans cette direction se trouve la destruction de livres et de peintures, et ce dans un avenir pas si lointain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes d\u00e9nonciations de Christiansen, qui est au mus\u00e9e depuis 1977, rendues publiques et promues par le \u003Ci\u003ENew York Times\u003C\/i\u003E, sont venues en r\u00e9ponse \u00e0 un affichage sur Instagram qu'il a partag\u00e9 le 19 juin, qui semblait faire r\u00e9f\u00e9rence au r\u00e9cent d\u00e9mant\u00e8lement de divers statues et monuments par des manifestants.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176088_fc195a.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EAlexandre Lenoir, Jacques-Louis David\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe message a \u00e9t\u00e9 supprim\u00e9, mais, selon le \u003Ci\u003ETimes\u003C\/i\u003E, sous \u00abun dessin \u00e0 la plume de l'arch\u00e9ologue fran\u00e7ais Alexandre Lenoir\u00bb, qui a travaill\u00e9 pour sauver les monuments historiques de la France des exc\u00e8s de la R\u00e9volution fran\u00e7aise, Christiansen a \u00e9crit: \u00abAlexandre Lenoir combat les fanatiques r\u00e9volutionnaires d\u00e9termin\u00e9s \u00e0 d\u00e9truire les tombes royales de Saint Denis. Combien de grandes œuvres d'art ont \u00e9t\u00e9 perdues \u00e0 cause de la volont\u00e9 de se d\u00e9barrasser d'un pass\u00e9 que nous n'approuvons pas\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00abEt combien nous sommes reconnaissants \u00e0 des gens comme Lenoir\u00bb, a ajout\u00e9 le conservateur, \u00abqui ont r\u00e9alis\u00e9 que leur valeur - tant artistique qu'historique - s'\u00e9tendait au-del\u00e0 d'un moment d\u00e9terminant de bouleversement et de changement social et politique\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChristiansen, comme il l'a expliqu\u00e9 par la suite, \u00e9tait principalement pr\u00e9occup\u00e9 par \u00ables pertes qui surviennent pour une meilleure compr\u00e9hension d'un pass\u00e9 compliqu\u00e9 et parfois laid\u00bb lorsque des œuvres d'art majeures sont d\u00e9truites par \u00abla guerre, l'iconoclasme, la r\u00e9volution et l'intol\u00e9rance\u00bb. Il voulait simplement rappeler qu'avec la destruction de grandes œuvres d'art, il y avait une perte de t\u00e9moignage \u00abd'histoires complexes et parfois m\u00eame laides\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl ne faut pas non plus se laisser distraire par la confusion sur l'histoire de la R\u00e9volution fran\u00e7aise. En fait, Alexandre Lenoir \u00e9tait pleinement une figure de l'\u00e9poque tumultueuse, un homme dont le portrait a \u00e9t\u00e9 peint par Jacques-Louis David, l'artiste pr\u00e9\u00e9minent de la R\u00e9volution. Lenoir a contribu\u00e9 \u00e0 la cr\u00e9ation du Mus\u00e9e des monuments fran\u00e7ais en 1795 et en est rest\u00e9 le directeur pendant 30 ans. Au moment de la restauration de la monarchie en 1816, il a \u00e9t\u00e9 oblig\u00e9 de rendre la plupart des collections du mus\u00e9e \u00e0 ses propri\u00e9taires aristocrates.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus g\u00e9n\u00e9ralement, \u00abc'est la R\u00e9volution fran\u00e7aise\u00bb, comme l'a expliqu\u00e9 un historien, avec son \u00ab\u00e9galitarisme\u00bb, qui a \u00abr\u00e9solument mis l'art dans le domaine public\u00bb, y compris bien s\u00fbr par la cr\u00e9ation du Louvre \u00e0 Paris, le mus\u00e9e d'art le plus grand et le plus visit\u00e9 au monde. De m\u00eame, l'issue de la guerre civile a donn\u00e9 l'impulsion \u00e0 la cr\u00e9ation de mus\u00e9es d'art et de sciences aux \u00c9tats-Unis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn tout \u00e9tat de cause, le poste de Christiansen a \u00e9t\u00e9 critiqu\u00e9 dans un tweet par un groupe pr\u00e9tendant d\u00e9fendre les arts et les travailleurs des mus\u00e9es, \u00abArt + Museum Transparency\u00bb. Le groupe a \u00e9crit au Metropolitan Museum, all\u00e9guant que \u00abl'un de vos conservateurs les plus puissants a sugg\u00e9r\u00e9 que c'est une honte que nous essayions de nous \u00abd\u00e9barrasser d'un pass\u00e9 que nous n'approuvons pas\u00bb en enlevant des monuments et, pire encore, en \u00e9voquant subtilement une \u00e9quation entre les militants de #BLM [Black Lives Matter] et les \u00abfanatiques r\u00e9volutionnaires\u00bb. Ce n'est pas acceptable\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le m\u00eame ordre d'id\u00e9es, un groupe de 15 membres du personnel du Met a adress\u00e9 une lettre aux responsables du mus\u00e9e: \u00abNous \u00e9tions tous furieux que le message semble assimiler les manifestants de Black Lives Matter \u00e0 des \u00abfanatiques r\u00e9volutionnaires\u00bb - une position rendue plus cruelle par son envoi le 16 juin.\u00bb Les m\u00eames membres du personnel ont exhort\u00e9 le mus\u00e9e \u00e0 reconna\u00eetre \u00abce que nous consid\u00e9rons comme l'expression d'une logique profond\u00e9ment enracin\u00e9e de la supr\u00e9matie blanche et d'une culture de racisme syst\u00e9mique dans notre institution\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est certainement une grossi\u00e8re incompr\u00e9hension que de confondre, par exemple, les personnes responsables de la destruction des statues de Lincoln, Grant et d'autres personnalit\u00e9s antiesclavagistes, ainsi que Washington et Jefferson, avec des \u00abfanatiques r\u00e9volutionnaires\u00bb - les \u00abr\u00e9actionnaires communautaristes\u00bb seraient plus proches de la v\u00e9rit\u00e9, mais c'est une question secondaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'affirmation selon laquelle le poste de Christiansen exprime \u00abla logique profond\u00e9ment enracin\u00e9e de la supr\u00e9matie blanche et la culture du racisme syst\u00e9mique dans notre institution\u00bb est \u00e0 la fois diffamatoire et absurde. Il lan\u00e7ait un avertissement g\u00e9n\u00e9ral, comme nous l'avons not\u00e9, sur les risques pour l'art dans des \u00e9v\u00e9nements convulsifs.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn fait, la r\u00e9action de ses d\u00e9tracteurs n'a presque aucun rapport avec le contenu des commentaires de Christiansen. Il s'agit ici d'un effort pour qualifier de \u00abraciste\u00bb toute critique, m\u00eame la plus oblique ou la plus mal interpr\u00e9t\u00e9e, de la politique ou des actions communautaristes. Tout comme les critiques antistaliniennes des ann\u00e9es 1930 \u00e9taient d\u00e9nonc\u00e9es comme \u00abantisovi\u00e9tiques\u00bb et que les opposants au sionisme sont aujourd'hui automatiquement qualifi\u00e9s d'\u00abantis\u00e9mites\u00bb, de m\u00eame toute voix qui s'\u00e9l\u00e8vera contre (ou que l'on pensera s'\u00e9lever contre) les \u00abactivistes de la question des vies noires\u00bb sera commod\u00e9ment assimil\u00e9e \u00e0 celle des \u00absupr\u00e9macistes blancs\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChristiansen est une figure \u00e9minente dans le monde de l'art et des mus\u00e9es. Au cours de son mandat au Metropolitan, il a organis\u00e9 de nombreuses expositions importantes, notamment La peinture \u00e0 la Renaissance de Sienne, 1420-1500; Andrea Mantegna; Le portrait de la Renaissance de Donatello \u00e0 Bellini; Giambattista Tiepolo, 1696-1770; El Greco \u00e0 New York; L'\u00e8re du Caravage; Jusepe de Ribera 1591-1652 et Poussin et la nature: Visions arcadiennes. En outre, il a beaucoup \u00e9crit sur la peinture italienne et a enseign\u00e9 \u00e0 l'universit\u00e9 de Columbia et \u00e0 l'Institut des beaux-arts de l'universit\u00e9 de New York. Ses publications sur l'histoire de l'art sont nombreuses et impressionnantes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERien de tout cela n'a la moindre importance pour les ignares qui ont entrepris de le salir.