{"176111":{"id":"176111","parent":"0","time":"1593427088","url":"http:\/\/reporterre.net\/Fessenheim-malgre-l-arret-definitif-de-la-centrale-beaucoup-de-questions-subsistent","category":"documentaires","title":"Fessenheim : après l'arrêt d\u00e9finitif de la centrale, beaucoup de questions subsistent","lead_image_url":"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176111_1fa46e.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"fessenheim-apregraves-l-arrecirct-definitif-de-la-centrale-beaucoup-de-questions-subsistent","admin":"newsnet","views":"11","priority":"2","length":"12502","lang":"","content":"\u003Cp\u003EDans la nuit de lundi 29 juin, le deuxi\u00e8me r\u00e9acteur de la centrale nucl\u00e9aire de Fessenheim sera d\u00e9finitivement arr\u00eat\u00e9. Quelles sont les cons\u00e9quences sociales de cette fermeture ? Comment se d\u00e9roulera le d\u00e9mant\u00e8lement ? Quel avenir pour le site ? Reporterre fait le point.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003E\u003Cb\u003EPourquoi le second r\u00e9acteur de la centrale nucl\u00e9aire de Fessenheim est-il mis \u00e0 l'arr\u00eat ?\u003C\/b\u003E\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl aura fallu huit ans. En 2012, Fran\u00e7ois Hollande, alors candidat \u00e0 l'\u00e9lection pr\u00e9sidentielle, \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/Royal-consacre-la-trahison-de-Hollande-sur-Fessenheim\"\u003Epromettait de fermer la doyenne des centrales nucl\u00e9aires fran\u00e7aises\u003C\/a\u003E, d'ici la fin de son mandat - conform\u00e9ment \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/L-accord-PS-Ecolos-le-texte-original-complet\"\u003Eun accord\u003C\/a\u003E sign\u00e9 entre le Parti socialiste (PS) et Europe \u00c9cologie - Les Verts en novembre 2011. Une fois \u00e9lu, il n'avait fait que repousser l'\u00e9ch\u00e9ance, notamment \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/Fessenheim-Caramba-encore-rate\"\u003Een conditionnant l'arr\u00eat de Fessenheim \u00e0 la mise en service de l'EPR de Flamanville\u003C\/a\u003E. C'est finalement Emmanuel Macron qui, reprenant \u00e0 son compte \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/L-incroyable-histoire-de-la-loi-sur-la-transition-energetique-que-vous-raconte\"\u003Eles objectifs de la loi de transition \u00e9nerg\u00e9tique de 2015\u003C\/a\u003E, a tranch\u00e9 : en f\u00e9vrier 2019, son ministre de la transition \u00e9cologique Fran\u00e7ois de Rugy \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/La-centrale-nucleaire-de-Fessenheim-sera-definitivement-arretee-en-juin-2020\"\u003Ea annonc\u00e9 la fermeture de la centrale alsacienne en 2020\u003C\/a\u003E. C'est d\u00e9sormais chose (presque) faite : un premier r\u00e9acteur a \u00e9t\u00e9 mis \u00e0 l'arr\u00eat dans la nuit du 21 au 22 f\u00e9vrier, et le second devrait s'\u00e9teindre d\u00e9finitivement ce lundi 29 juin \u00e0 23 h 30.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEDF et les opposants \u00e0 cette fermeture - certains \u00e9lus locaux et les salari\u00e9s de la centrale en t\u00eate - ont fustig\u00e9 une d\u00e9cision politique sacrifiant un \u00e9quipement en parfait \u00e9tat de fonctionnement et rentable. Faux, r\u00e9pliquent les antinucl\u00e9aires. \u003Ci\u003E\u00ab La centrale accumule les probl\u00e8mes non r\u00e9solus : les g\u00e9n\u00e9rateurs de vapeur ont \u00e9t\u00e9 forg\u00e9s dans un acier d\u00e9fectueux, ce qui l'oblige \u00e0 