{"176107":{"id":"176107","parent":"176087","time":"1593426033","url":"http:\/\/www.bastamag.net\/Municipales-2020-Paris-Marseille-Lyon-Lille-ecologistes-EELV-Union-de-la-gauche-abstention-listes-citoyennes-LREM","category":"gouvernements","title":"Victoire \u00e9cologiste, d\u00e9route macroniste et d\u00e9fiance abstentionniste : les enseignements des municipales","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176107_eab253.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"victoire-ecologiste-deroute-macroniste-et-defiance-abstentionniste-les-enseignements-des-municipales","admin":"newsnet","views":"20","priority":"2","length":"7842","lang":"","content":"\u003Cp\u003Epar \u003Ca href=\"https:\/\/www.bastamag.net\/Barnabe-Binctin-19137\"\u003EBarnab\u00e9 Binctin\u003C\/a\u003E 29 juin 2020\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176107_eab253.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003EUne nouvelle g\u00e9n\u00e9ration de maires \u00e9cologistes, ou port\u00e9s par des alliances de gauche, arrive \u00e0 la t\u00eate de plusieurs grandes villes. Le parti pr\u00e9sidentiel n'en conquiert aucune. Analyse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab Vague verte \u00bb\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003E\u00ab raz de mar\u00e9e des \u00e9cologistes \u00bb\u003C\/i\u003E, \u003Ci\u003E\u00ab tsunami politique \u00bb\u003C\/i\u003E ou \u003Ci\u003E\u00ab vent d'espoir \u00bb\u003C\/i\u003E : les m\u00e9taphores naturalistes n'ont peut-\u00eatre jamais \u00e9t\u00e9 aussi appropri\u00e9es qu'hier soir, pour qualifier les r\u00e9sultats du mouvement \u00e9cologiste aux \u00e9lections municipales. En emportant plusieurs grandes villes, parmi lesquelles Lyon, Strasbourg ou Bordeaux - et en \u00e9chouant de peu \u00e0 ravir Lille et Toulouse - les \u00e9cologistes s'affirment ind\u00e9niablement comme les grands gagnants du scrutin.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvant la victoire d'Eric Piolle \u00e0 Grenoble en 2014, r\u00e9\u00e9lu tranquillement hier soir \u00e0 53% avec 30 points d'avance sur son premier concurrent, les \u00e9cologistes n'avaient gouvern\u00e9 qu'une seule ville de plus de 100 000 habitants : c'\u00e9tait entre 2008 et 2014 \u00e0 Montreuil, par l'interm\u00e9diaire de Dominique Voynet. Ce matin, ils se r\u00e9veillent \u00e0 la t\u00eate d'une dizaine de villes de ce calibre, si l'on y ajoute Villeurbanne, Tours, Annecy ou Besan\u00e7on. Sans oublier toutes les villes o\u00f9 ils participeront directement aux ex\u00e9cutifs locaux, \u00e9lus dans des majorit\u00e9s de gauche plurielle, tels qu'\u00e0 Paris, Marseille, Nantes, Rennes, Clermont-Ferrand, Nancy ou Rouen.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003E\u00ab Un r\u00e9sultat historique \u00bb pour les \u00e9cologistes\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est dire l'ampleur de la victoire, tr\u00e8s certainement l'un des plus grands succ\u00e8s \u00e9lectoraux dans l'histoire de l'\u00e9cologie politique fran\u00e7aise (avec les \u00e9lections europ\u00e9ennes de 2009). \u003Ci\u003E\u00ab C'est un r\u00e9sultat historique\u003C\/i\u003E, confirme le politologue Erwan Lecoeur. \u003Ci\u003EC'est la premi\u00e8re fois que les \u00e9cologistes sont investis d'une telle confiance dans les urnes et se retrouvent ainsi en capacit\u00e9 de g\u00e9rer autant de collectivit\u00e9s. C'est loin d'\u00eatre anodin, quand on sait que le maire est l'\u00e9lu pr\u00e9f\u00e9r\u00e9 des fran\u00e7ais. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESymbole absolu de ce basculement, Lyon, o\u00f9 EELV fait coup-double, en remportant \u00e0 la fois la Ville et la M\u00e9tropole : Gr\u00e9gory Doucet devient ainsi le nouveau maire de Lyon, fort des 7 arrondissements sur 9 remport\u00e9s par les \u00e9cologistes, tandis que Bruno Bernard prend la t\u00eate du Grand Lyon, \u00e0 la faveur d'une majorit\u00e9 absolue, infligeant au passage une cuisante d\u00e9faite \u00e0 G\u00e9rard Collomb. Consid\u00e9r\u00e9e comme un berceau du macronisme, la cit\u00e9 lyonnaise pourrait bien devenir la vitrine de cette nouvelle force \u00e9mergeant aux responsabilit\u00e9s : avec le Grand Lyon et ses 3 milliards d'euros de budget, les \u00e9cologistes se retrouvent \u00e0 la t\u00eate d'une des plus puissantes collectivit\u00e9s fran\u00e7aises, qui concentre la plupart des comp\u00e9tences - affaires sociales, logement, infrastructures - destin\u00e9es \u00e0 am\u00e9nager et g\u00e9rer la deuxi\u00e8me aire urbaine de France.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EDes listes \u00ab participatives \u00bb \u00e9mergent dans les petites villes\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA l'image du nouvel \u00e9dile lyonnais - \u00e0 42 ans, Gr\u00e9gory Doucet \u00e9tait jusque-l\u00e0 un illustre inconnu en politique apr\u00e8s une carri\u00e8re dans l'humanitaire - cette victoire ouvre aussi la voie \u00e0 un certain renouvellement du personnel politique. A Strasbourg, Besan\u00e7on ou Marseille, ce sont des femmes qui ont \u00e9t\u00e9 \u00e9lues maires, tandis que la plupart de ces listes faisaient la part belle \u00e0 la jeunesse, comme \u00e0 Besan\u00e7on. Elue \u00e0 30 ans, \u00e0 peine, L\u00e9onore Moncond'huy illustre \u00e0 sa fa\u00e7on cette transformation en profondeur, elle qui vient de gagner la mairie de Poitiers, acquise depuis 43 ans au Parti Socialiste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u00ab C'est le signe d'un v\u00e9ritable changement : termin\u00e9 le temps o\u00f9 les \u00e9cologistes et les gens nouveaux n'\u00e9taient pas pris au s\u00e9rieux,\u003C\/i\u003E veut croire Erwan Lecoeur. \u003Ci\u003EAujourd'hui, l'\u00e9cologie semble au contraire \u00eatre le seul horizon politique qui n'est pas mort. Il se dessine un monde politique nouveau, avec des priorit\u00e9s accord\u00e9es \u00e0 des enjeux nouveaux, tels que le climat. \u00bb\u003C\/i\u003E De son c\u00f4t\u00e9, le r\u00e9seau Action commune recense une soixantaine de liste citoyennes et \u00ab participatives \u00bb \u00e9lues sur le territoire, dans des villes moyennes comme Chamb\u00e9ry ou plus petites telles Saint-M\u00e9dard-en-Jalles (Gironde). Autrement dit, \u003Ci\u003E\u00ab des listes qui se sont engag\u00e9s \u00e0 impliquer le citoyen et \u00e0 partager le pouvoir\u003C\/i\u003E, r\u00e9sume Thomas Simon, l'un des coordinateurs. \u003Ci\u003EL'id\u00e9e est de d\u00e9passer la consultation pour aller vers de la co-construction, au moyen de sch\u00e9mas de gouvernance plus horizontale, avec des m\u00e9thodes d'intelligence collective\u003C\/i\u003E \u00bb. \u00c0 Forcalquier, l'ancien fief du ministre de l'Int\u00e9rieur Christophe Castaner, la liste citoyenne a cependant \u00e9chou\u00e9 de peu face au candidat de droite.