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme on pouvait s'y attendre, les responsables du mus\u00e9e ont \u00e9t\u00e9 imm\u00e9diatement effray\u00e9s et intimid\u00e9s par les diverses attaques contre Christiansen. Il est d\u00e9primant et d\u00e9courageant de citer les commentaires de personnes qui n'ont pas pu r\u00e9sister \u00e0 un essaim de moucherons. L'un d'eux a d\u00e9clar\u00e9 que \u00absans aucun doute\u00bb le mus\u00e9e et son d\u00e9veloppement \u00e9taient \u00ab\u00e9galement li\u00e9s \u00e0 une logique de ce qui est d\u00e9fini comme la supr\u00e9matie blanche\u00bb. Les efforts actuels du Metropolitan \u00abpour diversifier non seulement notre collection mais aussi nos programmes, nos r\u00e9cits, nos contextes et notre personnel seront encore acc\u00e9l\u00e9r\u00e9s et b\u00e9n\u00e9ficieront de l'urgence et de l'impact de cette p\u00e9riode\u00bb, etc. Des commentaires aussi peu convaincants que st\u00e9r\u00e9otyp\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176088_cea42d.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EAlexandre Lenoir (1761-1839) s'oppose \u00e0 la destruction des tombes royales de la monarchie fran\u00e7aise dans l'\u00e9glise Saint-Denis, 1793\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChristiansen s'est \u00e9galement excus\u00e9, bien qu'une grande partie des excuses ait consist\u00e9 en une tentative de clarifier ce qu'il avait r\u00e9ellement dit et voulu dire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe \u003Ci\u003ETimes\u003C\/i\u003E, bien s\u00fbr, a accueilli tout ce g\u00e2chis. Ayant interpr\u00e9t\u00e9 Christiansen comme \u00abdisant que les monuments doivent \u00eatre prot\u00e9g\u00e9s des \u00abfanatiques\u00bb\u00bb, le journal s'est r\u00e9joui du fait que ses commentaires avaient \u00abincit\u00e9 le personnel \u00e0 accuser le mus\u00e9e de promouvoir \u00abune culture de racisme syst\u00e9mique\u00bb\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl n'y a pas la moindre preuve que la \u00absupr\u00e9matie blanche\u00bb et le racisme d\u00e9brid\u00e9 r\u00e8gnent en ma\u00eetre au Metropolitan Museum ou dans toute autre institution artistique de premier plan en Am\u00e9rique. Le pourcentage relativement faible de membres du personnel et de fonctionnaires afro-am\u00e9ricains dans les mus\u00e9es d'art est avant tout une question de classe, le r\u00e9sultat de l'oppression sociale. La population noire, majoritairement ouvri\u00e8re, est largement exclue du monde de l'art par le fait que la classe ouvri\u00e8re dans son ensemble se voit refuser l'acc\u00e8s \u00e0 la culture par la soci\u00e9t\u00e9 capitaliste. La destruction impitoyable de l'enseignement public et artistique, qui dure depuis des d\u00e9cennies, n'a fait qu'aggraver les choses.