fonctionner en mode d\u00e9grad\u00e9 ; les piscines d'entreposage du combustible ne sont pas bunk\u00e9ris\u00e9es alors qu'il y a un a\u00e9rodrome juste \u00e0 c\u00f4t\u00e9 de la centrale,\u003C\/i\u003E \u00e9num\u00e8re \u00e0 \u003Ci\u003EReporterre\u003C\/i\u003E Andr\u00e9 Hatz, pr\u00e9sident de l'association \u003Ca href=\"https:\/\/stop-fessenheim.org\"\u003EStop Fessenheim\u003C\/a\u003E. \u003Ci\u003EApr\u00e8s l'accident nucl\u00e9aire de Fukushima, l'ASN\u003C\/i\u003E [Autorit\u00e9 de s\u00fbret\u00e9 nucl\u00e9aire] \u003Ci\u003Ea impos\u00e9 une remise \u00e0 niveau des \u00e9quipements de s\u00fbret\u00e9 de toutes les centrales fran\u00e7aises. EDF s'est vu imposer de renforcer et rendre \u00e9tanche le radier - le socle en b\u00e9ton sur lequel repose le r\u00e9acteur et cens\u00e9 faire barri\u00e8re avec le sous-sol en cas de fusion du cœur et de d\u00e9versement du magma radioactif hors de la cuve - qui ne faisait qu'un m\u00e8tre et demi d'\u00e9paisseur. Coinc\u00e9 par un manque de place au-dessus et la plus grande nappe phr\u00e9atique d'Europe en-dessous, il n'a pu rajouter que cinquante centim\u00e8tres de b\u00e9ton. EDF savait que \u00e7a ne suffirait pas pour que la centrale r\u00e9ussisse sa quatri\u00e8me visite d\u00e9cennale et continue \u00e0 fonctionner au-del\u00e0 de ses quarante ans, et a accept\u00e9 de la fermer. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176111_a6db4c.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003E\u003Cb\u003EDevant la centrale de Fessenheim, le 19 f\u00e9vrier 2020.\u003C\/b\u003E \u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9lectricien a tout de m\u00eame n\u00e9goci\u00e9 de g\u00e9n\u00e9reuses indemnisations. Le contrat qu'il a sign\u00e9 avec l'\u00c9tat comporte deux volets : 400 millions d'euros vers\u00e9s \u003Ci\u003E\u00ab sur une p\u00e9riode de quatre ans suivant la fermeture de la centrale \u00bb\u003C\/i\u003E, comprenant notamment les d\u00e9penses de post-exploitation ainsi que les co\u00fbts de d\u00e9mant\u00e8lement et de reconversion du personnel, et d'autres versements ult\u00e9rieurs, chiffr\u00e9s \u00e0 environ 4 milliards d'euros selon le r\u00e9seau Sortir du nucl\u00e9aire, cens\u00e9s couvrir un \u003Ci\u003E\u00ab \u00e9ventuel manque \u00e0 gagner \u00bb\u003C\/i\u003E incluant \u003Ci\u003E\u00ab les b\u00e9n\u00e9fices qu'auraient apport\u00e9s les volumes de production futurs\u003C\/i\u003E (...) \u003Ci\u003Ejusqu'en 2041 \u00bb\u003C\/i\u003E, selon EDF. Ulc\u00e9r\u00e9es par cette clause qui tablait sur un fonctionnement de Fessenheim jusqu'\u00e0 ses 64 ans, \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/Fessenheim-l-Etat-promet-400-millions-d-euros-a-EDF-des-associations-portent-plainte\"\u003Edes associations \u00e9cologistes ont d\u00e9pos\u00e9 une plainte\u003C\/a\u003E en novembre 2019 et r\u00e9clam\u00e9 une enqu\u00eate \u00e0 la Commission europ\u00e9enne pour \u003Ci\u003E\u00ab aide d'\u00c9tat \u00bb\u003C\/i\u003E. De son c\u00f4t\u00e9, la Cour des comptes a publi\u00e9 en mars \u003Ca href=\"https:\/\/www.ccomptes.fr\/fr\/publications\/larret-et-le-demantelement-des-installations-nucleaires\"\u003Eun rapport\u003C\/a\u003E tr\u00e8s s\u00e9v\u00e8re sur le co\u00fbt de cette mise \u00e0 l'arr\u00eat.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003E\u003Cb\u003EQuelles cons\u00e9quences sociales pour les salari\u00e9s, les sous-traitants de la centrale et le territoire ?