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELe parti pr\u00e9sidentiel ray\u00e9 de la carte des agglom\u00e9rations\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EParadoxalement, ces nouveaux \u00e9lus sont pourtant assis sur une faible l\u00e9gitimit\u00e9, au regard du taux de participation extr\u00eamement bas - autour de 43%, pr\u00e8s de 20 points de moins par rapport au scrutin pr\u00e9c\u00e9dent de 2014. Jamais des \u00e9lections municipales n'avaient ainsi connu pareil niveau d'abstention. Une v\u00e9ritable \u003Ci\u003E\u00ab gr\u00e8ve civique \u00bb\u003C\/i\u003E selon Jean-Luc M\u00e9lenchon, le patron de la France Insoumise, qu'il assimile \u00e0 une \u003Ci\u003E\u00ab forme d'insurrection froide contre toutes les institutions du pays \u00bb\u003C\/i\u003E. Un triste record qui invite n\u00e9cessairement \u00e0 relativiser la port\u00e9e du r\u00e9sultat dans les urnes et \u00e0 s'interroger sur les cons\u00e9quences futures de cette s\u00e9cession abstentionniste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EA moins de deux ans de la prochaine \u00e9ch\u00e9ance pr\u00e9sidentielle, il reste donc encore du chemin avant d'envisager s\u00e9rieusement la date de 2022, du c\u00f4t\u00e9 des \u00e9cologistes. Aucune autre formation politique ne pouvait s'extasier de ses r\u00e9sultats, hier soir : LREM \u00e9choue \u00e0 conqu\u00e9rir la moindre grande ville et ses maires sortants \u00ab transfuges \u00bb subissent de tr\u00e8s lourds revers, comme \u00e0 Lyon, Besan\u00e7on ou dans le 20\u00e8me arrondissement de Paris ; le PS sauve les meubles ; le Rassemblement national gagne certes Perpignan, la seconde ville de plus de 100 000 habitants que l'extr\u00eame droite est amen\u00e9e \u00e0 gouverner, apr\u00e8s Toulon en 1995, mais perd son arrondissement marseillais, et voit nationalement son nombre de conseillers municipaux fortement r\u00e9duit : 600 \u00e9lus de moins compar\u00e9 \u00e0 2014 (840 si\u00e8ges contre plus 1400).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEELV reste pour sa part tiraill\u00e9 entre deux strat\u00e9gies : d'un c\u00f4t\u00e9, les tenants d'une ligne autonome, sans alliance, d\u00e9fendue par Yannick Jadot ; de l'autre, les partisans d'un plus large rassemblement, avec d'autres partenaires de gauche, sur le mod\u00e8le d'Eric Piolle, \u00e0 Grenoble. Ces \u00e9lections municipales n'auront pas forc\u00e9ment permis de d\u00e9gager une tendance \u00e0 m\u00eame de s'imposer par rapport \u00e0 l'autre en vue de la prochaine \u00e9ch\u00e9ance r\u00e9gionale : les \u00ab ind\u00e9pendantistes \u00bb revendiqueront les victoires lyonnaises, bordelaises ou strasbourgeoises, et regretteront Lille. Les \u00ab rassembleurs \u00bb pointeront Marseille, Besan\u00e7on ou Tours, mais ont manqu\u00e9 Toulouse ou Metz. Une chose est s\u00fbre, la mont\u00e9e en puissance des enjeux \u00e9cologiques sur la sc\u00e8ne politique semble se confirmer, bien aid\u00e9e par un mouvement social tr\u00e8s actif sur ces questions. Au tour de cette nouvelle g\u00e9n\u00e9ration de maires \u00e9cologistes, d\u00e9sormais, de leur donner corps \u00e0 l'\u00e9chelle locale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBarnab\u00e9 Binctin\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPhoto : lors d'un meeting du Printemps marseillais, la liste d'union de la gauche, des \u00e9cologistes et des citoyens (lire \u003Ca href=\"https:\/\/www.bastamag.net\/Marseille-Municipales-Listes-Citoyennes-Democratie-Participative-EELV-FranceInsoumise-LREM\"\u003Enotre reportage\u003C\/a\u003E avant les \u00e9lections) \/ \u00a9 Jean de Pe\u00f1a\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.bastamag.net\/Municipales-2020-Paris-Marseille-Lyon-Lille-ecologistes-EELV-Union-de-la-gauche-abstention-listes-citoyennes-LREM\"\u003Ebastamag.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}