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'image peinte du mus\u00e9e d'art comme un bastion du \u00abprivil\u00e8ge de l'homme blanc\u00bb est fausse, en tout cas. En 2018, le pourcentage de femmes employ\u00e9es dans les mus\u00e9es d'art \u00e9tait de 61 %, et le pourcentage de femmes \u00e0 la direction des mus\u00e9es \u00e9tait encore plus \u00e9lev\u00e9, 62 %. En 2018, selon la Fondation Mellon, \u00ab35 % des nouvelles recrues dans les mus\u00e9es am\u00e9ricains... \u00e9taient des personnes de couleur, contre 26 % en 2015, ce qui correspond mieux \u00e0 la d\u00e9mographie nationale\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECeux qui attaquent Christiansen n'ont aucun int\u00e9r\u00eat dans les conditions ou les besoins de larges couches de la population noire ou f\u00e9minine. Ce sont de petits-bourgeois profond\u00e9ment \u00e9go\u00efstes, qui ont \u00e0 cœur de s'approprier une plus grande part des richesses, y compris les postes les mieux r\u00e9mun\u00e9r\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe n'est pas pour rien que le groupe de membres du personnel de la Met qui se sont plaints a fait remarquer que si \u00abun compte priv\u00e9 Instagram ne refl\u00e8te pas n\u00e9cessairement les vues de l'institution pour laquelle Christensen travaille - notre Met - sa position de pouvoir en son sein, et les d\u00e9cisions qu'il prend en tant que chef de d\u00e9partement et conservateur principal en ce qui concerne la programmation, l'embauche du personnel et la direction de l'institution, sont ce qui nous pr\u00e9occupe d'abord\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDe l'argent, de l'argent, de l'argent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPourquoi s'arr\u00eater \u00e0 b\u00e2illonner Christiansen, ou, si possible, \u00e0 le chasser? Combien de temps faudra-t-il pour que l'art accroch\u00e9 aux murs du Metropolitan soit r\u00e9\u00e9valu\u00e9 et \u00abdiversifi\u00e9\u00bb? Pourquoi pas un syst\u00e8me de quota racial ou de genre, appliqu\u00e9 r\u00e9troactivement? Le travail surestim\u00e9 d'innombrables \u00abartistes blancs\u00bb pourrait \u00eatre vendu ou m\u00eame faire l'objet d'un feu de joie? Le lecteur peut se moquer, mais la logique grossi\u00e8re de la politique raciale-ethnique est absolument incontournable. Et, comme le po\u00e8te Heine l'a prestement fait valoir, \u00abL\u00e0 o\u00f9 ils br\u00fblent des livres, ils finiront aussi par br\u00fbler des gens\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETrop de personnes impliqu\u00e9es dans cette affaire ou dans la communaut\u00e9 artistique et mus\u00e9ale dans son ensemble peuvent \u00eatre intimid\u00e9es par la \u00abnouvelle droite\u00bb des racistes et par l'industrie de la politique identitaire en g\u00e9n\u00e9ral. Nous, les marxistes, nous ne le sommes pas. Nous n'avons pas peur d'exprimer notre r\u00e9pugnance pour la racialisation de la politique, pour la tentative de d\u00e9tourner ce qui a commenc\u00e9 comme des protestations de masse contre les meurtres policiers vers des orgies d'ethnocommunautarisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERien ne terrifie plus l'\u00e9lite dirigeante am\u00e9ricaine que la vision d'une lutte unie men\u00e9e par la population ouvri\u00e8re noire, blanche, latino et immigr\u00e9e et par des sections plus clairvoyantes d'artistes et d'intellectuels. Cette peur, par divers moyens, se communique aux couches ais\u00e9es de la classe moyenne o\u00f9 elle se traduit, parfois par\u00e9e de phrases \u00abde gauche\u00bb, en politique raciale et de genre, politique visant \u00e0 d\u00e9tourner, d\u00e9sorienter et paralyser la col\u00e8re populaire en \u00e9bullition et \u00e0 pr\u00e9server le statu quo \u00e9conomique et social.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa r\u00e9ponse \u00e0 ces id\u00e9es racialistes d\u00e9go\u00fbtantes est la critique socialiste de l'ordre social existant et la croissance de son influence parmi les travailleurs et les plus opprim\u00e9s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru en anglais le 26 juin 2020)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2020\/06\/29\/reci-j29.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}