\u003C\/b\u003E\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 Fessenheim, \u003Ca href=\"https:\/\/france3-regions.francetvinfo.fr\/grand-est\/replay-fessenheim-debut-fin-du-nucleaire-trois-raisons-regarder-documentaire-1818652.html\"\u003Ejusqu'\u00e0 2.000 personnes - le quart de la population - ont v\u00e9cu directement ou indirectement de la centrale\u003C\/a\u003E. En f\u00e9vrier, lors de la mise \u00e0 l'arr\u00eat du premier r\u00e9acteur, \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/Fermeture-de-Fessenheim-apres-la-centrale-le-saut-dans-le-vide\"\u003Eil restait encore 645 agents EDF\u003C\/a\u003E et un peu moins de 300 agents prestataires sur le site. Sur ces effectifs, \u003Ca href=\"https:\/\/www.lepoint.fr\/societe\/fessenheim-une-reconversion-economique-toujours-dans-les-limbes-25-06-2020-2381719_23.php#\"\u003Eseuls 60 salari\u00e9s resteront pour le d\u00e9mant\u00e8lement de la centrale vers 2024\u003C\/a\u003E. La fermeture de la centrale repr\u00e9sente aussi un manque \u00e0 gagner fiscal de 6,3 millions d'euros annuels, dont 3,4 qui b\u00e9n\u00e9ficiaient directement au territoire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn \u003Ci\u003E\u00ab projet d'avenir \u00bb\u003C\/i\u003E a bien \u00e9t\u00e9 sign\u00e9 d\u00e9but 2019 avec l'ambition de faire de cette zone un mod\u00e8le de reconversion industrielle et \u00e9nerg\u00e9tique. Mais \u00e0 l'approche de l'arr\u00eat d\u00e9finitif de la centrale, nombre d'\u00e9lus locaux, parmi lesquels le d\u00e9put\u00e9 LR et pr\u00e9sident de la mission parlementaire sur la fermeture Rapha\u00ebl Schellenberger, le pr\u00e9sident de la r\u00e9gion Grand Est Jean Rottner et la pr\u00e9sidente du Haut-Rhin Brigitte Klinkert, pestent \u00e0 tout va contre \u003Ci\u003E\u00ab l'indiff\u00e9rence de l'\u00c9tat \u00bb\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/img\/newsnet_176111_65a6d6.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003E\u003Cb\u003EDevant la centrale de Fessenheim, le 18 f\u00e9vrier 2020.\u003C\/b\u003E \u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EAndr\u00e9 Hatz se dit accabl\u00e9 par tant de mauvaise foi : \u003Ci\u003E\u00ab Aucune centrale n'est \u00e9ternelle. Depuis 2012, il est clair que cette centrale va fermer. Avant m\u00eame l'\u00e9lection de Fran\u00e7ois Hollande, nous avions sugg\u00e9r\u00e9 aux \u00e9lus locaux la cr\u00e9ation d'une usine de m\u00e2ts et de pales d'\u00e9oliennes, qui auraient pu remonter jusqu'\u00e0 Rotterdam et ses \u00eeles via le transport fluvial. Nous avons aussi attir\u00e9 leur attention sur la proposition d'industriels allemands voisins de cr\u00e9er une zone d'activit\u00e9 binationale \u00e0 la place de la centrale. Malheureusement, le maire comme le gouvernement n'ont jamais donn\u00e9 suite \u00e0 ces diff\u00e9rentes pistes. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003E\u003Cb\u003EComment s'annonce le d\u00e9mant\u00e8lement du site ?\u003C\/b\u003E\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe d\u00e9mant\u00e8lement des deux r\u00e9acteurs de la centrale \u003Ca href=\"https:\/\/www.leparisien.fr\/economie\/fessenheim-comment-demantele-t-on-une-centrale-nucleaire-19-02-2020-8262930.php\"\u003Ese d\u00e9roulera en trois \u00e9tapes\u003C\/a\u003E. La premi\u00e8re, d'une dur\u00e9e de cinq ans, est la mise \u00e0 l'arr\u00eat d\u00e9finitive du r\u00e9acteur avec le retrait du combustible nucl\u00e9aire, la vidange des circuits et le d\u00e9montage des installations non nucl\u00e9aires. S'ensuivra \u00e0 partir de 2025 le d\u00e9mant\u00e8lement \u00e0 proprement parler, d'une dur\u00e9e de quinze ans : d\u00e9montage de tous les \u00e9quipements et b\u00e2timents non nucl\u00e9aires, conditionnement et acheminement des d\u00e9chets vers des centres de stockage d'abord, puis d\u00e9montage du r\u00e9acteur et \u00e9vacuation de ses composantes ensuite. Le chantier sera achev\u00e9 en 2041 et co\u00fbtera pr\u00e8s d'un milliard d'euros pour les deux r\u00e9acteurs, a \u00e9valu\u00e9 EDF.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c7a, c'est pour la th\u00e9orie. En pratique, d\u00e8s la d\u00e9claration d'arr\u00eat de la centrale en septembre 2019, EDF a remis \u00e0 l'ASN un plan de d\u00e9mant\u00e8lement. Mais pour l'instant, \u003Ca href=\"https:\/\/www.asn.fr\/Informer\/Actualites\/Fessenheim-pilotage-du-projet-de-demantelement\"\u003Ece dernier a \u00e9t\u00e9 jug\u00e9 d'un niveau de d\u00e9tail \u00ab insuffisant\u003C\/a\u003E, compte tenu du d\u00e9lai tr\u00e8s proche de l'arr\u00eat d\u00e9finitif des r\u00e9acteurs. Les demandes de compl\u00e9ments concernent notamment la justification du sc\u00e9nario de d\u00e9mant\u00e8lement et de ses op\u00e9rations pr\u00e9paratoires, l'\u00e9tat des \u00e9quipements qui seront employ\u00e9s pour les op\u00e9rations de d\u00e9mant\u00e8lement, ainsi que la gestion des d\u00e9chets \u00bb, selon le gendarme du nucl\u00e9aire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe sc\u00e9nario propos\u00e9 par EDF ne convainc pas non plus les associations antinucl\u00e9aires locales. \u003Ci\u003E\u00ab EDF propose un d\u00e9mant\u00e8lement\u003C\/i\u003E low cost \u003Ci\u003Econsistant \u00e0 abandonner les fondations de la centrale en les recouvrant d'un m\u00e8tre de terre et de gravats issus de la d\u00e9molition de ses parties sup\u00e9rieures. Or, au bout d'une centaine d'ann\u00e9es, le b\u00e9ton se d\u00e9lite et le risque de contamination de la nappe phr\u00e9atique en-dessous est r\u00e9el \u00bb\u003C\/i\u003E, s'inqui\u00e8te Andr\u00e9 Hatz.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003E\u003Cb\u003ELa centrale sera-t-elle remplac\u00e9e par une nouvelle installation nucl\u00e9aire ?\u003C\/b\u003E\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est la question qui inqui\u00e8te les associations antinucl\u00e9aires locales. En effet, un communiqu\u00e9 du 21 f\u00e9vrier, le minist\u00e8re de la transition \u00e9cologique assure que \u003Ci\u003E\u00ab le gouvernement a r\u00e9affirm\u00e9 sa volont\u00e9 de cr\u00e9er \u00e0 Fessenheim un centre d'excellence du d\u00e9mant\u00e8lement nucl\u00e9aire, s'appuyant sur un technocentre pour le recyclage des mat\u00e9riaux m\u00e9talliques tr\u00e8s faiblement radioactifs. \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/Le-gouvernement-veut-liberer-dans-l-environnement-les-dechets-a-tres-faible-radioactivite\"\u003ELe gouvernement a pr\u00e9vu d'adapter la r\u00e9glementation pour permettre la valorisation de ces d\u00e9chets\u003C\/a\u003E dans le cadre de la cinqui\u00e8me \u00e9dition du Plan national de gestion des mati\u00e8res et d\u00e9chets radioactifs\u003C\/i\u003E [PNGMDR]\u003Ci\u003E \u00bb\u003C\/i\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/newsnet.fr\/\/img\/newsnet_176111_1fa46e.jpg\" \/\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EAndr\u00e9 Hatz, pr\u00e9sident de Stop Fessenheim et l'une des figures de proue du mouvement antinucl\u00e9aire r\u00e9gional.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agirait d'une petite r\u00e9volution. En effet, en France, tous les d\u00e9chets issus d'une zone non nucl\u00e9aire, quel que soit leur niveau de radioactivit\u00e9, sont consid\u00e9r\u00e9s comme des d\u00e9chets non valorisables et stock\u00e9s dans diff\u00e9rents centre de l'Agence nationale des d\u00e9chets radioactifs (Andra). Ceci, en d\u00e9pit d'une directive europ\u00e9enne qui d\u00e9finit des \u003Ci\u003E\u00ab seuils de lib\u00e9ration \u00bb\u003C\/i\u003E - des niveaux de radioactivit\u00e9 en-de\u00e7\u00e0 desquels les d\u00e9chets peuvent \u00eatre d\u00e9contamin\u00e9s et vendus comme mat\u00e9riaux valorisables aux fili\u00e8res industrielles conventionnelles. Si la France s'alignait sur cet usage europ\u00e9en, comme le pr\u00e9voit le dernier PNGMDR, cela rendrait possible et m\u00eame rentable \u003Ca href=\"https:\/\/www.usinenouvelle.com\/article\/a-fessenheim-edf-veut-recycler-des-dechets-nucleaires-metalliques-issus-du-demantelement.N934214\"\u003Ela cr\u00e9ation d'un tel technocentre \u00e0 Fessenheim\u003C\/a\u003E. Il servirait d'abord \u00e0 recycler les m\u00e9taux irradi\u00e9s issus du d\u00e9mant\u00e8lement des r\u00e9acteurs alsaciens, puis des \u003Ca href=\"https:\/\/reporterre.net\/EDF-a-propose-une-liste-de-14-reacteurs-nucleaires-a-demanteler-avant-2035\"\u003Equatorze r\u00e9acteurs fran\u00e7ais qui doivent \u00eatre arr\u00eat\u00e9s d'ici 2035\u003C\/a\u003E, voire de r\u00e9acteurs europ\u00e9ens en cours de d\u00e9mant\u00e8lement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour l'heure, rien n'est fait. Le 8 janvier, lors d'une audition \u00e0 l'Assembl\u00e9e nationale, la ministre de la transition \u00e9cologique \u00c9lisabeth Borne avait expliqu\u00e9 que les Allemands ne voulaient pas du projet et qu'EDF n'avait pas encore arr\u00eat\u00e9 sa d\u00e9cision quant au lieu d'implantation de ce technocentre - le site du Tricastin avait \u00e9galement \u00e9t\u00e9 \u00e9voqu\u00e9. Mais les \u00e9cologistes locaux sont d\u00e9termin\u00e9s \u00e0 batailler ferme contre ce projet : \u003Ci\u003E\u00ab Le probl\u00e8me, c'est que m\u00eame apr\u00e8s un traitement chimique et la fonte de l'acier, la radioactivit\u00e9 r\u00e9siduelle dans le m\u00e9tal est h\u00e9t\u00e9rog\u00e8ne et peut rester \u00e9lev\u00e9e par endroits,\u003C\/i\u003E alerte Andr\u00e9 Hatz. \u003Ci\u003EImaginez que cet acier soit ensuite remis dans le circuit normal, pour la fabrication de casseroles, fourchettes, couteaux, cadres de v\u00e9lo ou de poussettes... Au fur et \u00e0 mesure que les volumes recycl\u00e9s augmenteront, la quantit\u00e9 de radioactivit\u00e9 dans l'environnement augmentera aussi. \u00bb\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Chr \/\u003E\u003Cb\u003ESource :\u003C\/b\u003E Emilie Massemin (Reporterre)\u003Cp\u003E\u003Cb\u003EPhotos :\u003C\/b\u003E\u003Cbr \/\u003E\nchap\u00f4 : Vue a\u00e9rienne de la centrale nucl\u00e9aire de Fessenheim prise le 21 f\u00e9vrier 2020. SEBASTIEN BOZON \/ AFP\u003Cbr \/\u003E\nFessenheim en f\u00e9vrier 2020. \u00a9 Christoph de Barry\/\u003Ci\u003EReporterre\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reporterre.net\/Fessenheim-malgre-l-arret-definitif-de-la-centrale-beaucoup-de-questions-subsistent\"\u003Ereporterre.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}